Un peu perdu Semaine 3 (2016-2017)

Publié le par isa

SEMAINE 3/ 12 SEPTEMBRE 2016

DOMINANTE D'ACTIVITE CIBLEE : EXPLORER LE MONDE

« Pour réussir à l'école, j'agis, je m'exprime, je comprends dans l'atelier des Touche-à-tout »

Progression: Aider les élèves à se repérer dans le temps et l’espace pour répondre à leur besoin de sécurité et commencer à développer leur perception de ces deux dimensions associée aux émotions suscitées par la découverte d’un nouvel univers.

PROGRAMMES 2015 :L'école maternelle est une école bienveillante, plus encore que les étapes ultérieures du parcours scolaire. Sa mission principale est de donner envie aux enfants d'aller à l'école pour apprendre, affirmer et épanouir leur personnalité.

LE LIVRE DE LA SEMAINE

RESUME:

Bébé Chouette dort tranquillement à côté de sa mère dans un nid haut perché quand soudain il bascule hors du nid. Il se retrouve tout en bas, sur le sol, seul et perdu. Mais où est passée sa maman ? Petit écureuil aide Bébé chouette à retrouver sa maman

ACCUEIL:

PROGRAMMES 2015 :

L'accueil quotidien dans la salle de classe est un moyen de sécuriser l'enfant.

Les enfants apprennent à mettre des mots sur leurs émotions.

Les élèves sont accueillis par l'enseignant qui leur parle individuellement : «  Bonjour Noé, bonjour Lilou..... », il propose à chacun de choisir sur le mur des émotions l'image qu'ils veulent mettre dans leur boite à émotions de leur sac d'explorateur( le mur des émotions est un endroit où des petites images en quantité suffisante représentent des visages mimant une émotion, deux émotions sont disponibles :apeuré,tranquille)

PROGRAMMES 2015 :

L'enfant qui entre pour la première fois à l'école maternelle possède déjà des savoir-faire, des connaissances et des représentations du monde ; dans sa famille et dans les divers lieux d'accueil qu'il a fréquentés, il a développé des habitudes, réalisé des expériences et des apprentissages que l'école prend en compte.

L'équipe pédagogique aménage l'école (les salles de classe, les salles spécialisées, les espaces extérieurs...) afin d'offrir aux enfants un univers qui stimule leur curiosité, répond à leurs besoins notamment de jeu, de mouvement, de repos et de découvertes et multiplie les occasions d'expériences sensorielles, motrices, relationnelles, cognitives en sécurité.

TEMPS:

20mn

ACTIVITE:

1 participer aux ateliers autonomes

2 utiliser le bac sensoriel : eau+coquillages

COMPETENCE:

(Explorer le mondeChoisir, utiliser et savoir désigner des outils et des matériaux adaptés à une situation, à des actions techniques spécifiques

ORGANISATION:

individuellement

1 Chaque ACTIVITE est en un seul exemplaire et fait l'objet d'une présentation individuelle.

(retrouver les activités de manipulation et d'exploration sur le blog)

2 BAC SENSORIEL «  Je joue dans le bac à eau »

Matériel:bac à eau+ coquillages+ contenants ( gobelets,boites...)

Consigne: «  Voici le bac à eau, tu mets ton tablier avant de jouer, tu fais attention de ne pas te mouiller, tu relèves tes manches, tu ne renverses pas l'eau par-terre ou sinon tu dois laisser ta place, tu peux utiliser tous les objets qui sont dans le bac »

RITUEL:

PROGRAMMES 2015 :Pour les plus jeunes, les premiers repères temporels sont associés aux activités récurrentes de la vie quotidienne d'où l'importance d'une organisation régulière et de rituels qui marquent les passages d'un moment à un autre

L'enseignant regroupe ses élèves à l'aide d'une petite musique qui indique le moment de se retrouver devant un mur où des photos des lieux des activités sont affichées . Les premiers jours, c'est l'enseignant qui indique l'activité à venir. Il prend l'image d'un lieu ( salle de sport, coin bibliothèque/regroupement, cour de récréation, cantine, dortoir, toilettes). Il prend une image ,nomme le lieu et indique ce qu'ils vont y faire. Au cours de la semaine, il sollicite des élèves pour qu'ils nomment le lieu puis au fil des jours pour qu'ils indiquent l'activité.

