Témoignage n°3 Pratique innovante: Christelle

Publié le par isa

Voilà quelques temps déjà que je songeais à changer de pratiques mais ça me semblait trop difficile à mettre en place. Je ne sais plus comment est venu le déclic.

En réfléchissant, je pense que ça s'est imposé à moi après plusieurs lectures et autres sur les intelligences multiples, les neurosciences, Maria Montessori,"La pédagogie positive" de Audrey Akoun et Isabelle Pailleau, les conférences de la pédopsychiatre Madame Gueguen... Bref ces nouvelles pratiques ne pouvaient que voir le jour désormais dans ma classe.  Il n'était plus possible d'agir autrement mais comment faire ?

AMÉNAGEMENT

J''ai donc aménagé l'espace de ma classe avec un meuble et des ateliers autonomes que j'avais déjà expérimentés l'année précédente, j'ai aménagé également un espace "moteur " avec un petit toboggan. J'ai exploité davantage l'espace "traces" avec des tables velleda...mais je n'ai pas fini car je me casse la tête pour aménager le reste, je bouge les espaces et les meubles mais je ne suis toujours pas satisfaite.

Je dois poursuivre la semaine prochaine mais j'avoue que ça me prend la tête car je n'arrive pas à tout mettre en place comme je le voudrais. Je réfléchis également à l'espace regroupement, central ou pas ?!

J'ai un gros souci avec cet aménagement et je passe beaucoup de temps à lire les collègues pour avancer. Je suis ravie de tout ce qui va encore se mettre en place et ce changement fait que je suis de plus en plus passionnée par le métier ! Je suis aussi très frustrée car l'espace qui s'impose à moi ne me permet pas de réaliser tout ce dont je rêve de faire !

L'ambiance de classe est formidable, quand je m'arrête quelques instants, je les vois tous occupés à échanger, construire, réinvestir....

FONCTIONNEMENT

Pour ce qui est du fonctionnement, c'est la même chose, je ne pourrais plus revenir en arrière, les enfants sont encore plus motivés, ils observent ce que font les autres et se lancent, ils gagnent en confiance,

I en ressort une grande émulation. J'ai commencé par le groupe de moyenne section qui est en autonomie le matin. Auparavant, je leur proposais deux activités qui tournaient sur deux jours, puis deux autres sur les deux autres jours. Cela fait déjà un certain temps que je n'ai pas de groupe. Je les répartissais sur les deux activités, sachant qu'ils sont en général 11 ou 12. En fait ils n'avaient pas vraiment le choix, d'où ma décision de proposer plus d'activités par deux ou trois, quatre ou même seul suivant ce que je propose. Ils choisissent puis enchaînent si c'est possible sur autre chose. Dans un premier temps je présente l'activité, la consigne, le matériel puis les enfants se répartissent en affichant leur carte et notent leur passage en se barrant sur une liste. Je propose des nouveautés quand il y en a besoin, chacun avance à son rythme, certains arrêtent puis reviennent sur leur production le matin suivant, d'autres vont très vite et explorent davantage de choses.

Pendant ce temps, je m'occupe des petits en les laissant choisir mais en étant tous les matins avec eux et plus particulièrement avec un groupe d'apprentissage.

Quand j'ai fini avec ce groupe, il m'arrive de rejoindre un "groupe" (2 ou 3 ou 4) de moyens pour reprendre une notion. Je m'adapte et je reprends souvent seulement ceux qui ont besoin de moi pour se questionner et progresser.

Je ne mélange pas les niveaux mais je peux intégrer un ps à un groupe de moyens et vice versa, un moyen peut venir vers les petits s'il en a envie.

À l'avenir j'envisage des tutorats...

J'adapte mon emploi du temps suivant le projet, si nous sommes sur un album et que je veux faire du langage (pédagogie de l'écoute de P Péroz)... je prévois autre chose avec les petits qui sont pris en charge par mon atsem.

Ce fonctionnement est lié au bon sens et l'ambiance de classe est bien plus agréable qu'avant, c'est un vrai bonheur, une grande satisfaction. J'approfondis ainsi tous les domaines mais ce n'est pas rigide et les enfants manipulent encore plus.

PROBLÈME : ORGANISATION MATÉRIELLE

Le seul petit "hic", c'est l'organisation matérielle car j'aimerais que ce soit plus clair pour ranger les activités qui sont prévues et trouver un bon système pour que les enfants marquent leur présence.

J'aimerais quelque chose de plus "propre". Au début j'ai préparé des plateaux mais cela prenait trop de place sur les tables. Cette fois j'ai des petits paniers mais ce n'est pas toujours pratique...

Pour les ps j'ai un souci quand ils arrivent dans la classe pour se répartir, après la motricité et passage aux toilettes. Les Ms sont alors installés et absorbés par leur activité. Les Ps arrivent alors en groupe de 13 et c'est un peu la pagaille, le temps que chacun trouve sa place... à cogiter.

