Acte 4 : préparation de la période 1 (2016-2017)

Publié le par isa

Face à votre choix « A l’école, j’agis, je m’exprime et je comprends », je me suis dit : « Eh bien Isa, tu as du pain sur la planche ! ». Rassurez-vous, loin de me faire peur, c’est plutôt une réaction d’enthousiasme qui m’a saisie. J’ai l’impression que plus c’est difficile et plus ça me motive (et dire que je le répète toujours à ma fille : « Pourquoi ne choisis-tu que la difficulté ? »). Laissons de côté mes sentiments familiaux et revenons à votre choix.

Ainsi donc, vous avez voulu un thème aussi large que flou. Je ne le conteste pas puisque je l’ai validé. Mais pourquoi a-t-il attiré autant de voix alors qu’il paraît si difficile à mettre en forme de manière concrète, organisée, structurée ? Ma réponse est qu’il correspond à une préoccupation professionnelle. Le vent nouveau des programmes a rapporté ces trois verbes, les a hissés au rang de référence pédagogique formant à eux trois une unité indissociable. Chaque enseignant sait qu’il va avoir la tâche de construire sa pratique autour de cette unité . Pourquoi ? Parce que les recherches actuelles démontrent qu’agir est nécessaire mais ne suffit pas, que s’exprimer est nécessaire mais ne suffit pas, qu’il faut s’exprimer sur l’agir d’abord en temps réel puis en temps décalé, cela signifie que la compréhension ,synonyme de réussite, s’obtient en mettant son action en pensée. On le faisait déjà , mais cela devient un élément incontournable de la situation pédagogique et qu’il faut penser ses outils, ses temps, ses espaces de compréhension. Alors tout logiquement selon moi, votre choix s’est porté sur cette problématique.

Comme toujours quand la préparation interactive s’amorce, nous pataugeons allégrement dans nos errances. Je vous avoue que j’aime ça, ça me rappelle le plaisir transgressif que j’ai ressenti la première fois où je me suis autorisée à marcher dans de la bonne grosse boue. Cette sensation de douceur, de confort et d’enveloppement m’a fait regretter toutes ces flaques évitées. Donc, pour nous, je n’évite rien et je nous laisse vasouiller. Il en ressort de bien meilleures choses . C’est aussi pourquoi je m’interdis de penser au projet pour ne pas vous influencer par mes réponses. Bien-sûr, arrive le moment où je sens qu’il est temps de lancer des petites propositions sachant qu’elles sont nées de vos idées qui ont éveillé mon imagination.

Qu’allons-nous faire de ces trois verbes ?

Le cheminement a été le suivant. Nous avons tenté de comprendre si nous devions exploiter chaque verbe ou les trois à la fois. Ensuite, est arrivé le besoin de définir un espace pour agir, s’exprimer et comprendre et nous avons établi que l’atelier correspondait à cet espace. Chaque période dédiée à un domaine d’apprentissage pourrait correspondre à un atelier. J’ai suggéré que l’appellation de ces ateliers donne une image positive d’un comportement enfantin qui ,loin d’être un inconvénient, est surtout une qualité au service de l’intelligence , exemple pour la période 1 Explorer le monde : l’atelier des Touche-à-tout.  Puis nous nous sommes interrogés sur le but : pourquoi agir, s’exprimer et comprendre ? L’évidence qui avait besoin d’être formulée est la réussite.

Il était alors temps de rendre concrets les mots visés pour que l’enfant et sa famille comprennent ce qui les attendait, ce qu’ils allaient faire pour agir, s’exprimer et comprendre. J’ai proposé qu’un petit sac soit offert à chaque enfant ,le jour de la rentrée. Ce sac contiendrait les symboles des trois verbes pour la période définie, ce qui sous-entend qu’à chaque période, le contenu est revisité. Comment symboliser agir, s’exprimer et comprendre ? Afin d’amorcer la recherche, j’ai donné mon idée pour la période 1 : Agir peut être symbolisé par 3 briques Légo ou autre petits jeux de construction, S’exprimer peut être symbolisé par une petite boite à émotions, Comprendre peut être symbolisé par un petit carnet d’exploration. L’utilisation du sac pourrait être envisagé quotidiennement ( je mets mon émotion dans ma boite quand j’en ai besoin, exemple : j’enferme ma tristesse quand je quitte Maman) et de manière hebdomadaire pour remplir son carnet d’exploration en fin de semaine afin de garder trace de son action et pouvoir y penser.

On voit bien que le choix des symboles pour chaque période détermine l’orientation thématique. Le questionnement (complexe qui nous a bien fait cogiter, quel plaisir soit dit en passant) sur les outils de compréhension contribue également à construire les projets des futures périodes. Je vais donc planifier des articles pour la préparation de chacune d’elle.

Aujourd’hui, nous décidons de la période 1:

Pour réussir à l'école, j'agis, je m'exprime et je comprends à l'atelier des Touche-à-tout.

Etes-vous d’accord avec le choix « Explorer le monde » ?

Avez-vous une autre idée que le sac pour accueillir les enfants ?

Que pensez-vous des symboles proposés dans le sac d’accueil ?

Comment envisagez-vous les activités possibles qui répondent à ce domaine d’apprentissage ?

Le travail sur les émotions peut-il s’inscrire dans cette période et comment le concevez-vous ?

Encore merci de participer à ce passionnant travail !

En fonction de l'avancement de nos propositions, je publierai ensuite les articles des périodes suivantes. Mon objectif est de vous proposer ,avant la sortie scolaire de Juillet, la programmation/progression de l'année, la programmation/progression de la période 1, le choix des albums de la période 1 et la préparation de la semaine 1. OUF !

