Bonne fête les mamans

Publié le par isa

Bonne fête les mamans

MA MERE

Quelquefois sur ma tête elle met ses mains pures,
Blanches, ainsi que des frissons blancs de guipures.
Elle me baise au front, me parle tendrement,
D'une voix au son d'or mélancoliquement.
Elle a les yeux couleur de ma vague chimère,
O toute poésie, ô toute extase, ô Mère !
A l'autel de ses pieds je l'honore en pleurant,
Je suis toujours petit pour elle, quoique grand.

Emile Nelligan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Publié dans aparté

Commenter cet article

J
Merci Isa !
magnifique poème !!!
Répondre
I
Je t'en prie. Oui beau poème mélancolique.
D
Les Gouzous de la Réunion !!! J'adore !
Répondre
A
Merci pour cette jolie pensée !!!
Répondre
I
Merci Anne'So