L'inspection chez Gestes professionnels

Publié le par isa

Bonjour à toutes et à tous

De ce dossier je tire, à titre personnel, quatre « chocs » pédagogiques :

1- Est-ce l’inspection qui est infantilisante ou est-ce au contraire la part de l’enseignant dans sa perception , son ressenti, ses fantasmes qui est infantile ?
2- La proposition de préparation à l’inspection de l’IEN de Versailles qui me parait d’une rare pertinence ;
3- Le témoignage d’un adepte de la pédagogie explicite qui dépasse ses préjugés pour oser ;
4- La pratique de Philippe Quentin qui associe les enseignants à la construction de leur évaluation.
Jacques Fraschini www.gestesprofessionnels.com

Le retour de Philippe Quentin, IEN cité dans ce dossier
« Bonjour ! Vraiment excellent, et audacieux de traiter cette question ! Je suis très satisfait des extraits et liens qui concernent ma pratique (…) Concernant les chocs pédagogiques, juste une position concernant les chocs 1 et 3 :
1. Les deux, bien sûr ! L'inspection traditionnelle, l'essence et l'histoire des corps d'inspection (et merci d'avoir cité Gillig Amoros, dont j'avais dû vous dire que c'était le seul livre que j'ai lu pour me préparer au concours d'IEN !) rendent de facto l'inspection/le rapport professionnel inspecteur/inspecté infantilisant... et comme cela est intégré par l'enseignant (ex-élève, de plus, qui a vu ses propres enseignants infantilisés, à son grand étonnement je suppose), il est facile et parfois commode pour les deux parties de surfer sur ce rapport inégalitaire. C'est pourquoi, face à cela, une approche volontariste d'au moins l'une des deux parties est nécessaire pour dépasser cet état de fait un peu paresseux. Ce que fait l'IEN de Versailles, l'enseignant explicite, ou moi-même, en imposant en fait dans ce jeu des facteurs d'équilibre, de rencontre professionnelle, entre IEN et enseignant.
3.Et donc, oui, l'inspection est une occasion idéale pour oser, oser afficher ce en quoi on croit, oser valoriser sa pratique et s'en expliquer, oser avancer dans sa recherche pédagogique appliquée, jamais aboutie, consubstantielle à mon avis du métier complexe d'enseignant...comme d'ailleurs d'IEN (on en déduit que l'IEN aussi doit en profiter pour oser, de la même façon, et avec les mêmes effets professionnels et personnels recherchés...)

L'inspection chez Gestes professionnels

Commenter cet article