1etoile2mains

1etoile2mains

Publié dans année 2017

Commenter cet article

Stasia 12/06/2016 10:45

Super le mur aussi avec les briques Montessori et pourquoi pas des cartons de toutes sortes. Il pourrait ensuite être peint en période 2. Et modifié en période 3 à la manière d'un puzzle en 3D. Une technique différente par face, ou un artiste référent different, ou une couleur différente.

Julien 08/06/2016 01:58

Coucou Maud !

mes petits sacs (chics attention, c'est de la marque lol !!!) sont avec un carton dans le fond et deux longues "cordelettes" pour le tenir, je mesurerai si tu veux, mais petit comme quand on va acheter du produit à lentilles et qu'on propose un sac pour l'emmener !!!
Ca ne t'avance pas beaucoup hein ??? Je te redis ...
à+

maud 07/06/2016 22:27

Pour le mur je ne sais plus qui en a parlé les briques en carton Montessori. 2m2 pour 50€ ce n'est pas excessif. Le parallèle avec les legos est sympa, construction en grand...

Dis donc faut pas louper trop de jours sinon c'est la noyade assurée ;) que d'idées j'en reste sans voix et c'est un exploit...



Dis julien tes sacs de ta maman opticienne sont comment, petits comment?

isa 08/06/2016 09:46

Oui Maud, il y a d'ailleurs un nouvel article qui a été écrit depuis l'acte 4 http://www.ecolepetitesection.com/2016/06/les-tables-sensorielles-chez-tom-bedard-pour-notre-preparation-2016-2017-acte-5.html

Karine 07/06/2016 19:00

Petite question Isa: est ce q les loupes seront pour un petit groupe ? 10 loupes sont elles suffisantes stp?
C est pour mes commandes .

isa 08/06/2016 10:25

Je ne sais pas encore dans ces détails mais je pense que cela devrait être une activité de groupe.

Monique HD 07/06/2016 17:57

Coucou,
Isa tu ne m'as pas dit ce que tu pensais d'une petite loupe pour nos explorateurs ? C'est une idée que j'ai proposée il y a quelques jours ...moi je le vois bien notre petit explorateur avec sa loupe et avec son carnet en plus ...qu'il va être beau !!!

isa 07/06/2016 18:01

Je l'ai insérée dans ma préparation mais au cours d'une semaine où elle sera nécessaire. Tu peux l'envisager, on en aura besoin pour la recherche de petites bêtes...

david 07/06/2016 14:30

Moi j'aime bien quand tout le monde peste qu'on va va avoir la carnet de suivi à remplir et que c'est lourd et patati et patata, et que là, démarrer bille en tête avec un carnet d'explorateur pour 25 marmots qui vont chouiner leur maman ça ne dérange personne :-)
Je sais, je ne fais pas avancer le débat ! Gros bisous !!

isa 07/06/2016 14:44

Ok, tu es en mode "impatience"

david 07/06/2016 14:39

ben j'attends mon arrêté de mutation officiel dans ma boîte Iprof (qui aurait dû y être hier d'après ce que j'avais compris...). Mais pas de nouvelles bonnes nouvelles !

isa 07/06/2016 14:36

parce que ce n'est pas un carnet obligatoire et d'un, qu'on adore inventer nos outils et de deux, et que nos petits explorateurs vont adorer leur carnet et de trois... biz David, bon tu es où ?

Julien 06/06/2016 23:29

Ah merci Isa !!!
Je vais voir selon tout ce qui est prévu au niveau de l'école et mes envies si je fais de la poésie sur toute l'année comme ces dernières années ou non ???

Allez, cette année, on en fait en période 5, hein ???

isa 07/06/2016 08:33

Je pense qu'on peut s'y lancer

Karine 06/06/2016 21:47

Isa . J ai cherché et j ai trouvé sur l académie de Grenoble un travail autour du frottage avec Max Ernst et Michaux très intéressant .
Je vais essayer de t envoyer le lien sur ton mail .
J avais travaillé il y a plusieurs années sur la cos'titution d un répertoire graphique en frottant des éléments de la cour de l'école ( grille , barreaux, plaque au sol , grillage , ...). Ce travail avait été très porteur .

isa 07/06/2016 08:38

Le travail sur les empreintes me semble intéressant à condition de la raccrocher à notre domaine d'apprentissage, nos petits explorateurs doivent fouiller et toucher pour atteindre des connaissances et une compréhension liées à la réalité qui les entoure. Merci Karine pour ce document que finalement je connaissais mais avais oublié.

Karine 06/06/2016 10:37

Merci pour cette idée de construction du mur .
C est si clair .

isa 06/06/2016 09:49

J'ai de la lecture ... chouette ! Absente hier, j'observe que vos idées s'alimentent les unes les autres et que vous n'avez pas besoin de moi pour le faire. Je vais prendre le temps de bien noter tout ce que vous avez suggéré, effectivement les propositions peuvent évoluer en fonction de vos remarques et de vos attentes. Juste une réaction sur le débat qui a eu lieu autour de l'idée de mur, selon moi, il s'agit d'une métaphore de l'apprentissage avec le concept de construction, savoir construire une base solide pour aller à la recherche de sa réussite. Le mur n'est pas en soi l'objectif, il n'est intéressant que dans sa construction, c'est exactement ce qu'on recherche dans un apprentissage. Savoir faire un mur, c'est savoir avancer pas à pas humblement du bas vers le haut avec effort et persévérance, c'est rechercher la meilleure solidité, c'est l'éprouver dans le temps, c'est se faire un rempart à l'ignorance. Et puis, une fois construit, le mur devient espace d'expression, il devient ouverture aux autres, il permet de dire qui je suis mais il est à la fois une protection comme dans les Trois petits cochons et le risque d'un enfermement, il faut en parler.

