Avons-nous besoin de héros ? par Boris Cyrulnik sur France Culture

Publié le par isa

J'ai partagé sur Facebook mais pour celles et ceux qui ne sont pas abonnés à ma page FB, je ne peux résister à l'envie de vous faire entendre cette interview qui nous concerne, nous les acteurs de la société, nous les passeurs d'éducation.

Je retiens l'idée que nous avons à faire apprendre à douter, à comparer, à remettre en question (ce que nous faisons déjà ici pour nous-mêmes, encore ces derniers temps autour des pratiques innovantes) et à partager les débats contradictoires. Rien n'est pire que la "servitude volontaire" comme l'explique Boris Cyrulnik.

J'ai également particulièrement apprécié son propos désapprobateur sur le fait de faire "sprinter" (scolairement) des enfants qui seront probablement tous centenaires.

Ca ne dure que 16 minutes, c'est passionnant.

Avons-nous besoin de héros ? par Boris Cyrulnik sur France Culture

Publié dans cyrulnik, héros

Commenter cet article

Sev 02/05/2016 20:47

Quelle coïncidence, j'ai écouté cet extrait vendredi soir lors d'une projection débat sur la pédagogie Freinet; et je suis totalement d'accord avec lui.
Je pense que l'on focalise nos jeunes sur leurs études, on les stresse alors que l'on n'apprend pas la vie assis sur sa chaise et qu'il y a bien d'autres façons d'apprendre que d'écouter des cours magistraux !
Voilà mon humeur du soir...

isa 03/05/2016 15:48

Elle rejoint la mienne et la découverte du monde après le bac me parait être un beau projet pour atteindre le sentiment d'être adulte et autonome.

Fanou 30/04/2016 08:24

J'ai écouté les deux parties, une leçon d'humanisme, on en a tous besoin, sans modération. Je retiens : donner et prendre du temps, pour la partie éducation.

Elodie 29/04/2016 18:57

Faire apprendre a douter, a comparer, a remettre en question, a partager les debats contradictoire...
C est ambitieux et je partage.
Ce n est pas parce que ce n est pas facile que nous devons y renoncer. Mais comment faire des la maternelle ? Des les petits... Il serait sans doute tres riche d echanger sur ce sujet pour se donner mutuellement des pistes et des forces pour encore mieux s y engager...
Merci Isa pour ce partage

isa 29/04/2016 20:33

Avec les petits, ce sont des approches de ce travail. Toutes les occasions où les enfants sont confrontés à des choix représentent ces approches.