Aménagement de la classe en maternelle (acte 2): besoin de bouger

Publié le par isa

Nos discussions durant le premier débat "Aménagement de la classe en maternelle (acte 1)" ont été très stimulantes puisque nombre d'entre vous se sont interrogés et ont souhaité remanier leur organisation spatiale.

Comme je vous l'ai dit, je n'ai pas de plan directif, je veux partir de vos expériences

Ce sont dans les observations que nous pouvons améliorer et faire progresser notre enseignement pour l'ajuster au plus près des besoins des élèves en vue de leur réussite.

Guinie a soulevé une problématique ( voir dans les commentaires de son article)

"Comment respecter et favoriser le besoin de bouger des petits élèves sans apporter le trouble et l'agitation néfastes aux bonnes conditions d'enseignement ?"

 

Aménagement de la classe en maternelle (acte 2): besoin de bouger

Commenter cet article

Sev 17/09/2014 21:24

Il me semble qu'un coin à bouger serait bruyant, mais peut-être que je me trompe ?...ou alors, si on a une classe attenante, pourquoi pas ? Je pense que les ateliers autonomes et le fait de laisser les enfants aller vers l'activité qu'ils ont choisie permet de respecter leur besoin de bouger, en ce sens qu'ils marchent pour aller et venir chercher leur matériel, qu'ils s'assoient par terre, se relèvent sans cesse, ne serait-ce que pour aller observer ce que fait leur voisin. Il est certain que les tenir de force à une table, qui plus est pendant un temps trop long n'est pas jouable, surtout en PS.

isa 17/09/2014 23:10

Si c'est beaucoup trop. Un petit enfant a besoin de stabilité , tout ce qui est changement trop fréquent les insécurise, et déclenche du stress. Et il faut savoir que des études montrent maintenant que le stress a des incidences sur le cerveau surtout quand celui-ci est en plein développement.

sylvieh 17/09/2014 22:38

En lisant les post des collègues et en me disant chaque année que j'ai envie de "m'agrandir", d'étoffer ma classe (en fait, je l'épure plutôt...), j'ai pris le taureau par les cornes...et hop, viré une table et effectivement il y a moins de places assises mais en même temps nos petits bouts de chou personnels, ils sont souvent assis sur une chaise dans nos maisons? Cela ne correspond pas à un besoin si naturel ...je suis contente de ce premier pas et je ne pense pas que ce sera le dernier! Mais en même temps, il faut faire avec son effectif, son espace, la personnalité de l'Atsem...Ce matin, j'ai pû constater comme il était doux de n'avoir que 21 enfants en classe : on ne fait pas la même chose, on n'est beaucoup moins exigent, on accepte beaucoup plus les déplacements, les transports... et tout le monde se sent plus léger . C'est là ,pour le compte que le rythme est moins fatigant...L'allègement de l'effectif, plus d'espace, voilà qui serait une vraie réforme...mais je m'égare...C'est bien parce que nous avons toute sortes de contraintes que nous subissons avec les enfants qu'il faut leur adoucir (et nous adoucir de même ) la vie en répondant au maximum à leur besoins dans ce monde de brutes ...( j'exagère un peu mais je trouve qu'on en avale des couleuvres cette année à voir les petits qui ne pleurent plus dans la classe pleurer à 16h, à16h30, le mercredi midi...Moi je rentre chez moi mais eux? 7 référents à 9 dans la semaine, n'est ce pas un peu trop?)

Sev 17/09/2014 22:04

Je n'ai rien... pas assez de place. En ce moment, j'essaie de trouver un coin pour mettre des étagères à leur hauteur afin de poser du matériel qu'ils pourront utiliser, mais c'est un casse-tête; je rêve d'espace !

isa 17/09/2014 21:54

Qu'est-ce que tu as dans ta classe qui correspond au besoin de bouger des petits de 3 ans ?
Les laisser aller est effectivement la première nécessité mais aussi la première évidence, je ne vois pas trop comment faire autrement , je n'imagine même pas un enseignant voulant que ses petits restent constamment assis, car ce besoin est physiologique. D'autre part, il y a une inégalité entre enfants, certains n'ont pas cette irrépressible envie de bouger. Que faire ? Je crois qu'il est bon de s'interroger.