Amélie 06/06/2016 06:46

Pour la boîte à émotions, j'avais simplement fait cette année une boîte à bisous.J'avais demandé aux parents de faire des bisous sur une feuille avec du rouge à lèvres et de me les rapporter; nous les avons découpé et mis dans la petite boîte.En cas de chagrin, on sort un bisou et on se le colle sur la joue ! c'est une idée que j'ai prise dans l'album La provision de bisous de Zou.
Voilà donc une idée pour compléter la boîte à émotions.
Bonne journée à tous et bonne fin d'année scolaire.

isa 06/06/2016 09:14

merci Amélie, c'est une idée que nous avons exploitée en 2012 et qui a fait beaucoup d'émules http://www.ecolepetitesection.com/search/la%20provision%20de%20bisous%20de%20zou/

Batice71 05/06/2016 22:40

Bonjour, après vous avoir quittés pour cette année, je serai de retour en maternelle à la rentrée prochaine.
Je vois que vous y travaillez déjà. Je ne sais pas si je vous suivrai car entre une fin d'année chargée, une nouvelle école et des commandes à faire sans vraiment connaître la classe et tout le matériel disponible, je n'arrive pas à me projeter encore.
Alors bon courage !

isa 06/06/2016 09:15

bon retour Batice

Karine 05/06/2016 21:28

L'explorateur n a pas peur de franchir les murs . Il sait q il va être dans la "réussite ".
Dans l apprentissage , il y a tjs une part de difficulté . L'enfant le sait , Im est fier après d avoir dépassé les difficultés . Il a compris q il pouvait aller plus loin.
Peut être pour rebondir à une discussion précédente sur le cahier d habiletés , il faudrait penser à coller une carte , une médaille qui évoque le défi comme la médaille du sportif en période 4.
Cette idée de "mur" m évoque plus le défi que l enfermement .

Je trouve q l'idée de cartes dont tu parles Marie est très intéressante .

Marie 05/06/2016 20:19

quel dynamisme et enthousiasme collectif! ça bouillonne ça cogite... juste géniales toutes les idées ! Je visualise bien l'idee de l'explorateur et de son sac. Dedans j;y verrais bien le carnet de l'explorateur qui note ses découvertes et ses réussites, une boîte aux trésors ( on peut y mettre ses petites trouvailles mais aussi ses bonnes émotions les mauvaises .... on s'en débarrasserait plutôt dans la poubelle une fois la crise réglée ...) et pour agir ... je réfléchis à un genre de carte à suivre pendant une période donnée pour donner une sorte de plan de travail à suivre dans le but de suivre un parcours souple en atelier autonome. J'ai bien envie de tester un aménagement de l'espace un peu différent qui permettrait un parcours sur la semaine .... peut être une moitié de classe en atelier plus dirigé et l'autre moitié en parcours plus libre pour l'agir ... Moi le mur ça ne me parle pas trop ... les murs ça sépare ... on les décore pour cacher la grisaille ... alors je garderais ça plutôt pour l'expression artistique, genre street art ou le mur végétal ...mais là je crois que que je manque d'imagination !

isa 08/06/2016 10:23

Mais la colère aussi est une émotion qui doit être reconnue et acceptée afin de mieux la canaliser, je peux être en colère et savoir comment exprimer celle-ci sans porter atteinte aux autres et à moi-même. C'est d'ailleurs tout l'enjeu d'un travail autour des émotions: savoir reconnaitre ce qui me traverse, l'identifier, la nommer, et par la suite, savoir aussi la percevoir chez l'autre. Lorsque l'adulte interdit à l'enfant d'être en colère, il le prive d'une soupape de sécurité et le met dans une situation de danger, la colère rentrée est malsaine. Mieux vaut lui dire par exemple " Oui tu es en colère parce que .....et je comprends, je te propose d'aller crier dehors pour que ta colère sorte plutôt que de taper ton petit copain parce que tu n'as pas le droit de lui faire mal, c'est INTERDIT"

Marie 07/06/2016 19:42

Oui tu as raison isa, je ne pensais pas a la tristesse mais plutot a la colere ou a l'envie de griffer, de mordre ...
Ou pas seulement l'envie mais l'avoir fait ... parfois ca arrive ..
Merci encore

isa 07/06/2016 08:43

Ah c'est un débat que tu soulèves Marie, doit-on jeter à la poubelle les mauvaises émotions ? La tristesse fait partie de la vie et je pense qu'il est préférable de dire aux enfants qu'ils ont le droit d'être triste, que c'est un sentiment partagé par tout le monde et qu'il n'y a pas d'interdiction ni de regard critique sur cette émotion. C'est le refoulement qui est le fixateur, si une personne accepte d'être moins bien, elle va surmonter plus facilement et plus rapidement ce mauvais moment. Qu'est-ce que tu en penses ?

Karine 05/06/2016 18:33

Personnellement , l idées de "mur " correspond plus au projet tel q on le définit .
Je trouve q la notion d explorateur pour la période 1 est parlante pour des enfts : le mur de la découverte? Le mur d une nouvelle aventure ?Peu être .
Période 2: le mur de l'atelier .

Je reste sur l'idée de sac en toile à décorer .

J ai trouvé un album :" a qui est ce nid? " de Guy troughton chez Piccolia où le lecteur est amene à faire un nid douillet avec différentes matières ( nommer les sensations tactiles) pour différents animaux .

Je préfère la pâte à modeler .
Je garderai plus le mur de Lego pour la classe ou avec des briques géantes .
Chez Oppa: 100 briques géantes permettent de construire un mur de 2 mx2 m 59€.

Pour la loupe : j ai cherché aussi .
10 loupes 8,05€ chez celda. Ou 18,20€ les plus grandes chez Nathan .


Je cherche encore .

isa 07/06/2016 08:45

La recherche d'albums va arriver.

Marie-Pierre C 05/06/2016 18:04

Bon, pour ma première participation dans votre bouillon, j'adore les idées qui en découlent. Mais par contre, il y en a tellement que je me demande comment je vais avoir le temps de tout mettre en oeuvre !!!!


