La zone B et les vacances

Publié le par isa

J’ai l’esprit tout ennuyé

Pierre de Ronsard

J’ai l’esprit tout ennuyé
D’avoir trop étudié
Les Phénomènes d’Arate ;
Il est temps que je m’ébatte
Et que j’aille aux champs jouer.
Bons Dieux ! qui voudrait louer
Ceux qui, collés sus un livre,
N’ont jamais souci de vivre ?

Que nous sert l’étudier,
Sinon de nous ennuyer ?
Et soin dessus soin accroître
A nous, qui serons peut-être
Ou ce matin, ou ce soir
Victime de l’Orque noir ?
De l’Orque qui ne pardonne,
Tant il est fier, à personne.

Corydon, marche devant ;
Sache où le bon vin se vend ;
Fais rafraîchir la bouteille,
Cherche une feuilleuse treille
Et des fleurs pour me coucher.
Ne m’achète point de chair,
Car, tant soit-elle friande,
L’été je hais la viande ;

Achète des abricots,
Des pompons, des artichauts,
Des fraises et de la crème
C’est en été ce que j’aime,
Quand, sur le bord d’un ruisseau,
Je les mange au bruit de l’eau,
Etendu sur le rivage
Ou dans un antre sauvage.

Ores que je suis dispos,
Je veux rire sans repos,
De peur que la maladie
Un de ces jours ne me die,
Me happant à l’impourvu :
« Meurs, galant, c’est trop vécu ! »

Pierre de Ronsard, Les Odes

 

La zone B et les vacances

Le blog reste ouvert durant toutes les vacances

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Publié dans vacances

Commenter cet article

F
Moi en vacances, me reposerai
Moi en vacances, me lâcherai
Moi en vacances, me promènerai
Moi en vacances, m'interrogerai
Moi en vacances, irai voter
Moi en vacances, en vacances, en vacances !!! Tralalala !
Et bon courage les A
Répondre
I
belle anaphore , de plus en plus déclinée , n'est-ce pas ?
E
C'est pas du Ronsard, ni du Yobrego.....chacun ses talents!

A Puligny
Je suis grogui!
Ils sont gentils
et bien mimis,
Mais quel fourbi
Le vendredi!
Promis
quand c'est fini
L'aut' vendredi
Je vous écris
Avant d'parti
Me reposi!
Si si si !

bon week-end à tous!
Répondre
I
C'est super hihihi
Y
A Varaize on est balèzes
peinards et benaises
mais cette dernière semaine me pèse
forcément zone charentaise
je préférerais prendre mes aises
sur un sable doux qui apaise......

et voilà pourquoi je ne serai jamais poète
Répondre
I
Et moi je ne sais plus écrire c'est quoi ce commentaire incompréhensible ?
I
Tu as tort ,ton poème est singulier et me f'a fait rire donc partage d'émotion, non ?
Ca
C
Achète des abricots,
Des pompons, des artichauts,
Des fraises et de la crème
C’est en été ce que j’aime,
Quand, sur le bord d’un ruisseau,
Je les mange au bruit de l’eau,
Etendu sur le rivage
Ou dans un antre sauvage.

Je l'emmène en vacances pour me l'approprier et le lirai dès la reprise à mes élèves merci!! et bonnes vacances ou bon printemps à tous

reprise prévue fin avril avec pour moi une période dédiée à la culture ( à la poésie)et à PICASSO puisque la ville de Rouen a programmé ses oeuvres dans 3 de ses musées! Des collègues ont elles des idées d 'exploitations pour cet artiste : céramique, sculptures peintures merci d'avance
Répondre
I
Ces melons furent cultivés dans les jardins d'une propriété pontificale, dans le village de Cantalupo, près de Rome. Ils arrivèrent dans le Comtat Venaissin, grâce aux papes d'Avignon, sous le nom de « pompon », dans la seconde moitié du xive siècle.
I
J'ai trouvé: ce sont des sortes de melons blancs
I
Ce serait intéressant de savoir ce que Ronsard évoque
E
j'ai trouvé 2 pistes (sans garantie)
- une plante de la baie de Somme
- un "biscuit" friandise (je ne sais pas trop) sans cuisson......
I
Est-ce que quelqu'un sait ce que sont les pompons qu'on mange ?
I

http://www.ecolepetitesection.com/article-15410232.html