Nous continuons à préparer l'année 2017-2018: questions à propos de vos idées

Publié le par isa

Tandis que nous poursuivons notre cheminement dans la préparation de l’année prochaine, se dessine dans vos esprits féconds une direction. Elle nous emmène vers les idées de parcours, de voyage, de cabanes, de découverte des autres. Nous avons laissé en chemin le thème de la différence (à moins que nous trouvions comment l’insérer dans ce projet) .

Des questions autour de la taille des cabanes ont été soulevées. C’est vrai qu’une grande cabane, ça peut faire peur pour sa réalisation en classe. Des petites vont également demander de la place mais semblent plus faciles à fabriquer. Pourquoi des cabanes ? Comment on les présente ? Qu’est-ce qu’on y met ?

Ensuite, je m’intéresse à votre proposition de parcours, que symbolisent-t-ils ? L’idée d’une carte affichée en classe qui représenterait l’avancée de ce(s) parcours serait-elle un outil pour mesurer les progrès (avec ce qui reste à faire) ou bien seulement une trace du « voyage » ?

Concernant la découverte des autres jusqu’où aller ? Ceux qui m’entourent (enfants de la classe, de l’école, personnes rencontrées dans l’école, dans les autres familles, à la maison de retraite …? Ceux que je ne connais pas ( idée de correspondance scolaire par exemple) ? Ceux que je ne connais pas et qui vivent très loin ( à travers des vidéos, des photos, des livres) ?

Tout cela demande une articulation qui tienne compte des domaines d’apprentissage. Des ébauches par les uns et les autres ont déjà été proposées. C’est un échange de grande qualité que vous menez et j’apprécie beaucoup la dynamique et la richesse. Je sais bien qu’il est difficile de construire un projet qui serait suffisamment large pour permettre d’englober les trois niveaux (PS,MS,GS). C’est un défi à relever, sachant que j’ai toujours privilégié les petits parce que ce sont eux les plus fragiles et qu’il est essentiel de leur offrir une école où ils se sentent sécurisés avec des projets proches de leurs préoccupations.

Nous continuons à préparer l'année 2017-2018: questions à propos de vos idées

Publié dans 2017-2018, préparation

Commenter cet article

isa 22/05/2017 15:19

La suite continue ici http://www.ecolepetitesection.com/2017/05/nous-continuons-a-preparer-l-annee-2017-2018-je-vous-propose-un-titre.html

fanou 21/05/2017 22:52

J'ai vu sur le web dans une école (Québec?) une sorte de coffre à roulettes à disposition des élèves dans la cour de récréation. Les enseignants ouvraient le coffre et à l'intérieur s'y trouvaient des rondins de bois de toutes tailles, des planchettes en bois aussi et plusieurs trésors naturels et sur la vidéo, on voyait les enfants laissaient libre cours à leur imaginaire et construire des cabanes, maisons, trains etc. Malheureusement, je n'ai pas mis ce site parmi mes favoris! Si ça parle à quelqu'un...

Daomich 21/05/2017 19:05

Pour l espace cabane je pense Qu une petite cabane est possible dans ma classe une cabane où on peut rentrer deux ou trois ... Mais plus ce n est plus u e cabane c est un appartement..

Daomich 21/05/2017 19:04

Dans le cadre du parcours géographique... Pourrait on insérer un voyage dans les objets géométriques...

isa 21/05/2017 19:08

peux-tu développer ?

Karine k 2 21/05/2017 13:41

Le projet correspondance se définit autrement avec les outils numériques .
J étais certainement restée sur un projet plus "papier" .

Je réfléchis depuis plusieurs jours à ce nouveau projet de rentrée et je l envisage aussi avec les moyens de mon école .

Avec le numérique , c est bcp plus facile si l échange se fait aussi au sein du blog .