Pour le titre de l'atelier "l'atelier des Touche-à-tout", cela me fait bizarre... Peut-être pourrions-nous faire un lien avec le domaine travaillé... Pour réussir à l'école, j'agis, je m'exprime et je comprends, je deviens un explorateur...


Je pense que le domaine « Explorer le monde » en début d'année scolaire est approprié. L'enfant doit explorer le monde, le lieu dans lequel il va vivre, faire des expériences, agir, ressentir, s'exprimer et comprendre. Un travail a été proposée autour des empreintes, j'y adhère totalement. Laisser des traces, d'abord celle de sa main, puis des objets de la classe, mais aussi des objets présents dans l'école, puis autour de l'école (j'ai un bois, des vergers, à proximité...). En sciences, on pourrait faire un travail en lien avec le vivant/le non-vivant... et on pourrait semer, élever...
Pour celles qui le connaissent, serait-il envisageable de travailler l'album "sur les traces de maman" et du coup, faire un lien avec les émotions ? Et l'album, "Parfois, je me sens".

J'aime bien l'idée du sac, chacun choisissant le format qu'il souhaite (sac en tissus, sac à dos...)


En lien avec les empreintes, la pâte à modeler serait plus appropriée dans le sac, à mon avis.


Le travail sur le mur... Le mur des explorateurs : des empreintes, des matières, des photos de petites bêtes (à observer avec la loupe), de photos du groupe des explorateurs en herbe et surtout en action, des graines... Bref, tout ce qui pourrait être en lien avec ce qui a été vu pendant la période... à partir de ce fouillis l'enfant pourrait s'exprimer et montrer qu'il a compris. Ce mur pourrait être vu par les parents, les enfants leur expliquant ce qu'ils ont fait, ce qu'ils ont compris, et ce qu'ils ont ressenti.


Le travail sur les émotions peut s'inscrire dans cette période riche en sentiments, émotions ressentis. L'idée du miroir, de cartes pour mimer les émotions, la boîte des émotions. Peut-être que l'on pourrait proposer que chaque jour, l'enfant glisse dans sa boîte l'image de l'émotion ressentie durant la journée. A la fin de la semaine, on fait un bilan. On peut aussi demander à un enfant triste de prendre l'image de la tristesse et sous la dictée à l'adulte, qu'il exprime pourquoi il est triste...

isa 07/06/2016 08:47

Marie-Pierre, peux tu dire pourquoi ça te fait bizarre l'atelier des Touche-à-tout ?

Elodie 05/06/2016 18:23

Ne t inquiete pas, tu peux compter sur Isa pour faire des choix a partir de ce bouillon d idees, a chaque etape on se projette de mieux en mieux sur le concret de la classe.
La on defriche encore, on laisse germer les bonnes idees qui ne sont pas toujours les premieres a pousser.

Annaig 05/06/2016 13:50

pour les autres questions je cogite encore

Annaig 05/06/2016 13:48

Moi j'aurais bien mis le mur en période 2 avec l'idée de la réalisation plastique

la période 1 serait plus touche à tout, plus dans le sensoriel.

Je vois bien une évolution de semaine en semaine:

les 3 légos de la première semaine sont remplacé la deuxième semaine par une boule de pâte à modeler, puis une autre semaine par un morceau de gâteau réalisé en classe et à faire partager avec la famille, puis une graine et un tout petit peu de terreau au moment des activités de jardinage

isa 07/06/2016 08:49

ça pourrait être la surprise du début de semaine

Rineka 05/06/2016 10:49

oups, je ne suis pas douée avec la tablette ! désoleé !

fanou 05/06/2016 10:47

Mur du toucher construit avec des briques, j'adore l'idée! mur des émotions, des parents...Cette année, j'avais demandé aux parents d'apporter des photos de papa et maman pour afficher dans la classe de manière à mieux vivre la transition école-famille.
Je suis aussi tombée sur un article concernant des enseignantes inspirées par les waldkindergarden:classe transplantée à l'extérieur des murs de l'école: idée sympa pour nos petits explorateurs...

isa 07/06/2016 08:53

Je connais ces expériences, on a dû en parler lors des créations de bacs sensoriels, c'est l'esprit Robinson Crusoé.

fanou 05/06/2016 21:01

Et bien, Marie Pierre, cet après-midi, c'était un peu ça chez nous!!snif! on attend le soleil!
Voici l'article dont je parlais:http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:Sv6n4X2-uO8J:ageem21.fr/%3Fp%3D861+&cd=2&hl=fr&ct=clnk&gl=fr

Mais vous connaissant, rien ne vous arrête!

edith 05/06/2016 19:08

Ah! Ah! Ah!
En voyant ton lien, j'allais commenté "Késako"....il est long et très bizarre.
Mais j'ai réussi à le suivre.....c'est trop drôle!!!!!!!!

Marie-Pierre C 05/06/2016 17:32

je préfèrerais éviter cela... http://images.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fwww.der-outdoor-tester.de%2Ffileadmin%2Ftmp_img%2Fbig_431_K640_IMG_6353_5Kinder_i_Schlamm.JPG&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.der-outdoor-tester.de%2Fpraxistest%2Ffleece-softshell%2Fpraxistests%3A%3Ader%2Boutdoortester%2Bim%2Bwaldkindergarten%253A%2Bjanuar%2B2011%3A%3Apraxis%3A%3A50%3A%3A431%3A%3Apraxistest.html&h=480&w=640&tbnid=RZPDf-SgJjRFeM%3A&docid=oZ52hNSBZ35l5M&ei=A0ZUV96dKcySadiKp5gJ&tbm=isch&iact=rc&uact=3&dur=411&page=1&start=0&ndsp=25&ved=0ahUKEwieq9bKmpHNAhVMSRoKHVjFCZMQMwgoKAQwBA&bih=775&biw=1600

Rineka 05/06/2016 10:40

Peut-être faudrait-il savoir ce que l'on met dans la période 1 : ce serait plus facile pour choisir entre légos ou pâte à modeler.Si le mur est choisi comme fil conducteur on peut garder les légos : cette année, j'agis en construisant un mur ; j'apporte ma brique à l'édifice. Avec 5 légos qui représentent les 5 périodes.A chaque période, l'enfant élabore sa brique représentative de la période ( brique de lait par exemple) puis on assemble. A la fin de l'année ça fait un très grand mur.

