Question sur la répartition aux ateliers par Cécile

Publié le par isa

J'ai une question sur la répartition et l'organisation des ateliers.

Cette année je faisais un accueil court, un rassemblement autour du livre, motricité, un rassemblement pour expliquer rapidement les ateliers puis un créneau de 35 minutes d'atelier. Les élèves choisissaient l'atelier qu'ils voulaient faire mais il faut bien avouer que ce moment était très compliqué à gérer (si choix chacun leur tour c'est long, si il se lèvent tous ensemble c'est la foire d'empoigne). Et la présentation des ateliers en groupe ce n'est pas top non plus.

J'ai essayé en fin d'année de finir par le créneau de motricité. Je laissais des élèves en jeu et on installait au fur et à mesure les ateliers. Mais du coup, plus de moment de lecture avant les ateliers, plus d'explications donc pour faire un choix c'est compliqué.

Je pensais que cette option serait bien car elle respecterait plus le rythme de l'enfant mais mon ATSEM ne revient qu'à 9h10 de la gestion de la cantine et on ne lance les ateliers qu'à 9h15 donc le créneau d'atelier est de la même durée que la première option.

Bref comment gérer vous le choix par les élèves, la présentation des ateliers, l'organisation des ateliers.

Certains jours je me dis que j'enlève la présentation mais comment les élèves font ils leurs choix? Et je n'ai pas envie de leur imposer de passer dans un ordre mais je ne sais pas comment gérer le choix.

Question sur la répartition aux ateliers par Cécile

Commenter cet article

Cécile 28/06/2016 13:29

Il y en a des façons de faire.
Je pense qu'à la fin de l'accueil j'irais voir les élèves pour le dire que je lis un livre, viendront ce qui voudront (surtout en début d'année). Puis motricité. A la fin de la motricité je présenterais de façon très succincte les ateliers (par ex on va apprendre les parties du corps en faisant du sport, en se regardant dans le miroir ou e écoutant sur la tablette). Au moment du temps de repos, j'appelle les élèves un par un, ils se lèvent, vont dans la classe (qui touchent la salle de motricité) et choisissent leur atelier ou un jeu.
Et les élèves doivent prendre leur étiquette pour qu'on voit qui n'a pas fait d'atelier.

Karine 28/06/2016 12:53

Merci Catherine .
Peux tu stp préciser si les enfts arrivent dans ta classe accompagnés des parents ou pas ?
Si je comprends bien , l enft arrive , s installe à un jeu et progressivement entre dans un atelier proposé . Ceux qui arrive en retard s intégre dans un groupe ou pas.
Comment gères tu l inscription à la cantine et le parents qui peuvent avoir besoin de poser un question stp?
Merci bcp

isa 29/06/2016 09:06

L'explication en grand groupe s'adresse surtout à ceux qui n'en ont pas besoin et auraient de toute façon compris en arrivant à l'atelier, ceux qui en ont besoin n'ont pas toujours la capacité à "comprendre" ces explications par anticipation de manière abstraite et non contextualisée, d'autre part, certains enfants ne pensent pas que l'explication s'adresse également à eux et décrochent leur esprit, la plupart du temps ils redemandent ce qu'il faut faire une fois à l'atelier. C'est pourquoi j'ai toujours pensé que c'était du temps perdu.

Catherine 28/06/2016 21:24

Dernière info : pour ceux qui sont intéressés par la pêche aux images : http://www.cafepedagogique.net/lesdossiers/Pages/2013/sdp2013_mater2.aspx
Pour ma part, je colle un trombone avec du scotch au dos des images qui sont plastifiées et pour la canne à pêche une baguette chinoise au bout de laquelle j'accroche un aimant avec une ficelle et hop!

Catherine 28/06/2016 21:19

Encore une petite précision : il n'y a pas de présentation des ateliers au préalable. Parfois je trouve ça un peu gênant, mais je n'ai pas encore vraiment trouvé un moyen facile (et surtout efficace) de le faire....

