Le carnet de suivi et l'observation: et si vous deviez ranger les apprentissages ?

Publié le par isa

Partis du plus large, nous tentons de resserrer notre réflexion autour de l’élaboration du carnet de suivi et sa concrétisation.

Au fil de nos discussions, je suis arrivée à ce constat :

Vos préalables autour de l’envie de venir à l’école, du goût d’apprendre, de la curiosité de vos élèves apparaissent supérieurs aux apprentissages en tant que tels.

Vous avez apporté votre contribution et parfois même détaillé comment observer ces préalables.

Passons maintenant aux apprentissages et voyons ensemble si ,selon vous, il se dégage des priorités.

Loin de moi l’idée de ne cibler qu’un ou deux domaines d’apprentissage.En 2012, lorsque j’ai voulu mettre au clair mes choix pédagogiques (ceux qui construisent une identité professionnelle) j’ai écrit les cinq piliers de ma pédagogie , l’un d’entre eux est d’aborder tous les domaines de manière égale.

C’est donc confortée par cette conviction que je vous demande néanmoins de ranger les observations fondamentales. Ranger ,ordonner doit permettre que le temps consacré à l’observation ne se fasse pas aux dépens des apprentissages et c’est en ce sens qu’il est impératif de prioriser son travail d’observation et de temps à remplir le carnet de suivi.

Pour ce faire, je vais vous donner une exercice difficile, difficile parce qu’il faudra faire un choix et renoncer est toujours torturant mais je pense que cette étape est déterminante.

Je vous demande de ranger les 5 domaines d’apprentissage du plus conséquent pour la scolarité d’un enfant à un peu moins conséquent, tout en reconnaissant qu’ils sont très importants.

Je vous les donne dans l’ordre où nous les avons travaillés cette année :

  • Explorer le monde
  • Agir, s’exprimer, comprendre à travers les activités artistiques
  • Construire les premiers outils pour structurer sa pensée
  • Agir, s’exprimer, comprendre à travers les activités physiques
  • Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions

Merci de continuer à contribuer à cet approfondissement collectif qui permet de guider vos pas et ceux des collègues en recherche.

 

Le carnet de suivi et l'observation: et si vous deviez ranger les apprentissages ?

Publié dans observation

Commenter cet article

Val 19/05/2017 08:09

En fait j'ai -lentement et à tâtons - commencé le carnet de suivi des apprentissages et j'ai essayé de prendre un item dans chaque domaine : le langage oral en commentaires de photos, le langage écrit autour du prénom, les activités sportives (en partant d'une photo aussi), la construction de la pensée autour de la construction du nombre, pour les activités artistiques... je suis partie d'un de leur dessin. Je n'ai pas encore abordé "explorer le monde". En fait il y a des domaines qui interfèrent (quand ils commentent leur activité sportive je vois aussi le langage par ex, pour l'activité dessin je vois aussi des éléments graphiques, la tenue de l'outil...). Du coup je ne mentionne pas un domaine particulier.
A chaque fois le schéma est le même : 1- j'observe (et l'enfant agit) 2 - Je valorise, garde la trace (et l'enfant réussit) 3 - J'interprète (et l'enfant comprend)
C'est une manière de présenter que j'ai trouvé sur internet, qu'on nous a présenté en animation péda, que vous avez aussi dû rencontrer. Isa je vais t'envoyer les exemples que j'ai trouvé si tu veux.
Du coup je fais des choix dans chaque domaine mais je ne priorise pas. Je veux aussi aborder le vivre ensemble, le plaisir de venir à l'école, je vais le faire à partir de photos où j'orienterai mes questions. Je ne vais pas reprendre tous les domaines travaillés et évalués en classe, je dois faire des choix, d'où ma difficulté.
J'ai eu du mal à m'y mettre du coup cette année je n'ai pas encore donné le carnet mais j'ai fait un entretien avec les parents.

isa 19/05/2017 09:37

Tu as pris un item dans chaque domaine , c'est une autre façon de prioriser, tu attaches de l'importance à ce que tu as observé dans chacun des domaines, le seul bémol est peut-être la progression. Est-ce que cela a été une interrogation ?

fanou 18/05/2017 22:02

Je n'arrive pas à les ranger, mais s'il fallait que je priorise, je mettrai l'oral au centre, il engloberait même le 4 autres domaines.