Marie-Pierre C 05/06/2016 17:31

ou 5 murs... un par période !

Monique HD 05/06/2016 09:17

Bonjour Isa, doit on réfléchir à la création d'un mur pour cette période 1 ? Cette option est elle choisie ?
Si nous créons un mur avec des volumes ( un peu comme les cubes de Stasia ) On pourrait travailler sur les 6 faces et le faire évoluer en fonction de la présentation des faces : c'est à dire une face sur le toucher, une autre les émotions, une autre sur une autre exploration ( y réfléchir) etc...à ce moment là une seule grosse brique suffirait..genre une boîte à chaussure
Il pourrait même y avoir une face pour un mur végétal en exposant nos mini plantations à l'intérieur de la boîte à chaussures...

Elodie 05/06/2016 08:58

C'est plus l'idée de mur à laquelle nous faisons tous référence en poursuivant la réflexion que celui d'atelier. Je m'interrogeais pour faire évoluer le titre du projet de la période avec le mot mur plutôt qu'atelier. Même si l'atelier peut être l'espace de construction/création de ce mur...
je rapproche davantage le mot "chantier" que le mot "atelier" en lien avec la construction de ce mur.

isa 08/06/2016 09:45

Je disais ça parce qu'au fil des années, dés que les élèves s'asseyaient autour d'une table pour faire des fiches, on appelait ça l'atelier ... Moi aussi je l'ai fait. C'est pourquoi redéfinir l'atelier comme un espace d'exploration, de création, de manipulation me semble intéressant.

edith 07/06/2016 23:28

Comme je souhaite travailler l'espace, je pensais matérialiser au sol, avec du masking tape de couleur différente chaque espace appelé "ATELIER"
Moi aussi j'appelle un peu tout et n'importe quoi "ATELIER", mais franchement, ce n'est pas dirigé.....c'est un lieu d'expérimentation, de jeu, d'échanges entre enfants pour élaborer des projets, accomplir des défis, des exploits même!!!

isa 07/06/2016 08:59

Ton interrogation est juste, je pense tout de même que le mot atelier définit un espace scolaire ,il est maintenant fortement connoté et je dirais que c'est plutôt bien qu'on redéfinisse l'atelier en lien avec des activités plus expérimentales et moins dirigées comme cela a eu tendance à le devenir.

edith 05/06/2016 09:58

atelier m'inspire un espace plus créatif.

natalys 05/06/2016 08:34

L'idée de mur des 5 sens et de parcours sensoriel me plaît beaucoup. On pourrait construire un chemin du toucher dans l'école.....L'idée de mur peut être lié aussi aux émotions : je construis un mur pour me protéger des autres quand j'ai peur, que je ne connais pas ou que je veux m'isoler. Je casse le mur quand je suis en colère mais aussi pour voir les autres, agrandir l'espace..... Je comprends que mon mur tiendra debout si je place mes briques de telle ou telle façon, qu'il sera beaucoup plus grand si les autres me prêtent leurs cubes et encore mieux si on le construit ensemble....

edith 05/06/2016 08:19

pour info la Grande Lessive du 13 octobre 2016 à pour thème
"Matières à penser"

Ca peut être une ouverture pour nos recherches tactiles, nos différences expérimentations de la période 1

isa 07/06/2016 09:10

Je remets un lien car celui d'Elodie n'était pas valide
http://www.lagrandelessive.net/?page_id=391

Elodie 05/06/2016 18:16

Oui je viens a dijon du samedi au mercredi. Isa sera la le mardi faut qu on organise une rencontre le midi

edith 05/06/2016 09:57

Salut Elodie!
Super si ça peut vous aider à Albi.
Ca y est! Je suis abonnée à ton Pinterest, je vais suivre de prêt vos réflexions.
Tu vas venir à Dijon?

Elodie 05/06/2016 08:52

lien vers les pistes de travail : http://www.lagrandelessive.net/wp-content/uploads/2016/05/Matie%CC%80res-a%CC%80-penser-.pdf

Le verbe "Penser" revient encore... Merci pour cette info Edith, ces productions pourraient contribuer à la scéno déco du congrès AGEEM Albi 2017 "Penser l'école... Penser à l'école"

Elodie 05/06/2016 08:32

Super, Joelle Gontier sait en general proposer des pistes de travail passionantes, je vais aller voir...

Julien 05/06/2016 02:08

Re !
Juste pour ajouter ce à quoi j'ai pensé pour le mur collectif !!!
D'ailleurs, là aussi, mais Isa l'a peut-être envisagé comme ça, le mur collectif pourrait également être reconduit à chaque période (les précédents seraient conservés): mur des arts, mur sportif etc.

Ce mur explorer le monde pourrait être donc constitué de briques, en lien avec les sens, et un espace de trois briques pourrait être réservé pour chaque enfant: une brique avec sa photo (colorée à la manière d'Andy Warhol-travail sur la couleur-la loupe évoquée par certains), une brique tactile avec une matière différente collée pour chacun, et une dernière brique avec le prénom de l'enfant et une odeur ???
Voili voilou, le bouillonnement d'idées continue ...

