Le burn-out chez Gestes professionnels

Publié le par isa

Le dernier document mis en ligne : Burnout ou Syndrome d’épuisement professionnel
En espérant que cela puisse alerter, prévenir, aider ceux qui comme moi ont ou risquent d'être confrontés à cette épreuve.

Le burn-out chez Gestes professionnels
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mimi86 16/01/2017 11:02

Merci Isa. Je me reconnais complètement dans cet article. Je commence à aller beaucoup mieux et je suis suivie régulièrement par un psychologue qui pratique la métacognition (partir d'une situation-problème, verbaliser ses émotions et ses pensées négatives et leur opposer des propos réalistes et positifs pour "aller mieux"). Je sors la tête de l'eau aussi grâce à ton blog et à un changement de poste : plus de direction, plus de classe unique et tout plein de collègues et une super directrice bienveillante et tout et tout. Et bien sûr, à côté, j'ai mon super chéri et mes 2 petits loups (même s'ils m'épuisent aussi) qui sont là pour me soutenir, à leur façon... Alors pour toute cette joyeuse équipe, je dis merci ! J'ai l'impression de renaître professionnellement.

Marie-Pierre C. 22/01/2017 14:57

Et bien, Isa, tu as été la bouée ! Après, une année très compliquée, j'ai réussi grâce à ton travail et au partage de ce blog de prendre à nouveau du plaisir à faire classe. Alors un grand MERCI !

isa 16/01/2017 15:40

Rien ne me réjouit plus que de savoir que mon aide (entre autres) t'a permis de retrouver élan et renouveau. Mon objectif premier dès 2007 a toujours été d'accompagner ceux qui en ont le plus besoin et qui pourraient sombrer sans la bouée que je leur lance.

karine k2 15/01/2017 21:57

Merci isa.
A relire donc.

isa 15/01/2017 19:51

Le présentéisme n'est pas un bon indicateur dans la vie professionnelle et l'épuisement est au bout de la route (lire cet article http://www.lemonde.fr/emploi/article/2016/01/08/le-presenteisme-coute-plus-cher-que-l-absenteisme_4844015_1698637.html).Nous avions soulevé le sujet de l'aide, je remets le lien http://www.ecolepetitesection.com/2016/05/les-conflits-volet-7-trouver-de-l-aide.html

Krol 15/01/2017 16:42

Oui, c'est un travail sur soi que de savoir comment être professionnelle sans pour autant se perdre et s'épuiser en cherchant frénétiquement la perfection... Dans les moments où tout semble compliqué, une grosse respiration s'impose et 2 armes-solutions peuvent sauver de l'implosion: le sport (la course à pied ne demande pas beaucoup de matériel, juste une bonne paire de chaussures et tant pis si le "costume" n'est pas tendance) et/ou l'humour, implacable et tant pis si l'amour propre en prend un coup...

Karine k2 15/01/2017 16:12

J ai été proche de cette situation aussi .
C est un travail sur la pleine conscience et la communication verbale en exprimant ses attentes et ses émotions qui m a permis de choisir ce q je voulais faire à l Ecole et sans obligation.

Krol 15/01/2017 15:16

Oui, je trouve aussi le sujet intéressant; parfois, j'ai l'impression que j'en suis proche de ce burn-out, tellement ça chauffe dans ma tête lors de l'hyper réflexion sur des moments de vie de classe vécus ou à venir... Ça vous le fait à vous aussi?

Marie-Pierre C. 22/01/2017 16:34

désolée... je viens de voir une coquille !
"Penser" tout le temps à l'école est toxique...
Mon doigt a écrit sans que mon cerveau ne suive...

Marie-Pierre C. 15/01/2017 15:28

Ouhla... oui, j'ai connu... Aujourd'hui, j'apprends à calmer mon cerveau et à privilégier le langage du coeur. Cela ne veut pas dire en faire moins, ou mal ! (Au contraire ! Je fais plus de choses pour ou en rapport avec l'école, mais surtout avec plus de plaisir !)
Mais cela veut simplement dire : prendre soin aussi de soi. Alors quand je ressens le besoin de lever le pied, je le lève sans culpabiliser.
Pendant tout le temps à l'école est toxique... enfin ça l'a été pour moi.
Alors préservez-vous !

edith 15/01/2017 09:40

Merci de permettre d'aborder ce sujet