Boris a 1 an + 1 an + 1 an + 1 an cahier de liaison n°17(2015-2016)

Publié le par isa

Commenter cet article

anais 20/01/2016 17:24

Merci pour le ppx!;)))

Karine 18/01/2016 17:15

Désolée Isa .
Fautes de frappe .
C est Karine qui écrit le mail long , très long!!

Karine 18/01/2016 17:14

Merci bcp cécile .
J ai en effet Accès maths q j utilise depuis la parution ainsi q Valentin .
Le premier propose la décomposition du nombre 5 avec le jeu des lapins et Valentin, le jeu du dortoir pour décomposer 10.
J ai proposé le jeu des lapins la sem dernière mais pas évident pour certains gs .
Je propose tjs les activités d Isa car c est un départ de travail pour la classe et ensuite je propose 3 niveaux pour q tous les El progressent à leur rythme .

Maintenant , je comprends mieux les albums de Brissiaud et leur exploitation en classe .
Et surtout comment les intégrer .
Merci bcp cécile . C est plus clair .

J ai besoin d analyser et de bien comprendre les séances av de mes proposer . Sinon l objectif n est pas bien défini dans ma tête et je ne sais pas vers où conduire les El.
J aime bien dire à mes gs : voilà ce q l on va travailler et apprendre.

Isa 18/01/2016 15:32

Isa.
Je te pose encore de nouveau la question car j'adapte ton travail pour les 3 sections.
Pour proposer une progression,
MS: connaître les constellations d'usage courant jusqu'à 5/6
GS: connaître les constellations d'usage courant jusqu'à 10,
avec le même jeu que la galette sur ta préparation.

PS.MS.GS: avoir compris que le cardinal ne change pas si on modifie la disposition spatiale.

MS: quantifier des collection jusqu' à 5, les composer et les décomposer
GS: quantifier des collection jusqu' à 10, les composer et les décomposer

Pour le travail sur 1+1+1+1 en PS,
donc ce serait bien en MS et GS : mémoriser les décompositions du nombre 5 ( 3 et 1 et encore 1, deux et 1 et encore 1 et encore 1,...).

Pour ensuite partir du 5 et dénombrer des quantités de 5 à10 selon les el en utilisant le repère 5.

Est-ce bien cela stp?

J'essaie de mieux comprendre pourquoi les programmes ont plus mis en avant en 2015 "1+1+1+1" ?
Je sais, onl 'avait déjà fait avec " 1 2 3 banquise".

Merci car je suis en pleine réflexion pour ces progressions.

Karine

isa 18/01/2016 17:52

Oui Karine, ce qui est essentiel c'est le travail fait avec les ps, c'est d'abord stabiliser les premiers nombres et apprendre la décomposition pour comprendre ce qu'est une quantité afin de différencier un nombre et un numéro, ce que les élèves ont tendance à ne pas faire, il y a confusion, l'enfant ne comprend pas quand il compte le nombre de pions par exemple que ce qu'il énonce 1,2,3,4 quand il s'arrête à 4 c'est la quantité de pions et non pas le numéro du dernier pion. C'est en faisant ce travail de compréhension avec les plus jeunes qu'on met en place les processus de logique mathématique qui vont permettre aux élèves de résoudre des problèmes mathématiques. Ce changement des programmes fait suite aux recherches qui mettent en avant cette difficulté de base qui ferait obstacle au sens des mathématiques pour les enfants. Il en ressort qu'il faut reprendre notre manière d'expliquer les nombres aux enfants, arrêter de vouloir faire du comptage un postulat de départ (même si la bande numérique doit par la suite être connue évidemment) et travailler sur les constellations en les variant, en s'en servant pour comprendre les quantités, travailler sur la résolution de petits problèmes en jouant sur la décomposition des nombres à partir des trois premiers qui représentent la base perçue intuitivement par les enfants.

Cécile 18/01/2016 16:45

Je n'ai pas de GS mais j'ai eu des MS l'an dernier.
Décomposer 4 pour certains c'était déjà dur et on faisait 4+0 (ou rien);1+3;2+2;3+1;4+0.
Pour les GS, mes collègues décomposent 4 et 5 puis 10 mais plutôt fin d'année.
Je ne sais pas si tu connais acess Vers les maths mais dedans ils proposent des séances pour décomposer ces nombres.

Tu as aussi les albums à calculer de Brissiaud. Dedans il décompose un nombre avec 2 nombres. Ils vont de 3 à 7 pour MS-GS et 5 à10 pour GS.
http://www.editions-retz.com/auteur/remi-brissiaud.html
Tu peux les feuilleter en cliquant dessus.

Le 1+1+1+1 est mis en avant pour éviter le dénombrement en pointant comme on fait de façon classique car les élèves pense que le mot que l'on dit correspond au nom de l'objet.
Là cela permet de montrer que 3 c'est bien l'ajout de 3 objets.
J'avais bien compris cela en lisant.
http://www.editions-retz.com/pedagogie/mathematiques/premiers-pas-vers-les-maths-9782725627014.html