Témoignage n°9 Pratique innovante : Vivi

Publié le par isa

Voilà la manière dont je fonctionne au niveau des apprentissages en autonomie dans ma classe.
 
- Les ateliers de type MONTESSORI sont proposés aux petits et aux moyens à l’accueil, et à certains moments de la journée (fin de matinée pour les petits, après-midi pour les moyens)
- Les ateliers à inscriptions libres sont très appréciés des moyens, en début de chaque après-midi. Ils se font en parallèle des ateliers MONTESSORI. C’est leur choix.
- Je n’ai pas 5 espaces de travail dans la classe (comme préconisé chez Maria Montessori)  mais 8, qui correspondent aux intelligences multiples.
- Au-delà de l’aménagement de la classe qui permet un maximum d’autonomie (jeux, tiroirs et pots toujours disponibles) nous travaillons toujours autour d’un projet commun pour créer l’étincelle, l’émulsion qui va dynamiser la classe.
 
Témoignage n°9 Pratique innovante : Vivi
Le doc ci- joint résume les avantages et inconvénients des ateliers MONTESSORI.
 
Il y a plus de points positifs que de points négatifs car cela fait plusieurs années que je propose aux enfants des ateliers autonomes. Mais au début il y en avait trop peu. Maintenant, la classe pourrait « presque » tourner sans moi; uniquement grâce à l’aménagement du milieu.
 
J’adapte la pédagogie Montessori en fonction de mes goûts personnels, de mes moyens (peu de finance et peu d’espace) et des préférences des enfants. Si un atelier n’intéresse personne, je le supprime pour le remplacer par un autre la période d’après.
 
La combinaison ateliers Montessori et intelligences multiples est très riche et m’oblige à réfléchir sans cesse. 
 
Les ateliers Montessori sont longs à fabriquer mais seront utilisés durant plusieurs années.
Par contre, les apprentissages en IM demandent un travail constant  et un retour pour chaque activité:  chaque enfant fait un choix sur la manière dont il a aimé apprendre. C’est tellement intéressant de lui donner la parole et de l’écouter argumenter. Il se rend compte que l’école sert à apprendre et il est capable de dire ce qu’il a appris à faire.
Grâce aux activités fondées sur les intelligences multiples,  les termes "Agir, s’exprimer, comprendre » prennent tout leur sens. 
« J’ai fait une activité, j’ai appris à tracer des zigzags, j’ai préféré apprendre avec le modelage, je sais maintenant que les zigzags se tracent de gauche à droite comme des montagnes »
 
Tout cela est matérialisé par des brevets de réussite qui m’aident à organiser les activités et à suivre les progrès des enfants.
 
J’ai trouvé beaucoup d’idées et une nouvelle façon d’enseigner grâce au partage des collègues de ce blog. Merci à tous!

       Points positifs

Points négatifs

  • Une réflexion en amont des besoins physiologiques de l’enfant
  • Une ré-oganisation totale de la classe en fonction de ces besoins
  • Une ambiance de classe vraiment plus sereine quand les enfants ont l’habitude de fonctionner ainsi
  • Des activités très riches et qui sortent de l’ordinaire
  • Une approche sensorielle facilitant  la mémorisation
  • Des enfants passionnés par les pipettes, le transvasement…
  • Obligation de repenser des domaines souvent oubliés comme les sciences ou la musique
  • Moins de fiche
  • Plus de manipulation
  • Plus de temps d’observations des enfants
  • Plus d’aide individualisée
  • L’aménagement de la classe en fonction des intelligences multiples est tout à fait compatible  à cette pédagogie puisqu’on y retrouve les espaces linguistique, mathématique, créatif, sensoriel et pratique en commun.

Les activités : musicales, scientifiques, interpersonnelles et intrapersonnelles peuvent s’intégrer facilement dans ce dispositif.