Catherine 28/06/2016 21:17

C'est ça. Il arrive que parfois, l'atelier n'accepte pas d'enfants en cours de route : par exemple lorsqu'on travaille à la pêche aux images (découverte d'une histoire). Mais ce n'est pas grave puisque l'atelier sera reproposé plusieurs fois jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus besoin. Parfois, l'enfant regarde ce qui s'y passe (et s'il choisit cette option, c'est qu'il y trouve un intérêt...) ou il choisit un autre atelier. Pour ceux qui ne viennent pas spontanément aux ateliers, c'est facile de les repérer puisque leur prénom reste accroché dans le panneau et n'est pas mis dans la tirelire donc on les sollicite un peu. Pour l'inscription à la cantine, ce n'est pas moi qui gère, c'est le personnel CLAE : les parents déposent le ticket du jour dans une boîte en arrivant (j'ai de la chance hein!). Pour les parents qui souhaitent me poser une question : soit c'est un petit truc du style qui le récupère à la sortie et il y en a pour 30 secondes soit c'est plus important et on prend rdv. Je me rends compte qu'il est important de préciser que du coup, il est rare que l'atelier mené par moi soit ouvert avant 9h. Je commence par l'atelier autonome et du coup, les parents attendent parfois 30 secondes que j'ai fini de l'installer ou comme c'est l'atelier autonome, il est assez facile de se libérer. De plus, comme les ateliers se répètent le 1er jour est le plus compliqué, mais après il y a toujours un ou 2 petits malins qui ont bien retenu et sur qui on peut s'appuyer pour montrer ou expliquer aux autres, et parfois mieux que la maîtresse!!! C'est aussi le but des ateliers échelonnés : on apprend mieux ensemble que tout seul et on peut s'entraider!

Catherine 26/06/2016 20:19

Pour ma part, je suis aussi un peu l'organisation de Matern'ailes : il n'y a plus de temps d'accueil à proprement parlé, et les ateliers se mettent en place l'un après l'autre : on met l'atelier autonome et on accompagne un peu, puis l'Atsem se débrouille avec le sien et quand tout ça est lancé, je mets celui que j'accompagne. Les enfants passent autant qu'ils veulent, ils peuvent faire un ou 2 ateliers par jour et je change quand il y en a besoin ça leur permet de refaire s'ils en ressentent le besoin et on constate au fil des jours des propositions enrichies, car les moments de bilan donnent des idées aux autres C'est aussi le moment où l'on voit ce qui s'est fait en autonomie. Pour les inscriptions, il y a une étiquette avec photo pour les TPS / PS qu'ils mettent dans une boîte commune : ça me permet de voir pendant l'atelier si tout le monde fait qq chose et à chaque atelier un listing avec prénom ou photo avec plusieurs cases en face : chacun colorie sa case. Je mets une couleur par jour comme ça je sais qui passe où et quand. En début d'année, je mets un atelier d'abord : comme ça ça permet de comprendre le fonctionnement (inscription, repérer si on a fini, ce qu'on fait après...) et ça roule... De temps en temps certains ont besoin d'être un peu stimulés, je vais les chercher à ce moment-là. L'avantage du système, c'est que le temps d'accueil et le temps d'ateliers se mélangent et que chacun peut faire selon ses besoins. On est moins bousculé que ce soit les enfants, l'Atsem ou moi, et ce n'est pas fouillis finalement.

isa 29/06/2016 09:01

entièrement d'accord avec ce passage aux toilettes , je crois avoir expliqué cela dans un article sur le "temps perdu".

Catherine 28/06/2016 21:06

Effectivement, mon Atsem est avec moi en classe plus tôt. Chez nous l'école commence à 9h, je suis en classe à 8h50 : les premiers qui arrivent sont ceux de la garderie : ils rentrent tout seuls. Pour ceux qui sont accompagnés par les parents, en fin d'année, ils ne ressentent plus le besoin d'avoir leurs parents avec eux et le au-revoir se fait tout seul. En début d'année, les parents rentrent dans la classe. Au début, j'introduis un seul atelier, donc j'ai le temps de les recevoir et puis 2 et puis 3 et c'est parti! ce 1er temps se termine vers 9h30 : on va alors au regroupement où on présente la date et on cherche les absents (les enfants ont mis leur étiquette de présence à leur arrivée) et on fait le bilan des ateliers. Ensuite, c'est motricité et récréation. On revient en classe et c'est regroupement pour lecture d'album. 2ème temps d'ateliers plus traditionnels par niveau puis regroupement : comptines. Voilà pour la matinée! J'ai oublié : pour les toilettes : en début d'année, on propose régulièrement un passage aux toilettes pour ceux qui en ont besoin (à la fin des ateliers, avant et après la récréation...) et on y va en petit groupe. Après, on propose à ceux qui ont des petits oublis et pour les autres, on attend qu'ils nous le demandent. Selon la disponibilité de l'une ou de l'autre, c'est l'Atsem ou moi.

