Comment favoriser l'autonomie physique et matérielle dans l'organisation de la classe ?

Publié le par isa

Le deuxième volet de notre travail sur l’aménagement de la classe et le besoin d’autonomie des élèves va explorer un aspect plus pragmatique que notre précédent volet qui touchait à l'autonomie affective. J’ai bien senti que celle-ci demandait une réflexion mûrie et qu’elle pouvait être déconcertante. Ce n’est pas grave, je lance des petits cailloux et le chemin s’écrit petit à petit et nous y reviendrons parce qu’il y a des choses à mettre en place que nous n’avons pas évoquées.

Donc nous voilà arrivés au cœur du sujet, celui que vous connaissez bien et qui est certainement la première chose à laquelle vous pensez quand on dit autonomie, je veux parler de l’autonomie physique et matérielle.

Comment penser son organisation en facilitant la tâche des élèves afin qu’ils s’approprient les espaces, qu’ils évoluent sans difficulté et sans demander systématiquement l’aide de l’adulte ( sauf si l’autonomie affective est vraiment défaillante, dans ce cas, pas d’autonomie physique ni pratique), comment favoriser leur indépendance corporelle en toute sécurité ? Comment créer les conditions qui font que les petits élèves sont capables de décider,de choisir et d’agir ?

Evidemment, il y a de multiples réponses parce qu’il y a de multiples classes, mais si vous aviez à donner un conseil à un jeune PE qui débute , par quoi commenceriez vous ?

Le troisième et dernier volet sera consacré à l'autonomie intellectuelle.

Comment favoriser l'autonomie physique et matérielle dans l'organisation de la classe ?

Publié dans aménagement

Commenter cet article

sylvieh 21/03/2015 23:10

Concernant l'autonomie du point de vue matériel :
- verres sur un plateau + carafe à dispo près des porte manteaux, la restriction est donnée quand c'est l'heure de l'habillage sinon ( ils passent devant et c'est la ruée). Le seul hic, il y a quelques mélanges verres sales et propres. la consigne est pourtant de prendre un verre situé sur le plateau rouge et quand il est sale le mettre dans une boîte blanche. j'ai mis les verres en place depuis les dernières vacances donc pas très longtemps, je devrais ss doute utiliser la marionnette qui se trompe...un enfant qui montrerait ...
- enfants qui ferment leur fermeture tout seuls ( un affichage avec brevet à côté) : félicitations etc quand un nouvel enfant y arrive. Par ailleurs, ceux qui y arrivent, vont aider les 6, è qui n'y arrivent pas encore.
- étiquettes de couleur (selon les groupes) avec prénom écrit disposés dans 4 boites dans le coin à dessin pour les dessins libres;
- Nouvellement, la possibilité d'accrocher une feuille tout seul avec une réglette aimantée sur le chevalet , pour dessiner.
- Des gabarits multiples, outils..., ciseaux....ds le coin dessin pour réaliser dessins, découpages...
- photos modèles de kapla ( il faut que je développe cette idée de modéles pour les divers jeux...mais il y a tant à faire...). J'ai ds l'idée d'instaurer des défis comme sur le Blog de"la classe de Delphine" (je crois) sur lequel il y a tout plein d'idées.
- Mouchoirs en libre service bien sûr
- Toilettes idem
- Pots de colle en plastique afin que ce soient les enfants qui effectuent le rangement ( Sceau à colle pour mettre spatules dedans et ensuite mettre ds l'évier). les pots de compote chez "Bledi..." sont supers comme contenants...
- tabliers à mettre ( les enfts ne sont pas hyper dégourdis pour les mettre, fermer le scratch du copain). Je pense que je pourrais reprendre avec la marionnette etc...
Voilà, maintenant je suis très intéressée par toutes les photos et explications pour le fonctionnement des ateliers sans groupe de couleur. Photos de l’organisation matérielle siouplait merci !

Nadia 18/03/2015 20:42

après l'accueil, le mardi, je présente les ateliers de la semaine (4 couleurs), les enfants prennent leur photo et s'installent à une table sur laquelle figure un rond de couleur, ils glissent leur photo dans une boite de la même couleur quand l'activité est finie. Donc en résumé 4 feuilles plastifiées de couleur sur lesquelles figurent les photos des élèves (donc 4 fois), les photos sont patafixées... quand c'est un atelier qui demande une validation, les enfants m'attendent ou laissent leur photo près du travail demandé, si ce n'est pas vraiment satisfaisant, après discussion avec l'enfant la photo est collée sur le pot (l'enfant peut donc refaire l'atelier). Les autres jours, un enfant explique l'atelier... Cette organisation évite les groupes de couleur pour lesquels je ne suis pas fan; permet de voir rapidement qui a fait ou non l'atelier. Je prépare dans des caissettes de couleur le matériel et le travail démarre plus rapidement. Il y a aussi l'atelier arts visuels qui lui est représenté par un pinceau photo.
Depuis le retour de vacances, j'ai remplacé les photos par les prénoms...

