Organisation semaine 4 jours 1/2 par Bay

Publié le par isa

Suite aux interrogations des collègues sur la réforme des rythmes scolaires,dans les réponses à Mélina sur le fonctionnement par groupe, j’ai répondu ce qui suit :

Bonjour,

Je réponds à Emilie 44 et à Bobinette 45 sur la question de l'organisation du mercredi matin, mais cela peut aussi intéresser les autres bien sûr !
Je travaille à Annecy en Haute-Savoie. Dans notre école, les horaires ont été adaptés en fonction des diverses activités que proposait habituellement la mairie pour les activités sportives et culturelles, de façon à ne pas pénaliser le nombre de classes qui y participaient. Les horaires de cours sont donc : lundi, mardi, jeudi et vendredi de 8h45 à 11h30 et de 13H30 à 16h00 et le mercredi 8h45 à 11h45. Le temps de récréation est de 30mn le matin et de 15 mn l'après-midi.
Pour le mercredi, nous avons choisi de décloisonner toutes les classes sur des activités autres, qui tournent sur une période. Le mercredi s'appelle chez nous : le grand chambardement ! Et les élèves adorent !
Je m'explique : nous avons six classes : PS, deux classes de PS/MS et trois classes de MS/GS d'une moyenne de 26 élèves. Chaque enseignant prend un groupe d'élèves constitués d'élèves de chacune des six classes, ce qui met notre groupe du mercredi à 25 ou 26 élèves avec seulement trois ou quatre de notre classe habituelle. Chaque groupe a le nom d'un animal : souris, castor, hérisson, ours, lapin et écureuil. Chaque élève a un collier avec l'image de l'animal de son groupe, son prénom et le numéro de sa classe (bien pratique pour savoir à qui est cet enfant en début d'année et le faire ramener par les atsem et pour les travaux à rendre en cas de doublons de prénoms). Le mercredi, à 9H00, après le temps de l'accueil, nous regroupons les élèves dans la salle de motricité devant l'étiquette grand format de chaque animal, les enseignants ont le listing et le planning des rotations pour les six semaines, nous vérifions ensemble les absents puis nous regagnons notre espace d'activité (classe, BCD, salle de motricité, jardin, etc...) avec le groupe qui nous est attribué pour ce jour-là. Nous gardons le même groupe toute la matinée sur deux ateliers. Les élèves retournent dans leur classe à 11h30 pour avoir le temps de faire un petit bilan et de se retrouver avant la sortie. Sur les six semaines (entre deux périodes), tous les élèves de l'école passent dans tous les ateliers et connaissent ainsi tous les enseignants et tous les lieux de l'école (bien pratique). Chaque enseignant choisit deux ateliers soit sur l'année,soit en change entre deux périodes, soit permute parce que parfois, on n'est pas à l'aise avec un atelier. Cela nous permet de ne préparer qu'une seule fois, pour la période, les activités du mercredi. Les ateliers que nous avons proposés cette année : BDC, théâtre/danse, arts visuels, cuisine, jardinage, sciences, musique, anglais, conte, recyclage, bricolage et les 5 sens. Nous avons un livret spiralé "Grand chambardement" que nous complétons à chaque période avec un petit récapitulatif écrit avec photos de ce qui a été fait lors de l'atelier. Le livret part dans les familles aux vacances et revient ensuite à l'école. Les élèves partent avec leurs productions si celles-ci ne sont pas affichée ou installées dans l'école.

Les retours sont très positifs de la part des élèves et surtout de la part des parents (même ceux qui étaient contre la 1/2 journée du mercredi) et nous n'avons que très peu d'absents.
C'est un fonctionnement que nous reconduirons l'an prochain et que les classes élémentaires (nous sommes un groupe scolaire) vont mettre en place aussi. Voilà pour vous donner des idées...