Cécile 28/06/2016 13:23

C'est ce que j'ai tenté en fin d'année mais l'ATSEM ne revient dans le classe qu'à 9h10-15 et il faut ranger à 9h45 donc un peu juste pour un roulement surtout en fin d'année où les ateliers durent un peu plus longtemps.
Ton créneau dure combien de temps?
Et question comment fais-tu pour la lecture d'album et en début d'année pour les toilettes?

Kaloo 25/06/2016 22:15

Mes ateliers PS fonctionnent un peu comme ceux de MC.
En début d'année, au tableau il y a 3 affiches colorées (rouge, jaune, vert) correspondant aux tables d'ateliers. Les couleurs seront les mêmes toute l'année.

En début d'année, au premier regroupement, explication rapide des ateliers et je demande à chaque élève son choix. Je place l'étiquette prénom aimantée sur l'affiche C'est un peu long au début mais avec le temps (période 2) cela va plus vite.

Après Toussaint, ils placent l'étiquette seuls sur le tableau Je profite du temps de passage aux toilettes pour n'avoir qu'une moitié de classe avec moi.
En période 3, ils doivent prendre leur étiquette et l'aimanter sur la boîte de la même couleur que l'affiche placée sur la table. Je peux ainsi cocher les élèves passés à mon atelier sur ma liste "mémoire", l'atsem fait la même chose avec sa liste.

En image ici : http://mapetitematernelle.blogspot.fr/2015/10/lorganisation-des-ateliers-des-petits.html

MC 25/06/2016 08:21

Bonjour

J'ai une gestion des ateliers que j'adore.

C'est en image ici :
http://psdemc.eklablog.com/gestion-des-ateliers-c26763276

Donc en fait 3 ateliers, 3 boites de couleurs différentes. Un atelier autonome (où la consigne peut se comprendre en regardant), un atelier que je gère, un atelier géré par l'ATSEM, les autres enfants restent dans les coins jeux, en faisant moins de bruit.

L'inscription se fait par étiquette de couleur. J'ai autant d'étiquettes de couleurs que de boite de couleurs pour chaque enfant.
L'enfant veut faire l'atelier rouge avec moi, il regarde si il reste de la place, sinon il attend en regardant les autres enfants. si il y a de la place (sous entendu une case blanche sur ma boite de couleur) alors il pose son étiquette aimantée de la bonne couleur (la même que la boite) sur la boite.
Puis il s'inscrit, je lui explique la consigne, et il commence son travail.
Son travail finit, il met son étiquette dans la boite.

Je sais ainsi qui est passé (étiquettes dans la boite), qui doit encore passer (étiquettes dans les barquettes plastiques dans les casiers).

L'avantage : être ultra disponible à la gestion de son atelier, pouvoir prendre son temps avec un élève en difficulté, tout en gérant une continuité d'élèves en parallèle. L'enfant en difficulté n'est pas pointé, car il y a toujours une table pleine autour de lui. Pouvoir reprendre avec les absents le lendemain ou surlendemain. Pouvoir ouvrir les ateliers progressivement.

j'ai pas d’inconvénients. Si ce n'est que c'est long à comprendre pour des PS. Il faut compter avoir l'autonomie la dessus début novembre.
Par contre après que du bonheur ....