 

  • Un énorme travail de préparation
  • L’ellipse centrale au sol impossible à utiliser les jours de pluie = retour des bancs
  • Un début d’année difficile  car les enfants papillonnent d’un atelier à l’autre sans vraiment s’y intéresser
  • Beaucoup de rappel à l’ordre pour le rangement des ateliers et leur utilisation
  • Problèmes de suivi et d’évaluation des activités

(je n’évalue pas ces ateliers car je n’ai pas trouvé de dispositifs qui me conviennent)

  • Matériel onéreux donc fabriqué maison (mais pas toujours fonctionnel du coup)
  • Pas assez de place dans ma classe pour les ateliers de vie pratique que je mélange donc aux ateliers sensoriels
  • Il manque la notion de projet commun qui est à mon sens le moteur de la dynamique d’une classe

 

 

Commenter cet article

Julien 24/04/2016 15:59

Bonjour,

merci infiniment pour tes précisions Vivi, tu ne m'as pas embrouillé du tout, au contraire, merci pour tes précisions, Isa peut me donner ton mail et te donner le mien, car j'ai d'autres questions lol !!!
J'ai hâte de voir ton document modifiable, merci !
Les cartes de jeux en dessin, c'est le style j'apprends à dessiner ??? Tu aurais un exemple (désolé de te demander ça à chaque fois, mais ça m'aide à visualiser !) ?
Graphisme sur piste géante: comment se présente-t-elle ta piste ? En quoi consiste cet atelier, que font-ils ?
Qu'est-ce que le modelage de pâte à modeler bleue ?
Si tu proposais un atelier sciences, à quoi penserais-tu comme activités ?
EPS, tu en fais donc de temps en temps, ils font ce que tu proposes en classe ?

Voilà, encore des questions, désolé Vivi, mais j'avoue que j'aime ton système d'ateliers à inscription libre, je vais peut-être faire un petit essai sur l'après-midi avec les MS aussi et je verrais pour l'année prochaine ! Pareil pour les brevets, je me lancerais mais l'année prochaine ! Moi, j'ai tps ps ms gs, du coup, je vais y aller doucement aussi !!!

à+, merci encore
(ton fils a un bien joli prénom je trouve lol !!!)

Petit coucou à Émilie, j'espère que tu vas bien, ça fait bien longtemps, il faut rattraper le temps perdu !!!

Cécile 24/04/2016 14:44

J'aime beaucoup ton fonctionnement.

J'ai essayé de faire différents coins selon les intelligences. Et j'ai bloqué sur les mêmes coins. Je me disais que j'allais mettre le coin intrapersonnel dans le dortoir. Mais ton idée d'y mettre la musique n'est pas mal.

Que font les PS l'après-midi?

Combien de temps gardes-tu ta série d'ateliers à inscription libre?
Comment fais-tu pour présenter ces ateliers?

L'après-midi tu fais d'abord ateliers individuels puis 1 atelier avec toi et les autres en autonomie? Ou les ateliers individuels sont en même temps que l'autonomie?

vivi 25/04/2016 22:01

Je garde les ateliers 2 ou 3 semaines pour que les enfants aient du temps. Nous n'avons que 3 après-midi puisque nous ne travaillons pas le vendredi PM. C'est court.
Quand les brevets sont finis, je change les ateliers.
Les brevets Puzzles et constructions, s'étalent sur toute l'année.

Cécile 25/04/2016 21:05

Super merci pour toutes ces réponses.

Pour le temps c'était le temps que tu gardais les mêmes ateliers proposés. 1 semaine? Plus?

vivi 25/04/2016 16:41

L'après midi les PS font la sieste et comme nous n'avons pas la possibilité de les coucher tôt, ils dorment de 14h00 à 15h30. Au lever ils jouent et viennent observer les ateliers des moyens. Nous avons la récréation à 16h00.
La série d'inscriptions libres durent environ 3/4 d'heures, mais les MS peuvent aussi prendre des ateliers Montessori s'ils le souhaitent. Je présente ces ateliers en collectif avant les inscriptions comme cela ils savent ce qu'ils doivent faire (j'indique si c'est peinture libre ou avec consigne... Quel imagier porte-clé utiliser pour l'écriture d'imprimerie...)
Oui, l'après-midi, je fais d'abord une phase de travail en autonomie pendant laquelle j'observe et suis disponible pour ceux qui le souhaite. Puis après une séance collective orale rapide (phono, rituels math...) je prends un groupe en séance dirigé et les deux autres tournent sur 2 ateliers avec consigne (souvent arts plastiques avec mon astem et réinvestissement d'une notion travaillée la veille). Le troisième temps de l'après-midi permet à ceux qui veulent de prendre des ateliers montessori, de jouer ou de finir les travaux en cours (ou biblio).
La fin d'après-midi est plus relaxe car 2 heures cela demande une grande concentration qu'ils n'ont pas forcément.