EPS:

PROGRAMMES 2015 :Au sein d'une même classe, l‘enseignant prend en compte dans la perspective d'un objectif commun les différences entre enfants qui peuvent se manifester avec une importance particulière dans les premières années de leur vie. L'équipe pédagogique aménage l'école (les salles de classe, les salles spécialisées, les espaces extérieurs...) afin d'offrir aux enfants un univers qui stimule leur curiosité, répond à leurs besoins notamment de jeu, de mouvement, de repos et de découvertes et multiplie les occasions d'expériences sensorielles, motrices, relationnelles, cognitives en sécurité.

L'enseignant les observe dans leur jeu libre afin de mieux les connaître

TEMPS:

30 mn

ACTIVITE:

explorer la salle des intelligences

COMPETENCE:

-

ORGANISATION:

collective

Dans le cadre de la théorie des IM (intelligences multiples), les élèves vont utiliser une salle dans laquelle des coins IM auront été préparés et vont pouvoir aller vers ce qui les attire pendant que l'enseignant note et observe. Il n'indique que les consignes de sécurité et de rangement, n'intervient pas dans le choix des élèves et ne donne aucune orientation dans l'utilisation du matériel mis à disposition. Chaque jour, il note le/les choix des élèves afin de mieux connaître leur dominante IM.Au fil de la semaine, il précise « Choisissez d'abord le coin que vous préférez ».

Document descriptif en bas de cette préparation

 

ENIGME DU LUNDI:

PROGRAMMES 2015 :L'enseignant s'adresse aux enfants les plus jeunes avec un débit ralenti de parole ; il produit des énoncés brefs, syntaxiquement corrects et soigneusement articulés. Constamment attentif à son propre langage et veillant à s'adapter à la diversité des performances langagières des enfants, il s'exprime progressivement de manière plus complexe.

Pour provoquer la réflexion des enfants, l'enseignant les met face à des problèmes à leur portée. Mentalement, ils recoupent des situations.

Tout au long de l'école maternelle, l'enseignant crée les conditions bienveillantes et sécurisantes pour que tous les enfants (même ceux qui ne s'expriment pas ou peu) prennent la parole

TEMPS:

 

6 mn

ACTIVITE:

imaginer un scénario d'explication à la situation énigmatique

 

COMPETENCE:

(Mobiliser le langage dans toutes ses dimensionscommuniquer avec les adultes

ORGANISATION:

collective

Enigme du LUNDI : Des traces de pas ( à faire avec des chaussures + bicabornate ou farine) sont visibles dans la classe, elles se dirigent vers les toilettes de l'école (ou autre lieu selon la configuration de l'école).Qui est entré dans la classe ? Pour quoi faire ? Pour aller où ? Est-ce que c'est la marionnette ?

L'enseignant laisse les élèves observer, commenter et proposer des explications. Il est important de rassurer les enfants en fin de discussion et trouver une explication de type « une autre atsem de l'école qui voulait aller aux toilettes » tout en indiquant les consignes de sécurité (rester avec le groupe, ne pas rester seul dans la classe ou la cour de récréation, savoir se repérer dans l' école)

(Pas de regroupement collectif les autres jours de la semaine, les élèves se dirigent directement dans les ateliers préparés)

 

 

ATELIERS 1:

PROGRAMMES 2015 : Les situations inscrites dans un vécu commun sont préférables aux exercices formels proposés sous forme de fiches.

Les apprentissages des jeunes enfants s'inscrivent dans un temps long et leurs progrès sont rarement linéaires. Ils nécessitent souvent un temps d'appropriation qui peut passer par la reprise de processus connus

TEMPS:

 

24-30 mn

 

 

ACTIVITES:

1 Raconter le livre de la semaine dernière (Le m de maman) en petit groupe

2 Découper la pâte à modeler

 

COMPETENCES:

1 (Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions)Pratiquer divers usages du langage oral : raconter

2 (Explorer le monde )Choisir, utiliser et savoir désigner des outils et des matériaux adaptés à une situation, à des actions techniques spécifiques

 

ORGANISATION:

atelier 1 supervisé par l'enseignant

atelier 2 supervisé par l'atsem

ATELIER 1 «  Nous racontons le m de maman»

Support:-

Matériel: album

Consigne: Etape 1 «  Je relis le livre Le m de maman»

Etape 2 :  « Nous le racontons ensemble»

L'enseignant sollicite les enfants pour dire les phrases les plus « faciles » ex : Maman, moi je l'aime

ATELIER 2 «  Je découpe la pâte à modeler pour faire des petites boules»

Support: -

Matériel:boule de pâte à modeler + couteau plastique + paire de ciseau

Consigne: «  Tu as ta grosse boule de pâte à modeler, tu la découpes pour faire d'autres boules»

L'adulte montre comment rouler la pâte à modeler pour réaliser une autre boule.