MC

MC 25/06/2016 15:51

Pour Florence :
Dans mon cas, je fais environ 5 ateliers sur une semaine (moins un jour car je suis directrice et donc déchargée une journée).
Les enfants très volontaires viennent très vite, ce qui fait que sur un créneau d'ateliers d'environ 35 minutes, je peux en faire passer facilement entre 12 à 15. Selon la complexité de l'atelier bien sure. Ensuite autre point important, ils se sont habitués à la photo de réussite, donc même si je suis occupée, ils ne cassent pas leur travail pour faire la photo de la réussite (j'ai un blog de classe, où je montre les photos chaque semaine + le cahier des réussites).
Mes ateliers se font sur 2 à 3 jours. Je vérifie quand plus personne ne vient spontanément et sur appel à mon atelier les petites boites, pour voir si la couleur de mon atelier est présente (l'enfant n'a pas fait l'atelier) ou absente (l'enfant a déjà fait l'atelier). Et j'appelle spécifiquement les enfants à ce moment.
Il en reste toujours 2-3 les mêmes, ou les absents.
Le délai s'est moi qui le fixe et qui l'annonce.
Quand tu demandes à la classe de se calmer car on passe en mode atelier, les enfants voient ce que tu prépares à la table, et donc ils savent qu'ils vont devoir le faire.
Le 1er jour, un enfant que je vois, qui n'a pas fait mon atelier, je l'appelle. Il me dit qu'il veut finir sa construction. Je lui réponds d'accord, mais demain tu devras faire l'atelier, et il vient le lendemain sans rechigner la plupart du temps.
Pour ceux qui veulent refaire un atelier. Il m'arrive de laisser l'atelier en libre service sans boite, la journée qui suit.

MC

Florence 25/06/2016 15:37

Merci pour ce partage. Comme toi, j'ai mis en place ce système de boites et d'étiquettes inspiré du site maternailes de Christine Lemoine. Mais uniquement avec des moyens et juste avec un jeu d'étiquettes, ce qui me permet de savoir qui a participé à un atelier ou non, l'idée étant que chacun s'engage dans un atelier durant le temps imparti.
Je trouve l'idée des étiquettes de couleur très chouette et pratique pour visualiser rapidement qui a fait quoi et, du côté des enfants, pour leur engagement: ce que l'on a fait et ce qui reste à faire.
Quelques questions:
tous les enfants doivent-ils réaliser un atelier sur le temps dédié dans la journée? si oui, comment fais-tu pour t'en assurer? Ou doivent-ils réaliser tous les ateliers avant le délai que tu as fixé, par exemple, la semaine?
Comment fais-tu pour ceux qui veulent refaire un atelier?

MC 25/06/2016 08:22

http://psdemc.eklablog.com/gestion-des-ateliers-c26763276

Daomich 24/06/2016 12:34

Pour la présentation des ateliers, ca varie... Je ne présente pas l atelier dirige, je le fais in situ, il me arrive d envoyer un des enfants voir ce Qu il y a des installé sur une table et puis c est lui qui explicite..
Il y a toujours un atelier type montessori que j appelle jeux autonomes , j ai une petite classe bien encombrée ... Et je tourne sur quatre ateliers deux dirigés , deux autonomes dont tres souvent un peinture libre... Les enfants ne semblent pas souffrir de cette organisation car Lde temps d atelier est assez court 10 à 15 minutes maximum avant et après la récréation j abandonne les ateliers qui ne les intéressent pas , je cherche toujours des ateliers où ils sont actifs et où ils ont envie d aller... Ils comprennent que chacun à leur tour ils vont participer ...