Elaine 17/03/2015 21:48

Bonjour,
j'ai aussi les tabliers à hauteur d'enfant, les meubles avec de grands casiers avec photos pour le rangement et tout ce qui est à portée d'enfant est utilisable à tout moment. Le rangement s'apprend en petit groupe sous forme d'atelier où nous apprenons à trier (bon travail de catégorisation). Je n'ai pas encore fait le pas pour les mouchoirs ou plutôt je l'avais essayé mais sans doute trop tot et pas assez longtemps donc les enfants jouaient avec et vidaient trop vite la boite. Et pour que les enfants soient acteurs de leur choix, pas de groupe de couleur mais une adhésion libre aux ateliers. Ceux-ci sont présentés rapidement en collectif et l'ouverture se fait 1 atelier à la fois. Ils vont donc s'installer où ils veulent (bien sûr j'essaie tout de même que tout le monde passe une fois par atelier au moins donc j'oriente au bout d'un moment mais en cherchant à motiver plutôt qu'à contraindre). L'année derniere, avec des petits/moyens les enfants prenaient le temps sur l'accueil pour venir s'inscrire à l'atelier qu'ils souhaitaient faire dans la matinée mais cette année avec des TPS (et très peu de PS) il faut trop différer, j'ai donc laissé cette inscription de côté mais j'aimais beaucoup avec les plus grands.

Clairouille 17/03/2015 21:41

Bonjour,

Une petite chose toute bête mais qui fonctionne drôlement bien. Nous avons un casier avec de nombreux tiroir. Les enfants ont chacun le leur rempli d'étiquettes avec leur prénom. Ils peuvent ainsi signer eux-mêmes tous leurs travaux. Ce système a été mis en place très rapidement car la photo de l'enfant est sur le casier.

Clairouille 18/03/2015 22:14

Chaque fois que j'ai fonctionné ainsi, les photos sont restées toutes l'année. Comme les cases sont très petites, c'est plus rapide pour la retrouver. À la différence des étiquettes de présence, l'objectif principal n'est pas la reconnaissance du prénom mais la possibilité de signer seul son travail.

isa 17/03/2015 22:44

Au fil de l'année, tu fais disparaître les photos ?

marielle 17/03/2015 16:47

boujour Isa, dans ma classe, pour favoriser l'autonomie physique et matériel des enfants, il y a plein de petites choses banales dans l'aménagement de la classe :
- crochets à hauteur d'enfants pour les tabliers de peinture et de jeux d'eau
- meubles bas pour pouvoir aller chercher le matériel dont on a besoin
-les seuls jeux présents (puzzles et jeux de construction et jeux de société) dans ma classe sont accessibles et faciles à ranger (meuble bas)
-mouchoirs, lingettes, 3 carafes et verres individuels sont à disposition sur une petite table
-serpillières,balais et pelles sont à disposition
-dans les coins jeux d'imitation, les jouets sont photographiés pour aider au rangement.
il reste les apprentissages de l'autonomie ... On prend le temps avec mon ATSEM, pour faire avec eux (ranger, nettoyer, se servir, ...jouer avec eux dans les coin jeux d'imitation...)...

isa 20/03/2015 18:57

Et si l'eau est chaude, c'est encore mieux pour l'autonomie affective :-)) ça fait partie des éléments sécurisants.

Ghislaine 19/03/2015 20:39

Dans ma classe de PS /TPS , chacun à son tiroir A4( avec son prénom grand format et la photo en petit format ) où il trouve une boite à prénom (sans la photo)))).
Les tiroirs sont régulièrement changé de place dans le meuble à casier . Chacun peut donc aller chercher une étiquette prénom ( seul même les TPS) pour la coller sur son activité puis la ranger dans son tiroir quand l'activité est finie.
Ils ont libre accès au pot de colle et l'utilise de façon autonome.
les bacs de manipulation sont accessibles de façon autonome au retour de sieste .
balais et pelles sont à disposition pour ramasser le sable des ateliers transvasements.
A cette période , ils sont autonomes pour l'atelier peinture ( tablier, chercher les pinceaux , ouvrir les pots) . Une bassine ( posé sur un meuble à leur hauteur ) est remplie d'eau chaque matin pour se laver les mains et une serviette est à disposition.

isa 17/03/2015 18:55

merci Marielle, petites choses et grands effets