Silbale 17/09/2014 19:00

Encore une bonne idée!
Voilà qui me tente avec les 29 PS que j'ai cette année (remuants, anxieux, très jeunes, etc.).
On a à l'école des structures de motricité en mousse et j'ai la chance de disposer depuis la rentrée de la salle de classe à côté de la mienne qui nous sert de dortoir (réaffectation des locaux pour cause de classes chargées). Du coup j'y ai déjà installé un espace "histoires" et un coin cuisine. Mais l'espace "histoires" peut servir de coin à bouger en début de matinée... Je vais y installer quelques blocs de mousse dès demain! Merci! (une maîtresse qui n'en finit plus de chercher des solutions pour venir à bout des problèmes créés par cette bon sang de ******** scrogneugneu réforme scolaire qui perturbe et fatigue les petits!!)

Laetitia 17/09/2014 18:26

A quel moment vous autorisez les élèves à utiliser ce matériel à bouger ? Pendant les ateliers ? Moi, j'ai abandonné l'utilisation des trotteurs car je n'ai jamais réussi à réguler cet atelier. J'utilisais le couloir, les élèves pouvaient par groupe de 5 aller faire du trotteur. Les règles étaient simples, pas de cri, pas de bagarre, ne pas aller dans les toilettes ni ds les autres classes avec, ne pas foncer dans les copains. La porte de ma classe restait ouverte mais sans arrêt je devais aller jeter un oeil pour réguler l'activité et je n'arrivais pas à mener mon atelier sereinement. ou alors j'étais sans arrêt interrompue par des élèves qui me demandaient "je peux aller faire du vélo ?". Sans parler des élèves qui ne voulaient jamais faire autre chose, qui n'acceptaient pas les rotations. Je ne peux pas utiliser d'autre endroit que ce couloir, qui est aussi traversé par les classes des grands qui vont en récréation. J'aimerai bien qq conseils pour retenter l'expérience.

Laetitia 18/09/2014 18:22

oui, il faut encore que je réfléchisse encore. Peut-être faire un coin lancer de ballons en mousse ou de petits coussins ?J'ai déjà plusieurs fois réaménagé ma classe, notamment pour avoir plus d'espace au sol pour les ateliers autonomes mais dès que j'ai les 25 élèves dans ma classe (je suis en zep), j'ai toujours l'impression qu'ils sont les uns sur les autres !

sylvieh 17/09/2014 19:12

Je rebondis sur toutes vos propositions, expériences, craintes...Deux ans de suite j'ai utilisé le SAS de ma classe (ou se trouvent les porte manteaux et qui est assez vaste, attenant aux toilettes) pour des constructions type kapla et installation d'un grand circuit train en légos...Première année: super bien passé, deuxième année moins bien. La difficulté rencontrée est de jouer collectivement pdt un certain temps...sans que cela tourne à la "baston". Le problème est de ne pas voir les enfants...mais je pense que cette année, je vais proposer poussettes, trotteurs à utiliser de la classe au SAS(quel style de trotteur me conseillez vous? petites photos si vous avez...) donc des activités plus individuelles avec déplacement . Et dans le cas d'activité en groupe style circuit de train légos, prévoir la présence de l'adullte dans les premiers temps.

isa 17/09/2014 18:49

Dans ta situation, tu observes que tu as besoin de les voir, tu trouves que ça peut faire du bruit et que des élèves ne voulaient que faire ça. Donc tu as choisi d'arrêter, mais tu aurais pu t'interroger sur les changements que tu pouvais faire: exemple besoin de les voir, donc il faut que ce soit dans la classe, que ça fasse moins de bruit, que les élèves ne puissent pas en faire tout le temps mais à certains moments, est-ce que tu crois que tout cela n'est pas possible ? Peut être que les trotteurs ne s'y prêtent pas mais tu as d'autres possibilités qui répondent au besoin de bouger. Qu'est-ce qui te conviendrait le mieux ?

