L'évaluation, ça sert à .....

Publié le par isa

(Suite de l'article, L'évaluation, à quoi ça sert ?)

J’ai tenté de traduire vos commentaires en verbes d’action au sujet de l’utilité de l’évaluation et j’ai catégorisé ceux-ci.

Vous dites qu’elle a quatre niveaux :

 

1.Pour l’enseignant : observer, situer les élèves, repérer les difficultés, constituer des groupes de besoin, personnaliser, comprendre.

2.Pour l’élève : informer, encourager, valoriser.

3.Pour les parents : justifier son travail, communiquer , informer

4.Pour les collègues : échanger

 

Votre motivation à évaluer est variable selon votre personnalité d’abord mais aussi selon votre manière d’enseigner ( à partir des évaluations, de manière plus intuitive…). Il apparait clairement que cette tâche est sujet à préoccupation, que ce soit quand vous la mettez en place mais aussi quand vous choisissez de ne rester que dans le cadre institutionnel. Plusieurs raisons ressortent : la lourdeur due au nombre d’élèves, l’impossibilité de trier due au nombre d’apprentissages, le temps à la fois en classe mais chez soi dû à la nécessité de relire et de traduire les évaluations, la variété des évaluations (diagnostique, formative, bilan), l’obligation sociale due aux attentes parentales et institutionnelles.

 

Je retiens la phrase de Géraldine B « C'est la principale différence entre nous et la garderie. »

Et je la traduis ainsi « Sans évaluation, pas d’enseignement », qu’en pensez-vous ?

L'évaluation, ça sert à .....

Publié dans évaluation positive

Commenter cet article

Elodie 17/09/2015 21:15

Notre métier est très riche. Il y a tout un tas de choses qui se passent dans une journée de classe.
L'évaluation fait partie de ma façon d'enseigner. c'est un garde fou pour moi qui ait trop d'idées.
L'évaluation m'aide et aide mes élèves à se focaliser sur une chose (l'objectif énoncé pour une situation donnée), On vérifie ensemble si c'est fini et si c'est réussi (en référence aux critères graduels de de réussite énoncés) parce qu'ils ne peuvent pas penser à tout à la fois et que de toute façon nous ne pourrions pas tout voir et les aider à prendre conscience de toutes leurs réussites individuelles chaque jour...

Milie28 17/09/2015 09:21

J'aime pas évaluer..... Pour moi c'est l'observation et donc "l'évaluation continue" qui prime. Observer, guider les élèves et surtout les encourager à réussir. Je n'ai pas l'impression de faire d'évaluations dans ma classe.... mais.... je me sens enseignante! Je connais mes élèves en les observant et bien sûr j'adapte les attentes en fonction afin que chacun progresse.

isa 19/09/2015 21:06

Elaine, c'est une question, oui. L'observation est-elle une évaluation ?

Elaine 19/09/2015 16:41

Et tu n'as pas l'impression d'évaluer en observant ?

isa 17/09/2015 16:13

Remplir des tableaux et des cases ne te donne pas ce que tu espères en le faisant ? Pour qui le fais-tu ?Quelle différence fais-tu entre la petite section et les autres niveaux ?

milie 28 17/09/2015 15:04

J'ai l'impression de remplir des tableaux et des cases. Peut-être également cela renvoie à notre propre évaluation.... l'inspection -).
Je préfère l'évaluation dite formative. J'ai du mal à mettre des mots dessus mais le mot évaluation en PS me gêne un peu

isa 17/09/2015 09:29

Est-ce que tu peux expliquer ce qui te déplaît dans le fait d'évaluer ? Peux-tu mettre des mots sur ce sentiment ?

Fanou 17/09/2015 06:01

Les impondérables de la petite section? Le langage, la compréhension, et tous les brevets et les ateliers autonomes qui sont une trace de ce que l'élève a réussi ? Ah, oui et l'observation peut elle compléter l'évaluation ? Elle nous permet de mieux connaître les enfants, c'est aussi une évaluation, n'est ce pas?

isa 17/09/2015 09:07

L'observation, est-elle une évaluation ? Peut-être faudrait-il avoir une définition précise de l'évaluation ?

Fanou 16/09/2015 21:24

Je reviens vers vous car très intéressée par le débat alors merci Isa de nous proposer ces moments de réflexion! La différence entre nous et la garderie ne me semble pas être l'évaluation . Je m'explique:les personnes travaillant à la garderie évaluent les besoins des enfants en fonction de leur âge , du moment de la journée...pour favoriser le bien être des enfants en fonction(normalement) d'un projet pédagogique. ( enfin, c'est ce qu'il faudrait!). Du côté des enseignants, ce sont les programmes qui donnent un cadre aux évaluations. Donc, pour autant les animateurs de la garderie n'enseignent et pourtant ils doivent évaluer les besoins des enfants. Alors est-ce que l'on peut enseigner sans évaluer ? Bien-sûr que non. Évaluer reste une nécessité pour moi, pour savoir où en sont mes élèves , pour savoir où j'en suis par rapport aux programmes, pour que mes élèves sachent aussi où ils en sont et ce qu'ils doivent encore accomplir. Par ailleurs, je n'ai jamais été satisfaite des évaluations avec les livrets à cocher ( acquis, non acquis etc) trop stigmatisant. Le seul bémol au sujet de ces livrets qui suivent les élèves de la PS au CM2 serait les cases où je pouvais noter les commentaires par période et les compétences à retravailler: pour le collègue. Pour finir, je parlais d'évaluation utile. Pour moi ce sont les brevets ou les ateliers autonomes, exemple: lorsqu'un élève prend le plateau de tri de couleurs, j'en profite pour lui demander de nommer les couleurs et de les reconnaître: ainsi je sais si je vais travailler les couleurs avec tout la classe ou seulement avec quelques uns. C'est de la différenciation mais on ne peut pas tout évaluer. Donc je vais enseigner aussi en fonction des ces évaluations mais pas que...Ou làlà! J'avais envie de discuter ce soir!