 

RECREATION:

 

TEMPS:

 

30 mn

ACTIVITE:

jouer dans la cour

COMPETENCE:

apprendre à coopérer en participant à des jeux

ORGANISATION:

collective

 

REGROUPEMENT :

PROGRAMMES 2015 :

L'école maternelle occupe une place privilégiée pour leur offrir une fréquentation de la langue de l'écrit, très différente de l'oral de communication.

L'école maternelle construit des passerelles au quotidien entre la famille et l'école, le temps scolaire et le temps périscolaire.

TEMPS:

 

10 mn

ACTIVITE:

écouter un livre

COMPETENCE:

(Mobiliser le langage dans toutes ses dimensionsComprendre des textes écrits sans autre aide que le langage entendu

ORGANISATION:

collective

TOUS LES JOURS:L'enseignant regroupe ses élèves pour la lecture du livre « Un peu perdu » . Elle est théâtralisée pour accrocher l'attention des petits élèves.

VENDREDII :Lecture du livre « Un peu perdu» .L'enseignant dit : «  Vous étiez vous aussi un peu perdus dans l'école, vous savez maintenant reconnaître les endroits et retrouver le m de votre maman dans l'école, bravo ! ».Puis lecture du cahier de liaison

 

ATELIERS 2:

PROGRAMMES 2015 :L'enseignant crée les conditions d'une accumulation d'expériences assorties de prises de repères sur l'espace en permettant aux enfants de l'explorer, de le parcourir,

Par l'utilisation et la production de représentations diverses (photos, maquettes, dessins, plans...) et également par les échanges langagiers avec leurs camarades et les adultes, les enfants apprennent à restituer leurs déplacements et à en effectuer à partir de consignes orales comprises et mémorisées

TEMPS:

 

45 mn

 

et après la sieste, selon les élèves.

ACTIVITES:

1 Se déplacer dans la classe et dans l'école pour retrouver les m des mamans (IM kinesthésique)

2 Jouer à la chasse au trésor (IM musicale)

3 Tracer des chemins pour les copains ( IM interpersonnelle)

 

COMPETENCES:

( explorer le monde )Situer des objets par rapport à soi, entre eux, par rapport à des objets repères.

 

ORGANISATION:

atelier 1 avec enseignant

 

atelier 2 avec l'atsem

 

atelier 3 en autonomie

 

 

 

 

ATELIER 1 «  Je vais à la recherche des m des mamans »

Support:-

Matériel: le m de maman de chaque enfant du groupe + photos de lieux de la classe et de l'école ( en grand pour le jeu et en petit pour le carnet d'exploration) + carnet d'exploration

Consigne:

«  Tu vas mettre ton m de maman dans l' endroit que je vais te montrer, tu trouveras une photo de cet endroit que tu devras rapporter pour que les copains puissent aller chercher ton m»

L'enseignant choisit un endroit de la classe ou de l'école, il accompagne l'enfant seul et laisse son petit groupe sous la surveillance de l'atsem, arrivé à l'endroit, une photo de l'endroit est bien en évidence, l'enfant prend la photo et laisse son m à la place.Quand il revient, il confie la photo à un enfant du petit groupe qui est chargé d'emmener le groupe pour trouver le m. L'enfant dont le m est cherché accompagne le groupe mais ne doit rien dire jusqu'à ce qu'on lui rende son m. L'image est ensuite remise à sa place.

Trois niveaux de réponse sont attendues : 1-se rendre dans l'endroit avec l'aide de l'adulte, 2- se rendre dans l'endroit sans l'aide de l'adulte, 3- nommer l'endroit et s'y rendre sans aide.