Melanie 24/06/2016 11:07

Ici, mon accueil est un moment "travail" et d'observation. Les quinze premières minutes, on arrive, on discute, on joue dans les coins. puis à 8h45 quand tous le monde est là, je fais baisser le niveau sonore (on range les instruments de musique libre, la poussette...). Les enfants ne cessent pas leurs activités, mais de mon côté je m'installe à un atelier qui était déjà prêt sur la table et investi par les enfants et je démarre un apprentissage (le climat de travail est très cool et les enfants très dispo. moi j'adore car je ne gère vraiment que ce petit groupe venu spontanément). L'ATSEM ouvre alors un atelier semi-dirigé qui nécessite peu de surveillance puisqu'elle reste également en surveillance générale de la classe. Cela dure environ 25 min.
Rangement. Regroupement. "bonjour la marionnette" on est quel jour? qu'est ce qu'on va faire aujourd'hui? (présentation de certains ateliers mais pour rendre cela moins passif, je demande souvent mais qu'est-ce que c'est? Qu'est-ce qu'on peut faire avec ça?)
(l'ATSEM installe les ateliers pendant ce temps et répartie les étiquettes des enfants sur les tables. J'ai au préalable fait des groupes qui changent souvent selon l'activité, le besoin, le nbre d'enfants sur l'atelier, je prévois aussi si besoin de tutorat dans le groupe etc...)
Ateliers sur 45 min. les enfants se lèvent et recherchent leur étiquette et s'installent. (on les aide, le but n'étant pas ici de galérer à trouver sa place mais c'est rapide, simple et efficace.)
J'explique les ateliers qui me restent à expliquer (les ateliers dont la consigne est soit plus complexe, soit parce qu'il y a des enfants qui ont encore besoin que la consigne leur soit donnée plus en individuel, soit parce que c'est un groupe de recherche et qu'il faut bien rappeler les consignes que ça ne doit pas être la foire, que je passerai plus tard avec l'appareil photo pour garder des traces de la recherche : l'appareil photo ça motive, je ne sais pas si c'est la génération mais c'est la carotte pour l'âne ! O-o
Rangement progressif, la classe continue de tourner sur les ateliers type Montess. et le coins lecture ou écoute en attendant la fin de tous.
Regroupement et bilan des ateliers pendant que les enfants prennent leur collation (fruits et eau)
Preparation à la récré
Retour en classe pour moment calme : lecture, prép de la séance d'EPS
EPS
Habillage et sortie
Bises.

Vanessa 23/06/2016 22:50

Bonsoir. Je fonctionne toujours avec des gp qui tournent sur les ateliers, a partir de la toussaint souvent... C est vrai que c est a l ancienne, mes enfants n ont pas le choix mais cela ne m a jamais gene car je n ai jamais force un enfant, au contraire ils sont tjs tres enthousiastes d aller a chaque atelier. En fin de roulement ils me reclament celui qu ils n ont pas fait et pas seulement leur préféré. Pourquoi pensez vois que cette organisation est a abandonner? Je m interroge, y a t il deja des ressources sur cette question sur le blog d isa?

isa 28/06/2016 08:45

Comme tu l'as dit Vans, ça date de 2007, et comme tout, il y a évolution, je ferai sûrement encore différent même s' il est important d'aider les enfants à développer leur attention facteur d'apaisement des émotions ( surtout en début d'année) mais aussi d'apprentissage. En les invitant à participer aux activités et à y trouver une stabilité, l'adulte aide et guide l'enfant dans cette direction.

vans 27/06/2016 20:42

merci isa, j'ai (enfin) eu le temps d'aller lire tes explications de 2007. Cela reprend bien mon fonctionnement sauf que je commence souvent les groupes apres la toussaint et que je les fais varier moins souvent que ce que tu proposes. Je fais moi aussi des gp hétérogenes... et bien sur le temps des ateliers n'est pas fixe, les ateliers sont comme des propositions d'action que les enfants investissent plus ou moins longtemps, suivant leur possibilité de concentration et leur intéret... ce sont d'ailleurs souvent les propositions du blog puisque j'ai suivi l'année du partage pour cette année scolaire...
En continuant à lire ces commentaires, je découvre d'autres organisations plus libres que j'ai bien envie de tenter au deuxieme semestre quand les enfants sont plus grands et ont plus de reperes dans la classe et l'emploi du temps... vivement l'an prochain!

isa 24/06/2016 09:58

"Dans tous les cas, les situations inscrites dans un vécu commun sont préférables aux exercices formels proposés sous forme de fiches." En dehors de cette préconisation , les nouveaux programmes ne disent rien en termes de travail en groupes. J'ai toujours voulu une progressivité dans ma gestion des groupes en tenant compte des capacités des élèves. Des petits élèves en début d'année ont besoin de bouger, il n'est pas question de les tenir sur un groupe assis durant un long temps, c'est pour moi une forme de violence.