Ces petits moments de flottement me questionnent, en même temps c'est humain ! De plus, depuis un certain temps, je suis de plus en plus obsédée par le bruit quand les enfants rejoignent les différents espaces (bac à sable imitation...)

Il n'y en a pas tant que ça mais je me laisse parasitée par le discours d'une collègue qui me décrit sa classe de GS sans aucun bruit, éventuellement quelques chuchotements !

Je procède de la même façon l'après midi sachant que je suis plus dans les apprentissages avec les moyens et les petits réinvestissent ...après la sieste.

Je prévois également des moments de regroupement en petits groupes pour revenir sur ce qui a été fait...

UN PETIT PLUS À COGITER

Je réfléchis également à compléter tout ceci par un système de gestion qui encouragerait un "bon comportement" pour l'entraide, le rangement, le respect de l'espace et du confort des autres...

Témoignage n°3 Pratique innovante: Christelle

Commenter cet article

Christelle 18/04/2016 22:07

J'ai oublié de citer Céline Alvarez qui m'a servie de guide aussi!
Christelle

Karine 16/04/2016 23:31

Pour le rangement .
Jbai choisi de mettre toutes les étagères basses contre les murs .
J ai utiliser des caisses en plastiques de petites taille en couleur du suédois .
J ai une étagères en bois avec 30 cases pour les ateliers autonomes rangées dans des petites boîtes en carton ou plastique.
Pour gagner de la place , j ai des bancs réalisés avec des caissons . A l intérieur des caissons , j ai glissé des bacs pour des jeux . Les enfts jouent sur le caisson ou s assoient pour jouer par ex .

J ai eu l impression de gagner de la place .
J'ai mis les activités sur les Im sur des tables à leur hauteur .
Ils découvrent debout . Cela ne les dérange pas . Aucun retour .

Je dois améliorer encore .

Isabelle L 16/04/2016 22:50

Tu fais l'eps en demi classe ? C'est une idée intéressante.

Isabelle L 16/04/2016 22:02

Tu soulèves le problème pratique des contenants, c'est vrai que c'est un souci : ils doivent être légers, pas trop grands mais pas trop petits, tenir sur nos étagères ! J'ai investi dans des plateaux, des boîtes et une étagère à tiroirs ! Et j'ai plein d'ateliers en attente faute de place ! Les classes ne sont pas toujours très grandes, il manque des étagères, ou pas de place pour en ajouter, un vrai casse tête !

isa 16/04/2016 22:17

Mais qui a des idées concernant ce rangement, il doit bien y avoir des personnes qui ont réussi à le résoudre ?

Sev 16/04/2016 16:15

Je vois qu'on est sur la même longueur d'onde! Je suis en train de lire ce livre sur la pédagogie positive, il me plait beaucoup.

carochois 16/04/2016 14:23

J'ai l'impression que cet article fait écho à ma pratique...mais en TPS/PS.
Pédagogie positive et intelligences multiples sont désormais les piliers de ma classe.
Concernant l'organisation matérielle, après l'accueil, j'ouvre discrètement les ateliers aux tables en expliquant aux élèves demandeurs la consigne, les autres élèves peuvent poursuivre s'ils le désirent leurs activités (dans des coins répartis en IM) en respectant les consignes de respect, de calme (relatif) et de rangement.
Le rassemblement (en 1/2 groupe : passage aux toilettes pour les autres) n'a lieu qu'ensuite pour permettre aux participants des ateliers aux tables d'expliquer leur fonctionnement/procédure....
L'inspecteur est venu début mars, il a beaucoup apprécié le respect du rythme du petit enfant et l'intérêt de l'approche des IM pour faire entrer naturellement les élèves dans les apprentissages.
Bref, du bonheur, des sourires, des progrès et une classe (petits et grands) épanouie !!!!

Christelle 18/04/2016 22:24

Pour ce qui d'"ouvrir " les ateliers un à un , j'aimerais faire ainsi mais en première partie de matinée, après l'accueil, nous sommes en motricité. Ensuite les ps passent aux toilettes et les moyens investissent la classe en se rendant où ils veulent d'après ce qu'ils ont déjà fait.

Christelle 18/04/2016 22:19

En fait, le problème de rangement concerne les ateliers que je propose ponctuellement, sur un certain temps et non ceux qui sont à disposition toute l'année. Par exemple si je travaille sur un artiste en graphisme, je vais leur proposer un atelier de création avec matière et outils et quelques oeuvres plastifiées... cette activité durera le temps que chacun se l'approprie et produise une oeuvre perso. En attendant, je souhaiterais que tout le matériel soit centralisé afin de gérer au mieux ( savoir ceux qui l'ont fait et ne pas perdre du temps ) pour que les enfants soient autonomes. C'est là que j'ai un souci pour que ce soit pratique et agréable à vivre. Ce n'est pas grand chose mais c'est beaucoup ....comme tout ce qui se joue à la maternelle!