Maud H 04/06/2016 22:49

Je suis peut-être à côté dans ma proposition mais pour la première fois j'en fais une! Je suis bien attiré par le mur sensoriel et je lierai bien ce mur à un travail sur l'eau et les éponges... L'eau pour tous le travail d'autonomie du début d'année et les éponges car il y en a une multitude: douce, rugueuse, piquante, épaisse... Certaines floteront d'autres couleront... Et elles provoquent des émotions.
C'est vrai que ce n'est pas très aventurier mais c'est de l'exploration!
Merci pour vos belles idées. Hâte d'avoir des PS-GS et enfin vivre l'aventure insufflée par Isa!!

Monique HD 04/06/2016 22:26

Pâte à modeler : offre plus de possibilités ( s'il faut choisir )

Cécile 04/06/2016 22:01

Et pourquoi pas les 2 comme dit Kaloo. A l'école je peux agir seul (en travail individuel par ex) et m'isoler. Mais je dois aussi apprendre à faire avec les autres et à plusieurs on peut faire des choses impossible seul (comme créer un mur de légos)

Maï 04/06/2016 21:46

Oh oui commencer l'année en aventurier pour explorer le monde, GENIAL !

Pour accueillir les enfants, l'idée du sac est idéal comme tout aventurier ! je reprendrai bien aussi une idée des années passées, la boîte à bisous, c'était formidable pour les coups de mou !

Il me semble incontournable de prévoir des activités de jardinage, d'élevage et de découverte de la matière ! le repérage dans l'espace visera déjà la connaissance de l'école et de ses lieux (toilettes, motricité, autres classes) mais aussi à travers des sorties à proximité de l'école notamment pour partir à l'aventure ! Si l'on met aussi en place les émotions, on peut tout à fait travailler avec un miroir et donc observer les visages (parties du visage et émotions). Enfin pour la partie numérique, on peut prendre des photos de nos observations scientifiques mais aussi faire des diaporamas ou un carnet numérique de nos observations (photos, texte dit par les élèves).

J'aime beaucoup l'idée émise précédemment du mur tactile ou des coussins. Ca fait très envie !

merci Isa pour toute cette ébullition. On arrive à trouver des choses super même en fin d'année ...

Je ne sais pas trop si j'arriverai à te suivre car j'aurai pour la première fois des PS/MS/GS !

Marie-Pierre C 05/06/2016 17:24

Si on part à l'aventure autour de l'école, il faudrait prévoir une boîte pour chaque explorateur... pour qu'il puisse y mettre ses découvertes ! Et effectivement, la loupe deviendrait indispensable !

Kaloo 04/06/2016 21:09

Je serai tentée de dire les deux !!! Je n'arrive pas à trancher...
Et des empreintes des petites mains sur le beau sac à faire dès la rentrée et la photo de chaque élève au premier jour dans un joli cadre qui deviendrait la couverture du carnet d'exploration (https://fr.pinterest.com/pin/523965737873437619/) ?

isa 04/06/2016 20:13

Bon alors légos ou pâte à modeler ?

Marie-Pierre C 05/06/2016 17:22

Si on part sur les empreintes, je préfère la pâte à modeler...

Isabelle 04/06/2016 19:24

En lisant tout cela, explorer le monde autour de l'arbre me plait bien, le travail sur les écorces, les empruntes, les branches, les artistes qui ont évolué autour de l'arbre, je pense à l'évolution de l'arbre chez Mondrian par exemple, puis l'arbre que l'on transforme en papier, la réutilisation du matériau en faisant du papier recyclé , le livre l'arbre en bois, le tri des dechets....et la réalisation d'un mur collectif en feuille découpées dans du papier .... il y a de jolis exemple sur pinterest .... voilà idées en vrac ... et si le sac est en tissus recyclé encore mieux !!!

Isabelle L 04/06/2016 18:08

L'idee de Julien de garder la boite et le systeme de carnet sur l'année me va bien (cahier d'experience, carnet d'art, mes performances sportives...) le tout dans le sac tissu.
Et la poesie à lier à l'emotion, oui !!! Pour le petit carnet, format A5 à confectionner.

isa 06/06/2016 19:55

Je suis aussi assez tentée de conserver les deux concepts boite à expression et carnet de compréhension mais je pense que nous devrons varier les visées de compréhension pour montrer que comprendre peut être atteint grâce à divers outils, ainsi le répertoire de consignes que nous suggérait Monique HD dans acte 3 est une variante du carnet d'exploration mais pour la période Activités artistiques. Le but est de diversifier les situations pour développer la compréhension.

Elodie 04/06/2016 17:03

"On part à l'aventure, on va chercher la réussite de chacun... on la veut pour TOUS."
Entre cette phrase merveilleuse d'Isa et votre effervescence pédagogique comment ne pas avoir envie de vous accompagner dans cette aventure ?

Guinie 04/06/2016 16:16

Mais que d'idées !!!... Comment faites-vous ?? Moi j'ai l'impression d'avoir le cerveau d'un mollusque et de ne pas arriver à voir plus loin que le bout de mon nez ni à trouver quoi que ce soit. Pourtant tout me semble évident et cohérent quand je lis vos commentaires...
Bon ca ne fait pas avancer les choses.
Je suis partante sur l'ensemble de vos propositions, avec une préférence pour la pâte à modeler, en lien avec les empreintes, les traces et le mur tactile.
Parfait la boite à émotions ! J'ai tout de suite pensé aux boites de surimi (!!!) pour qu'elle soit solide ou facilement remplaçable et un peu grande/épaisse pour y mettre toutes vos idées.
Chez nous les enfants ont déjà tous un petit sac à dos (change + doudou/tétine), donc je serai plutôt partante pour un sac en tissu.
Pour le cahier : il remplacerait le cahier de liaison ? sinon quel format voyez-vous ?
J'aime aussi l'idée de la loupe, toujours magique pour les enfants, elle symbolise bien le côté "explorateur" et la possibilité de travailler les couleurs en début d'année avec l'ajout d'un film couleur est intéressante.

isa 04/06/2016 20:17

Non Guinie, je vois un petit carnet que tu peux fabriquer avec des petites feuilles à agrafer. Le cahier de liaison est un outil différent, même s'il permet de travailler également la compréhension, il reste indispensable pour la cohérence de l'année entière. Le carnet d'explorateur est spécifique Explorer le monde.

vigie90 04/06/2016 16:04

superbes idées!!
J'aime beaucoup l'idée des coussins par paires et le mur de légos en collectif

Monique HD 04/06/2016 16:01

Et l'on pourrait même voir la vie en rose, en bleu, en vert ...apprendre ainsi les couleurs..en ajoutant un petit prisme de couleur à notre loupe, ex : un morceau de papier cellophane couleur ...

