Guili Lapin semaine 27 (2015-2016)

Publié le par isa

SEMAINE 27/ 18 AVRIL 2016

DOMINANTE D'ACTIVITE CIBLEE : MOBILISER LE LANGAGE DANS TOUTES SES DIMENSIONS

« Les auteurs comme Mo Willems ont du talent, moi aussi avec mes copains nous mettons nos talents en commun pour écrire un livre»

Progression: Utiliser la situation du manque de langage pour montrer combien apprendre à bien parler est important

Amener la situation du projet d’écriture d’un livre de récits et organiser le voyage de la marionnette dans les familles

NOUVEAUX PROGRAMMES 2015 :L'école maternelle construit des passerelles au quotidien entre la famille et l'école.

Les enseignants rendent explicites pour les parents les démarches, les attendus et les modalités d'évaluation propres à l'école maternelle.

L'enseignant rend lisibles les exigences de la situation scolaire par des mises en situations et des explications qui permettent aux enfants - et à leurs parents - de les identifier et de se les approprier.

LE LIVRE DE LA SEMAINE

RESUME:

Il n’y a pas si longtemps, Trixie, qui ne parlait pas encore, se rendit avec son papa à la laverie – et là, il arriva une chose terrible, une chose qu’elle devait absolument communiquer à son papa : elle y oublia son Guili Lapin chéri !

Eh bien, devinez quels furent les tout premiers mots de Trixie ?

CE QUE NOUS ALLONS FAIRE AVEC CE LIVRE :

Mo Willems explique dans une interview qu'il veut que ses livres soient joués , que lorsque les enfants les ont lus, ils se disent :" J'ai une idée". Il souhaite développer leur créativité au travers de ses histoires. C'est donc la mission que je vous propose de prendre. Chaque album sera l'occasion d'une recherche d'idées. Deux semaines sur chacun d'eux doivent permettre d'explorer l'oral et l'écrit ( le langage dans tous ses dimensions). Pour Guili Lapin, la problématique est "Que fait-on pour se faire comprendre quand on ne sait pas parler ?". La semaine 1 sur Guili Lapin s'attachera aux diverses façons de répondre à cette question et la semaine 2 sera consacrée au texte du livre et aux différentes illustrations théatrales qui peuvent en être faites.

CE QUE NOUS ALLONS FAIRE AVEC LA MARIONNETTE

La marionnette va aller dans les familles à la rencontre des doudous et pour découvrir les talents de chaque enfant.Ecrire des règles et des tâches dans un contrat d’accueil discutées collectivement.

 

 

ACCUEIL:

NOUVEAUX PROGRAMMES 2015 :

Se construire comme personne singulière, c'est découvrir le rôle du groupe dans ses propres cheminements, participer à la réalisation de projets communs, apprendre à coopérer.C'est progressivement partager des tâches et prendre des initiatives et des responsabilités au sein du groupe.

 

Retrouvailles avec les élèves. Les élèves affichent leur carte de présence en retrouvant leur place sur le tableau de présence, une place est attribuée à chacun et celui-ci doit identifier l'étiquette qui désigne sa place.

L'appel est fait par un binôme qui utilise une fiche de présence ( voir modèle en bas de cette préparation). L'enseignant explique et supervise.

 

NOUVEAUX PROGRAMMES 2015 :

L'enseignant donne à tous les enfants un temps suffisant pour déployer leur activité de jeu. Il les observe dans leur jeu libre afin de mieux les connaître.

TEMPS:

20mn

ACTIVITE:

participer aux ateliers autonomes

COMPETENCE:

(Explorer le monde)Choisir, utiliser et savoir désigner des outils et des matériaux adaptés à une situation, à des actions techniques spécifiques

ORGANISATION:

individuellement

SOMMAIRE ateliers autonomes du blog

 

NOUVEAUX PROGRAMMES 2015 :

Les repères sociaux sont introduits et utilisés quotidiennement par les enfants pour déterminer les jours de la semaine, pour préciser les évènements de la vie scolaire.

 

La frise linéaire du mois est affichée, chaque jour, un élève déplace le petit bonhomme qui indique le changement de jour et annonce le nom du jour .En fin de journée, on évoque ce qui a été fait.