isa 24/06/2016 09:55

Vanessa, voici comment il y déjà plusieurs années, je répondais à la question de l'organisation des ateliers http://www.ecolepetitesection.com/article-13764075.html

karine 23/06/2016 22:26

oui je l'ai vu.
Qu en as tu retenu stp?
MERCI

ChrisdeLorraine 23/06/2016 21:49

Je te conseille la lecture de "Aménager les espaces pour mieux apprendre (+cd rom)" chez Retz. Je viens d'en finir la lecture et ça a changé toute ma vision des choses. Et hop je me lance dans la pédagogie des espaces dès la rentrée.

celine 26/06/2016 13:46

quand j'ai lu ton commentaire Chris j'ai aussitôt commandé le livre. aussitôt reçu aussitôt dévoré. c'était le declic qu'il me fallait pour repasser à la pédagogie des espaces déjà tentée puis abandonnée. j'ai aimé les scénarios proposés et hâte d'en écrire d'autres. Pendant les vacances je rebouge tout. Reste à savoir comment ranger le matériel dans chaque espace puisque j'ai des petits et des grands. c'est toujours ce qui m'a posé problème.

PlumeBarbacole 23/06/2016 21:42

oups, nouveaux, pas nouveaus...

PlumeBarbacole 23/06/2016 21:41

J'ai quatre ateliers dirigés obligatoires par semaine, et quatre groupes dans la classe. Chaque groupe a donc un atelier dirigé chaque jour.

A l'accueil les enfants choisissent leur activité et peuvent fréquenter les coins jeu. A la fin de l'accueil, je lance l'atelier conduit par l'ATSEM, en général la peinture, puis je prends un groupe en langage.

Puis regroupement, date, présents, comptines. Je présente ensuite de nouveaus ateliers libres, puis je reprends un groupe d'enfants en atelier dirigé et l'ATSEM en dirige un autre. Les ateliers dirigés sont présentés en petit groupe. Les autres enfants peuvent choisir leur activité, mais à ce moment les coins jeux sont fermés.
Quand un enfant a mené sa tâche à terme, il est libre de choisir parmi les activités libres proposées.

A la fin de la deuxième série d'ateliers, nouveau regroupement, lecture d'un album. J'avais cette année la motricité en fin de matinée, ce n'est pas idéal. J’essaierai l'an prochain d'avoir mon créneau motricité entre les deux séances d'ateliers.

Le vendredi, je fais un accueil moins long, je représente rapidement les quatre ateliers proposés pendant la semaine et les enfants peuvent choisir d'en refaire un ou choisir une activité libre.
J'en profite pour prendre les enfants qui ont été absents au cours de la semaine quand c'est nécessaire.

Karine 23/06/2016 19:47

Par rapport à l inspecteur .
Je suis un peu d accord .
Je définis des critères de réussite et les brevets m aident . Les enfts visualisent le travail à accomplir .
Qd ils pensent avec terminé et donc rempli les critères de réussite , ils peuvent aller soit en dessin, soit espaces Im soit en ateliers autonomes mais pas de validation .

Cette organdi action a bien fonctionné .

Qu entends Isa par cette remarques de l inspecteur stp?

Merci

isa 24/06/2016 10:03

Je ne la comprends pas, je ne comprends pas ce qu'il a voulu dire sauf s'il a constaté que les élèves papillonnaient et n'allaient pas au bout de leur travail, sans connaissance des critères de réussite ou des attendus du projet en cours par exemple. Mais pour moi, il est totalement illusoire de croire qu'un groupe d'élèves travaille au même rythme et que tous les enfants finiront ensemble.

noursette 23/06/2016 19:44

Je tiens à précise que j'ai 8 TPS et 16 Ps ; il me gênait de contraindre les tps à ne pas bouger de leur atelier . Qu'en pensez-vous ?

Isabelle L 24/06/2016 07:58

D'accord avec toi, laissons le temps au temps

noursette 23/06/2016 19:41

Je voulais parler de groupes d'élèves fixes qui passent à chaque atelier selon le jour....je trouvais que ce système laissait peu de choix aux élèves et que les groupes étaient figés. En fait je suis un peu l'organisation expliquée sur le site le "tour de ma classe"....Je trouvais ce système plus souple ...

