Guili Lapin n°2 semaine 28( 2015-2016)

Publié le par isa

SEMAINE 28/ 25 AVRIL 2016

DOMINANTE D'ACTIVITE CIBLEE : MOBILISER LE LANGAGE DANS TOUTES SES DIMENSIONS

« Les auteurs comme Mo Willems ont du talent, moi aussi avec mes copains nous mettons nos talents en commun pour écrire un livre»

Progression: Faire découvrir l’univers de l’auteur de référence Mo Willems et aider à la compréhension

Aider à la construction des récits par l’utilisation d’un carnet de voyage et par la situation de séance de questions au récitant

NOUVEAUX PROGRAMMES 2015 :L'école maternelle construit des passerelles au quotidien entre la famille et l'école.

Les enseignants rendent explicites pour les parents les démarches, les attendus et les modalités d'évaluation propres à l'école maternelle.

L'enseignant rend lisibles les exigences de la situation scolaire par des mises en situations et des explications qui permettent aux enfants - et à leurs parents - de les identifier et de se les approprier.

LE LIVRE DE LA SEMAINE

RESUME:

Il n’y a pas si longtemps, Trixie, qui ne parlait pas encore, se rendit avec son papa à la laverie – et là, il arriva une chose terrible, une chose qu’elle devait absolument communiquer à son papa : elle y oublia son Guili Lapin chéri !

Eh bien, devinez quels furent les tout premiers mots de Trixie ?

CE QUE NOUS ALLONS FAIRE AVEC CE LIVRE :

Mo Willems explique dans une interview qu'il veut que ses livres soient joués , que lorsque les enfants les ont lus, ils se disent :" J'ai une idée". Il souhaite développer leur créativité au travers de ses histoires. C'est donc la mission que je vous propose de prendre. Chaque album sera l'occasion d'une recherche d'idées. Deux semaines sur chacun d'eux doivent permettre d'explorer l'oral et l'écrit ( le langage dans tous ses dimensions). Pour Guili Lapin, la problématique est "Que fait-on pour se faire comprendre quand on ne sait pas parler ?". La semaine 1 sur Guili Lapin s'attachera aux diverses façons de répondre à cette question et la semaine 2 sera consacrée au texte du livre et aux différentes illustrations théatrales qui peuvent en être faites.

CE QUE NOUS ALLONS FAIRE AVEC LA MARIONNETTE

Organiser et expliquer les règles de fonctionnement des récits individuels.

Revenir sur l’utilisation du carnet de bord pour expliciter son utilisation aux élèves et aux familles.

Structurer la séance de questions au récitant.

 

ACCUEIL:

NOUVEAUX PROGRAMMES 2015 :

Se construire comme personne singulière, c'est découvrir le rôle du groupe dans ses propres cheminements, participer à la réalisation de projets communs, apprendre à coopérer.C'est progressivement partager des tâches et prendre des initiatives et des responsabilités au sein du groupe.

 

L'enseignant accueille ses élèves et observent avec eux la page du cahier de liaison sur laquelle est mentionné leur doudou ou peluche, il interroge pour savoir si la famille est contente de recevoir la marionnette. Puis les élèves affichent leur carte de présence en retrouvant leur place sur le tableau de présence, une place est attribuée à chacun et celui-ci doit identifier l'étiquette qui désigne sa place.

L'appel est fait par un binôme qui utilise une fiche de présence ( voir modèle en bas de cette préparation). L'enseignant explique et supervise.

 

NOUVEAUX PROGRAMMES 2015 :

L'enseignant donne à tous les enfants un temps suffisant pour déployer leur activité de jeu. Il les observe dans leur jeu libre afin de mieux les connaître.

TEMPS:

20mn

ACTIVITE:

participer aux ateliers autonomes

COMPETENCE:

(Explorer le monde)Choisir, utiliser et savoir désigner des outils et des matériaux adaptés à une situation, à des actions techniques spécifiques

ORGANISATION:

individuellement

SOMMAIRE ateliers autonomes du blog

 

NOUVEAUX PROGRAMMES 2015 :

Les repères sociaux sont introduits et utilisés quotidiennement par les enfants pour déterminer les jours de la semaine, pour préciser les évènements de la vie scolaire.