EPS:

NOUVEAUX PROGRAMMES 2015 : L'expérience de l'espace porte sur l'acquisition de connaissances liées aux déplacements, aux distances et aux repères spatiaux élaborés par les enfants au cours de leurs activités. L'enseignant crée les conditions d'une accumulation d'expériences assorties de prises de repères sur l'espace en permettant aux enfants de l'explorer.

Certains des plus jeunes enfants ont besoin de temps pour conquérir des espaces nouveaux ou s'engager dans des environnements inconnus.

TEMPS:

30 mn

ACTIVITE:

participer à des courses d'orientation

COMPETENCE:

(Agir, s'exprimer, comprendre à travers les activités physiques)se déplacer avec aisance dans des environnements variés, naturels ou aménagés

 

ORGANISATION:

collective

cycle orientation

les cartes prénoms

les objets cachés

photos des lieux

parcours d'orientation

chasse au trésor

 

 

REGROUPEMENT 1:

NOUVEAUX PROGRAMMES 2015 : Les moments de langage à plusieurs sont nombreux à l'école maternelle : résolution de problèmes, prises de décisions collectives, compréhension d'histoires entendues, etc. Il y a alors argumentation, explication, questions, intérêt pour ce que les autres croient, pensent et savent. L'enseignant commente alors l'activité qui se déroule pour en faire ressortir l'importance et la finalité.

 

TEMPS:

 

5-6 mn

ACTIVITE:

Organiser le voyage de la marionnette chez les élèves

COMPETENCE:

(Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions)Pratiquer divers usages du langage oral : évoquer,proposer des solutions

ORGANISATION:

collective

LUNDI:La marionnette est contente de retrouver les élèves, elle explique qu'elle a perdu son doudou pendant les vacances et que cela l'a rendu très triste si bien qu'elle a du mal à s'endormir. L'enseignant lui demande de décrire son doudou. Puis il demande aux élèves s'ils accepteraient de prêter leur doudou à la marionnette. Celle-ci dit qu'elle aimerait bien aller dormir chez les enfants de la classe.Qu'en pensez-vous ?

MARDI : La marionnette demande aux enfants s'ils sont toujours d'accord pour l'emmener chez eux et lui permettre d'avoir un doudou. L'enseignant dit qu'il faut d'abord organiser cela et dit qu'il serait bien que chaque élève raconte ensuite ce qu'ils ont fait ensemble, cela serait l'occasion d'apprendre à parler devant les autres.

MERCREDI : La marionnette dit qu'elle est prête et a déjà préparé sa valise pour partir chez les enfants. L'enseignant dit que pour aider les enfants à bien la recevoir, il faut décider de ce qu'ils vont devoir faire avec elle. Il propose 3 choses à faire : présenter son doudou ou trouver un doudou quand on n'en a pas soi-même- montrer un talent (une chose qu'on sait très bien faire dans sa maison)- et la troisième est décidée ensemble ( dans chaque classe).

JEUDI :L'enseignant montre aux enfants le carnet de bord qui va servir à écrire avec l'aide de leur famille ce qu'ils ont fait avec la marionnette avant de le raconter aux copains, ça va servir à s'entrainer à parler mais ils pourront aussi y mettre des photos du doudou et de la marionnette. Et il demande aux élèves quelles seront les règles pour faire attention à la marionnette.

VENDREDI: La marionnette s'impatiente et demande quand est-ce qu'elle va aller chez les enfants, l'enseignant dit qu'il faut que les parents des enfants le sachent, il l'a écrit dans le cahier de liaison. Ce sera à partir de Lundi ( montrer sur le calendrier) qu'ils feront un tirage au sort (explications) pour savoir qui va l'emmener en PREMIER.

 

Ateliers 1:

NOUVEAUX PROGRAMMES 2015 :

L'école demande régulièrement aux élèves d'évoquer, c'est‐à‐dire de parler de ce qui n'est pas présent (récits d'expériences passées, projets de classe...)

