L'étranger de Charles Beaudelaire

Publié le par isa

L'étranger de Charles Beaudelaire

L’Etranger

Charles Baudelaire

— Qui aimes-tu le mieux, homme énigmatique, dis ? ton père, ta mère, ta sœur ou ton frère ?
— Je n’ai ni père, ni mère, ni sœur, ni frère.
— Tes amis ?
— Vous vous servez là d’une parole dont le sens m’est resté jusqu’à ce jour inconnu.
— Ta patrie ?
— J’ignore sous quelle latitude elle est située.
— La beauté ?
— Je l’aimerais volontiers, déesse et immortelle.
— L’or ?
— Je le hais comme vous haïssez Dieu.
— Eh ! qu’aimes-tu donc, extraordinaire étranger ?
— J’aime les nuages… les nuages qui passent… là-bas… les merveilleux nuages !

Charles Baudelaire, Petits poèmes en prose, 1869

Publié dans poésie, lire, enfant

Commenter cet article

Chrisdelorraine 25/04/2017 20:58

Merci pour ce poème. ça me plait bien de lire de la poésie. J'y mets le ton et les langueurs...:)) J'adore !

isa 26/04/2017 09:54

Notre thème étant la poésie, je vous propose quelques poèmes choisis à lire à vos élèves.

christine G 25/04/2017 18:06

avoir la tête dans les nuages oh oui!!!!! je" suis "sur l'iss avec notre astronaute français mais les nuages me suffiraient amplement merci Isa