Elaine 17/09/2014 14:30

Quand le budget est très serré, il peut être intéressant de demander aux parents ou aux collègues (instits et ATSEM) si elles n'ont pas un vieux trotteur qui traine dans une cave et prend trop de place alors que dans votre classe se serait le rêve !!! C'est en tous cas comme ça que j'ai fait car la classe a été créée l'année dernière et qu'elle m'a parue très vide quand j'y suis arrivée (pas vide en meubles, ça j'ai au contraire fait du vide mais vide en matériel intéressant pour des 2-3 ans). Pourquoi pas même simplement du prêt pour une période en se disant que cela change la période suivante ! Le petit trampoline que j'ai dans la classe vient de notre salle de sport commune mais mes collègues n'en ont pas besoin pour le moment. Et il me semble qu'on peut trouver des tunnels à tout petit prix.
Les poussettes, charriots ou autres objets roulants permettant de déménager ont un succès fou ! Pour l'instant personne n'a essayé de courir avec, je crois que c'est trop compliqué donc l'objet permet le mouvement tout en le canalisant... me semble-t-il...

isa 16/09/2014 22:48

Est ce qu'on ne pourrait pas donner des idées toutes simples pour lancer des expériences motrices en classe avec du matériel simple à trouver, qui ne demande pas un trop grand espace et qui puisse être essayé pendant un petit temps dans sa classe afin de juger de la pertinence ?

isa 16/09/2014 23:39

La cabane correspond à un autre besoin et nous y viendrons puisque nous allons balayer tout ce qui concerne l'aménagement et évidemment les différents besoins des enfants. J'aimerais impulser des expériences dans les classes et que vous reveniez apporter vos observations, que chacun tente au moins un matériel ou une installation à tester et qu'on puisse en parler à partir du concret afin d'en critiquer l'utilisation soit positivement ou soit négativement.

sand 16/09/2014 23:32

Dans le couloir, tu peux peut-être utiliser tes tables, faire rouler un ballon en mousse (ping pong géant), recouvertes d'un drap pour faire une cabane, un tunnel, un chat perché ... peut être que je m'égare ! .. J'aime bien que les enfants et nous aussi, inventions des activités avec du matériel et des situations détournés.

sand 16/09/2014 23:25

Parfois je leur propose aussi de se déplace par 2.
Une autre petite idée qui me revient : "les déménageurs", ou le train , le bus : ayant besoin de place autour d'une table, j'ai vite poussé les chaises et demandé à 2 enfants de les éloigner, dans le couloir tout proche et voilà un bon groupe de 5 élèves occupés à agencer ces chaises à leur guise ... puis à la mienne ...

virginie90 16/09/2014 23:19

Bon je recommence mon message, j'ai tout effacé en appuyant sur une touche qui ne fallait pas!!!
J'aurais besoin d'idées pour aménager un coin bouger mais j'ai plusieurs soucis
Ma classe n'est pas très grande. L'école n'a pas beaucoup de matériel en motricité, elle est neuve et on demande 400 euros par an mais c'est très cher
J'ai pensé à plusieurs solutions en vous lisant : investir ma salle de sieste qui communique avec la classe (ca ferait beaucoup de travail à mon Atsem pour ranger et remettre les lits tous les jours). Otez une ou deux tables de ma classe mais je ne sais pas où les mettre. Nous avons déjà beaucoup de tables dans le couloir car trop de tables dans l'école (1 table pour 2 élèves dans chaque classe et pour 30 élèves) Du coup, on a des tables un peu partout dans l'école qui ne servent pas à grand chose

isa 16/09/2014 23:10

Objets sur la tête pouvaient rendre plus difficile le déplacement.

