Le banc de l'amitié chez Virginie D

Publié le par isa

Nous avons installé un banc de l'amitié dans la cour et son inauguration a été un moment particulièrement fort pour tout le monde car il a permis, avant même d'être fonctionnel, de rassembler, de NOUS rassembler (la municipalité, l'inspecteur, l'équipe éducative, les parents et bien sûr les enfants) : une expérience unique et sans aucun doute inoubliable...

Je t'envoie donc le document qui a été adressé à notre inspecteur suite à sa demande et dans le but d'être diffusé aux écoles de notre circonscription.

Merci, merci, merci.

Le banc de l'amitié

« Du moi au nous, quelle est ma place dans le groupe ? », voici le titre de notre projet d’école 2014-2017.

L’un de nos objectifs privilégiés était de permettre à nos élèves de construire une relation avec l’autre.
Pour cela, nous avons proposé des activités en rapport avec la laïcité à l’aide du lien http://www.laicite-ecole.fr/, nous avons travaillé avec une danseuse professionnelle et orienté le répertoire de notre chorale.

L’une des chansons apprises s’appelait :
« Je veux devenir ton ami » de Brigitte et Jean-Paul Artaud.

En parallèle, nous avons trouvé un article relayé par le blog "ecolepetitesection" décrivant la réalisation d'un banc de l'amitié :

http://www.ecolepetitesection.com/2015/11/le-banc-de-l-amitie- pour-la-semaine-de-la-laicite-par-ageem-via-elodie.html

Il s'agissait d'une action nationale de l'AGEEM qui devait :
- contribuer à ce que chaque enfant apprenne le respect de soi et
des autres, l’attention à l’autre et l’entraide
- favoriser la confiance en soi et le sentiment d’appartenance à un groupe
C'était là, une belle occasion de passer de la théorie à la
pratique... les enfants allaient pouvoir expérimenter, "pour de vrai", l’empathie.

Alors, on a fabriqué le banc...

   
Le banc de l'amitié chez Virginie D
Le banc de l'amitié chez Virginie D
Le banc de l'amitié chez Virginie D

Quand on était petit, on a frotté le banc avec un morceau de papier de verre.
Ça faisait de la poussière alors on a nettoyé avec un aspirateur. 

 

Le banc de l'amitié chez Virginie D
Le banc de l'amitié chez Virginie D
Le banc de l'amitié chez Virginie D
Le banc de l'amitié chez Virginie D

On a trempé le rouleau dans la peinture et on a peint le banc en violet. 

On a pris les lettres de notre prénom pour poser sur le banc et pour faire joli.
On a pris des lettres pour écrire le mot "ami". 

Le banc de l'amitié chez Virginie D
Le banc de l'amitié chez Virginie D

et puis on l'a inauguré... 

Le banc de l'amitié chez Virginie D
Le banc de l'amitié chez Virginie D
Le banc de l'amitié chez Virginie D
Le banc de l'amitié chez Virginie D
Le banc de l'amitié chez Virginie D
Le banc de l'amitié chez Virginie D
Le banc de l'amitié chez Virginie D
Le banc de l'amitié chez Virginie D

Commenter cet article

Gwen 04/01/2017 22:32

J'aime beaucoup.

sylvieh 04/01/2017 21:18

A propos d'amitié de "créer du lien", j'ai vu sur Facebook une petite vidéo sur laquelle on voit les enfants et la maîtresse le matin assis sur la ligne en cercle et pour se dire BONJOUR, ils font un câlin à leur voisin qui passe à son voisin et ainsi de suite...
J'ai vraiment apprécié de voir comment les enfants y mettaient tout leur coeur...
J'ai proposé à mes élèves le jour des vacances avant Noël de se dire bonjour ainsi, j'ai remarqué que certains s'y livraient sans problème et que d'autres étaient plus réticents ( car pas habitués je pense).
ce matin, mercredi , les enfants étant moins nombreux, nous avons recommencé: les enfants ont tous participé avec plaisir sauf une petite fille qui restait très passive que je sens beaucoup moins ds la communication que ses camarades, j'ai donc dit à son voisin qu'elle n'avait pas l'air d'apprécié....et nous avons continué la chaîne des câlins...
Qu'en pensez vous ? Avez vous déjà expérimenté ?
Pourquoi l'ai je fait? Je ressens le besoin de développer l'empathie, la tendresse dans ma classe....dans ce monde parfois un peu brut...pour ne pas dire autre chose...
Pour cette petite fille ou un enfant qui se montrerait réticent, je pense dire avant de recommencer ce " bonjour ", que l'on n'est pas obligé, on le fait si on en a envie et si on ne veut pas on dit Non car c'est important de ne pas forcer quelqu'un à faire qq chose et qu'il faut apprendre à dire NON si on ne veut pas. Peut-être que cela pourrait être l'occasion de lire ce très bel album "Petit doux n'a pas peur" que j'ai découvert grâce à ton blog Isa.
En y réfléchissant davantage, je me demande si dans cette proposition, il n' y a pas qq chose de trop intime, je me pose la question...
Alors si vous avez un avis, n'hésitez pas!
Isa, je te souhaite une très belle année ainsi qu'à tous les collègues de ce merveilleux blog...

isa 04/01/2017 23:30

Le contact avec les autres peut présenter une difficulté pour certains enfants, la crainte d'un envahissement, les limites corporelles non identifiées, ou d'autres peurs alimentent ces réactions réticentes. Comme tu l'envisages spontanément, il est préférable de donner le choix et de ne pas stigmatiser ou reprocher cette attitude de défense. Il se peut qu'au fil du temps, l'observation des autres enfants permette une meilleure aisance dans ce mode relationnel.

sylvieh 04/01/2017 20:12

J'aime !!!!

Monique 04/01/2017 15:17

Merci pour le compte-rendu qui donne vraiment envie!
De plus, c'est un projet très fort mais qui nécessite peu de moyens.

edith 04/01/2017 13:39

Ce reportage complet du projet sent bon 'lotentik"
Merci, merci, merci!
Bravo!

christine G 04/01/2017 13:00

mon amitié vous rejoint de tout coeur avec ce projet très sympa!!!!