On pourrait mutualiser nos expériences. Cela me semble un sujet d’interrogations pour certain(e)s et de révolte pour d’autres. Je suis toujours surprise d’entendre certaines réactions farouchement opposées de certain (e)s collègues. Ne travaillions nous pas 4 journées et demie auparavant ? Ou bien serait-ce parce que l’on touche au sacro saint mercredi des enseignants ? Dans notre école, nous avons cherché comment faire de cette matinée quelque chose de pédagogique, intéressant pour les enfants, porteur pour l’ensemble du groupe cycle 1 et sans surcharge de travail pour nous. Quelque chose où l’on prend du plaisir finalement.

Bay

Organisation semaine 4 jours 1/2 par Bay

Publié dans la salle des maîtres

Commenter cet article

Elaine 02/06/2014 18:25

Bonjour, j'aime cette idée de mercredi matin différent. ça doit pouvoir faire l'objet d'un beau projet en équipe ! Je crois que je vais en parler à mes collègues...
Nous, sur Lyon, les journées ne seront pas allégées (j'avais noté allongées, lapsus révélateur !) : nous ferons classe lundi, mardi et jeudi comme d'habitude (8h20 - 11h20, 13h20 - 16h20) et mercredi matin et vendredi matin... alors comment adapter son emploi du temps...Le vendredi pourrait être un retour sur la semaine (comme disait Isabelle)... en tous cas, ça donne quelque chose de très bizarre à mon goût, avec un week end de 2 jours 1/2 !!! Bonjour la coupure !...

edith 06/06/2014 12:43

Cet aménagement (sans réduction de temps de classe sur 3 jours) a été proposé par notre "comm.comm."....refusé en conseil d'école. A quoi rime ce rythme?
J'ai bien aimé aussi l'idée du "chambardement"....sauf que moi, je suis toute seule dans mon école! Mais j'aime bien l'idée d'un mercredi matin avec un rythme complètement différent. Et peut-être un accueil en salle de motricité pour démarrer la matinée en relaxation / Musique douce et exercice de yoga proposée par l'une d'entre nous! Intervention de parents pour des ateliers qui permettraient de faire plus de groupes, dans plusieurs lieux de l'école, et donc moins de grand collectif tous dans le même espace. Prévoir des sorties pour s'aérer...je cogite! Je cogite!
J'ai eu la chance d'assister à une conférence d'Eve Leleu-Galland qui redonne beaucoup d'énergie quant aux possibilités qu'on a encore de créer, d'inventer dans le cadre des nouveaux aménagements et avant l'apparition des nouveaux programmes qui iront dans le sens d'une meilleure prise en compte des temps individuels d'apprentissages.
Je suis plutôt enthousiaste, après avoir été anxieuse de ce qui allait advenir des Petits

Helene 01/06/2014 00:38

Il n'y aura jamais d'emploi du temps idéal ...mais que l'on ne me dise pas que l'on respecte mieux le rythme biologique des enfants , foutaise ! Car même si les enfants sortent à 15h30, ils sont de nouveaux pris en charge en collectif, dans le cadre de l'école, et pareil il faut qu'ils suivent le mouvement jusqu'à ce que leur parent vienne les chercher ( je n'en connais pas beaucoup qui finisse à 15h30). Je pense que si on veut les respecter dans ce nouveau rythme c'est avant tout d'en profiter pour , non pas travailler plus mais pour prendre le temps de faire les choses, sans les presser tout le temps . On commence à 9h ( avant pas top car certains qui prennent le car devraient se lever à 6h30) , 11h45, cantine, APS de 20 min max mais sous le terme préparation à la sieste, dans la classe : lecture, écoute de musiques douces ou sons de la nature, contes, relaxation, jeux de doigt et sur leur lit en plus, et on prend le temps..., sieste, lever des premiers Ms 14h, réveil échelonné des autres, fin de journée 16h30. ( pourquoi finir à 15h30 alors que l'on sait que l'apres midi le créneau ou les enfants dont le plus attentifs est 15h-17h) Le mercredi j'ai tous les enfants et pareil on prend le temps, on se mélange : les ps et les ms font les mêmes ateliers, ils adorent ! Le vendredi, remediation, réinvestissement. Je crois vraiment que c'est l'occasion pour l'enseignant de revoir sa manière d'enseigner, de faire preuve de créativité pour redonner du sens à tout ça , dans le vrai respect de l'enfant .