 

La frise linéaire du mois est affichée, chaque jour, un élève déplace le petit bonhomme qui indique le changement de jour et annonce le nom du jour .En fin de journée, on évoque ce qui a été fait.

EPS:

NOUVEAUX PROGRAMMES 2015 : L'expérience de l'espace porte sur l'acquisition de connaissances liées aux déplacements, aux distances et aux repères spatiaux élaborés par les enfants au cours de leurs activités. L'enseignant crée les conditions d'une accumulation d'expériences assorties de prises de repères sur l'espace en permettant aux enfants de l'explorer.

Certains des plus jeunes enfants ont besoin de temps pour conquérir des espaces nouveaux ou s'engager dans des environnements inconnus.

TEMPS:

30 mn

ACTIVITE:

participer à des courses d'orientation

COMPETENCE:

(Agir, s'exprimer, comprendre à travers les activités physiques)se déplacer avec aisance dans des environnements variés, naturels ou aménagés

 

ORGANISATION:

collective

cycle orientation

les cartes prénoms

les objets cachés

photos des lieux

parcours d'orientation

chasse au trésor

 

 

REGROUPEMENT 1:

NOUVEAUX PROGRAMMES 2015 : Les moments de langage à plusieurs sont nombreux à l'école maternelle : résolution de problèmes, prises de décisions collectives, compréhension d'histoires entendues, etc. Il y a alors argumentation, explication, questions, intérêt pour ce que les autres croient, pensent et savent. L'enseignant commente alors l'activité qui se déroule pour en faire ressortir l'importance et la finalité.

 

TEMPS:

 

5-6 mn

ACTIVITE:

Organiser le voyage de la marionnette chez les élèves

à partir de Mardi

le récitant: produire un récit

les auditeurs: écouter un récit et participer à une séance de question

 

COMPETENCE:

(Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions)Pratiquer divers usages du langage oral : évoquer.

ORGANISATION:

collective

LUNDI:La marionnette a apporté sa valise, elle est vraiment prête. Le groupe détaille le contenu et l'enseignant explique le fonctionnement du carnet de voyage. Il rappelle les règles et les tâches. Puis chacun met son étiquette prénom dans une boite, l'enseignant tire au sort le premier prénom de l'enfant qui emmène la marionnette chez lui.

LES AUTRES JOURS DE LA SEMAINE : Premier récit

La séance commence par le rituel de la page du carnet de voyage, l’élève doit chercher sa page, la montrer aux autres, puis reprendre son carnet tel un cahier et commencer son récit.Le récit en total autonomie dure en moyenne 5 minutes. L’enseignant demande à l’élève s’il veut commencer la séance de questions. Les autres élèves peuvent alors demander la parole et interroger le récitant. Au début, c’est l’enseignant qui attribue la parole mais au fil des jours, le récitant peut indiquer qui lui pose une question. Lorsque la séance de questions est finie ( 5 à 6 minutes), l’enseignant indique à l’élève qu’il va lui lire son récit, il faut qu’il écoute bien et qu’il dise s’il est d’accord , si l’enseignant n’a rien oublié. Puis nouveau tirage au sort pour savoir qui emmène la marionnette.

 

 

Ateliers 1:

NOUVEAUX PROGRAMMES 2015 :

La découverte du principe alphabétique rend possible les premières écritures autonomes en fin d'école maternelle parce qu'elle est associée à des savoirs complexes et à de nouveaux savoir‐faire :

la découverte de la fonction de l'écrit et les productions avec l'aide d'un adulte 

 

TEMPS:

 

20-25mn

 

ACTIVITES:

1 Utiliser les ateliers autonomes

2 Retrouver le prénom des autres élèves

2 Reconstituer son prénom en posant les lettres SUR le modèle

 

COMPETENCES:

1(Explorer le monde)Choisir, utiliser et savoir désigner des outils et des matériaux adaptés à une situation, à des actions techniques spécifiques

2(Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions)Reconnaître les lettres de l'alphabet

 

ORGANISATION:

atelier 1 en autonomie

atelier 2 supervisé par l'enseignant

atelier 3 supervisé par l'atsem

 