isa 16/09/2014 23:09

Je rebondis ( c'est moteur hein ?) sur ton commentaire Sand car tu penses au sol et à la possibilité de l'utiliser, je veux rappeler que l'ellipse de Montessori est d'abord et avant tout un moyen de marcher en se concentrant, les enfants devaient faire des tout petits pas sur la trace de l'ellipse quand ils en éprouvaient le besoin, une manière de bouger tout en apprenant le contrôle de son corps.

sand 16/09/2014 23:03

Pour la catégorie bouger, j'ai la chance d'avoir une petite salle polyvalente/dortoir qui sert d'espace-moteur, (et sonore) toute la matinée par roulement, à l'accueil, en fin d'activité, pour une activité spécifique. Au choix : porteurs, échasses et tout le matériel de motricité, + poupées, déguisements, voitures.
J'utilise également le couloir une marelle que je viens de tracer au masking-tape (très facile) on peut imaginer d'autres jeux au sol.
Dans la classe, dans l'optique de bouger , je place souvent des éléments nécessaires à l'activité un peu loin de la table où les enfants sont installés, ex: matériel, fiche consigne, validation ... et j'envoie très souvent mes petits aller chercher qqc (dans la classe, au bureau, ....) surtout les "remuants" et puis au moments des comptines on alterne tout le temps immobile et en mouvement.

Elisabeth 16/09/2014 21:34

Bonsoir,
Ayant opté pour un aménagement de classe de plus en plus épuré au fil des années ( du traditionnel à Montessori) j'ai remarqué que tous les élèves pouvaient beaucoup mieux évoluer dans la classe, tout le monde y trouvait son compte!
Je suis passée d'une classe "serrée"dans laquelle l'aménagement IMPOSAIT les choses aux élèves,les cloisonnait,à une classe qui PROPOSAIT les activités selon leurs envies,quelque chose de plus aérien plus attirant. (spéciale dédicace à Emilie pour l'ellipse avec les bougeons,GENIAL THANKS!!)
Par ailleurs,je crois que c'est la lisibilité des lieux qui fait la mise en valeur de la classe, à savoir un espace clair,épuré, non pas surchargé en matériel dans les coins dès le début de l'année mais qui évolue...pour que tout le monde voit et s'intéresse à ce qu'il s'y passe ....
Je verse un peu dans le pédalo feng-shui là!!!! mais je crois que tout est une question de dosage pour tout, tant sur le fond que la forme!!...c'est comme la mayonnaise!!

Elisabeth 16/09/2014 21:34

Bonsoir,
Ayant opté pour un aménagement de classe de plus en plus épuré au fil des années ( du traditionnel à Montessori) j'ai remarqué que tous les élèves pouvaient beaucoup mieux évoluer dans la classe, tout le monde y trouvait son compte!
Je suis passée d'une classe "serrée"dans laquelle l'aménagement IMPOSAIT les choses aux élèves,les cloisonnait,à une classe qui PROPOSAIT les activités selon leurs envies,quelque chose de plus aérien plus attirant. (spéciale dédicace à Emilie pour l'ellipse avec les bougeons,GENIAL THANKS!!)
Par ailleurs,je crois que c'est la lisibilité des lieux qui fait la mise en valeur de la classe, à savoir un espace clair,épuré, non pas surchargé en matériel dans les coins dès le début de l'année mais qui évolue...pour que tout le monde voit et s'intéresse à ce qu'il s'y passe ....
Je verse un peu dans le pédalo feng-shui là!!!! mais je crois que tout est une question de dosage pour tout, tant sur le fond que la forme!!...c'est comme la mayonnaise!!

