Je hais les haies de Raymond Devos

Publié le par isa

Je hais les haies
Qui sont des murs.
Je hais les haies
Et les mûriers
Qui font la haie
Le long des murs.
Je hais les haies
Qui sont de houx.
Je hais les haies
Qu’elles soient de mûres
Qu’elles soient de houx !
Je hais les murs
Qu’ils soient en dur
Qu’ils soient en mou !
Je hais les haies
Qui nous emmurent.
Je hais les murs
Qui sont en nous.

Raymond Devos
 

irving penn

irving penn

Publié dans poésie, lire, enfants

Commenter cet article

fred 30/04/2017 16:48

Cependant moi, j'aime les haies de houx, de muriers et de pyracanthas, je trouve cela bien plus joli que le thuya ou le troène... et puis, a sert d'abri aux petits oiseaux ! mais je suis certain que Raymond était d'accord, il voulait juste faire un bon mot!

isa 30/04/2017 23:53

Oh non !!!

fred 30/04/2017 23:16

Isa, m'accusais-tu d'avoir des préjugés? Je ne les aime point. Point. et même d'exclamation ! Mais les haies, oui, je ne les hais point. Jacques Brel parlait de fenêtres et de murs: "avec des tas de fenêtres et presque pas de murs. Et il f'ra bon y être..." en fait, il haïssait les fenêtres parce qu'enfant il s'ennuyait devant elles...

isa 30/04/2017 16:52

Les haies de préjugés aussi

Daomich 30/04/2017 15:42

Ça tombe à pic en ce moment...
Les murs montent tout autour de nous et beaucoup ne les voient pas monter...
Sont il déjà en nous?

Myrtille 30/04/2017 14:13

Un grand monsieur !