Questions sur l'organisation par Emily

Publié le par isa

Si tu le permets, j'ai 2 interrogations purement pratiques pour les lecteurs du blog: je commence à réfléchir à mon organisation pour l'année prochaine, j'ai envie de bouger tous les meubles de place, tenter le regroupement central....Je sais que cette discussion a déjà été lancée (il me semble par Sophie pas si sage) et je me demandais si certains collègues l'avaient également tenté depuis et leur point de vue.

Autre question: dans quoi ranger les traces des enfants? Jusqu'à présent j'utilise un classeur: pratique, on peut ranger par domaine et voir l'évolution du travail mais les enfants le feuillettent difficilement...

La solution pourrait être un grand cahier mais coller plein de feuilles sur du papier....pas très écolo....du coup je pensais aux reliures plastiques.

Emily

Questions sur l'organisation par Emily

Commenter cet article

guilaine 01/06/2014 10:28

bonjour
en ce qui concerne le rangement des travaux d'élèves, j'ai choisi depuis quelques années le porte-vue où les élèves peuvent consulter et terminer une activté (c'est une classe de mS-GS) . Le porte-vue est emporté à peu près à chaque vacances et relié deux fois par an(janvier et juin) par agrapfage(prévoir grosse agrafes). Cela évite le collage sur un cahier(utilisation de papier inutile) mais il faut bien calculer combien de traces tu fais par période et acheter un porte-vue en conséquence. Le rangement est chronologique et tu peux personnaliser ta reliure. Sur la couverture de mon porte-vue il y a une pochette transparente dans laquelle je glisse la couverture personnalisée de chaque enfant en début d'année.

Kallie 03/06/2014 20:44

Merci Isa

isa 03/06/2014 16:04

non je n'imprimais pas, je faisais des photocopies d'un original imprimé

isa 03/06/2014 16:03

oui c'est ça, mais dans ma classe, je n'avais pas beaucoup d'autres dépenses,ce cahier était ma priorité. D'autre part, il est complètement adapté aux petites mains, aux petits genoux, aux petits sacs , bien mieux que les grands cahiers.

Kallie 03/06/2014 15:52

Merci Isa pour cette réponse. Juste une autre question: ça veut dire que tu imprimes tes fiches de liaison sur des feuilles A4 et tu les coupes en deux pour les coller?

isa 03/06/2014 15:36

17*22 cm 192 pages pour ceux que j'avais

Kallie 03/06/2014 15:21

Pardon... "Quels cahiers" plutôt que "quelle cahier". Encore un soir où j'aurai peut-être du me coucher plus tôt...

kallie 01/06/2014 21:51

Bonjour,

Un petit message pour avoir testé le regroupement central cette année. En fait je suis un peu déçue. Je trouve intéressant d'être proche de tous les ateliers (pour faire bilan des ateliers c'est intéressant). Pour ce qui est du tableau, un papi m'a bricolé un tableau mobile.
Là où je suis moins convaincue c'est que je trouve que on est moins "ensemble" justement. Le regard des enfants se perd un peu partout dans la classe et j'ai remarqué que les élèves sont moins attentifs, plus agités.
Pendant les ateliers, c'est vrai aussi comme le disait l'une d'entre vous, que c'est moins facile d'avoir un regard pour tous. Quand on est d'un côté de la classe, on a l'impression d'être plus loin de ceux qui sont à l'autre bout.
Pour les travaux des élèves, personnellement j'agrafe aussi tout simplement avec une couverture sur une feuille A4 de couleur. A la fin de l'année, je rassemble les fiches dans une pochette.

J'avais à mon tour une question. Quelle cahier utilisez-vous pour les cahiers de liaison?

Guinie 28/05/2014 19:07

Oh zut ! J'avais envoyé un message en fin de matinée, après celui de ValérieD et il n'apparait pas... L'as-tu vu à un moment donné Isa ou n'est-il jamais apparu ?...

Mélina 31/05/2014 09:03

Oui mais c'est aussi un formidable lien avec les parents qui permet de leur dire tout ce qui se vit dans la classe, un outil de langage...Tu trouveras toutes les explications dans la rubrique "outils" cahier de liaison explications. Non, je n'ai pas testé le cahier numérique essentiellement parce qu'il n'est pas accessible par toutes les familles.

isa57 31/05/2014 08:04

Si j'ai bien compris le cahier de liaison est un cahier de vie, une sorte d'agenda hebdomadaire...?
ET quelqu'un a t-il testé le cahier numérique?

Mélina 29/05/2014 11:32

J'ai appuyé et non er !!!