Julien 04/06/2016 16:00

Bonjour,

oh oui, quelle fée cette Isa !!! Merci pour cette synthèse !!!

Moi, je suis partant et d'accord avec tout ce que tu as proposé lol !!!
Oui pour explorer le monde en période 1 et l'intitulé est génial !
Le sac me parait le plus facile et pratique, moi, je ne ferai pas de couture, j'en ai récupéré auprès d'une maman qui est opticienne, ils sont super sympas, petits, mais justement, ça leur correspondra ???
Et je suis aussi ok avec les objets pour les 3 verbes, moi, le légos ne me gênent pas, je pense qu'ils connaissent tous aussi les briques et feront le line avec le mur, l'idée du mur me plaît. Alors 3 briques, c'est peut-être peu, mais en fait, moi, je le conçois comme une référence pour eux dans leur sac, ce sont leurs 3 briques pour agir et on en utilisera d'autres ensemble en classe
La boîte à émotions, géniale aussi, je voulais en f aire une (et elle pourrait suivre tout au long de l'année, mais on changera à chaque période !), je pense que c'est un super objet, démarrer par une photo de la maison, un objet, un dessin, une odeur, une comptine etc.
Et le carnet d'exploration, petit format, j'adore, YES !!!

Je pense d'ailleurs qu'i; serait bien que l'on garde ce système sur l'année, une boîte pour s'exprimer et un carnet pour "comprendre", les enfants se l'approprieraient mieux !

En vrac, moi je me vois bien partir dans les constructions, les traces/empreintes et les 5 sens (en lien avec les émotions), sur une ou deux semaines, une matière, une construction en avant: les briques, les kapplas (ils adorent), la pâte à modeler, le sable, l'eau, faire de la cuisine, ... Je continue à chercher.
Mur collectif (à toucher ?) est une bonne idée je pense, puis peut-être un mur individuel également, alternance collectif/individuel.
Je pense que je lierai les émotions et la boite à émotions avec la poésie sur toute la période.

Brainstroming en marche, à suivre ...

isa 06/06/2016 19:47

Julien, je pense que la poésie peut trouver sa place dans la période 5 avec le langage, pourquoi pas cette année ? Depuis le temps que je te le promets...

Monique HD 04/06/2016 15:52

Bonjour à toutes ,
Période 1 explorer le monde : cela me plait bien ( en septembre il fait encore beau, on peut encore faire des plantations dans nos jardins avec les petits par exemple et c'est vraiment la période " touche à tout" pour nos petits nouveaux !!!
Les sacs à dos : je ne suis pas fan du tout, cela coûte 3 fois plus cher qu'un sac tissu ( 1 euro chez Pichon) et cela prend vraiment trop de place dans les classes ou bien sur les patères de porte manteau ...en plus du manteau du bonnet etc...Le sac tissu serait une idée géniale pour les couturières aussi .. On pourra le teinter au goût de l'enfant ou de la couleur de son groupe pour comprendre aussi son appartenance à un groupe par un code couleur.. La pâte à modeler pour se familiariser et créer un répertoire d,empreintes et quelque part un répertoire graphique : quelle belle idée ..
La boîte à émotion , belle idée aussi
Et pour explorer le monde , pourquoi pas une petite loupe pour chaque enfant ...cela plaît énormément et ce n'est vraiment pas cher ...c'est un outil très sympa qui permettra à l'enfant de fixer son attention, son regard et donc d'observer ..de s'exprimer sur ce qu'il voit etc...

Marie-Pierre C 05/06/2016 17:12

Je pense aussi que le sac peut-être choisi librement par chacun ! A partir du moment où l'idée de départ est conservée.

isa 04/06/2016 20:18

Le sac peut être inventé par chacun de la manière qu'il le souhaite, cela n'a pas vraiment d'importance, je crois.

Isabelle L 04/06/2016 14:01

erreur !

Isabelle L 04/06/2016 13:57

Pour les Lego, j’aime l’idée d’un mur à monter collectivement, mais la pâte à modeler est intéressante pour agir seul. Peut être pourrions nous utilisez les deux ! Pour le travail des empreintes, la pâte à modeler est particulièrement adaptée, l’enfant pourrait même faire une empreinte d’un objet de la maison à faire deviner aux copains à l’école, rapporter l’objet également pour vérifier. On peut élargir le travail de la matière avec diverses matières à modeler, expérimenter les empreintes dans chaque matière ; Le sable est intéressant aussi, sec/mouillé, il n’a pas les mêmes propriétés.
La boite à émotions me plait bien pour donner la possibilité d’exprimer les émotions de cette rentrée, et y insérer des photos (bon souvenir, ma famille, mes animaux, mon doudou …) des bisous, des comptines, des images ou émoticônes …
Un carnet d’expériences pour cette période dédiée à la découverte du monde me parait cohérent.

isa 06/06/2016 19:43

Tu as peut être raison Marie Pierre pour les 3 légos

Marie-Pierre C 05/06/2016 17:15

Pourquoi ne pas garder les legos pour le domaine "construire les premiers outils pour structurer sa pensée". Chaque enfant a 3 briques... ce qui est peu... mais quand on ajoute toutes les briques du groupe, cela fait beaucoup et le mur est beaucoup plus grand... Je pensais éventuellement que l'on pourrait coller la photo de l'enfant sur les briques (un puzzle du portrait)... Et avec la construction du grand mur, on reconstitue les portraits de tous les enfants de la classe... et l'appartenance à un groupe.