ATELIER 1 «  Je choisis mon activité autonome »

Support: -

Matériel: tiroirs/plateaux/casiers individuels selon l'organisation de la classe

Consigne: «  Tu choisis ton tiroir, tu vas à une table, tu fais seul(e) et en silence, quand tu as fini, tu ranges et remets le tiroir à sa place, tu peux prendre un autre tiroir qui est rangé»

Document protocole donné par Muriel :

Les règles : -je prends un tiroir dans le meuble -je m’installe à une table -je fais SEUL et en SILENCE -quand j’ai terminé, je remets le matériel dans le tiroir, vérifie avec la photo que tout est en place (complet et prêt à l’emploi) et je range le tiroir dans le meuble. - Je ne prends jamais un tiroir ni du matériel qui est déjà sorti sur une table (et qui est peut-être à quelqu’un)

Quoi d’autre ? -Je peux demander de l’aide à l’adulte pour qu’il me montre. -Je peux faire autant de fois que je veux la même activité. -Je dois laisser la classe propre dans tous les cas : donc si j’ai renversé de l’eau ou autre chose, j’éponge ou ramasse. - Si je le souhaite, je peux demander à présenter mon atelier aux camarades lors du regroupement qui suit.

ATELIER 2 «  Je cherche et reconnais les prénoms de mes copains»

Support: fiche photocopiée à télécharger en bas de cette page

Matériel: un pot de colle par élève + étiquettes-prénom +cahier des prénoms+ carte-prénom

Consigne: « Tu regardes le prénom du copain et tu le retrouves parmi les étiquettes puis tu le colles, tu peux vérifier dans le cahier des prénoms »

Les cartes-prénoms sont laissées sur la table pour aider à la reconnaissance

 

 ATELIER 3 «  Je reconstitue mon prénom à l'aide de lettres du scrabble»

Support: feuille individuelle avec prénom

Matériel:petites lettres ( jeu de scrabble ou autres jeux de lettres)

Consigne: «Tu retrouves les lettres de ton prénom et tu les poses SUR ton modèle»

 

 

RECREATION:

NOUVEAUX PROGRAMMES 2015 :L'enseignant est attentif à ce que tous puissent développer leur estime de soi, s'entraider et partager avec les autres.

TEMPS:

 

30 mn

ACTIVITE:

jouer dans la cour

COMPETENCE:

apprendre en jouant

ORGANISATION:

collective

 

REGROUPEMENT 2:

NOUVEAUX PROGRAMMES 2015 :

L'école maternelle occupe une place privilégiée pour leur offrir une fréquentation de la langue de l'écrit, très différente de l'oral de communication. L'enjeu est de les habituer à la réception de langage écrit afin d'en comprendre le contenu. L'enseignant prend en charge la lecture, oriente et anime les échanges qui suivent l'écoute.

 

TEMPS:

 

10 mn

ACTIVITE:

participer à la recherche « Comment se faire comprendre quand on ne sait pas parler ? »

alterner récit et dialogues en introduisant correctement les dialogues et nommant la personne/personnage qu’il fait parler

 

COMPETENCE:

(Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions)comprendre des textes écrits sans autre aide que le langage entendu


 

 

ORGANISATION:

collective

LUNDI :L'enseignant ne lit pas le livre de la semaine « Guili lapin » mais dit« Vous vous souvenez la semaine dernière, je vous ai lu Guili Lapin, c'est un monsieur qui a écrit et illustré ce livre, il s'appelle Mo Willems (montrer une photographie de l'auteur), aujourd'hui je vous le raconte et demain c'est vous qui le ferez» et il fait une sorte de petit résumé de l'histoire tout en gardant certains dialogues comme l'épisode central -Trixie « Agli abli api » - Papa « Tu as raison, on rentre à la maison »...

MARDI :Comme prévu, l'enseignant demande au groupe de lui faire le récit du livre « Guili Lapin ». Si les élèves ne répètent pas les dialogues ( Tu as raison, on rentre à la maison/ S'il te plait ne te mets pas dans tous ses états + le charabia de Trixie et enfin à la toute fin Guili Lapin dit par Trixie), il le demande.