Marie-Pierre C. 22/05/2017 07:00

Karine k2, la correspondance entre classes, je la voyais entre nous. Par exemple, nos deux classes correspondent ensemble. La classe de Fanou avec celle de Julien, etc... Nous sommes suffisamment nombreux sur le blog pour pouvoir trouver des correspondances, non ? Sinon, on peut proposer à des collègues plus près géographiquement si on souhaite un échange réel.

isa 21/05/2017 15:25

Il faut qu'on y réfléchisse ensemble.

Karine k 2 21/05/2017 11:26

D accord Isa . Je suivrai pour renouveler mon expérience de la correspondance .

isa 21/05/2017 19:09

Je pense qu'on peut effectivement choisir des options que la technologie nous offre.

Else 21/05/2017 13:16

Pour une correspondance plus simple, on peut passer par Twitter en inscrivant sa classe. Ca permet de prendre des photos et d'envoyer des des messages plus facilement.

isa 21/05/2017 12:49

Disons que chacun peut selon son choix et ses idées faire ou non un travail autour de la correspondance, c'est une fenêtre sur l'extérieur qui me semble intéressante à ouvrir quand on choisit un thème comme celui qui semble se dessiner. A nous de construire ce projet et ensuite chacun prend ou laisse certaines directions.

Lucille 21/05/2017 09:06

Bonjour, jai commencé à lire vos echanges et j'ai pensé à la boite à jouer pour que les enfants puissent construire peu à peu leur cabane. Il s'agit grossièrement d'une boite contenant du materiel de recuperation et les eleves s'approprient les objets pour construire, inventer ect... l'experience du lien ci dessous à lieu en extérieur mais ma collegue developpe ce concept à l' accueil tous les matins en classe avec une boite à jouer plus petite.
Peut etre que ça peut vous inspirer.
Bravo pour tous ces échanges !

http://www.jouerpourvivre.org/

edith 22/05/2017 12:35

Pour Isabelle L
Merci pour lien en Belgique.
Ca me relance dans mes recherches.

isa 21/05/2017 12:54

Merci Isabelle L pour ce nouveau lien qui confirme tout l'intérêt d'une telle installation dans un projet de découverte des autres, de l'autre. Je constate également que ce dispositif peut permettre un travail d'observation tel que je le préconise pour l'enseignant.

isa 21/05/2017 12:45

merci Lucille de ces informations qui donnent une autre manière d'utiliser cette boite à jouer décrite dans le site. C'est vraiment très intéressant.

Lucille 21/05/2017 11:49

La boite à jouer de ma collegue est une petite caisse de rien du tout mais c'est ça qui fait fureur !
Au début, elle y a mis des pots en plastique, des jouets ou objets cassés, des rouleaux de papier toilette , des chutes de papier ou tissu à motifs... Elle s' attablait avec eux pour fouiller dans la caisse. Elle a expliqué le principe : on met dans la caisse les choses à jeter qui nous intéresse pour inventer quelque chose. Ils ont cherché des ressemblances (une barquette de beurre = une voiture, un jeu cassé son garage etc).
Ils ont aimé les rouleaux et le tissu à fleur. Du coup ils ont fabriqué des personnages qu'ils ont fait dormir dans une barquette avec une couverture en laine... Bref ils se sont racontés leurs histoires ! Parfois l'atsem leur donne des idées de bricolage à partir de pliages.

Elle fait le tri de temps en temps pour jeter... Et maintenant que l'organisation est rodée, elle intervient juste pour agrafer ou "admirer" leurs inventions !
En ce moment, ils fabriquent un chamboule tout pour la cour avec des boites en metal, des "poupées tracas" comme dans l'album Billy se bile (A. Brown) et certains font la tour la plus haute du monde tout les matins sans se lasser !