Mélina 29/05/2014 11:31

Zut, j'ai appuyer par mégarde trop tôt, sur "valider"!! Je continue donc...
Depuis que je fonctionne ainsi, les parents sont ravis et ne se plaignent pas de n'avoir les dossiers qu'à la fin des périodes. J'y insère parfois aussi des traces individuelles de réussite comme cela a été dit pour les activités de manipulation sans trace écrite. J'aurais peur que les clés USB ne soient un problème à gérer et l'argument d'Isa concernant les enfants est très vrai : c'est bien qu'il manipule ce cahier de petit format chez eux ou en classe;

Mélina 29/05/2014 11:26

Oui Isa 57 le cahier de liaison tel que le propose Isa est vraiment idéal pour que les parents découvrent de manière hebdomadaire tout ce qui est fait en classe

Guinie 29/05/2014 10:50

Bon, je recommence.
J'utilise un classeur pour regrouper les feuilles de travail. Je perfore les feuilles dès qu'elles sont photocopiées, et toujours avec la même perforatrice (tout est ainsi calibré de manière identique, je gagne du temps quand il faut les mettre dans le classeur). Les enfants avent qu'on ne doit rien coller sur les petits trous. Les classeurs partent dans les familles à chaque vacance. Tout au long de la période, je range au fur et à mesure les feuilles dans une boite (type carton de ramettes) + intercalaires (pochettes cartonnées découpées en 2). J'écris le prénom au crayon de papier (donc réutilisable l'année suivante), si possible j'utilise des couleurs différentes fille/garçon, je classe par ordre alphabétique, et pour chaque enfant par ordre chronologique.
Avantages : classement rapide, vision sur la période (ou l'année dans le classeur).
Inconvénients : jusque là aucun... mais je viens de réaliser grâce à un des commentaires que les enfants n'y ont pas accès une fois leur travail terminé. Est-ce gênant ? Quel apport si l'enfant y avait un accès libre ? A réfléchir.

Concernant la zone de regroupement. Ca a toujours été pour moi un casse-tête. Je trouve que c'est un espace qui prend beaucoup de place mais qui est peu utilisé en tant que tel, les enfants sur le côté voient mal, position frontale de l'enseignant... Cette année j'ai la chance d'avoir une grande classe (90m2 je crois) et comme le tableau se trouve à l'opposé de la porte d'entrée, que je ne trouve pas cela pratique et j'ai enfin pu tenter le regroupement central (4 bancs en U + piste graphique longue mais étroite).
Avantages : plus près de la porte, central (ce qui permet vraiment de se regrouper, au sens littéral du terme), ateliers et coins tout autour ce qui dispersent (puis regroupent donc) les enfants, les bruits et cassent les élans de course.
Inconvénients : toujours aussi grand (je vais essayer demain d'enlever un banc, mais alors enfants par terre qui bougent...), zone d'affichage réduite (ce qui peut être bien car on a toujours tendance à trop en mettre et à "polluer" le champ visuel, mais quelque fois c'est vraiment trop juste), tables dispersées (ce que je vois aussi comme un avantage) qui rendent difficile le contrôle des ateliers (la maitresse marche beaucoup !)
Je pense garder cette disposition tant que je serai dans cette classe, il faut beaucoup de place ou peut-être faire un regroupement sans banc... Je n'ai jamais réussi dans la classe avec les MS-GS, qui était plus petite.

L'aménagement de la classe est vraiment quelque chose qui me préoccupe et je ne suis jamais satisfaite... pas facile de concilier idéaux pédagogiques et réalité matérielle, tout en tenant compte de la variété des activités (certaines tables qui servir soit pour les ateliers autonomes, soit pour les ateliers de peinture ou sur feuille selon les moments). C'est une des raisons qui fait que je suis souvent à l'affût de photos montrant des aménagements possibles, avec les frustrations que cela engendre (car bien sûr, on n'a jamais les mêmes meubles, jeux...) Mais finalement je sais que je ne devrais pas me plaindre car notre école est moderne et très spacieuse ; mais on (je) veut toujours plus ou mieux ;-)

isa 29/05/2014 09:58

Non Isa57 ici c'est hebdomadaire avec le cahier de liaison tel que je le propose http://www.ecolepetitesection.com/pages/Cahier_de_liaison_20132014-8752049.html
C'est vrai que le cahier numérique est une solution, tout comme le blog de classe, je regrette juste l'impossibilité pour les enfants de regarder leur cahier sans l'intervention de l'adulte, l'impossibilité pour eux de commenter avec les copains comme ils le font en classe puisqu'ils ont accès à leur cahier comme ils le veulent, le contact avec un outil qui s'apparente à un livre et qui donne envie de lire.