Isa S. 23/04/2016 10:21

Bonjour à toutes, tous et Merci Vivi pour ton partage.
Si j'ai bien compris les ateliers Montessori et les ateliers à inscriptions libres fonctionnent sur un temps limité : accueil, fin de matinée et début d'après-midi. Comment fonctionnes-tu sur les autres plages horaires et pourquoi ne pas adopter ce type de fonctionnement toute la journée ?
Post-scriptum : quand mon ellipse est salie, j'improvise un rapide atelier nettoyage collectif du tapis et c'est réglé.

vivi 23/04/2016 21:59

J'ai un réel souci avec ça: il y a toujours 1 ou 2 moyens qui vient déranger une séance de langage avec les petits. Mon astem gère le matin l'autre groupe de PS.
Mais je vais essayer de faire ce que tu me proposes: les moyens en atelier aux choix le matin aussi. Le tableau permet un bon fonctionnement, c'est le changement d'atelier qui pose problème pour certains, pas pour tous.
Je proposerai à mon astem de se charger de ces transitions (changer la feuille de peinture, relancer le cd, l'ordi...) il faut quand même un adulte présent pour ces petites choses essentielles. Allez, à la rentrée j'essaie.

Isa S. 23/04/2016 18:08

Merci pour tes réponses Vivi. L'agitation et le bruit, oui, pourquoi ne pas consacrer une partie de période où tu serais disponible (sans séance dirigée) pour réguler (rappel du fonctionnement, des règles, aide pour ceux qui n'assimilent pas tout de suite le fonctionnement) et quand tu lances la séance dirigée tu délègues ce rôle à l'ATSEM pour un temps pour canaliser les enfants qui seraient tenter de venir te déranger dans ta séance dirigée. Ceci tout en précisant aux enfants qu'ils apprennent à être autonomes, qu'ils apprennent à apprendre tout seul et à régler leurs petits soucis tout seul et que c'est très important.

vivi 23/04/2016 14:52

Bonjour Isa S., Les ateliers autonomes et montessori fonctionnent une bonne partie l'après-midi.
Vers 15h00, je fais un regroupement avec des rituels. Ensuite je prends un groupe de MS en séance dirigée (jeux mathématiques, écriture sur cahier, sciences, phono...) tandis que les 2 autres groupes tournent sur des ateliers d'arts plastiques, des jeux ou des brevets. Je prends les 3 groupes dans l'après-midi.
L'après-midi des MS est donc rythmée avec les ateliers autonomes, les ateliers Montessori et ma séance dirigée + arts plastiques (quand mon astem n'est pas au dortoir) et jeux libres.
Pourquoi je n'adopte pas ce fonctionnement toute la journée? parce que c'est assez nouveau pour moi le tableau d'inscriptions. J'attends que cela tourne vraiment bien en autonomie pour le proposer aux MS le matin. J'ai peur de l'agitation et du bruit avec une classe entière... mais j'y viendrai...
Je me consacre exclusivement aux petits le matin car j'ai du temps pour les MS l'après-midi. Du coup les MS font du graphisme ou math le matin

Emilie44 23/04/2016 09:08

Merci Vivi pour ta présentation!

Je rebondis juste sur une chose que tu as mise dans les points négatifs des ateliers Montessori : le problème de l'ellipse centrale inutilisable en cas de pluie. A l'extérieur de ma classe, j'ai la chance d'avoir une grille pour se taper les pieds avant de rentrer (la cour est à moitié engazonnée donc il peut y avoir de la boue en cas de pluie) et j'ai un grand tapis absorbant à l'entrée en classe. Je suis très vigilante pour que tout le monde passe par la grille et le tapis en rentrant. Mais effectivement, il y a toujours les gros godillots qui gardent de la boue dans les semelles et en sèment plein quand on se regroupe sur l'ellipse... Et bien c'est l'occasion d'un atelier vie pratique et les enfants adorent passer un coup de balais ou de balayette pour nettoyer le coin regroupement!

vivi 23/04/2016 22:01

Je suis d'accord avec toi émilie, il faut sentir les choses et les adapter selon ses goûts. C'est en ce sens que l'on a de la chance d'être enseignant. On reste libre de sa pédagogie.