Peggy(toune) 16/09/2014 21:17

J'aime cette problématique... je suis pourtant "inquiète" du bruit et du chahut qui peut régner dans une classe de maternelle et qui pourrait nuire aux conditions d'apprentissage. Mais il semble pourtant qu'on ne peut pas réduire le temps où nos petits élèves peuvent assouvir leur besoin de mouvement aux seules séances de motricité ! Ma classe n'est pas très grande, mais je pense que j'essaierai de mettre en place un coin jeu "bougeotte" à mon retour... Le cheval à bascule, je le note, je suis sûre qu'il aura beaucoup de succès ! Je pense également à un tunnel en tissu, un tapis épais (pour des roulades, ou autres...), une ou deux planches à roulettes (et d'autres engins roulants dont je ne me rappelle pas le nom "barbare"...)
Je pense qu'il faut faire évoluer ce coin jeu, comme on le fait pour les autres... et ne pas nécessairement le laisser ouvert en permanence si, comme moi, on n'a pas la place dans sa classe, afin de pouvoir alterner les coins jeux...

isa 16/09/2014 22:32

Oui Alex et tu sais ce que je pense des classes surchargées , c'est encore un combat qui va durer longtemps. En attendant, contrairement à ce que tu penses si il y a de l'agitation, c'est sûrement dû au nombre très important, à la petitesse de ta classe mais sûrement aussi à cette impossibilité de bouger qui va à l'encontre de leur besoin naturel et indispensable à leur développement. Mais comme pour les bacs à eau, les tables de manipulation , il faut des règles d'utilisation et sûrement également des moments d'utilisation. Personnellement, j'avais une brouette dans la classe, alors c'est un engin qui demande dextérité et équilibre, c'était donc une utilisation concentrée et ralentie et puis il m'arrivait de surprendre un moment la brouette quand l.organisation ne permettait pas son utilisation. Concernant les toilettes, je ne laissais pas les enfants aller tout seuls dés les premiers temps, on repérait les besoins "pressants" et l'atsem emmenait un petit groupe, et avant de sortir en récré elle proposait un passage à ceux qui voulaient et elle était avec eux. Comme on passait par les toilettes pour aller en EPS , c'était aussi un moment proposé, jamais je n'obligeais des enfants à y aller s'ils n'en exprimaient pas le besoin. Au fur et à mesure, ils y allaient sans aide, mais par contre je savais toujours qui partait et je jtais un coup d'œil

Alex 16/09/2014 21:44

la question m'intéresse beaucoup, mais comment faire lorsqu'on a 32 élèves et une toute petite classe? J'ai bien un dortoir attenant mais plus de la moitié de, mes élèves reviennent dormir l'après-midi, il y a donc beaucoup de lits et peu de place... Et puis c'est vrai je l'avoue, j'ai peur que cela fasse beaucoup de bruit (les enfants s'excitent déjà pour un rien!!) et que les jeux (type puzzle) qui ont déjà du mal à rester en place se retrouvent dans cette petite salle... Alors là je perds mon ATSEM pour de bon!!!!
Je me retrouve vraiment coincée dans cette classe, tous mes élèves n'ont pas de place assise et je me dis que même si ils ne sont jamais tous assis en même temps (ben oui on parle bien de leur besoin de bouger tout de même!), je vais tout de même avoir un soucis pour les goûter d'anniversaires par exemple...!!!!

Tout comme le passage aux toilettes, je ne me sens pas encore de les laisser y aller seuls (même si c'est juste en face) car beaucoup profitent pour se promener dans les couloirs et certains ne sont pas autonomes et arrivent à se faire pipi dessus même lorsqu'on les aide!
Peut être je ne leur laisse pas assez de liberté? je ne leur fait assez confiance?! mais sincèrement à 32 pour ma première année je ne vois pas comment je peux faire autrement!!