Isabelle L 23/06/2016 19:39

J'ai fait 2 organisations cette année : D'abord, les enfants s'installaient aux ateliers au fur et à mesure que je les installais, puis j'ai fait une inscription aux ateliers à l'accueil. Mais mon créneau ateliers se déroule après le sport et les ps ne se souviennent pas toujours où ils se sont inscrits ! J'ai aussi le probleme de ceux qui déplacent l'etiquette du copain pour prendre sa place !!! Je pense revenir à ma 1ere organisation, des enfants s'installent tout de suite, d'autres observent et se décident après, certains ateliers sont plus rapides et cela permet à d'autres de s'y installer. Je trouve que c'est plus souple.

Isabelle L 24/06/2016 22:58

Les ateliers libres sont des ateliers individuels autonomes inspirés de Montessori + peinture libre + bac à sable + bac à eau, je ferme en principe les coins d'imitation à ce moment là. Les 3 autres ateliers (atsem, brevet et moi) comptent 6 à 7 enfants selon l'activité. J'ai 29 élèves, il en reste donc une dizaine en atelier libre. Après la récréation, tout le monde est en atelier autonome appelé temps d'activité calme" ! On prend un atelier seul ou à deux (certains jeux) on ne fait pas de bruit.

Karine 23/06/2016 21:23

Merci Isabelle .
Je viens de lire ton organisation .
Ce qui est intéressant c est ce livre choix avec un temps variable pour réaliser l activité et un mélange des sections .

Peux tu me dire stp un exemple des ateliers libres ? Combien d El par ateliers stp?

Merci Karine

Isabelle L 23/06/2016 20:46

Avant je faisais ça pendant l'accueil, les ateliers démarraient tout de suite après, c'était plus facile. Maintenant j'ai changé de creneau horaire pour le sport, on commence par le sport. Au retour du sport, les enfants remettent leurs chaussures, passent aux toilettes, boivent, puis je fais un rituel très court autour du calendrier (jour, evenement) puis presentation TRES rapide des ateliers , par exemple : avec l'atsem peinture bleue avec des sacs en plastique, nous ferons des poissons rouges en tampon patates après, avec moi sur la grande table, on invente une histoire avec les cartes, le brevet sur la table ovale (atelier sans adulte) : vous allez faire des colliers comme sur les modeles, vous commencez par 1 étoile. Allez-y , on s'installe. Selon la motivation des enfants l'installation peut prendre de 3 à 10 minutes !!! si personne ne s'installe à l'atelier brevet, c'est plus long, toujours la difficulté de bien choisir l'atelier sans adulte, les petits aiment bien être avec l'adulte ! Il faut savoir les motiver, et des fois je me plante ;)

Karine 23/06/2016 20:19

Isabelle . Tu suis un peu le principe des ateliers échelonnés .
J ai essayé et je n arrive pas à voir comment tu t organises pour installer et q font les 22 autres par ex?
30 El c est compliqué je trouve .

Peux tu nous dire stp combien dure ce temps de passage aux ateliers stp?

Karine 23/06/2016 19:33

Peux tu nous dire stp ce q tu entends par ateliers tournants ? Ces ateliers tournants ne me gênent pas si les activité sont en lien avec une même compétence , un domaine d apprentissage ou un projet .

Ensuite pour répondre sur mon organisation . Je suis la programmation d Isa le matin .
L apm j ai des ateliers de maths et de phono ou graphisme avec ms et gs .
C est tournant mais structurée à mon sens .
En période 5, je suis plus souple mais cela génère plus de bruits , de dispute .
Pourtant , j ai fait mon maximum pour apaiser , apprendre à se déplacer sans bruit .
Avantages : ce libre choix motive des enfts et ils sont plus créatifs .

Par contre , j ai fait des groupes de 10 selon les sections ou mélangés parfois le matin.
Ils n appartiennent pas à un groupe de couleurs mais ils savent s ils passent tels jours avec moi . C est le jour de la date qui les repère . Leurs prénoms ou photos sont affichés aussi .

Dans les ateliers 2, j ai tout préparé selon les Im . Je gère les différentes activités car pas d atsem toute la matinée . 10 c est possible , pas plus .

