Au revoir Maman

Publié le par isa

"Il y a quelque temps, nous avons dit au revoir à Maman. Je ne sais pas très bien où elle est partie. Je l’ai cherchée partout. Mais tout ce que j’ai trouvé, ce sont ses affaires, elle a dû oublier de les prendre …."

Au revoir Maman

Voici les mots d’introduction du très beau livre Au revoir Maman de Rebecca Cobb aux éditions NordSud.

En cette période de fête des mères, cet album peut être un point d’appui à la discussion autour de la perte d’une maman quand on s’interroge sur le comment agir, sur le que dire.

La sensibilité qui n’est pas de la sensiblerie affleure tout au long de cette lecture et permet de mettre des mots sur certaines réactions des enfants confrontés à ce deuil.

Il est émouvant, il touche à l’innocence face à une injustice terrible et cruelle. Pour autant, raconter permet l’identification sans l’implication directe. Il permet de lever des incompréhensions dans un langage adapté.

Tout est dit dans une grande pudeur, il ne nie pas la douleur ni la tristesse, il ouvre à la vie qui continue tout en apprenant à aimer sa maman autrement que quand elle était vivante, dans ses souvenirs à l’infini.

Je vous le recommande.

Publié dans biblio, fête des mères

Commenter cet article

Lydie 23/05/2014 21:20

Cette année j'ai un petit de ma classe qui a perdu sa maman il y a un an,je n'ai pas pu faire la fête des mères,je me voyais mal apprendre une poésie pour Maman pour lui dire je t'aime très fort Maman et lui offrir un cadeau alors que lui souffre de son absence.J'ai dit aux enfants que nous ferons la fête des parents et prévenu les parents du changement d'habitudes.Je pense que ce n'est pas au moment de la fête des mères d'aborder ce sujet. mais ce serait bien de l'aborder..je n'ai pas encore réussi :-(

isa 24/05/2014 17:50

oui je comprends Lydie, et je sais combien c'est douloureux, mais jette un oeil sur ce livre si tu le trouves dans une librairie et tu verras qu'il soulève des questions que les petits enfants se posent face à la disparition d'un être cher, notamment la question de leur culpabilité, et si personne n'est là pour les rassurer tout simplement en leur lisant ce type d'histoire ou en discutant, ils peuvent garder en eux ce sentiment très pénible sans jamais connaître une forme de soulagement. A quel moment ? Difficile à dire, mais quand les adultes au nom de l'intention de protéger l'enfant n'osent jamais le faire, ils laissent des incompréhensions ( mais pourquoi Maman ne revient-elle pas ? Pour un petit de 3-4 ans la disparition est réversible ) Tu peux proposer à la famille ce type de livre car cela peut être fait en famille.

Valérie 24/05/2014 08:06

Je lis ton message et j'avais songé aussi à mettre en place la "fête des parents" car une petite fille de ma classe a perdu son papa l'an dernier et ... pas évident non plus à gérer. Cette période est toujours "à fleur de peau" aussi pour ceux qui sont en famille d'accueil. Si vous avez une référence d'album pour les papas, je prends.

Anne'so 23/05/2014 19:10

Pour les mamies décédées, il y a l'excellent livre de Chrsitian Voltz : La caresse du papillon.
http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/24849-la-caresse-du-papillon
Tout en finesse et en douceur...
Ainsi que "Bonjour Madame la mort" chez l'école des loisirs :
http://www.ecoledesloisirs.fr/php-edl/catalogues/fiche-livre-nvo.php?reference=31843

Axelle 23/05/2014 21:38

pour les mamies il y a aussi « mon miel, ma douceur» chez Didier jeunesse, de M.Piquemal.... il est magnifique

maud 23/05/2014 12:53

rogh lala va falloir que je soigne ma sensibilité rien que de lire les mots d'introduction je pleure... et je n'ai pas perdu ma maman... mais je pense que c'est un album que nous devrions tous avoir dans les bibliothèques d'école... cela peut aider...
Il y a 2 ou 3 ans nous avons vécu la disparition d'une maman pour une petite fille de 5 ans et demi... pas facile... ce livre aurait surement été une aide de plus pour la maîtresse...

Emilie44 23/05/2014 14:00

Oui Maud, c'est une bonne idée, je pense que je vais l'acheter aussi pour la BCD de l'école.

Liên 23/05/2014 11:10

Ce n'est jamais facile de trouver les bons mots. Mes enfants viennent de "perdre" leur mamie voici une semaine. Une amie (PEMF) leur a offert "Tu me manques" de Paul Verrept, éditions Pastel, l'école des loisirs pour savoir faire la différence entre une amie qui a déménagé et la mamie décédée.
La fête des mères sera cette année pour nous plutôt tristounette.

isa 23/05/2014 11:39

oui c'est difficile parce qu'émotionnellement chacun peut se sentir submergé, alors un livre peut simplement être lu, il n'est pas toujours nécessaire de le commenter sauf si l'enfant pose des questions mais en passant par une histoire, certaines réponses sont déjà exprimées.