Chaises Christo chez Géraldine

Publié le par isa

Voici une modeste contribution :
Nos chaises emballées comme M. Christo et exposées pour les parents.
Nous avons déjà reçus des compliments. Merci pour cette belle idée !

Chaises Christo chez Géraldine
Chaises Christo chez Géraldine
Chaises Christo chez Géraldine
Chaises Christo chez Géraldine

Publié dans Christo, géraldine, photos2015

Commenter cet article

Dao 27/11/2014 19:01

Sympa de voir qu il n y a pas eu que moi qui a eu des interrogations....
Difficile d entourer...
Le jeu a eu beaucoup de succès... Faut voir comme ils sont attentifs à ce moment la et pendant de longues minutes...
Ils ont fait des progrès avec le scotch mais ça reste ... Un vrai problème pour eux
J ai usé presque tous mes rouleaux ...
Bises michele
Ah j ai attaqué les boîtes à chaudoudoux ... Pour le beau j ai opté pour un coup de peinture métallisée bronze or ou argent plus paillettes tout autour
Ça leur donne un coup d éclat et surtout ils adorent mettre peinture et paillettes...
Bz a tous

isa 27/11/2014 19:40

Je viens de répondre à Mélina sur l'article de Mempakap qui pose à peu près la même question http://www.ecolepetitesection.com/2014/11/chaise-facon-christo-chez-mempakap.html
Qu'on le veuille ou non, Christo est une référence artistique. Evidemment, lui et sa femme ont été très critiqués. Je crois qu'il faut vraiment connaitre le cheminement d'un artiste pour comprendre ses oeuvres, derrière des choses qui paraissent d'une simplicité évidente, il y a souvent des génies artistiques qui ont d'ailleurs débuté en réalisant des peintures comme tous les autres. Mais l'orientation choisie ensuite est souvent empreinte de politique ou de philosophie, c'est une démarche de regard sur le monde, bien des artistes contemporains donnent au spectateur autant d'importance créative que leur propre oeuvre, c'est une interaction indispensable. Parfois il y a des messages , parfois non. Je comprends que ce genre d'artistes déroutent, mais c'est souvent par manque de culture qu'on ne peut accéder à ce regard ému qui donne une nouvelle dimension à un simple objet. Personnellement, je ne choisis pas les artistes par goût, mais par intérêt pédagogique dans l'exploitation de leurs oeuvres. Je sais par expérience que ce passage par l'artiste est un merveilleux moteur à l'inspiration créative des élèves, et vous le dites tous également. Notre travail se situe là, trouver des situations qui donnent à percevoir, sentir, imaginer et créer , cqfd...

Karine 27/11/2014 19:25

Isa,
Demain je me lance dans les chaises.
Je suis déjà confrontée à l incompréhension de mes collègues et certains parents.
Comment peut on régir stp?
Merci

isa 27/11/2014 19:08

Mais c'est ça Michèle, il faut qu'ils se retrouvent devant des problèmes à résoudre, voilà l'intérêt d'une démarche pédagogique, et ceux qui y parviennent tentent d'expliquer à ceux qui ont du mal comment ils ont réussi. Vivement les boites à chaudoudoux version Michèle!

Guinie 27/11/2014 18:53

Comme Stasia, je les ai laissé autonomes avec du papier crépon, des morceaux de tissu et de la laine. Bon, comment vous dire que le rendu n'a rien à voir avec les superbes chaises de Géraldine. On ne distingue absolument pas la chaise sous l'amas de tout le reste, même si la quantité de matériel mis à disposition n'est pas trop importante pour ne pas surcharger. Entourer est difficile, travailler à plusieurs aussi.
Je trouve que c'est une bonne idée que tu as eu Géraldine de garder visible les chaises emballées par les groupes précédents (ça ne m'a pas du tout, mais alors pas du tout effleuré...) et de les exposer pour les parents. Bravo à toi et à tes petits.

Stéphanie 27/11/2014 22:16

J'ai laissé moi aussi les enfants emballer leur chaise. Je n'intervenais qu'à leur demande ... pour entourer, aider à scotcher, à faire un nœud. J'encourageais les plus timides qui n'osaient pas se lancer. J'ai eu beaucoup de plaisir à les observer s'appliquer, trouver des solutions pour que "ça tienne". Et je suis admirative de ce travail réalisé à 4 pour mes petits comme pour mes moyens. Beaucoup d’investissement, de persévérance, l'envie de faire du beau. Merci pour cette belle idée Isa!

isa 27/11/2014 20:04

Oui Guinie, mais ensuite il y a des discussions à mener, le beau est personnel et le critère de réussite n'était pas d'avoir une chaise identique à Christo mais de la recouvrir entièrement. Il faut donc les interroger sur le résultat, est-ce qu'elle est recouverte ? est-ce que tu dirais que c'est beau ? Si c'est non aux deux réponses alors "qu'est-ce que vous faîtes ?"

Stasia 27/11/2014 18:11

Bravo ! Moi, je ne sais pas si j'oserai envoyer les photos des chaises de mes élèves. Je les ai laissé autonomes en leur disant qu'ils pouvaient m'appeler pour avoir de l'aide. Je ne vous dit pas le travail...mais ça leur a plu. Ils ont un mal de chien à entourer...

isa 27/11/2014 20:00

moi je suis d'accord avec Monique

Monique 27/11/2014 18:44

mais si Stasia au contraire. C'est rassurant de voir des trucs pas forcément super bien léchés surtout quand on sait qu'ils ont été fait avec le cœur et avec la motivation. Je suis toujours effrayée quand je consulte des sites et que je vois le même travail reproduit à 30 exemplaires, je me demande toujours "Mais ils ont fait quoi exactement les enfants ?"
Je rebondis sur ce que dit Isa ailleurs: un enfant doit pouvoir reconnaitre son travail même si c'est dans l'erreur ou la maladresse. Alors, on veut voir!

natacha 27/11/2014 17:20

Moi j'ai pas fait ... mais dommage car je trouve ça super!