Le carnet de suivi et l'observation: en langage, que faut-il observer ?

Publié le par isa

Le carnet de suivi et l'observation: en langage, que faut-il observer ?

Pas simple de ranger les apprentissages et pourtant chaque acte de la vie correspond à une décision prise donc à un choix. Il est fondamental de garder à l’esprit que la vie professionnelle est basée sur ces idées : ordonner nos actes, faire des choix, prendre des décisions, avoir des initiatives, penser nos priorités. C’est ainsi que chacun mesure sa liberté d’action et de pensée.

En vous poussant ( oui c’est bien le mot pour certaines) à établir votre ordre dans les apprentissages, il est apparu que le langage dominait largement et se trouvait en tête des priorités.

Le langage est au cœur du développement cognitif. Il est indispensable et à ce titre doit faire l’objet d’une attention soutenue et active.

Voici ce que les programmes 2015 disent :

Le domaine « Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions » réaffirme la place primordiale du langage à l'école maternelle comme condition essentielle de la réussite de toutes et de tous. La stimulation et la structuration du langage oral d'une part, l'entrée progressive dans la culture de l'écrit d'autre part, constituent des priorités de l'école maternelle et concernent l'ensemble des domaines.

 

C’est donc une certitude que vous avez confirmée dans vos choix. Voici donc le premier travail dans l’élaboration du carnet de suivi , l’observation du développement du langage est essentielle.

Comment ?

A nouveau, vous vous retrouvez face à un choix.

Qu’est-ce qui dans l’acquisition du langage mérite mon attention et est signe de progrès à inscrire dans le carnet de suivi ?

Je vous demande que nous y réfléchissions ensemble afin d’être de plus en plus concrets pour construire ensemble une certaine idée du carnet de suivi qui soit à la fois compréhensible et succinct. Que ce carnet destiné aux familles et aux enfants soit un outil de liaison et d’encouragement et qu’il ne mobilise pas tout votre temps au détriment des apprentissages.

Je vous remercie encore d’être présents avec moi dans ce travail d’élaboration.

 

Publié dans observation

Commenter cet article

Catherine 06/06/2017 22:07

Je rajouterai qq chose par rapport au sens de ce qui est dit, puisque le langage c'est communiquer : parle-t-il de ce qui le concerne à lui ou arrive-t-il à s'intéresser aux sujets imposés en classe, écoute-il les autres ou essaie-t-il de parler même si personne ne l'entend, est-il dans la description, l'explication... Comment le langage est-il une trace de la compréhension : quand il raconte une histoire, choisit-il les détails ou les points essentiels, quel sens donne-t-il à l'histoire, repère-t-il ses caractéristiques (par ex ce qui se répète dans les contes en randonnée...)

isa 07/06/2017 16:08

oui Catherine, attention de ne pas repartir dans un nombre trop important d'observations. C'est effectivement de bonnes observations mais à nouveau il est préférable de faire des choix simples pour que le carnet de suivi soit facile à remplir et à lire. C'est mon point de vue.

Elodie 30/05/2017 22:34

Dans mon carnet, j'ai pour le langage 2 feuilles : langage oral et langage écrit

Pour le langage oral, par rapport à mes observables de TPS que j'ai cités dans mon commentaire précédent, j'ajouterais pour des TPS/PS (et toujours selon M Brigaudiot) :
- ose parler, tout seul devant le groupe-classe
- raconte un événement qu'il a vécu (formulé différemment selon l’événement) ... pour marquer l'entrée dans le langage d'évocation
- commente un dessin qu'il a fait + le dessin avec ma transcription

Pour le langage écrit :
- Je m'intéresse aux livres, aux histoires que lit la maîtresse. Je montre les images du doigt.
- Je tiens mon livre et tourne les pages dans le bon sens.
- Mon livre préféré est... ou J'aime beaucoup les imagiers. Je montre avec mon doigt pour que la maîtresse nomme...
- Je peux dire quelques titres de livres (quelques mots du titre...)
- J'arrive à raconter une histoire que je connais bien/ quelques moments clés / avec des mots. (Pour un enfant, j'ai mis : je participe à l'histoire avec des bruits et des expressions sur mon visage...)

Et pour des PS, j'ajouterais :
- Je mime l'acte de lire
- Je mime l'acte moteur d'écriture en traçant des dents de scie/des pseudo lettres/des lettres...
- Je regarde avec attention la maîtresse qui écrit
- J’essaie de représenter quelque chose sur une feuille de papier (naissance de la valeur symbolique de l’écrit)
- Je dessine et offre mon dessin en cadeau à quelqu’un (Le fondement de la fonction de l’écrit est en place : il sert à transmettre ou produire un effet sur autrui)

Enfin, j'ai mis dans l'univers sonore mais peut être serait-ce mieux dans le langage :
- J'ai mémorisé quelques/plusieurs comptines/quelques mots des comptines/les gestes des comptines...

Pour conclure, sur l'année pour mes élèves de TPS, il y a en moyenne 3 phrases/observations dans la partie langage orale et 3 phrases/observations pour la partie langage écrit. Pas plus...

Daomich 30/05/2017 19:10

Langage ...
Garder les bilans langage pour observer plus précisément
Mutisme
Parle à la maison pas à l'école
S exprime par mots complets ou incomplets
Quels pronoms sont utilisés
Quels temps verbaux
Quels connecteurs...
Utilise des phrases simples syntaxique ment correctes
Utiles des phrases complexes
Lecture d images ou début de récit ou recit à partir d histoires travaillés
Réinvestit le vocabulaire

Elodie 30/05/2017 15:02

Pour mes observables, je me suis aidée du dernier livre de Mme Brigaudiot.
- communique avec l'adulte/ses camarades par le regard, des gestes, des bruits...
- a parlé pour la première fois en classe ...
- s'exprime en mots phrases, phrases à 2 mots "cassée voiture", phrase simple " regarde, y a poussé Jovan", début de phrases complexes "parce que... après..."
J'essaie de noter chaque fois que j'observe un grand progrès un exemple de productions orales.

isa 13/06/2017 17:57

Il me semble que la simplicité de tes observations est ce qui doit être recherché, c'est très suffisant, ça en dit assez long sur les progrès et ça permet également de bien surveiller l'évolution.