isa 29/05/2014 09:53

écrit avec un t, je ne peux plus corriger mes fautes.

isa57 29/05/2014 09:44

Bonjour, Je me pose aussi beaucoup de questions sur l'organisation de ma classe l'an prochain.(j'aurai MS/GS/CP) à 24. Concernant les cahiers de vie, je pense me lancer dans un cahier numérique ( en demandant une clé usb aux parents). On peut y mettre des photos, du texte en dictée à l'adulte, les voix des enfants...Ce serait une économie de papier. Pour les activités, je fais aussi des cahiers reliés. Autre question, à partir du cp, les parents ont les cahiers toutes les semaines, en maternelle à chaque période...comment faire pour qu'en maternelle le suivi des familles soit plus régulier?
Merci encore Isa pour ton blog et le partage qu'il permet.

isa 28/05/2014 19:12

Ce matin, il y a eu un arrêt du blog pour cause de serveur en maintenance ,si tu as écris à ce moment là , c'est fort possible qu'il n'ait pas été publié

Emily 28/05/2014 12:10

je suis également d'accord, je me dis aussi que le regroupement au centre m'obligerait à sélectionner mes affichages , je trouve qu'il y en trop ds ce coin actuellement( et certains ne me servent pas quotidiennement), d'avoir ds la classe des coins avec des affichages plus spécifiques, regroupés par thèmes et du coup faire certaines activités en petit groupe ou au moment de l’accueil.

Mélina 28/05/2014 16:06

Oui, je suis tout à fait d'accord et c'est important aussi pour la majorité des parents. C'est indispensable aussi si l'on veut montrer l'importance de la maternelle. Je faisais juste cette remarque parce que mon ATSEM pense parfois que je me "casse trop la tête avec toutes ces explications que certains ne prennent pas la peine de lire..." Mais je lui explique et je continue bien sûr ! En plus, je trouve que cela m'aide en tant qu'enseignante à faire le point sur ce qui a été fait et savoir ce qu'il me reste à travailler pour la prochaine période.

isa 28/05/2014 14:50

Peu importe si les parents lisent ou non, c'est leur choix, ce qui est important c'est qu'ils sachent que l'information existe et qu'ils puissent la trouver ou la retrouver. C'est notre conscience professionnelle qui doit nous inciter à toujours donner l'information nécessaire aux parents.

Mélina 28/05/2014 14:19

Pour le regroupement central, c'est vrai que l'on pourrait envisager de sélectionner les affichages indispensables (comme la date...) et soit utiliser le dos d'un meuble, soit un chevalet mobile que l'on déplacerait.
Je suis d'accord aussi sur le fait que cela permettrait de mieux répartir les affichages selon leur utilisation réelle. Bien souvent, on en trouve beaucoup trop à proximité de coin rassemblement...Reste que je ne pense pas que cela soit pratique dans une classe de petite taille comme le disait Muriel. Quoi qu'il en soit, j'aimerais bien avoir des bancs qui s'encastrent les uns sur les autres (j'en ai vus dans un catalogue dont j'ai oublié le nom) ce qui permettrait d'avoir cet espace libre pour les autres moments.
Moi aussi, je photographie tous ces ateliers sans trace écrite et selon l'objectif visé, soit je les mets dans le cahier de liaison, soit je les insère dans le dossier.
Je trouve que les parents sont très respectueux de ces dossiers et qu'ils les rapportent en bon état. Par contre, je ne sais s'ils lisent bien les pages mises au début qui expliquent tout le travail accompli (cf bilans) vu les questions qu'ils posent parfois et vu les signatures manquantes à la fin du bilan...
Enfin, dernière astuce : trouer les fiches avant de les donner aux enfants car c'est plus facile. Après avoir été manipulées, collées c'est plus délicat!