isa 16/09/2015 21:51

On ne peut pas tout évaluer ,dis tu Fanou, alors que choisir ?

chetvil 16/09/2015 16:03

la question me choque. En fait, pour moi, il peut y avoir enseignement sans évaluation, pas de problème.
Mais dans le cadre de l'école, avec un grand nombre d'enfants, à un tel enseignement, il manquerait une évaluation.
Pour rassurer les parents de nos élèves, ceux qui nous emploient (et là, il paraît que ce n'est pas terrible ! ) pour nous rassurer.
Et je m'aperçois qu'une évaluation réussie est une évaluation où l'enfant voit ce qu'il est capable de faire... avant de repartir vers un approfondissement de cette compétence évaluée.
Quant au texte de Gardner, en préambule, je le trouve étourdissant, car je me dis que je ne sais pas vraiment faire cela, mais que c'est ce que j'aimerais faire.

chetvil

isa 16/09/2015 21:49

La question qui choque ,c'est une question qui bouscule et c'est le but de toutes les réflexions que nous menons sur ce blog. Se poser des questions inhabituelles pour s'obliger à regarder ce qu'on ne regarde pas ou plus, c'est ma volonté. Je veux vous amener à chercher au fond de vous ce qui bloque ou ce qui motive. Ai-je les réponses ? Non , mais les questions c'est déjà bien.
Franchement, je m'interroge sur cette nécessité d'évaluer et je me dis ne faut il pas se demander plutôt comment à la place de pourquoi ? J'ai le souvenir d'avoir enseigné en maternelle sans évaluer tel que nous l'entendons actuellement ( traces-livrets...), et pourtant j'enseignais, alors qulle est la différence ?

julia 16/09/2015 15:45

Je suis d'accord avec la phrase, sans évaluation, on fait du gavage, on n'enseigne pas, on ne s'adapte pas aux élèves qu'on a en fac, on ne peut pas rectifier notre enseignement

Daomich 15/09/2015 21:11

La c est une évaluation pour moi même... Qui me permet de mieur cibler mon "public "

Daomich 15/09/2015 21:10

Évaluer oui de façon plus ciblée ce que l'on est en train d enseigner .... Par exemple quand je propose l atelier avec i'm sportive pour l'apprentissage du vocabulaire corporel, il y a apprentissage et en même temps une évaluation immédiate de çhaque élève qui nous donne des infos immédiates sur leur compréhension, leur langage, leur caractère...,mais impossible de tout noteŕ à mesure

edith 15/09/2015 18:21

Je crois que je bute sur la forme que pourrait avoir une évaluation qui aie ces 4 niveaux:
- aux familles
- aux collègues
- pour moi-même
- pour que chaque élève investisse les apprentissages
Les destinataires sont différents, les objectifs sont différents: comment réaliser un outil qui serait utile à tous?

isa 15/09/2015 20:20

Edith, notre réflexion sera longue et c'est nécessaire de défricher ce chantier, comprendre ce qui vous bloque, ce vers quoi vous aimeriez tendre. Mais ma question est tout de même sur la nécessité d'évaluer quand on enseigne, peut-on imaginer des apprentissages sans cette notion ?

edith 15/09/2015 20:06

Jusqu'à présent, je privilégie la communication aux familles (bilan trimestriel personnalisé) en rapport avec les projets et compétences travaillés et les participations des enfants: je positive les progrès de chacun, je pointe les axes à travailler. C'est trés littéral, très long pour moi à rédiger. Quelques retours positifs des parents...sans plus. Mon système ne me plait plus depuis longtemps, mais je bute et j'attendais les nouveaux programmes pour faire évoluer tout ça. Avec cette réflexion que tu proposes, j'espère y arriver grâce aux idées des autres....mais je ne trouve pas pour l'instant la forme, ni quel temps y consacrer. Le mieux serait de pouvoir le faire pendant la classe, lors des activités quotidiennes. Je pense aussi que je vais choisir quelles compétences évaluer en priorité....à suivre

isa 15/09/2015 19:17

Tu ne crois pas que ce soit faisable ? Qu'est ce qui te semble prioritaire ?

fanou 15/09/2015 13:50

Du côtô de l'enseignant, oui. Je penche pour une évaluation utile, et du côté des élèves , l'évaluation est pour moi un moyen de mieux se connaître pour aller plus loin. Quelque chose qui soit moins stigmatisant ...je ne suis peut être pas trés claire....

isa 15/09/2015 13:56

ça veut dire quoi Utile ? et plutôt que sous-entends tu ?

Fanou 15/09/2015 13:16

Oui, mais pas n'importe quelle évaluation. Évaluer englobe beaucoup de choses: des attitudes, des besoins, des compétences disciplinaires... Pour quelles raisons les personnes travaillant en crèche n'auraient - elles pas un regard d'évaluation des besoins des enfants de un an par exemple pour ensuite leur proposer des activités adaptées?

isa 15/09/2015 13:41

Tu associes donc Fanou l'évaluation à l'observation, c'est ça ?