Kaloo 04/06/2016 13:18

Merci Isa pour cette synthèse parfaite des dernières discussions.

Pour rebondir sur Rineka et Cécile, moi je vois bien des petits coussins tactiles que l'on fabriquerait ou achèterait afin qu'il y ait une paire. On travaille le sens tactile, l'observation car il va falloir retrouver son compagnon de coussin et à la fin de la période, tous ces coussins deviendront un atelier de la classe.
Il pourra servir aussi pour calmer l'angoisse en le caressant ou la colère en le boxant, le jetant...
Emotion et exploration du monde...même aventure.

Les légos par 3 me semblent trop peu pour une action individuelle mais s'il est projeté de réaliser une construction collective oui.

J'aime aussi l'idée du sac à dos, cela conviendrait bien à nos aventuriers Touche à tout.

Isabelle L 04/06/2016 13:11

oups : Peut être pourrions nous utiliseR les deux !

Isabelle L 04/06/2016 13:09

Pour les Lego, j’aime l’idée d’un mur à monter collectivement, mais la pâte à modeler est intéressante pour agir seul. Peut être pourrions nous utilisez les deux ! Pour le travail des empreintes, la pâte à modeler est particulièrement adaptée, l’enfant pourrait même faire une empreinte d’un objet de la maison à faire deviner aux copains à l’école, rapporter l’objet également pour vérifier. On peut élargir le travail de la matière avec diverses matières à modeler, expérimenter les empreintes dans chaque matière ; Le sable est intéressant aussi, sec/mouillé, il n’a pas les mêmes propriétés.
La boite à émotions me plait bien pour donner la possibilité d’exprimer les émotions de cette rentrée, et y insérer des photos (bon souvenir, ma famille, mes animaux, mon doudou …) des bisous, des comptines, des images ou émoticônes …
Un carnet d’expériences pour cette période dédiée à la découverte du monde me parait cohérent.

Carole 04/06/2016 13:07

Concernant l'objet symbolisant "agir" je vois plus un objet comme une balle...il me semble que pour l'enfant c'est plus évocateur

isa 04/06/2016 20:20

Oui Carole, mais nous sommes dans la période Explorer le monde, une balle serait plus appropriée lors de la période "Activités physiques", non ?

Cécile 04/06/2016 12:10

Je rebondi sur la chasse aux empreintes de Rineka dans différents domaines de découvrir le monde
- le vivant : empreintes de feuilles, faire des empreintes d'animaux (en plastique) ou observer des photos d'empreintes d'animaux
- les objets : différents objets de la classe utilisés souvent (jeux, matériel d'arts..)
- la matière: différents matériaux, carton ondulé, sable, papier de verre, papier peint...
- utiliser les outils numériques : alors non je n'envisage pas de faire d'empreinte de ma tablette ou de mon ordinateur. mais on peut se servir de ces outils pour faire un diaporama d'empreintes que l'on ne peut pas faire en classe ou un jeu ou les élèves doivent associer l'empreinte à ce qui a laissé l'empreinte.

On peut faire des empreintes en agissant de différentes façons : en trempant l'objet dans la peinture, en frottant avec des craies.

J'agis pour faire les empreintes.
Je m'exprime : j'aime ou non l'empreinte laissé, je glisse mon empreinte préférée dans ma boîte avec l'objet associé (ou son image), je préfère telle technique pour faire mon empreinte
Je comprends: j'ai laissé une trace ça va rester, je retiens le nom des objets utilisés

isa 06/06/2016 19:40

Catherine ,peux tu mettre un lien vers la vidéo dont tu parles ? Cette idée d'empreintes fait son chemin ...

Cécile 04/06/2016 18:05

Oui mais découvrir l'école c'est l'espace et ça fait parti du domaine explorer le monde. Je me disais justement ce matin que ce point avait manqué l'an dernier.

Catherine 04/06/2016 16:32

Pour les empreintes, en lien avec les écorces, j'aime bien la vidéo de Max Ernst que l'on voit travailler dans son atelier, et quelles réalisations il arrive à faire avec...
Ca peut-être alors une balade graphique dans l'école et dans la cour à essayer de récupérer les empreintes de ce qui nous entoure, et ça permet de découvrir l'environnement de l'école et de se l'approprier surtout en début d'année. (du coup on passe plutôt dans le domaine art que sciences...)

Cécile 04/06/2016 14:21

Je rajoute pour le vivant : empreinte de d'écorce sur le tronc, empreinte de branche à la craie.
J'apprends les différentes parties de l'arbre, je comprends que les feuilles tombent.

isa 04/06/2016 11:35

Mieux vaut trop d'idées que pas assez, ne vous bridez pas, on a besoin de tout ce qui vous passe par la tête. Les détails de l'accueil du premier jour peuvent être aussi suggérés.

Rineka 04/06/2016 11:24

Dans cette période 1 on pourrait explorer la matière par le sens du toucher avec la construction d'un mur tactile, et là , les 3 légos ont leur place ! celà a déjà eté évoqué dans les discussions précédentes.Toucher différents matériaux déclenche des émotions on pourrait mettre ce que l'on a aimé toucher, ou pas dans la boîte. Avec le cahier du" touche à tout", on partirait à la chasse aux empreintes...

isa 04/06/2016 11:32

Voilà comment on lie émotions et explorer le monde, c'est vraiment évident et je n'y avais pas pensé, pffff rien ne remplace l'intelligence collective...

Cyrille 04/06/2016 11:21

Pas fini....l'idée du sac à dos "colle" avec cette aventure dont tu parlais Isa....