Emilie44 23/04/2016 15:58

Tu sais en fait, faire un regroupement sur une ellipse ce n'est pas du tout prévu à la base dans la pédagogie de Maria Montessori... Théoriquement, elle ne sert que pour s'entraîner à la précision dans les déplacements. Mais on a trouvé ça bien sympa pour les regroupements, donc certains (dont moi!) l'ont déviée de son utilisation première. Mais comme c'est une déviation si on peut dire, on fait bien comme on veut! Donc quand je sens que les enfants ont besoin d'être plus proches, pour bien voir quelque chose de plus petit, ou s'il y a moins de concentration, je n'hésite pas à modifier la disposition des enfants, je demande à certains de venir s'asseoir au milieu de l'ellipse, juste devant moi. On adapte du coup l'utilisation de l'ellipse comme on veut, en fonction de nos besoins. Il ne faut pas que ça devienne une contrainte.

vivi 23/04/2016 14:41

C'est sûr émilie qu'on peut faire participer les enfants au nettoyage.
Mais j'ai un autre problème: j'ai mis l'ellipse en place fin février et il a plu tout le mois de mars. Notre école est mal fichue: les GS des bâtiment du haut doivent traverser une classe pour aller en salle de motricité, à la cantine. Du coup, tous les lundis ma classe est traversée de dizaines d'enfants. Gadoue en veux tu en voilà! Sève me propose les chaussons: pas possible dans ce cas.
Et puis ma classe est trop petite, l'ellipse repousse les tables contre les murs et il n'y a plus aucune place pour circuler.
Autre inconvénient: on est trop loin les uns des autres dans cette ellipse. Quand je racontais une histoire, je voyais bien que je "perdais" les plus éloignés de moi. Je ne peux plus capter leur regard pour les reconcentrer. J'ai besoin d'être plus proche d'eux.

Mais comme j'aime bien l'idée d'être au sol avec les enfants, j'utilise l'ellipse à moitié. Souvent l'après-midi avec les moyens pour les rituels (compter, lire des mots, écrire des mots, relaxation..)
Je fais un compromis: j'adopte la demie-ellipse.

Julien 23/04/2016 01:20

Bonsoir !

bravo et merci Vivi pour ton partage et ton document !
J'adore ton concept, ta façon de travailler: apprendre en autonomie, tu me donnes envie d'essayer, je trouve ça génial ! Tu as de ps et ms c'est ça ? tu ne le fais qu'avec les ms ?
Si cela ne te gêne pas, quelles sont toutes les cartes que tu as (graphisme, ordinateur, écoute, écriture d'imprimerie, ... ) ? Bacs sensoriels, c'est quoi par exemple ? Tes brevets sont en lien avec les activités proposées et le projet en cours c'est ça ? Par exemple, dans ton document, tu travaillais sur le thème du loup et tes brevets selon les activités étant en lien avec le loup ? Pour certains domaines, comme graphisme, écriture, numération (d'autres ?), tu fais systématiquement des brevets ou pas forcément ? Tu as une progression ? Aurais-tu le modèle (modifiable) de tes brevets et d'autres exemples ? Désolé pour toutes ses questions Vivi !!! On peut s'échanger nos mails si tu veux ... En tout cas, merci d'avance et merci encore pour ton partage !

vivi 23/04/2016 22:30

Bonsoir Julien (j'ai un fils de 20 ans qui s'appelle Julien).
Oui j'ai 15 MS et 12 PS. et oui jusqu'à présent, je ne propose ce système d'inscriptions libres qu'aux moyens. Pourquoi? peur du bruit, de la gêne occasionné lors des changements d'ateliers, peur de ne pas avoir bien anticipé... J'ai toujours beaucoup de doutes.
Alors avec seulement 15 moyens , je me suis lancée l'an dernier et ça marche plutôt bien. Je leur fais de plus en plus confiance ou plutôt je me fais de plus en plus confiance.
J'ai 8 ateliers (que tu appelles cartes):
- ordinateur (B2i, écriture du prénom...)
- coin écoute (Histoires pour les petits avec CD)
- construction (avec brevet: kapla, blocs logiques, ...)
- peinture (libre ou avec brevet si on travaille un graphisme particulier)
- dessin (libre ou avec cartes de jeux)
- graphisme (sur piste géante)
- écriture (lettres mobiles, sur ardoises avec comme modèles les imagiers porte-clé, collier de lettres nathan...)
- bacs sensorielles (transvasement de riz, modelage de pâte bleue, chasse au trésor d'Emilie)(merci pour l'idée)
- pâte à modeler
Il manque les sciences que je compte rajouter. J'aurai aussi voulu mettre la bibliothèque mais je n'ai plus de place sur le tableau.
Mes brevets son toujours en lien avec mon projet.
Lundi prochain (encore une semaine de vacances) on commence à travailler sur l'Afrique et l'importance de l'eau (isa n'est pas loin) (visite de la réserve africaine de Sigean début juin) Je prépare mes brevets en conséquence. Chaque activité des brevets tourneront autour de l'Afrique. ça m'évite de m'éparpiller.
Je fais des brevets pour presque toutes les activités excepté l'ordi et l'écoute (quoique que les 3 histoires du cd seront relatives à l'Afrique), du tout je balaye tous les domaines d'activités. J'en ai même fais pour l'EPS pour le loup qui voulait être le plus fort.
Quand le brevet est validé, les enfants peuvent quand même reprendre le même atelier le lendemain qui devient libre.
Pour les progressions, je suis à peu près le livre ACCES "Vers les math" et en graphisme RETZ. J'avoue que je n'aime pas trop les progressions. Je sais vers où je dois tendre en fin d'année car cela fait 22 ans que je suis en maternelle. Je me laisse souvent guider par un thème qui m'enthousiasme. je file sur pinterest, j'enregistre toutes les idées que j'intègre dans mes brevets... J'adore fonctionner comme ça. C'est très stimulant et grâce aux brevets, j'ai un récapitulatif des activités et des réussites des enfants.
Je t'envoie un modèle modifiable de ma feuille de brevets (au nombre 9 sur une feuille que je plie en 3 morceaux sur la longueur pour les élèves aient leur brevet devant eux quand ils travaillent.
Avant, je coupais les bandes de brevets et j'en avais partout dans la classe!!! difficile à gérer... Cette année, je les garde sur une feuille entière, pliée. Je la découpe en fin de période pour placer les brevets dans le carnet de réussite.
J'espère Julien que je ne t'ai pas trop embrouillé! Isa te donnera mon mail si tu veux d'autres précisions.
Bonne soirée