Daomich 18/05/2017 18:45

Je mettrai activités physique en second car pour moi à cet âge la le devellopement physique est tellement primordial pour les enfants... Mens sana in corpore ...
Bouger bref !
Structurer sa pensée est pour moi une etape plus difficile et donc qui vient en fin.. Comme une conclusion à ce Qu on a fait avant

Fanou 17/05/2017 23:08

Je ne peux pas les ranger par ordre de priorité.

isa 18/05/2017 13:29

Au fait, je m'adresse à Edith.

isa 18/05/2017 13:28

Finalement , tu réponds à ma question en priorisant le langage et la construction de la pensée que tu as choisis pour le carnet de suivi, c'est exactement ce que je vous demande. J'ai bien noté dans mon article qu'il n'était pas question de disqualifier un domaine plutôt qu'un autre mais de construire une démarche pour l'élaboration du carnet de suivi qui ne peut faire l'économie d'un questionnement sur ce que vous voulez y mettre. De ton côté, tu justifies ton choix par rapport aux désirs des familles, c'est vrai que c'est d'abord un outil à leur intention. On peut penser que notre responsabilité est aussi de montrer l'importance d'un apprentissage sans pour autant qu'il soit l'expression du lire-écrire-compter, l'oral en maternelle me semble devoir occuper une place de choix, déterminante pour tous les autres apprentissages. Les parents n'en mesurent pas toujours l'importance et notre devoir d'enseignant est de les accompagner dans l'attention qu'ils peuvent y porter afin de collaborer ensemble.

edith 18/05/2017 13:03

Correction automatique "grrrrr"
Fanou et pas Fanon
Excuse-moi.

edith 18/05/2017 12:44

Comme Fanon
Je ne réussis pas à prioriser, pas du tout, du tout, du tout.
Ni dans ma pratique, ni dans ma réflexion.
Je ne pense pas que les préalables, les temps d'appropriation, soient préjudiciables aux apprentissages "purs".
Est-ce ma pratique de classe de cycle (nouveau terme apparu) depuis de nombreuses années qui m'attire vers un fonctionnement plus souple où le but à atteindre sont les compétences de fin de cycle, sans priorité, sans référence aux niveaux PS/ MS/GS ?

Pour autant, j'observe et j'interprète pour chacun, les jalons d'un parcours scolaire.
Etape 1: Je me lance, j'agis
Etape 2: Avec mes pairs et avec l'adulte, je pose les jalons d'un parcours qui va être le mien dans ce temps et dans cet espace.
Etape 3: Je me développe, je progresse, je grandis, je comprends, j'apprends.

Est-ce que mes dispositifs et les situations, le matériel sont suffisamment ouverts, lisibles, pertinents pour que chacun comprenne ce qu'il peut expérimenter et développer à l'école?

Quant au carnet de suivi des apprentissages, j'ai commencé cette année, uniquement pour mes TPS/PS: avec une page sur les premiers acquis dans le domaine de l’écrit (l’initiale, le prénom, les prénoms des copains)
et une autre page en numération : maîtrise des petites quantités et connaissance des premiers chiffres.
Donc là j’ai priorisé, mais plutôt en fonction du temps que je voulais y passer et en fonction du « bagage » que j’avais (photos des ateliers collectifs ou des réussites individuelles)
Je dirai aussi que c’est peut-être ce qui symbolise pour les familles « l’école : apprendre à lire et à écrire » et pour ce qui est des autres domaines, ou pour l’épanouissement dans ce nouvel espace de vie, je fais aussi des photos, des bilans écrits personnalisés, mais pas dans l’esprit « évaluation », plutôt dans l’esprit « cahier de liaison » : ça s’appelle chez moi « les traces des apprentissages » avec des dessins libres, des textes de comptines, chansons, le travail sur les albums, les ateliers autonomes, les jeux de manipulation de construction……..

J’espère que tu t’y retrouveras, j’ai l’impression que c’est fouillis…mais le fait de l’écrire ( et d’échanger) m’aidera à y voir plus clair, mais je ne fais guère avancer la réflexion proposée.

isa 18/05/2017 11:55

Il n'y en a même pas un qui te semble plus essentiel ?

Co.c 17/05/2017 21:18

Choix difficile mais pour moi ce serait :
1- le langage
2- construire sa pensée
3- les activités artistiques
4- explorer le monde
5 - les activités physiques ( peut être parce que c est dans ce domaine où mon carnet est le moins rempli ! )

Karine k 2 17/05/2017 14:03

Alors :
1- langage
2- construire sa pensée
3- Explorer le monde
4- les activités artistiques
5- les activités physiques .
C est un peu cliché ,
Mais les activités physiques me semblent essentielles en maternelle comme les activités artistiques .
Je trouve q les attendus en construire sa pensée se construisent vite chez les El .
Je peux rapidement les évaluer .