Mélina 01/06/2014 21:58

J'ai bien dit "presque"...Ce n'est pas la même chose bien sûr.

Mélina 01/06/2014 21:54

J'avoue ne pas les avoir comptés...Ce que je sais, c'est que c'est long à remplir et que cela fait presque double usage avec le cahier de réussites ! Nous sommes en réflexion aussi sur ce sujet.

isa 01/06/2014 21:27

pffffffffffffffffff, et combien d'items ?

Mélina 01/06/2014 21:16

Non, 2 fois par an.

isa 01/06/2014 20:16

Mélina, mieux vaut ne pas évaluer quand effectivement une compétence n'a pas été suffisamment travaillée. Vous remplissez le livret de compétences une fois par an ?

Mélina 01/06/2014 19:26

C'est vrai Isa. Le souci c'est quand je prépare mes progressions, programmations...Je me dis souvent que le programme est chargé. Idem, quand il faut remplir le livret de compétences, mais peut-être sont-elles trop détaillées dans mon école ? Il m'arrive de me dire que je n'ai pas assez travaillé telle compétence pour évaluer vraiment un élève...(en MS, il y en a un peu plus qu'en PS).

Bay 01/06/2014 18:17

Pour Hélène, pas de souci, je ne l'ai absolument pas pris pour une critique, je trouve important que l'on puisse s'exprimer et par message, il peut parfois y avoir des choses que l'on explique ou que l'on ressent différemment. Au contraire, je trouve cela très porteur et cela m'a aussi permis d'expliciter un peu mieux ce que l'on fait.

isa 01/06/2014 15:31

Devenu sans e

isa 01/06/2014 15:30

Oui et ce que tu dis Hélène me rappelle combien il y a déjà quelques années j'étais récalcitrante aux garderies et autres gardes collectives persuadée que les enfants s'y fatiguaient beaucoup. Maintenant, je ne suis plus aussi affirmative,est-ce parce que cela est devenue tellement courant et puis le vie des familles a également changé. Mais les enfants restent des enfants.

hélène 01/06/2014 15:15

Bay, je tiens à préciser que mon message précédent ne critiquait en aucune manière votre travail d'équipe que je trouve formidable ! C'était plutôt un cri du cœur pour tenir vraiment compte dans nos emplois du temps de la journée entière de l'enfant. Ce n'est pas parce que nous les laisserons partir plus tôt que leur journée à eux sera allégée, elle continue et de manière rythmée dans la plupart des cas ! Ne l'oublions pas, que ce soit nous, enseignants ou les acteurs des APS. Il faut tout prendre en compte.

isa 01/06/2014 10:55

Je crois Mélina que tu regardes les compétences à travailler comme un travail spécifique et unique, comme s'il s'agissait d'un empilage ( et ça ça peut faire peur) mais c'est plus comme une articulation, un imbrication les unes avec les autres. Regarde quand je propose le bilan de fin de période le nombre de compétences qui ont été travaillées durant les 6 ou 7 semaines nous surprennent toujours et pourtant j'axe la période sur un domaine , on pourrait penser qu'on délaisse les autres mais pas du tout.

Bay 01/06/2014 10:33

Je suis d'accord avec le fait d'avancer tranquillement et au rythme de l'enfant. Pour les ateliers du mercredi, même si les activités ne sont proposées dans notre fonctionnement qu'une seule fois au groupe, il n'empêche que la démarche utilisée reste la même et s'inscrit dans une redondance et progressivité. Pour exemple, en anglais, les élèves n'ont travaillé cette année que sur les couleurs. En cuisine, ils ont travaillé sur deux recettes de base qu'ils déclinent en salé/sucré. En jardinage, c'est toujours arrosage, entretien de la plante et du terrain et observation au fil des saisons. En recyclage, on utilise toujours la même démarche de transformation de l'objet et nous finissons cette année en utilisant les objets que nous avons détournés tout au long de l'année. Et idem, pour BCD, sciences et arts visuels.Ces ateliers seront reconduits l'an prochain où nous continuerons avec ce qui a déjà été vu. Mais, nous ne pourrons en mesurer l'impact que lorsque les PS seront en GS. Nous prenons le temps, même si, effectivement, l'idéal serait de pouvoir refaire le-dit atelier plusieurs fois dans la période.
Pour répondre à Mélina, pour ma part pour certaines des compétences, j'utilise des plans de travail avec des feuilles de route où les élèves utilisent du matériel à manipuler (pâte à modeler, kappla, jeu du marteau, architeck, objet caché, etc....) qui leur permet de faire, de refaire, de défaire, sans limite dans le temps. Et comme je vais garder mes MS (j'ai des MS/GS), les feuilles de route seront continuées l'an prochain. Du coup, je ne me stresse pas avec certaines des compétences qui seront travaillées ainsi.