Elaine 28/05/2014 11:38

Bonjour,
je fais aussi des livrets reliés, mais comme j'ai très peu de choses à relier pour les PS, je commence un livret en début d'année et je l'ouvre à chaque fin de période pour le compléter. Du coup en début d'année j'utilise des gros anneaux, ce qui fait un peu bizarre mais puisque le dossier gonfle au fil de l'année, ça va.
POur le regroupement, je n'ai pas encore osé le mettre au milieu de ma classe. En plus, comme j'ai la chance d'avoir un TNI, j'avoue que je préfère qu'on se regroupe vers le tableau. Par contre, j'ai enlevé les bancs en cours d'année. J'en avais marre qu'on se cogne dedans et que cela ferme cet espace qui nous servait le reste du temps notamment pour l'utilisation des ateliers autonomes. AU début, j'ai eu peur qu'ils n'arrivent pas à s'asseoir correctement, qu'ils bougent trop, qu'ils s'allongent... Et surtout je recréais un espace frontal : la maîtresse dos au tableau et les élèves en tas devant moi... POur me rassurer, j'ai collé des grosses pastilles de couleurs avec leur prénom dessus (on était en milieu d'année et tous le reconnaissait déjà), les élèves ont appris à s'asseoir en tailleur. Et comme ils sont tout de même assez serrés, ils ne risquent pas trop de s'allonger. Il me restait 2 dilemmes : rester assis calmement assez longtemps et cette situation frontale. En fait, ça m'a obligée à me poser des questions "de fond" : qu'est-ce que je veux faire de ces temps de regroupement ? doivent-ils être longs, est-ce réellement le moment où les échanges entre enfants sont riches (à 29) ?". Finalement, j'ai un peu raccourci mes temps de regroupement, quitte à en faire plus si besoin. Et surtout j'ai mis l'accent sur des temps d'échanges en 1/2 classe, voire en plus petit groupe. Dans ce cas, nous avons la place de nous mettre en cercle ou de nous mettre au coin bibliothèque. POur la délimitation de l'espace, j'ai un mur-fenêtre, un mur-tableau et les 2 autres côtés démarrent par un petit meuble, le reste étant ouvert. La circulation se fait mieux et l'espace est investi beaucoup plus souvent par les élèves. Quand j'ai fait ce changement, j'en ai profité pour enlever une grande table et des chaises (j'avais jusqu'alors une place assise à table pour chaque enfant alors que j'avais sans cesse des ateliers qui ne se faisaient pas à table). ça m'a permis de gagner aussi de la place et d'enlever des obstacles...

edith 28/05/2014 14:32

Natacha, je fais comme toi, je fais une grande place à la manipulation et pour laisser des traces, je photographie l'enfant sur son atelier de jeu,au début, puis avec son prénom sur son travail ensuite. C'est la première année où je le fais tout au long de l'année, et c'est super riche pour les enfants aussi qui participent à la sélection des photos à prendre ou pas, qui collent la photo de leurs réussites tous les 15 jours (où plus souvent si besoin) et qui voient là où ils ne vont pas, et où je les incite à aller. Ils voient aussi les réalisations des autres (en construction) et s'enrichissent mutuellement. J'ai adoré faire ça. Je poursuis l'année prochaine.

isa 28/05/2014 12:33

oui ça c'est intéressant

Natacha 28/05/2014 12:24

Juste concernant le peu de traces à mettre dans le cahier en PS, j'ai pris le parti de (presque) tout photographier. Tous ces ateliers où les enfants manipulent sans que cela ne laisse de traces puisqu'on range à la fin (puzzles, abaques, pâte à modeler, perles, Coloredo, Duplos etc.). Les enfants ont pour consigne de toujours mettre leur carte-prénom sur leur travail lorsqu'il est terminé, ils savent que je ferai une photo. J'imprime en qualité "brouillon" pour économiser l'encre et mon ATSEM colle la photo sur une feuille avec les objectifs et la consigne. Cela permet d'avoir malgré tout une trace du travail de l'enfant dans le cahier et permet aux parents d'avoir plus conscience de tout ce qui est fait et qu'on ne voit normalement pas.

isa 28/05/2014 11:54

Je suis assez d'accord avec l'idée que le regroupement ne doit pas être trop long, c'est un moment de cohésion de groupe d'abord.

Emily 28/05/2014 11:22

merci,j e retiens l'idée des livrets,j je le fais pour mon livret d'éval et pour le livre de la marionnette.
Pour le regroupement central, je vais sans doute tester pour voir l'espace de circulation qu'il reste et essayer de bricoler un tableau d'affichage au dos d'un meuble ..

maud 28/05/2014 10:14

les classeurs reliés... qu'est-ce donc?

isa 28/05/2014 10:35

Voici un lien sur une vidéo qui explique le système de reliure https://www.youtube.com/watch?v=3CSiNLRHDN0, c'est exactement comme ça que je reliais mes livres pour le voyage de la marionnette.