Sans aide ne signifie pas sans adulte, l'adulte est présent mais suit le groupe.En fonction de l'aisance de certains élèves, l'enseignant peut demander à des binômes de faire la recherche à deux.

En fin de séance, les élèves collent les images des lieux dans leur carnet d'exploration. A d'autres moments de la journée, l'enseignant peut reprendre avec l'un ou l'autre son carnet pour le faire nommer les lieux.

Pour le carnet de suivi :

identifier les espaces communs de l’école (salle de classe, salle de jeux, couloirs, dortoir, salle de restauration, cour...) et sy déplacer en autonomie

ATELIER 2 «  Je joue à la chasse au trésor»

Support: -

Matériel:bac de playmaïs+ objets cachés+ images des objets sous forme de tableau+ chansons enregistrées

Consigne :«  Voici tous les objets qu'il faut trouver pendant le temps de la chanson,dés que tu trouves un objet, tu le poses sur son image, dés que la musique s'arrête, on regarde si tous les objets ont été trouvés»

Le groupe d'enfants recherche ensemble. L'atsem chante ou fredonne pour aider à la mémorisation de la chanson.

 

ATELIER 3«  Je fais un chemin pour mes copains»

Support: -

Matériel:cailloux+ kapla

Consigne :«  Tu traces un chemin pour que tes copains puissent marcher dessus quand tu l'as fini»

Le petit groupe en autonomie organise ses chemins et s'invite à tour de rôle à emprunter leur chemin. On peut augmenter les difficultés en demandant d'emmener dans tel ou tel endroit de la classe.

 

 

 

RANGEMENT/SORTIE

SIESTE

REPRISE ATELIERS SELON LES ELEVES

REGROUPEMENT 3

PROGRAMMES 2015 :L'enseignant anime des moments qui ont clairement la fonction de faire apprendre, notamment avec des comptines, des chansons ou des poèmes

TEMPS:

 

10 mn

ACTIVITE:

chanter

COMPETENCE: dire de mémoire et de manière expressive des comptines

ORGANISATION:

collective

Chanson de rentrée

RANGEMENT/SORTIE

BILAN QUOTIDIEN:

OBSERVATIONS:

DIFFICULTES RENCONTREES:

SOLUTIONS ENVISAGEES:

SATISFACTIONS:

 

ORGANIGRAMME :

 

Un peu perdu Semaine 3 (2016-2017)

document réalisé sous Xmind qui peut être modifié quand on a cette application

document Xmind converti en pdf

Un peu perdu Semaine 3 (2016-2017)

Publié dans explorer le monde 2017

Commenter cet article

dominique 18/09/2016 15:39

merci merci isa ; je suis à quelques années de la reraite et grace à ton merveilleux travail j'ai rerouvé la pêche pour aller jusque bout avec des idées de travail que j'ai longtemps chercher à mettre au point
tu es geniale et mes élèves sont très interessés .

isa 18/09/2016 16:18

merci Dominique, j'aime lire ce commentaire :-))

Isabelle B 08/09/2016 19:12

Bonsoir Isa, merci beaucoup. Les sacs d’explorateur ont beaucoup de succès et les M des mamans sont superbes.

Isabelle B 07/09/2016 18:20

Bonjour Isa, je n'arrive pas à ouvrir le dossier "pour réussir à l'école j'agis xmind". Peux-tu m'aider ?Je te remercie.

isa 08/09/2016 09:31

Voilà j'ai enfin trouvé comment convertir mon fichier Xmind en pdf, je viens de l'ajouter, merci de me pousser à trouver encore des astuces... Est-ce que vous préférez que mes polices soient en noires pour une meilleure impression ?

chounette41 07/09/2016 14:46

un peu perdue ...là c'est moi la maîtresse qui est un peu perdue ...impossible de faire 2 plages d'atelier le matin ...je veux prendre le temps et je les sens trop "petits" pour les bousculer ... comment faites vous ? suis je la seule dans ce cas ??? Merci

isa 07/09/2016 14:58

nous sommes à la première semaine ( les deux jours précédents étaient la rentrée), c'est sûrement normal. Tu vois que mes préparations ont retiré le regroupement de la première partie de la matinée (sauf énigme du lundi) pour permettre un temps d'atelier plus long, le travail en petit groupe étant prioritaire sur celui en grand groupe. C'est un choix, chacun adapte à sa façon de travailler et à ses habitudes. Ne t'inquiète pas Chounette, l'année commence.