Karine 22/04/2016 18:40

Vivi .
Merci pour ces docs éclairants.
As tu des espaces selon les im dans la classe ? En plus de découvrir un apprentissage selon les Im que j ai bien vu sur ton site.
J ai un espace musique et c est difficile à gérer par rapport au bruit ?
Comment t organises-tu stp?

vivi 23/04/2016 00:30

Oui Karine, j'ai organisé 8 espaces relatifs aux IM dans ma classe. 8 espaces et 1 regroupement central (qui agrandit l'espace) avec quelques bancs.

Après une expérimentation bruyante du coin musique dans la classe, je l'ai installé dans le dortoir jouxtant. Les enfants y vont, uniquement par 2 durant le temps d'accueil du matin. Cet espace est un vrai succès car il est toujours fréquenté. Je préfère n'avoir que 2 enfants en activités musicales sur un temps très court (30 minutes tous les matins) plutôt qu'un coin musique existant mais non utilisable en classe. Je suis super contente de ce fonctionnement. Le bruit (enfin la musique!!) ne dérange personne.

Pour l'espace interpersonnel, j'ai placé un matelas sous la table du coin sciences. J'y ai cousu un rideau avec fenêtre pour faire un coin d'isolement. Cet espace ne prend pas de place supplémentaire. Il est rarement utilisé, excepté quand un enfant a envie de dormir, est fatigué...ou malade, le temps que les parents arrivent. Les enfants savent qu'ils peuvent s'y reposer... tout seul (sinon il devient une cabane pour jouer à cache-cache et ce n'est pas le but!)
Ce sont ces 2 espaces (musical et interpersonnel) qui m'ont posé le plus de problème. Mais maintenant je suis assez satisfaite du résultat.

Espace kinesthésique: pour le gain de place, je suis en train de bricoler un grand panneau mural regroupant des activités sensorielles et kinesthésiques (j'ai vu ça sur pinterest) et je vais placer 2 bacs de transvasement à l'extérieur de la classe dans le couloir, derrière la vitre (pour avoir un oeil sur les enfants).
Le bureau de mon ATSEM est aussi à l'extérieur, elle pourra aussi surveiller. Moi je n'ai pas de bureau. Je préfère faire de la place pour les enfants.

Je garde l'espace jeux (interperso) avec cuisine, chambre, train, maison de poupée, + coin docteur car je les trouve essentiels dans une classe de maternelle.
+ Espaces math, sciences (que j'adore enrichir) linguistique (très grand car il comprend biblio, ordi, ateliers montessori lettres).
Les espaces kinesthésiques et artistiques sont souvent les plus utilisés car ils sont fonctionnels. Les enfants n'ont pas besoin de l'adulte pour les faire fonctionner. C'est ce vers quoi je tends: qu'ils puissent être réellement autonomes, sans mon aide ou celle de l'astem.