Karine k 2 17/05/2017 12:43

Isa . Excuse moi mais je ne comprends pas très bien .
Faut il classer les 5 domaines avec une visée de ce qui est important à observer
Ou bien
Faut il classer les domaines avec une visée à long terme de réussite scolaire ?

merci

isa 17/05/2017 13:29

Selon moi, c'est la même chose , on se situe en maternelle , on travaille pour les adultes en devenir.

Julien 17/05/2017 01:18

Je choisirai (parce qu'il le faut snif ...):
mobiliser le langage
le deuxième est pour moi le plus difficile: j'hésite vraiment entre les activités physiques, artistiques et construire sa pensée grrr !!!
Je mettrai (mais pfff c'est dur !) les activités artistiques
les activités physiques
construire sa pensée (mais les mathématiques sont importants alors ???°
explorer le monde en dernier

Catherine 16/05/2017 21:47

Si j'ai bien compris, il s'agit donc de prioriser son travail d'observation. Si on reprend la logique, l'observation doit permettre de faire le point sur où en est l'élève et donc de voir de quel accompagnement particulier il peut avoir besoin, donc l'observation doit cibler ce qui va être déterminant pour la réussite de l'enfant : dans cette optique, on en a déjà parlé, ce n'est pas un domaine, mais la 1ère observation reste de voir comment l'enfant développe son côté élève.
Ensuite, parmi les 5 domaines, je dirai le langage, d'abord parce que lui aussi est déterminant dans la réussite de l'enfant, ensuite parce qu'il est transversal (on l'utilise dans tous les domaines, il a de multiples fonctions différentes : communiquer, décrire, justifier, expliquer, comprendre...) enfin, parce qu'il est difficile de l'évaluer que ce soit pour moi ou pour l'enfant et donc demande une attention / une préparation particulière (on a l'impression qu'il y a une bonne maîtrise de la compréhension sur une histoire et sur une autre histoire qui nous paraissait plus simple, les résultats sont complètement différents ou sur l'acquisition du vocabulaire, j'ai tjrs eu du mal à remplir les items comme "il acquiert et utilise le vocabulaire qu'on lui fournit", a contrario, en EPS, quand on évalue le lancer, on regarde s'il y a panier ou pas, c'est plus simple et plus rapide).
Après, je mettrai les domaines où l'adulte ou le pair est indispensable pour apprendre (et donc où il est important de savoir où on en est pour pouvoir proposer des accompagnements qui font que les apprentissages progressent) : les 1ers outils pour structurer sa pensée, les sciences, (a contrario de l'agir en EPS et de l'agir en arts visuels où bien sûr l'accompagnement est facilitateur mais où le tâtonnement et le fait d'être seul ne bloquent pas les apprentissages alors que si on n'explique pas le nb ou que l'on explicite pas ce qu'on apprend quand on fait des expériences sur l'eau, on n'apprend pas forcément grand-chose).
Je ne suis pas sûre d'avoir été très claire, pour résumer, je dirai : je me concentre sur ce qu'il me parait difficile d'évaluer et donc me demande d'y réfléchir un peu plus et sur les apprentissages où l'enfant ne peut vraiment pas apprendre seul.

isa 17/05/2017 08:53

Merci Catherine de commenter tes choix aussi précisément, c'est effectivement dans la justification qu'on trouve un ordre pour soi.

Lucile 16/05/2017 20:48

Bonsoir, moi je travaille en Rep+, donc le langage (dans toutes ces dimensions) occupe la plupart de mes activites.
Ensuite, difficile.... Les premiers outils pour structurer sa pensée, les activités physiques et les activités artistiques se tiennent dans un mouchoir de poche. Je les mettrai dans ce sens quand même.
Enfin, pour moi ce serait explorer le monde en dernier, mais ça ne veut pas dire que je laisse tomber ce domaine...
Que c'est dur de choisir!

mamounette8304 16/05/2017 19:19

c'est difficile! mais j'ai bien aimé cette année dans le déroulement des apprentissages
surtout entrer avec explorer le monde c'est surtout ça qui prime au début chez les petits et finir sur le langage et ses subtilités qu'ils peuvent commencer (dans les différents niveaux) à appréhender

Daomich 16/05/2017 18:45

Difficile...
Par goût je mettrais les expériences artistiques en premier
Mais très vite ... En un le langage... Dans toutes ses dimensions
A égalité en deux les activités physiques.... Et explorer le monde
En trois expériences artistiques
En quatre structurer sa pensée...