La découverte du principe alphabétique rend possible les premières écritures autonomes en fin d'école maternelle parce qu'elle est associée à des savoirs complexes et à de nouveaux savoir‐faire :

la découverte de la fonction de l'écrit et les productions avec l'aide d'un adulte 

 

TEMPS:

 

20-25mn

 

ACTIVITES:

1 Utiliser les ateliers autonomes

2 Evoquer la venue de la marionnette chez soi en groupe conversationnel

3 Reconstituer son prénom

 

COMPETENCES:

1(Explorer le monde)Choisir, utiliser et savoir désigner des outils et des matériaux adaptés à une situation, à des actions techniques spécifiques

2(Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions)Pratiquer divers usages du langage oral : évoquer

3 Reconnaître les lettres de l'alphabet

 

ORGANISATION:

atelier 1 en autonomie

atelier 2 supervisé par l'enseignant

atelier 3 supervisé par l'atsem

 

ATELIER 1 «  Je choisis mon activité autonome »

Support: -

Matériel: tiroirs/plateaux/casiers individuels selon l'organisation de la classe

Consigne: «  Tu choisis ton tiroir, tu vas à une table, tu fais seul(e) et en silence, quand tu as fini, tu ranges et remets le tiroir à sa place, tu peux prendre un autre tiroir qui est rangé»

Document protocole donné par Muriel :

Les règles : -je prends un tiroir dans le meuble -je m’installe à une table -je fais SEUL et en SILENCE -quand j’ai terminé, je remets le matériel dans le tiroir, vérifie avec la photo que tout est en place (complet et prêt à l’emploi) et je range le tiroir dans le meuble. - Je ne prends jamais un tiroir ni du matériel qui est déjà sorti sur une table (et qui est peut-être à quelqu’un)

Quoi d’autre ? -Je peux demander de l’aide à l’adulte pour qu’il me montre. -Je peux faire autant de fois que je veux la même activité. -Je dois laisser la classe propre dans tous les cas : donc si j’ai renversé de l’eau ou autre chose, j’éponge ou ramasse. - Si je le souhaite, je peux demander à présenter mon atelier aux camarades lors du regroupement qui suit.

ATELIER 2 «  Nous parlons de ce que Dalma va faire chez nous »

Support: -

Matériel:-

Consigne: « Nous parlons ensemble de notre marionnette pour décider ce que nous allons faire »

L'enseignant pose une série de questions, chacune peut être posée à chaque élève du groupe, peu importe si les réponses se répètent, le but est de faire parler chacun d'eux.

Q1 : Qu'est-ce que la marionnette veut ?

Q2 : Et toi, qu'est-ce que tu veux ?

Q3 : Qu'est-ce qu'on peut faire ?

Q4 : Qu'est-ce que tu vas faire avec la marionnette si elle vient chez toi ?

 ATELIER 3 «  Je reconstitue mon prénom à l'aide de lettres du scrabble»

Support: feuille individuelle avec prénom

Matériel:petites lettres ( jeu de scrabble ou autres jeux de lettres)

Consigne: «Tu retrouves les lettres de ton prénom et tu les poses sous ton modèle»

 

RECREATION:

NOUVEAUX PROGRAMMES 2015 :L'enseignant est attentif à ce que tous puissent développer leur estime de soi, s'entraider et partager avec les autres.

TEMPS:

 

30 mn

ACTIVITE:

jouer dans la cour

COMPETENCE:

apprendre en jouant

ORGANISATION:

collective

 

REGROUPEMENT 2:

NOUVEAUX PROGRAMMES 2015 :

L'objectif est de permettre à chacun de pouvoir dire, exprimer un avis ou un besoin, questionner, annoncer une nouvelle. L'enfant apprend ainsi à entrer en communication avec autrui et à faire des efforts pour que les autres comprennent ce qu'il veut dire.

 

TEMPS:

 

10 mn

ACTIVITE:

participer à la recherche « Comment se faire comprendre quand on ne sait pas parler ? »

mesurer l’intérêt de savoir parler pour se faire comprendre

COMPETENCE:

(Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions)communiquer avec les adultes et les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre

 

ORGANISATION:

collective

LUNDI :L'enseignant présente le livre de la semaine « Guili Lapin», il le lit. Puis il interroge « C'est l'histoire de qui ? » « Comment ça se fait que Trixie ne se fait pas comprendre ? » « Comment faire quand on ne parle pas ? » « Est-ce que vous auriez fait comme Trixie pour faire comprendre que Guili Lapin a été oublié ? » (On rappelle ce que Trixie a fait : cris, pleurs, refus de marcher, hurlements ...)