Mélina 01/06/2014 10:07

Oui, faire et refaire pour progresser. Utiliser ses erreurs pour s'améliorer. Constater que l'on est capable de progresser. Prendre confiance en refaisant quelque chose que l'on sait faire. Mais pour cela, il faut comme tu le dis Hélène, prendre du temps. Il me semble que les semaines sont des marathons pour les élèves pour faire tout ce qui est à faire. Je l'ai déjà évoqué dernièrement : je me sens toujours un peu pressée par ses impératifs de progressions. N'y a-t-il pas un peu trop de compétences à travailler ?

Muriel 01/06/2014 09:17

Hélène, je trouve toutes tes remarques vraiment très justes!
Repenser seulement les horaires n'est pas suffisant (surtout que le temps de l'enfant se poursuit par bien souvent du temps de garde collectif, donc le rythme: hem hem....), il faut revoir aussi et surtout le contenu, l'alternance des temps de travail....
Je repense au fonctionnement de Bay: en plus du nombre d'élèves important dans les groupes, il faut ajouter le fait que chaque élève ne fait qu'une seule fois l'activité: il faut donc bien penser au contenu... Qu'est-ce qui peut être intéressant en n'étant vécu qu'une seule fois pour un jeune enfant? Ce n'est pas du tout un critique, juste une réflexion...
Plus j'avance dans ce métier, plus je me rends compte combien les jeunes enfants ont besoin de faire, refaire, et refaire encore....

Muriel 30/05/2014 21:12

C'est un plaisir de lire ton article plein d'enthousiasme!
Bravo à tous pour ce beau déroulement qui fait rêver!

Muriel 01/06/2014 09:24

Je trouve ce déroulé de l'après-midi très bien Marie, c'est exactement ce que j'envisageais de faire.
Jusqu'à présent, (avec la semaine traditionnelle à 4 jours) nous organisions un temps de repos pour les MS à 13h30 (30 à 40 mn) et certains s'y endorment. Du coup impossible de travailler avec eux à ce moment-là: j'utilisais donc l'heure après la récrée pour cela, soit 15h30/16h30. Pensez-vous pertinent de conserver ce temps de repos pour les MS avec un après-midi écourté (2h chez nous: 13h30/15h30)???

isa57 31/05/2014 14:08

En ce qui me concerne, je n'ai pas de PS. J'ai MS/GS/CP. Ma collègue a peu de petits qui dorment à l'école et ceux qui sont présents dorment. (pour ceux qui mangent à la cantine, ils sont couchés au plus tard à 13h15). Ceux qui ne dorment pas sont comme chez Marie en ateliers autonomes. De la maternelle au cm2, nous apprécions aussi ces 5 matinées, même s'il a fallu s'adapter à la courte durée de l'après-midi. En travaillant le mercredi ma collègue de PS a quasiment tous ses élèves présents, contrairement au samedi d'autrefois.

marie 31/05/2014 12:23

je fonctionne aussi depuis cette année en 4 jours et demi. 8h30-11h45 13h30-15h30 avec le mercredi matin.
pas de récréation l'après midi que ce soit à la maternelle où à l'élémentaire.
nous venons de faire un bilan pour toute l'école. Il est assez positif pour tous les enseignants. Il y a toujours des avantages et des inconvénients. Il faut encore un peu d'ajustements.
en ce qui concerne ma classe de PS(20)/MS(7), j'apprécie les 5 matinées. Cela représente plus de temps d'apprentissage pour les élèves de PS. L'après-midi, ils sont à la sieste et quand ils se lévent (réveil échelonné de 14 à 15h), ils vont sur des ateliers autonomes, activités avec des brevets ou avec l'atsem. Je consacre l'après-midi aux apprentissages des MS, le matin ceux-ci fonctionnent sur des activités en autonomie.