Valérie D 28/05/2014 10:26

En fait, il te faut acheter des "peignes" (spirales) http://www.terface.com/media/produits/img/anneaux-plastiques_265x230.jpg,
tu as une machine qui troue et qui reliehttp://www.clairdevue.com/images/products/main/1941385951100.JPG
tu places une feuille un peu épaisse en 1ère et dernière de couv + rhodoïd qui protège bien. J'ai mis les lien des photos, mais je ne sais pas ce que ça peut donner dans un commentaire.
En tous cas, cette façon de présenter les travaux d'enfants est plus économique, tu peux mettre tous les formats de feuilles, toutes les épaisseurs aussi.

Natacha 28/05/2014 09:10

Moi, j'y ai déjà pensé mais ce qui me manquerait le plus, c'est mon grand tableau blanc sur lequel j'affiche plein de choses (emploi du temps, bande numérique etc. et également les modèles de travail, bref, tous les outils). Comment y pallier alors?

Muriel 28/05/2014 10:13

Je fais comme Mélina et Natacha: pour MS et GS un livret par période avec jolie couverture et spirale plastique qui part dans la famille aux petites vacances... mais revient. En fin d'année, chacun décore une boîte archive pour stocker tout le matériel de l'année (livrets, cahier de vie et autre...), bien pratique pour les parents!!!
C'est économique par rapport aux cahiers, comme l'ont dit les collègues...
Pour les PS, il y a bien moins de productions, donc soit je colle dans un cahier (plus facile à manipuler pour eux tout au long de l'année) soit je relie un livret, mais il est bien plus fin.
En attendant, mon truc à moi ce sont les dossiers suspendus (dans une boite plastique), un par élève avec son nom sur l'onglet: le top pour eux et pour moi car ils peuvent ranger tout seuls leurs productions quotidiennes. On met dans l'ordre de notre choix au moment de relier. Ces dossiers sont chers, mais je les garde d'une année sur l'autre en changeant juste l'onglet... je crois que j'en ai depuis plus de 10 ans, ça ne s'abime pas!
Pour les MS et GS, j'utilise des plans de travail A4, donc déjà reliés. Ainsi, peu de feuilles volantes... et des productions toutes perforées qu'il n'y a plus qu'à transférer dans le livret de période. Avec mes 30 loulous, c'est très économique et organisé... on gagne un temps fou! Et les enfants s'y retrouvent bien!

En ce qui concerne le regroupement central, je l'ai testé l'an dernier, j'avais dû laisser un commentaire à l'époque.... tentant mais quand même très peu pratique pour les déplacements dans la classe qui n'est peut-être pas assez grande finalement (pourtant environ 50 à 60m2 je pense mais très carrée) --> Toujours contourner le regroupement pour traverser la classe = beaucoup de km dans la journée!!!. Et plus difficile de surveiller 2 ou 3 espaces de travail qui se retrouvent bien moins proches du coup. J'ai abandonné. Repenser les écrits indispensables près du regroupement est intéressant, il n'y en a pas tant si on réfléchit... mais il faut une surface pour écrire ou afficher.

Natacha 28/05/2014 09:34

Pour moi aussi des dossiers reliés par période avec une couverture qui change. Raisons majeure: cela évite en effet de coller des feuilles sur des feuilles. Les miens sont agrafés.
Pour la gestion des feuilles, ils mettent leur travail dans la traditionnelle barquette à leur nom dans laquelle j'ai glissé une pochette en carton. Régulièrement, je trie, je classe et j'y range leurs feuilles. Cela évite de mélanger le travail et les dessins non terminés sur lesquels ils reviennent (avant que je n'y mette cette pochette, il y avait régulièrement des "maîkresse, me suis krompé, ai dessiné sur le travail" ...!)

Mélina 28/05/2014 09:27

Pour l'emplacement central, je pense aussi que l'absence de tableau "affichage" est un inconvénient majeur.
Pour les traces des enfants, j'utilise avec bonheur, depuis quelques années, des dossiers reliés. Par rapport au cahier, on économise de la colle et du papier effectivement. C'est plus facile à feuilleter que les classeurs qui sont difficiles en terme d'ouverture et fermeture, les feuilles se mélangent à la maison, s'abiment, les petits doigts se coincent, sans compter qu'il faut trouer les feuilles : une vraie galère à mon sens...
Les dossiers reliés (un par période) permettent d'avoir un beau rendu (avec une couverture différente pour chacune) ; cela forme un tout par rapport à la (les) dominante(s) travaillée(s) (cf programme Isa). Bien sûr, il faut trouer les feuilles et les relier mais mon ATSEM a très vite trouvé comment le faire rapidement et elle préfère aussi ce système : nous avons décidé cela ensemble! Il faut aussi se trouver une bonne organisation personnelle pour gérer le tri des feuilles et leur conservation mais c'est tout à fait faisable.