Elaine 16/09/2014 19:58

Bonjour,
j'ai la chance d'avoir un petit dortoir attenant. Le matin, il se transforme en petite salle de motricité : depuis la rentrée, nous y avons installé un tunnel, un mini-trampoline, un cheval à bascule sur des tapis mais aussi une tente de plage avec un énorme coussin pour se cacher ou se reposer. La porte est ouverte et dès que des enfants souhaitent y aller un adulte se libère (bon, c'est vrai que j'ai la chance que nous soyons 3 car c'est une classe passerelle et il y a donc une éduc de jeunes enfants en plus de l'ATSEM et moi même). A partir de la semaine prochaine, nous allons installer des parcours de motricité dans la grande salle de sport donc cette petite salle sera vidée (à part la tente) et nous proposerons quelques engins roulants : cheval, trotteur, et autre engin sur lequel on s'assoit à califourchon. Comme la salle n'est pas grande et que nous n'avons pas beaucoup d'engins, le nombre d'enfants dans cette pièce est restreint mais il n'y a pas de règle précise, c'est l'adulte qui régule. Les enfants n'ont pas osé y aller tout de suite mais à présent cela leur plait beaucoup et cela permet à certains de se "défouler" pour revenir ensuite plus calmement aux activités proposées dans l'autre pièce. En plus de cela, il y a un espace qui reste relativement vide dans la classe permettant de promener les bébés ou doudous dans les poussettes ou de tirer et pousser des objets roulants. Mais cet espace n'est pas toujours libre (par exemple au retour de la salle de sport nous installons de grandes nappes avec des bassines de semoule pour le transvasement, il n'est donc pas possible de rouler avec les poussettes. C'est encore tâtonnant...

isa 16/09/2014 20:18

Ah le cheval à bascule, comme je suis contente que tu le cites, j'en avais un beau dans ma classe et cela a l'avantage de ne pas prendre de place pour les classes limitées en place. Elaine, tu cites aussi une des questions importantes, faut-il que le matériel soit permanent ?

Kty 16/09/2014 19:36

Coucou, A l''école, j'ai la chance d'avoir une classe maternelle unique. La salle de classe est attenante à la salle de jeux, ainsi qu'aux dortoirs. l'accés aux toilettes est libre aussi. Dans la salle de jeux il y a meaisonnette et toboggan avec tapis toujours dispo avec petites mousses à agencer comme les enfants le veulent. Dans cet espace il y a aussi le chevalet de peinture. Ainsi toujours une adulte présente et les enfants sur les temps d'accueil, et d'ateliers peuvent aller installer un parcours à 6, ou encore aller dans le dortoir avec de grosses briques installer des constructions. Les règles d'utilisation sont choisies en conseil d'enfants et il me semble qu'au bout d'une quinzaine de jours les coins à bouger sont moins choisies que les activités qui demandent plus de concentration comme les ateliers de manipulation. J'imagine aussi, que si j'avais un long couloir, j'y installerais des engins à pousser, à rouler et la porte serait ouverte pour aller exercer sa motricité. l'hiver, je rentre qq petits vélos pour pouvoir les laisser en libre service dans la salle de jeux. voili voilou. Mais tout dépend tellement de nos agencements de classe. Cordialement

isa 16/09/2014 22:18

C'était donc une raison pour distraire en quelque sorte, tu avais une intuition que cela répondait à un besoin. Tu réalises que cela est plus que profitable pour les aider dans les apprentissages. Je te rejoins totalement et c'est vraiment la raison qui m'a fait choisir ce premier besoin pour en débattre. Je me demande s'il ne faudrait pas tenter des petites expériences , disons envisager d'ajouter dans sa classe momentanément du matériel pour bouger et observer pendant ce temps.

marielle 16/09/2014 20:55

Les enfants qui s'engagent dans ces ateliers moteurs, sont finalement plus calmes et plus concentrés quand il s'agit de se rassembler sur des apprentissages plus intellectuels Ils ont pu décharger leur énergie. Certains enfants seront plus rassurés en classe que dans la salle de motricité...
J'en suis venue à mettre en place ces ateliers moteurs, quand j'ai mis mon premier toboggan pour rendre ma classe plus attractive lors d'une rentrée. Les enfants qui d'habitude s'excitent, s'agitent "en agaçant " la maîtresse, aiment beaucoup ce coin. ça les canalise, tout en travaillant des compétences motrices.