Bobinette 45 31/05/2014 11:26

Ce qui revient à dire, Isa57, si j'ai bien compris vos horaires, que tu ne vois pas les PS l'après-midi mais qu'ils ont 5 longues matinées, sûrement bien remplies...
Peux-tu nous dire comment vous vous organisez l'après-midi avec un temps si court ?

isa57 31/05/2014 08:15

Bonjour,
Chez nous, nous fonctionnons depuis cette année à 4,5 jours. Nos horaires sont 8h30-12h/13h30/15h15. Une récréation normale le matin, puis l'après midi on arrête à 15h00 pour que les enfants soient récupérés par les différents intervenants avec lesquels ils ont une petite récré. On apprécie la matinée du mercredi, qui comme le dit Isa est une matinée normale. Et le vendredi, on ressent effectivement le fatigue et l'énervement donc on allège...
Moi aussi j'étais pour le samedi matin. Mais on s'adapte à tout et si nous on réfléchit au bien être de nos élèves, ce n'est pas toujours le cas des parents par rapport au rythme de vie de leurs enfants.

Bobinette 45 30/05/2014 20:14

Grand merci, Isa, d'avoir ouvert cette piste de réflexion. Peux-tu nous donner également ton point de vue même si tu es loin du terrain, je fais appel à ton intuition et ta sagacité et dans le domaine de la réforme des rythmes, je crois que nous en avons tous besoin...

isa 30/05/2014 22:10

Je continue mon commentaire pour dire que la matinée du Mercredi serait donc une matinée ordinaire.

isa 30/05/2014 22:08

En fait, j'ai toujours dit que j'étais pour le samedi matin, donc forcément l'organisation serait différente, mais s'il fallait que j'imagine travailler le mercredi, il y a un paramètre dont je tiendrais compte c'est la fatigue des enfants en fin de semaine. C'est pourquoi, je verrais un vendredi allégé en terme d'apprentissage, plutôt une sorte de journée bilan,avec la possibilité de faire des ateliers autonomes sur une plage plus importante avec un temps d'observation pour l'enseignant , c'est aussi le Vendredi que je menais mes observations en EPS.

Sophie (pas si) sage 30/05/2014 17:46

Je suis perplexe devant cette organisation.
J'ai connu un "méga" décloisonnement entre des gs et des cp durant 1h ou les élèves étaient répartis entre les maitresses de maternelle et d'élémentaire pour faire des activités culturelles ou ludiques. Mais l'avantage, c'était qu'on se retrouvait avec un groupe d'enfants restreints pour que cela soit porteur pour les enfants.
Si je comprends bien, dans ton cas de figure, tu as autant d'élèves que les autres matinées.
Et, EUH ... comment faites-vous pour mener une pratique artistique avec 26 enfants en même temps ou même du bricolage ... Bon à moins qu'ils travaillent sur des projets différents dans la même pièce.
Peut-être que je n'arrive pas très bien à réfléchir ... OUI j'ai travaillé aujourd'hui !!!!
Et j'ai besoin qu'on éclaire ma lanterne.
Bay, peux-tu décrire ce que tu fais précisément avec ton groupe multi-âge ?

david 31/05/2014 15:27

C'est amusant, mais c'est plutôt pour les APC que j'avais imaginé ce type d'organisation personnellement. Quitte à faire faire des heures supp (rythmes pas encore mis en place mais APC si...), je m'étais dit au moins que ce soit sympa et que ça donne envie de venir. Mais vu la taille de la paternelle, et vu les directives de l'inspecteur, on a fait du soutien seulement...
Je trouve également que ça montre un très beau travail d'entente en équipe !