MERCREDI:L'enseignant demande au groupe de lui faire le récit du livre « Guili Lapin «  et également que deux élèves volontaires fassent les dialogues , l'un jouant Trixie, l'autre Papa.

JEUDI: L'enseignant lit le livre « Guili Lapin » mais ce sont des binômes volontaires qui jouent les dialogues.

VENDREDI:Lecture théâtre collectivement du livre « Guili Lapin», puis l'enseignant propose de rejouer le livre en imaginant que Trixie sait parler. Puis il félicite ses élèves qui savent maintenant répéter au moins une phrase des dialogues de l'album et indique que ce sera inscrit dans le cahier des habiletés. Lecture du cahier de liaison avec les premiers récits qui sont lus.

 

ATELIERS 2:

NOUVEAUX PROGRAMMES 2015 

L'objectif est de permettre aux enfants de comprendre que les signes écrits qu'ils perçoivent valent du langage : en réception, l'écrit donne accès à la parole de quelqu'un

 

TEMPS:

 

45 mn

 

et après la sieste, selon les élèves.

 

 

ACTIVITES:

 

1 Trouver l'image qui correspond à la partie de l'histoire entendue (IM verbale)

2 Répéter le texte des dialogues en s'accompagnant d'un instrument (IM musicale)

3 Choisir et illustrer sa propre réaction (IM intra-personnelle)

 

COMPETENCE

(Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions)comprendre des textes écrits sans autre aide que le langage entendu

 

ORGANISATION:

atelier 1 avec l'enseignant

 

atelier 2 avec atsem

 

atelier 3 en semi-autonomie

 

 

 

 

 

ATELIER 1 «  Je reconnais l'image qui illustre ce que la maitresse raconte»

Support: -

Matériel: album+ reproductions d'images de l'album (demi-format A4)

Consigne: « Je lis une page de notre livre Guili Lapin et tu trouves l'image qui montre ce que je viens de lire »

Les images sont disposées sur la table devant les élèves. Dans un premier temps, chaque élève est sollicité l'un après l'autre.Puis l'enseignant peut organiser un petit jeu de vitesse pour trouver le plus rapidement l'image en question.Il fait vérifier la réussite en montrant l'image du livre lu.Il fait répéter de temps en temps une des deux phrases de dialogue du Papa ( Tu as raison, on rentre à la maison/S'il te plait, ne te mets pas dans tous ses états ).Il montre que parfois on peut trouver plus facilement parce qu'on reconnaît dans l'image ce qui est cité ( école, laverie...) et d'autres fois c'est plus difficile.

 

ATELIER 2 «  Je raconte le livre en musique»

Support: -

Matériel: instruments de musique+ boite en fer+ bouteille en verre+ papiers bruyants..... (tout autres matériels sonores)

Consigne: « Je lis le livre Guili Lapin et nous trouvons les bruits que nous pourrions entendre puis quand Trixie et son papa parlent, nous marquons chaque mot en tapant sur quelque chose, exemple Agli, abli, api»( L'adulte tape 3 fois avec un instrument)

Il y a à la fois l'illustration sonore de l'album mais également la mémorisation des textes des dialogues à l'aide de l'instrument qui est frappé en rythme.

ATELIER 3 «  Je choisis et j'illustre ma réaction s'il m'était arrivé la même chose qu'à Trixie »

Support: grande feuille

Matériel: photocopies du visage de Trixie dans les trois réactions qu'elle a eues pour exprimer son émotion face à l'oubli de Guili Lapin ( peur ( elle parle charabia) , tristesse ( elle pleure ), colère (elle hurle)+ gouaches+ pinceau

Consigne: « Tu choisis comment tu aurais été si tu avais oublié ton doudou , tu prends l'image de Trixie qui te convient et tu décores autour sans cacher la photo»

 

 

RANGEMENT/SORTIE

SIESTE

REPRISE ATELIERS SELON LES ELEVES

REGROUPEMENT 3

 

TEMPS:

 

10 mn

ACTIVITE:

Faire un récital de comptines ou chansons connues

COMPETENCE:

(Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions)Dire de mémoire et de manière expressive plusieurs comptines et poésies.