isa 16/09/2014 20:42

Et quelles sont tes observations Et comment en es-tu arrivée à faire ce type d'installations dans ta classe ?

marielle 16/09/2014 20:29

Pour mon "coin à bouger ": je peux essayer d’énumérer les différents aménagements.
Toboggan
Petites voitures,
Deux bancs paralléles de 1 mètre d'écart, avec tapis de sol,
Une ligne de chaises,
Une table sur laquelle on a le droit de monter et tapis de sol,
Ballons, ou sac de graine, cartons ou petit panier de basket ou filet, une barrière pour empêcher les ballons d'aller trop loin,
Tapis de sol, quand on découvre l'acrospot,
...
En fait tout ce que l'on découvre en sport, et qui peut contenir dans un espace de ma classe.
les règles d'utilisation sont vite comprises : "ne pas faire trop de bruit, faire attention aux copains(règle beaucoup travaillées en salle EPS)"
voilà

isa 16/09/2014 20:21

Ah personnellement je n'avais pas de passage collectif aux toilettes et effectivement j' installais progressivement des habitudes d'autonomie , il faut dire que la classe se trouvait tout à côté des toilettes.

Kty 16/09/2014 19:59

qui demandent .. pardon... fichu clavier

Kty 16/09/2014 19:58

Oui Isa je pense que lorsque l'enfant a son espace pour bouger,il est à un moment prêt pour se concentrer et passer à des activités qui demande moins de motricité. Dans une classe dite normale, j'image que qq trotteurs, des poussettes, des cartons.. pourraient circuler dans une classe aérée. Il semble aussi évident que les enfants devraient pouvoir circuler librement vers les salles d'eau pour simplement marcher, courir, se dépenser, et appréhender l'autonomie comme ils le font à la maison. NoN?

isa 16/09/2014 19:52

Ordinaire sans s

isa 16/09/2014 19:52

Merci Kty effectivement les objets roulants rentrent dans cette catégorie. Quand tu dis que les élèves vont vers les ateliers de manipulation plutôt que vers l'espace moteur, n'est ce pas parce qu'ils peuvent justement bouger qu'ils en éprouvent moins le besoin ? Et quels types d'objets roulants pourraient être compatibles dans une classe ordinaires ?

marielle 16/09/2014 19:12

bonjour je me lance pour répondre...
J'ai dans ma classe ce que j'ai appelé un "coin à bouger ": en ce moment j'ai un tobogan, mais il change en fonction de ce qu'on fait en EPS.
Cet espace est délimité par un tapis de motricité au sol, parfois un barrière le délimite en hauteur quant je mets en place un atelier de lancé...
Franchement la première fois que j'ai mis le toboggan je me suis dit que si ça mettais trop le bazard, je l'enlèverai illico, ...mais étonnamment passé le premier rush de la rentrée, les enfants se sont régulés d'eux même, comme pour les autres coins jeux...
Cette année je vais tenter de monter une programmation de ce coin moteur sur l'année. Elle sera liées à ma programmation d'EPS...

isa 16/09/2014 19:25

Merci Marielle de te lancer. Je ne suis pas étonnée que ce soit difficile de se lancer parce que je pense que c'est le besoin le plus "dérangeant" d'une classe. Alors la plupart du temps, on essaie plutôt de le contrarier en se disant que les petits doivent apprendre à ne plus bouger.
Seulement, ils sont encore bien jeunes pour cela, c'est pourquoi il faut peut être chercher à trouver des réponses conciliantes. Marielle tu as ton petit toboggan et tu dis que tu envisages de moduler ton coin à bouger. Quels autres moyens peuvent être utilisés ?