isa 31/05/2014 10:37

Voilà qui est une vraie démarche d'équipe, je pose les questions pour éclairer et donner les arguments.A vrai dire, j'ai bien lu dans les réactions que les collègues pouvaient y voir plus de contraintes dans la mesure où les groupes ne sont pas allégés et qu'il y a le mélange des âges qui pour certains peut être un frein ( je sais par expérience qu'avoir des petits est pour des collègues un vrai inconvénient), d'autre part, chaque semaine les groupes changent, cela veut dire s'adapter, l'avantage est que la préparation n'est pas à refaire. C'est donc l'esprit d'équipe qui fait que ça fonctionne ou non, tu nous dis que certains n'ont pas d'Atsem de manière à les laisser pour d'autres activités, là aussi, il pourrait y avoir réticence. Bref, bravo à votre équipe de réussir à créer une telle cohésion dans le but d'offrir aux élèves une matinée "extraordinaire" afin de leur donner envie de venir à l'école !

Bay 31/05/2014 10:05

Bien sûr que cela aurait pu avoir lieu un autre jour si ce n'est que c'est quand même une organisation avec beaucoup de déplacements dans l'école et de l'exitation et c'est bien d'avoir l'après-midi de libre. Cette demi-journée est riche en intéraction entre eux et ils ont besoin du temps de repos de l'après-midi. Il est vrai qu'au début, nous ressentions qu'il y avait une fatigue le jeudi. En fin d'année, le rythme est pris, il y a la fatigue normale de fin de semaine le vendredi ou à l'approche des vacances.
C'était aussi pour nous, une façon de faire autrement ce jour là, sachant que nous avions beaucoup de parents réfractaires au mercredi matin et qu'il risquait d'y avoir un taux d'absentéisme important, surtout en maternelle (nous avions été prévenus par les parents). Quel aurait alors été, l'intérêt de ce mercredi matin ? Du coup, les enfants sont demandeurs et les parents les accompagnent à l'école. Ce qui, au départ était un jour imposé et subi de la part des parents, s'est transformé en une journée de classe où l'on apprend autrement.
Après, c'est le choix de notre équipe. Et, il est très important que vous soyez en accord sur ce que vous proposerez ensemble. Si le fonctionnement est subi, je pense qu'il peut y avoir des difficultés à travailler. Nous avons longuement discuté ensemble de ce fonctionnement et comme nous en sommes convaincus, et bien, cela fonctionne. Mais, il est vrai que nous en rediscutons régulièrement pour les remédiations.

isa 31/05/2014 09:38

Tout cela est très intéressant , peux tu me dire pourquoi vous avez choisi le mercredi ? Cela pourrait avoir lieu n'importe quel autre jour, non?

