Pourquoi le langage est si complexe selon Bernard Victorri

Publié le par isa

Publié dans langage

Commenter cet article

Fred 18/11/2014 22:47

Un document bien formaté (pour le site) qui répond à quelques unes de nos interrogations sur l'apprentissage du langage en maternelle.
Ainsi, lorsqu'en Grande section, sous la conduite d'Alain Prinsault, on étudie "Où vas-tu, Petite souris?", on pensera à poser et développer les questions de causalité, temporalité et modalité propres à tout discours éducatif (règles) et donc, sous ce regard riche d'enseignements.
On se pose la question de la transposition en Petite section et alors, on doit bien se sentir obligé d'adopter une même rhétorique et enrichir la réflexion des élèves sur le discours de l'album, à savoir ne plus se contenter d'une simple description mais d'expliciter et d'expliquer l'image (puis le récit) en posant les "simples" questions: où, quand, pourquoi et comment? Le "comment" étant descriptif ?!
Ainsi, dans "Lili adore les cadeaux", il conviendrait de se demander pourquoi le gros cadeau (oui, il est rouge) est-il plus gros, pourquoi ne l'ouvre t'elle qu'en second, pourquoi ne s'intéresse t'elle pas à son contenu (puisque c'est le chien qui en profite le premier) et d'en déduire que Lili est une petite file joueuse et rêveuse plus que "possesseuse" et son chien, lui, un opportuniste. Moi, j'aimerai bien.
Ma question: comme en Grande section, cela peut-il se faire en grand groupe ( comme A. Prinsault le formalise dans "Où vas-tu, Petite souris" -- si je ne me trompe), alors, comment ?
Fred.

isa 19/11/2014 08:13

Personnellement, Fred, je pense que ce travail peut être fait mais ne doit pas occuper un temps de regroupement trop long car lire les histoires en groupe c'est partager le plaisir du récit, si les discussions qui l'accompagnent sont trop longues, les petits élèves se détourneront de ce moment.Les questions doivent être données au compte-goutte, ce que je propose dans mes préparations avec en fin de semaine, une explication sur le sens du livre récapitulé par l'adulte, puis plus tard par les élèves. Par contre, l'approche compréhension du livre peut être faite en petit groupe.

Mimi 17/11/2014 12:34

Très enrichissant , merci Isa