MARDI :L'enseignant lit le livre de la semaine « Guili Lapin», et propose de rejouer la scène quand Trixie essaie de se faire comprendre , aujourd'hui il s'agit de mimer son Guili Lapin pour que Papa comprenne, comment faut-il faire ? On essaie de refaire la scène avec d'autres doudous qui représentent d'autres animaux.

MERCREDI:L'enseignant lit le livre de la semaine « Guili Lapin», et propose de rejouer la scène quand Trixie essaie de se faire comprendre , aujourd'hui il s'agit de dessiner son Guili Lapin pour que Papa comprenne, comment faut-il faire ? Qui sait dessiner un lapin ?

JEUDI: L'enseignant lit le livre de la semaine « Guili Lapin», et propose de rejouer la scène quand Trixie essaie de se faire comprendre , aujourd'hui il s'agit de dire ce que Trixie aurait dû dire si elle avait su parler.

VENDREDI:Lecture du livre « Guili Lapin», l'enseignant demande aux élèves qu'est-ce qui est plus facile  pour se faire comprendre: » Faire des gestes ou des cris » « Dessiner » ou « Parler ». « Oui parler, c'est pourquoi à l'école ,vous apprenez à parler de mieux en mieux. En emmenant Dalma chez vous, vous devrez ensuite nous faire comprendre ce que vous avez fait tous les deux, c'est comme ça que vous allez apprendre à parler, en racontant ce que nous n'avons pas vu. Et je vais vous y aider parce que c'est mon travail de maitresse  et chacun de vous va y arriver».

 

ATELIERS 2:

NOUVEAUX PROGRAMMES 2015 

Entre deux et quatre ans, les enfants s'expriment beaucoup par des moyens non‐verbaux et apprennent à parler. Ils reprennent des formulations ou des fragments des propos qui leur sont adressés et travaillent ainsi ce matériau qu'est la langue qu'ils entendent.

 

TEMPS:

 

45 mn

 

et après la sieste, selon les élèves.

 

 

ACTIVITES:

 

1 Raconter une action de deux manières différentes sans savoir parler-en sachant parler (IM verbale)

2 Faire deviner des animaux sans utiliser la parole(IM Interpersonnelle/kinesthésique)

3 Dessiner Guili Lapin en binôme (IM visuelle/interpersonnelle)

 

COMPETENCE

(Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions)communiquer avec les adultes et les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre

 

ORGANISATION:

atelier 1 avec l'enseignant

 

atelier 2 avec atsem

 

atelier 3 en semi-autonomie

 

 

 

 

 

ATELIER 1 «  Je parle comme Trixie en charabia, je parle comme devrait parler Trixie pour se faire comprendre»

Support: -

Matériel: 6 images mystère (une pour chaque élève) avec cache pour éviter d'être vues par les autres élèves.

Consigne: Etape 1« Je te donne une image qui montre quelque chose à faire, tu ne la montres à personne, puis tu dois « dire » à la manière de Trixie, c'est à dire dans un charabia ce qu'il faut faire comme si tu ne savais pas parler, tu peux faire des gestes aussi»

Les autres élèves doivent comprendre, puis on passe à l'étape 2

Etape 2 "Tu expliques en parlant normalement ce qu'il faut faire "

Il est conseillé de prévoir des images nouvelles chaque jour pour maintenir le mystère et mettre les élèves dans les conditions de compréhension .

En fin d'activité, les élèves sont amenés à dire ce qui permet d'être le mieux compris.

 

ATELIER 2 «  Je joue au jeu des animaux avec mes copains»

Support: -

Matériel: cartes de jeu représentant des animaux

Consigne: « Voici des cartes représentant des animaux, tu tires une carte, tu ne la montres pas ,et tu dois faire deviner à tes copains quel est cet animal, tu peux faire son cri ou l'imiter»

Le tas de cartes retournées est posé au centre de la table, chacun leur tour les élèves prennent la carte du haut de la pile, la regardent discrètement et font deviner l'animal par tout moyen autre que le langage oral.

ATELIER 3 «  Je fais dessiner Guili Lapin à mon copain »

Support: feuille A4

Matériel: une photocopie d'une image de Guili Lapin par binôme

Consigne: « Tu regardes Guili Lapin et tu dis à ton copain ce qu'il doit faire ...par exemple : un rond pour la tête, un rond pour le ventre …. ,quand il a fini, vous changez , c'est toi qui dessines et lui qui explique»

 

 

RANGEMENT/SORTIE

SIESTE

REPRISE ATELIERS SELON LES ELEVES

REGROUPEMENT 3

 

TEMPS:

 

10 mn

ACTIVITE:

Faire un récital de comptines ou chansons connues

COMPETENCE:

(Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions)Dire de mémoire et de manière expressive plusieurs comptines et poésies.