Bay 31/05/2014 09:22

Bonjour, pour répondre à Sophie (pas si) sage et aux autres évidemment. Personnellement pour mes ateliers, j'ai toujours deux atsem (la mienne plus une autre que je récupère d'un atelier où sa présence n'est pas indispensable) avant la récréation et une seule après. Ma collègue qui fait cuisine et bricolage, a, en plus de son atsem, parfois, un parent qui vient aider. L'atelier BDC fonctionne sous forme de petits jeux avec des équipes où les élèves des trois niveaux sont mélangés, sans atsem, idem pour l'atelier musique, conte et anglais. Nous avons testé le théâtre et l'avons laissé tomber après la première période, idem pour les chants car nous avons mis en place la chorale un autre jour de la semaine. Pour les arts visuels, il y a eu des installations de légo dans la cour, des sculptures de papier, des collections, des compositions de papier journal. Ces ateliers peuvent se faire avec un grand groupe, il faut juste savoir s'organiser pour que les enfants travaillent ensemble en multi-niveaux. Il faut savoir aussi que dans notre école, 5 classes sur 6 sont des double-niveaux et que les élèves ont l'habitude de travailler ensemble et de s'entraider.
Revenons à mon fonctionnement : Pour ma part, en recyclage, je fonctionne toujours avec un objet du quotidien que je décortique, transforme devant les élèves étape par étape (chaque étape de la transformation de l'objet se trouve ensuite affichée au tableau pour s'y référer si besoin) pour en faire un nouvel objet. L'idée étant plus de les amener à regarder le monde des objets autrement et de rentrer dans une démarche de récupération/transformation. Après 4 périodes à tester, je suis devenue la "maîtresse qui récupère et avec qui on fait du recyclage", si bien, que l'atelier est devenu un espace de stockage, au grand dam de mon directeur qui est un maniaque du rangement et de "je jette tout" car les élèves de toutes les classes m'apportent régulièrement des objets du quotidien pour l'atelier recyclage....
Ensuite, les élèves vont chercher tout le matériel dont ils ont besoin qui est déjà préparé sur des tables et s'attellent à la tâche. Nous sommes donc, trois à nous occuper des élèves et je peux utiliser en plus de ma classe, l'espace de l'atelier attenant.
Moment de récréation et ensuite, atelier jardin. Nous avons la chance d'avoir un coin jardin configuré en un grand bac rectangulaire à hauteur d'enfant d'une longueur d'au moins 6 m et d'une profondeur d'1 m. De fait, les élèves peuvent travailler au jardin des deux côtés sans se gêner. Nous avons aussi 30 outils à disposition et des arrosoirs avec un bac de récupération de l'eau dans le jardin et un composteur pour les mauvaises herbes. Les tâches sont réparties entre les groupes d'élèves, l'atsem et moi. L'heure vient vite de la fin de la matinée. Nous allons bientôt cueillir nos premiers radis. Et nous regardons avec plaisir pousser nos fraises.
L'atelier recyclage fait souvent l'objet d'une fiche mode d'emploi qui est mise dans le cahier du mercredi afin que les élèves puissent expliquer à l'aide de photos le recyclage découvert et que les parents puissent refaire avec leur enfant l'objet recyclé.
En recyclage, nous avons transformé des briques de lait en cabanes à oiseaux, des bouteilles plastiques en fleur, des capsules de café en collier médaillon, nous avons aussi peint avec des fonds de bouteilles et peint des coquilles d'escargots pour en faire une installation au jardin.
Au jardin, nous avons tout d'abord, gratter, biner, enlever les pierres et aérer la terre, puis nous avons rempoté des fraisier, planté des bulbes (chaque groupe ayant son carré et ses différents bulbes), installer des coquilles d'escargots, semé des radis, observé, arrosé, enlevé les mauvaises herbes, etc....
Voilà, j'espère avoir été claire. Mais, je conçois bien que cela pose des interrogations.

Mélina 30/05/2014 18:58

Bay, je me permets de remettre le commentaire que j'avais écrit suite à ton intervention dans l'article que j'avais demandé...
Cette expérience est très intéressante effectivement même si, pour les mêmes raisons qu'Emilie ou Natacha, je ne débuterais qu'à la Toussaint ( pour les PPS et les PS )
J'avais pensé, si nous avions opté pour les 5 jours, faire des mercredis à thème avec une organisation différente des vautres matins : expériences scientifiques, réalisation d'une fresque artistique, cuisine pour les anniversaires du mois, lecture avec les parents, grands-parents etc...
Par contre, si le primaire adopte cette organisation, alors je ne comprends plus tout à fait l'intérêt de passer à 5 jours...Une collègue de mon école en CP défend ainsi la réforme en disant qu'elle a besoin d'une 5ème matinée pour ses séances de lecture.
Et d'autres collègues de primaire pensent aussi qu'ils ont besoin de cette matinée supplémentaires pour les apprentissages fondamentaux que sont le français et les maths...

Mélina 30/05/2014 18:48

L'idée du mercredi spécial est séduisante mais je suis gênée aussi par le nombre. Certes, cela permet de mélanger les élèves et le choix des activités. Mais il est dommage de conserver autant d'enfants pour faire des activités telles que le théâtre, le jardinage etc...L'intérêt du décloisonnement c'est aussi d'avoir des groupes restreints : les ATSEM ne prennent pas de groupe ? Vous n'avez pas de parent intervenant ?