Guili Lapin cahier de liaison n°27(2015-2016)

Publié le par isa

Commenter cet article

maud 09/04/2016 12:05

Cécile, comme d'habitude le plus difficile c'est de se lancer... Après tu ne pourras plus jamais t'en passer même si c'est énergivore et que cela demande temps et rigueur (pas facile en fin d'année avec toutes les échéances).
perso ce sera mon 7eme voyage et plus ça va et plus j'adore. La fierté des enfants qd ils racontent leur moment même si parfois il n'y a que des hochements de tête et pas de parole, le plaisir des copains à poser des questions même si c'est la 15° même question.
J'ai investi dans un appareil photo et une clé USB rangés dans une petite boite dans la valise, les enfants y font vraiment attention et du coup tout le monde a ses photos, la clé USB me permet aussi de tout avoir pour le livre final et d'imprimer qd pas d'imprimante à la maison.

Cécile 17/04/2016 14:24

Merci de ta réponse que je viens seulement de voir.
J'ai finalement de me lancer.
Je mettrais à disposition dans la valise. Pour l'appareil photo je dirais aux parents de me dire s'ils en ont besoin.

Cécile 30/03/2016 15:29

Je n'ai jamais fait voyager la mascotte et ça me fait un peu peur de me lancer. ( oui je me rends compte que c'est comme ça avant toute nouveauté pédagogique).
Serait-il possible d'avoir des retours de personnes l'ayant déjà pratiqué?

Et comment gérer les photos? Tous les parents n'ont pas la possibilité de prendre une photo et de l'imprimer.
Et les parents ont -ils tous le temps de le faire (je pense surtout à ceux qui vont au périsco tard).

isa 30/03/2016 18:48

Des retours , il y en a plein le blog parce que ce projet existe depuis que le blog existe et bien avant évidemment puisque je l'ai pratiqué pendant au moins 20 ans, à une époque où il n'y avait pas d'appareils photo numériques. Il faut toujours s'adapter, j'ai donc lancé l'idée de l'appareil photo jetable quand j'ai vu que les parents d'élèves apportaient des photos et les ajoutaient au carnet de voyage, du coup, pour une sorte d'égalité, j'ai mis un appareil photo jetable dans la valise de la marionnette, puis les années passant, les numériques sont arrivés et chacun donnait ses photos. Il y a différentes façons de procéder, certaines des collègues donnent une clé usb et les parents peuvent mettre leur photo sans avoir à les imprimer. D'autres donnent une adresse mail, et d'autres encore ont gardé l'idée du jetable, c'est à voir selon ton environnement. Quant au temps, c'est une aventure et les parents le savent parce que les élèves la vivent à fond, donc avoir la marionnette un seul soir voire un week end en responsabilité pour toute la période, ce n'est tout de même pas le bout du monde, d'autre part, ce petit moment est un moment exceptionnel, l'enfant le vit ainsi, cette marionnette tant aimée arrive chez lui, il est enchanté, et le fait qu'elle ne reste pas longtemps donne encore plus ce sentiment de devoir en profiter. C'est un projet formidable et franchement ce n'est pas parce que je l'ai mis en place il y a déjà plus de 35 ans ( idée prise chez une femme qui travaillait en hôpital psychiatrique et qui utilisait une marionnette avec ses petits patients qui l'emmenaient chez eux) mais vraiment je reste conquise.

gaëlle 30/03/2016 09:18

excellent

isa 30/03/2016 10:07

merci Gaëlle