ORGANISATION:

collective

 

Chaque fin de journée, les élèves volontaires viennent réciter ou chanter une comptine/chanson apprise au cours de l'année

RANGEMENT/SORTIE

BILAN QUOTIDIEN:

OBSERVATIONS:

DIFFICULTES RENCONTREES:

SOLUTIONS ENVISAGEES:

SATISFACTIONS:

 

Guili Lapin semaine 27 (2015-2016)

Publié dans langage 2015-2016

Commenter cet article

Cécile 20/04/2016 15:48

J'ai modifié l'atelier parler comme trixie/ parler pour se faire comprendre. A la place des actions, j'ai pris la photocopie des livres travaillés cette année. Les élèves étaient bloqués pour parler en charabia, les quelques élèves qui ont voulu essayé se sont retrouvé bloqué au moment de se lancer. Peut-être la "pression" de faire deviner. Donc j'ai parlé en charabia et eux ont fait deviner en parlant.
Pour l'atelier mime les élèves ont du mal pour certains animaux mais avec un peu d'aide de l'ATSEM ils se sont éclatés.

isa 21/04/2016 08:12

C'est effectivement ce qui peut être fait, on fait semblant de parler comme Trixie et on voit si on se comprend et cela à toute occasion.

Cécile 20/04/2016 18:24

Je pense que demain lors d'un rassemblement je vais proposer de parler comme Trixie mais comme ça sans "enjeu" juste pour le plaisir de jouer à Trixie.

isa 20/04/2016 16:09

Il faut bien comprendre que c'est effectivement le charabia qui va poser problème dans un premier temps et c'est normal, et tant mieux mais il est à peu près certain qu'ensuite cela les amuse beaucoup. Merci de ton retour Cécile.

Cecile 19/04/2016 16:53

Ce matin notre singe Coco était tout triste car il avait perdu son doudou ours. Un petit garçon qui ne participe jamais au regroupement (mais écoute en douce quand il est à côté) me dit je vais chercher mon doudou. Comme il le sort régulièrement je ne me suis pas occupé de son doudou.
Mais quelle erreur de jugement : il était allé cherché le doudou pour consoler Coco. J'ai donc tout naturellement ensuite pu leur proposer que les autres prête aussi leur doudou. 100% de oui.

isa 20/04/2016 09:18

Comme je te le disais, ce projet suscite des révélations et c'est un nouvel élan pour le développement du langage.

Cécile 19/04/2016 19:36

J'étais tellement surprise, surtout venant de cet enfant que j'en ai fait mon introduction au voyage de Coco dans le cahier de vie.

isa 19/04/2016 17:43

ça commence bien Cécile !

Cécile 04/04/2016 16:11

A quel type d'activité penses-tu pour la 3ème chose à faire avec la mascotte?

isa 04/04/2016 17:47

Dans le cahier de liaison, j'ai proposé la photographie avec la marionnette et le doudou, mais cela peut venir des enfants, ils ont des idées. voir http://www.ecolepetitesection.com/2016/03/guili-lapin-cahier-de-liaison-n-27.html

Stéph 29/03/2016 18:05

Bon j'aurais mieux fait de me relire avant de valider..... "qu'il soit**" et non "qu'ils soient"! ;-)

Stéph 29/03/2016 18:04

Bonjour Isa,
J'aime beaucoup le cycle orientation que tu proposes pour cette dernière période. J'ai 31 élèves de la TPS à la MS avec 2/3 de MS. Penses-tu qu'ils soient possible d'organiser cela avec un si gros effectif? Peut-être faudrait-il que je fasse des groupes de 3?

isa 29/03/2016 18:21

Oui tu peux envisager des groupes de 3 et bien sûr mélanger les niveaux tout en responsabilisant aussi les TPS par exemple ( c'est lui qui doit rapporter la photo de l'objet à chercher). A 31, il faut une bonne organisation, éventuellement te faire aider avec des parents si c'est possible, mais c'est réalisable.