Karine k2 05/09/2016 13:18

Excuse moi Isa mais chaque année , je suis perdue . Je suis convaincue de ce libre choix et les enfts apprécient .
Les ateliers 1: l enft choisit à quel moment il vient dans le groupe de travail .
Il peut faire les 2 ateliers .

Pour l atelier 2: j avais bien compris une seule compétence .
L enft doit faire au moins une des activités proposées et plus s il le souhaite ?

Avec 30 él, pas facile sans atsem le matin !!

Est ce q j ai bien compris ??

Merci encore .

isa 05/09/2016 14:15

Je ne t'ai pas répondu Karine sur le nombre d'activités par enfant mais c'est la même chose ,ils peuvent refaire autant de fois qu'ils le souhaitent à condition de ne pas empêcher un copain qui voudrait faire et qui n'a pas encore fait.

isa 05/09/2016 14:12

attire*

isa 05/09/2016 14:11

Que ce soit pour les ateliers avant la récréation ou après la récréation, les élèves y vont spontanément. Concernant les PS et TPS, les explications en grand groupe pour décrire les ateliers sont à oublier, Les enfants sont petits et ne comprennent pas que l'enseignant parle à chacun d'eux, c'est pourquoi ils ne se sentent pas concernés d'autant plus qu'ils n'ont rien sous les yeux ni dans les mains. D'autre part, au delà d'une consigne, ils ne mémorisent plus donc expliquer 3 ou 4 ateliers comme cela se fait souvent est totalement illusoire. Je recommande de préparer les ateliers en mettant sur chaque table ou coin le matériel requis, les enfants observent en rentrant dans la classe après l'EPS ou la récréation, puis après le regroupement ou la lecture de l'album, ils se dirigent vers ce qui les attirent le plus ( c'est pourquoi il faut faire des entrées IM variées pour intéresser et motiver). L'enseignant donne une seule consigne: " Regarde ce qu'il y a sur la table et devine ce que tu vas devoir faire mais tu attends que je vienne pour t'expliquer". Les élèves se répartissent selon les places disponibles, selon leur rapidité à choisir et selon qu'ils sont invités par les adultes. Ensuite, l'enseignant passe d'atelier en atelier ( sans s'éterniser sinon l'attente sera trop longue et ce n'est pas bon, mieux vaut revoir individuellement ensuite) et donne la consigne ( pour les ateliers sans consigne, les enfants sont invités à commencer quand ils le souhaitent), puis termine par son atelier où il prend le temps de faire chercher les enfants sur les possibilités d'activités avant de lancer le travail avec eux. Il est important qu'ils se forment à cette façon d'essayer de savoir ce qu'ils vont pouvoir faire, ils seront de plus en plus performants dans cette démarche au fil de l'année. Les enfants apprennent à se répartir eux mêmes, il faut leur faire confiance et leur apprendre à choisir. Veillez à ce que cette répartition ne dure pas éternellement et qu'elle se fasse dans le respect des uns et des autres ( pas de bousculade, ni de cris). C'est un apprentissage et comme tout apprentissage, les débuts sont difficiles, les règles doivent être clairement énoncées et si ça ne fonctionne pas, ne pas hésitez à regrouper ses élèves pour soulever le problème ( Je trouve que nous n'arrivons pas à aller aux ateliers calmement, comment faire ? Qui veut me montrer comment faire ?), malgré leur jeune âge, ils comprennent tout à fait qu'on les sollicite pour résoudre une situation et ils en tiennent compte.

Karine k2 05/09/2016 10:49

Petit question :
Les enfts passent tous de manière échelonnée à l atelier 1?
Et pour l atelier 2, c est au libre choix selon son im dominante ou pas encore au début ?
Merci

isa 05/09/2016 10:59

Les deux ateliers sont en libre choix, évidemment les adultes vont inviter ,solliciter les enfants. Les IM sont les propositions d'entrées différentes pour travailler la même compétence, ça veut donc dire que tous les matins en atelier 2, on ne travaille que cette compétence. En revanche, tous les enfants colleront les images des lieux de l'école dans leur carnet d'exploration.