Livre 3, période 1, année 2014-2015

Publié le par isa

Chaque jour de cette semaine, je donne un livre sélectionné pour la première période DEVENIR ELEVE et j'explique mon choix. A la fin de la semaine, je récapitule les 7 livres.

Crocolou adore aller à l'école. Avec sa maîtresse madame Chouchou, les journées passent tellement vite à apprendre à faire de beaux dessins, à chanter et à l'écouter lire des histoires...

Pour ce livre, j’ai beaucoup hésité notamment avec le livre « Ce que mangent les maîtresses » ( trop difficile pour les petits mais à proposer aux grands) parce que comme toujours je cherche l’originalité et celui-ci en manque peut-être un peu à mon goût .Mais il répond à l’idée du partage de son enseignant qui joue un rôle différent des parents et qui a de l’affection pour chacun des élèves sans confondre sa place avec celle de la famille.

Crocolou aime sa maîtresse aux éditions Acte Sud junior 

 

Livre 3, période 1, année 2014-2015

Commenter cet article

Michele 26/06/2014 14:01

Le petit loup me plein bien et. Le gros pif ossi !!!
Moi ossi j attends le nouveau livre à ke impatience

Emilie44 25/06/2014 16:17

Quel plaisir de découvrir un livre chaque jour... C'est quasiment comme un calendrier de l'avent pour patienter jusqu'à la rentrée! lol

maud 25/06/2014 14:45

et hop dans ma biblio dès qu'il arrive... je viens de recevoir "le nid" et je confirme il est splendide...
le texte quasi inexistant qui permet de laisser chacun rêver et imaginer en s'identifiant la vie de ce petit garçon...
personnellement l'image de la famille réunie dans le nid en sécurité dans les ailes repliées en cœur m'a beaucoup touchée...
merci Isa encore de ces découvertes riches en émotions...

isa 25/06/2014 14:57

merci Maud, je crois qu'effectivement c'est un livre d'une forte sensibilité émotionnelle; il fait rêver et c'est pour moi essentiel de donner à chacun cet espace malgré les difficultés de la vie quotidienne et pour ces petits bouts qui vont arriver en classe, le rêve peut être un moyen d'échapper à la dure réalité qu'est la séparation et dans laquelle vous allez devoir les accompagner.

Cathy 25/06/2014 09:35

C'est vrai qu'il manque d'originalité, mais les petits l'aiment beaucoup. Je l'ai toujours dans ma classe au moment de la rentrée. Il fait partie des classiques de la littérature jeunesse, avec petit ours brun, T'choupi, Trotto

Cathy 25/06/2014 15:06

Je comprends ce que tu dis, et j'approuve.
Merci pour ces mises au clair

isa 25/06/2014 13:12

oui oui mais il existe des livres simples et qui font appel à l'intelligence de manière plus fine. Regarde le premier livre de la sélection " Le nid", il est très simple, les phrases sont brèves presque inexistantes, tout se trouve dans les illustrations et pour autant la poésie, l'ambiance, l'imaginaire sont portées à leur comble, il n'est pas utile de dire que le petit garçon est content ( comme on peut le lire dans certains livres qui se veulent simplificateurs), cela émane et laisse les enfants construire leur propre compréhension grâce à leur sensorialité, cela me semble plus riche en termes d'expérience et même pour des enfants qui n'y ont pas eu accès avant, ce n'est pas une histoire de fréquentation, ni une histoire de vocabulaire, c'est une volonté de croire dans le potentiel d'imagination de chacun, laisser libre leur interprétation comme face à une oeuvre d'art, ne pas tout leur expliquer pour les laisser aller à la découverte avec ce qu'ils sont et ce qu'ils vont devenir grâce à cette liberté. Mais tu as raison, il y a de la complémentarité et la diversité des livres qu'on présente doit être recherchée, c'est pourquoi j'ai choisi Crocolou.

Cathy 25/06/2014 12:14

Bien sûr, je suis convaincue qu'il faille élever le niveau de nos élèves.
Je précisais seulement, qu'ils ne faut pas non plus oublier ces livres simples, surtout pour les TPS et les enfants qui n'ont pas accès à la littérature par leur milieu.
Ne pas oublier la zone proximale de développement de Lev Vygotski

isa 25/06/2014 10:50

Oui mais l'originalité ne se situe pas que dans l'illustration ou la forme du livre, quand je parle d'originalité, je la situe dans le texte, dans les possibilités imaginaires que le livre donne, dans l'intelligence qu'il permet de déployer. Ces petits livres sont à mon goût un peu trop descriptifs et pas assez imaginatifs. Ils restent à un niveau de compréhension minimum et notre ambition est d'emmener les élèves vers des niveaux de compréhension maximum, c'est pourquoi ces livres sont intéressants parce que faciles mais il ne faut pas rester dans ce seul registre.