ORGANISATION:

collective

 

Chaque fin de journée, les élèves volontaires viennent réciter ou chanter une comptine/chanson apprise au cours de l'année

RANGEMENT/SORTIE

BILAN QUOTIDIEN:

OBSERVATIONS:

DIFFICULTES RENCONTREES:

SOLUTIONS ENVISAGEES:

SATISFACTIONS:

 

Guili Lapin n°2 semaine 28( 2015-2016)

Publié dans langage 2016

Commenter cet article

Mimiloute 27/04/2016 18:17

Est-ce que lorsque les élèves racontent leur soirée avec Orangette on corrige les phrases qui ne sont pas correctes syntaxiquement ou est-ce qu'on les retranscrit telles quelles... C'est pour savoir si dans le livre à donner aux familles on écrit exactement ce que les élèves ont dit ou est-ce qu'on fait de "belles phrases bien correctes"?
Merci d'avance

isa 09/05/2016 10:40

Pour ma part, je corrigeais les petites erreurs de prononciation afin que cela reste lisible mais je gardais la syntaxe.

maud 08/05/2016 22:49

perso je laisse les tournures et les "fautes" de prononciations. Cela sert d'évaluation langage.

Cécile 20/04/2016 18:21

Pourrais-tu préciser ce à quoi tu penses pour la sonorisation de l'histoire?

Cécile 21/04/2016 17:23

Merci pour ces explications très concrètes. Ca donne envie.

isa 21/04/2016 08:21

Dans cet exercice, je propose deux entrées sonores, l'une plus "musicale" et l'autre plus "phonologique". En observant, les images, on recherche ensemble les bruits environnants exemples: le bruit qu'on fait en marchant, en courant (le monsieur qui court), le chien qui renifle,la pièce de monnaie qui tombe dans la machine, la machine à laver.... Dans un autre registre, on scande les mots en les accompagnant d'un bruit musical , c'est une manière de travailler les syllabes exemple: agli ( je tape deux fois A et GLI). Il y a donc un parcours musical quand les personnages ne parlent pas et un parcours phonologique quand les personnages parlent. C'est cela une illustration sonore.

cerise 20/04/2016 12:03

Bonjour Isa, je serai intéressée par le collage des étiquettes des prénoms des autres enfants pour avoir un exemple et je ne vois pas le lien pour télécharger cette fiche, comme indiqué dans ta préparation (atelier 1)
merci encore pour toute l'énergie que tu déploies pour nous... waouh....

isa 20/04/2016 12:09

oups encore un oubli, en fait, j'ai repris un travail proposé l'année dernière, je viens de mettre le lien mais je le remets dans ce commentaire http://data.over-blog-kiwi.com/1/04/40/49/20150413/ob_4b85d3_prenoms-des-autres-niveau-1.pdf

chounette41 19/04/2016 21:04

bonsoir Isa
je voudrais mettre en place une organisation pour l'appel fait par les élèves (avec fiche par binôme comme tu le proposes) me poses une petite question "bête" ... comment faire pour être partout : saluer les personnes qui entrent en classe (petits et adultes), répondre à leurs sollicitations et ...jeter un oeil sur le binôme qui s'active .....
merci

isa 20/04/2016 09:20

Le mieux pour commencer est de constituer des binômes dont l'un est déjà en capacité de reconnaitre d'autres prénoms que le sien. Il s'agit vraiment d'autonomie, tu n'es donc pas sensée être avec eux. Il faut leur faire confiance, quitte ensuite à vérifier collectivement.

Karine 18/04/2016 19:52

Merci Isa .
Je débute les vacances donc je suis décalée et fatiguée . Donc je cogite au ralenti .

Karine 18/04/2016 18:34

Isa.
Penses tu q je suis dans le projet si ma classe multi niveau va raconter l histoire à une autre classe . Ps par exemple .
Je voulais miser sur le théâtre .
C est bien cela le projet ?
Merci

isa 18/04/2016 18:45

Oui Karine tu es dans le projet , toutes les occasions sont bonnes pour faire raconter et ça prend plus de sens quand les spectateurs sont les voisins.

chounette41 18/04/2016 10:36

trop bien !!!!