J exige aussi un temps dans l atelier , d y rester .
Je trouve q cela évite de se disperser .

Si fini , dessins ou espaces des Im . Ils aiment bcp et moins d agitation q les coins jeux ou ateliers ind autonomes sans validation .

Je pense q il faut moduler sur la journée surtout si plusieurs niveaux .tous les enfts peuvent ainsi s y retrouver .

Pour les jeux , j instaure un temps de jeux libres en fin d apm ou pdt la récré en classe .

Mon atsem trouve mon organisation trop stressante .
Auriez vous des aides sur ce sujet pour q elle adhère et se sente plus impliquée svp?

Merci

Sylvie La lala 23/06/2016 18:53

J'ai 22PS-8MS et suis aussi dans ce questionnement; difficile l'organisation à la carte!
Le temps du choix entraine rapidement de l'agitation, j'ai essayé avec un tableau d'inscription, ils "scratchaient" leur photo sous l'image de l'activité mais le pointage reste compliqué et à la fin on incite un peu beaucoup pour que tout le monde passe. Entre ceux qui veulent faire et font tout en une matinée et ceux qui ne veulent que jouer...difficile de nourrir suffisamment les uns et motiver et créer une dynamique d'apprentissage pour les autres. j'ai fini l'année avec les bons vieux groupes couleurs totalement "has been" mais bien plus efficaces (au grand soulagement de mon ATsem qui elle aussi se sentait dépassée). Qui a LA bonne idée d'organisation?
Ensuite, je me dis que l' organisation de travail peut évoluer en cours d'année...de totalement libre vers incitation progressive....

noursette 23/06/2016 18:31

J'ai pour ma part opté cette année pour 3 ateliers ( 1 dirigé, 1 semi-dirigé et 1 autonome ) plus les coins-jeux. Pas de groupes et je laisse les enfants choisir leur atelier ( je cochais bien sur les enfants à mon atelier, et l'atsem au sien). J'exigeais que tous les petits soient passés à la fin de la semaine à mon atelier et à celui de l'atsem.
J'ai été inspectée en fin d'année et cette gestion de classe n'a pas plus. L'inspecteur voudrait que dans le temps imparti pour les ateliers les enfants restent au même atelier. Dans mon organisation , je n'exigeais pas cela puisqu'ils pouvaient changer d'atelier...Mon inspecteur a trouvé cette organisation trop bruyante et "fouillie".Les enfants bougeaient trop.
Bien sûr, maintenant je m'interroge : faut-il que je fasse des groupes ? mais je crains que cela revienne à faire des ateliers tournants .

isa 23/06/2016 19:22

Est-ce que tes élèves allaient au bout de l'activité ou bien arrêtaient-ils en cours ? je m'interroge sur la signification "rester au même atelier dans le temps imparti aux ateliers "

Karine 23/06/2016 12:34

Je suis dans le même questionnement . J ai le créneau de sport à 9.30 en plein milieu .
Je tiens à cette présentation d atelier mais elle est échelonnée . Je commence à en parler le vend en fin d apm puis le lundi . Je ne présente pas tout en détail car les activités autonomes sont connues par ex .

Pour l atelier 1: Je choisis le groupe .
Sauf en période 5: inscription libre mais complique , éparpillement des enfts .
C est vrai ils sont plus libres , autonomes mais je n y suis pas arrivé avec ce groupe .

Pour l atelier 2 des Im : j ai fait 3 groupes dans la semaine de 10 El .
1 groupe en ateliers autonomes
1 groupe en dessin
1 groupe avec moi ou chacun choisit son atelier selon les Im .

Le vendredi : chacun a le droit de refaire un atelier d une autre Im .

J ai hésité au début puis après l organisation me convenait . Les groupes tournent mais chacun choisit dans l atelier dirige son Im .

bounette 23/06/2016 14:46

Bonjour Karine. Peux tu nous dire quel niveau tu as? Peux tu nous expliquer un peu plus ton emploi du temps? Merci beaucoup. Pour moi à la rentrée, beaucoup de questionnement aussi, car j'aurais un double niveau petits moyens. Du coup l'organisation de la matinée avec des inscriptions libres me fait bien réfléchir!