Isabelle L 21/05/2017 11:47

Je m'y interesse aussi pour la cour de l'ecole, voici un lien interessant : http://www.yapaka.be/les-recres-jeu-taime

isa 21/05/2017 10:58

J'adore Lucille, c'est une super idée sur laquelle je vais réfléchir. Le principe est l'utilisation à l'extérieur et je trouve que c'est vraiment un projet qui permet la rencontre avec les autres et le respect et partage. Mais effectivement cela peut être adapté également dans la classe, peux-tu nous dire ce que ta collègue a mis dans sa boite à jouer ?

edith 21/05/2017 10:40

Je les ai contactés la semaine dernière, séduite par le concept. Je cherchais depuis longtemps à formaliser ce projet de jeux libres à partir de matériel de récupération, à partir de la théorie des "loose parts" de Nicholson. Ma "structure" (classe maternelle + périsco) est petite et donc le format proposé peu adapté. Je ne désespère pas d'y arriver, d'une manière ou d'une autre. Les échanges avec eux m'ont beaucoup aidé à avancer.

Karine k 2 20/05/2017 18:27

l'idée des correspondants me semblent compliqués . J ai déjà testé et c était compliqué de trouver une enseignante qui souhaite participer et s investir . Après chaque école à ses projets et ce n est pas facile de se rencontrer .
Par ex je suis en ville et pas de sortie en bus et les sorties à l ext sont réduites.

Mais peut être q vous avez une autre expérience ...

Isabelle L 21/05/2017 11:58

Cela peut se faire sur une periode, avec tous les lecteurs du blog je pense qu'on trouvear suffisamment de volontaires, et les outils numeriques permettent des échanges frequents et rapides. Je crois que l'impatience de nouvelles des autres sera motivante. A envisager en constituant des groupes peut être, pour des échanges directs, ou bien passer par une rubrique du blog (Isa ?) en déterminant par avance le type d'échanges. A voir ...

chzegh 21/05/2017 11:45

Je suis d'accord avec Isa pour la correspondance

isa 21/05/2017 11:02

Je crois au contraire que les échanges avec une autre classe ne demandent pas forcément une vraie rencontre puisqu'on peut imaginer des échanges avec des collègues dans le monde (le blog est lu plus de 100 pays)... alors dans ce cas, vidéo, photos, objets... pourraient être échangés. Pour des jeunes enfants, la réalité du lointain doit être concrète, c'est tout de même plus intéressant. Ne pensez-vous pas ?

edith 21/05/2017 10:42

Ca me rappelle le thème de la Grande Lessive "Ma vie vue d'ici".....il permet, entre autre, d'exposer son quotidien, mais aussi de partir à la recherche d'autres quotidiens.

chzegh 21/05/2017 10:16

En effet, je n'avais pas envisagé de rencontre avec les correspondants c'était plus le côté découverte des espaces lointains que je visais même si une rencontre c'est très sympa aussi. Perso j'ai jamais fait mais si c'est vraiment compliqué on peut laissé de côté l'idée de la correspondance et voir cet échange autrement...juste un envoi ponctuel d'une photo, d'un dessin, d'une carte postale , d'un objet a une autre classe dans une autre ville afin de découvrir la diversité des espaces, des personnes , des coutumes locales etc...nous sommes suffisamment nombreux sur ce blog pour qu'un tel échange puisse se faire mais niveau logistique par contre je sais pas...

chzegh 20/05/2017 18:19

Alors en reprenant l'ordre qu'avait proposé Karine K2 je pense à
1. Nature -environnement, connaître les autres par le voyage
- collection de trésors de la nature ramassé lors d'une sortie en forêt ou dans la cour ou dans le quartier
- photos de lieux de l'école, quartier choisis par l'enfant et commenté
-premier dessin envoyé aux correspondant
2.se connaitre par les traces laissées
- photo des correspondants
Travail autour et sur la photo . Je ne sais pas si cela a déjà été fait car je suis nouvelle ici
3. Coopérer dans les jeux
- fabriquer un jeu de société pour y jouer avec ses copains
4. Parcours sportif/codés
- carnet pour noter sa progression
5. Découvrir un auteur
- carnet de voyage
Voilà pour les cabanes que je vois plus comme un objet personnel. Pour la carte elle pourrait représenter l'avancée, des progrès dans la connaissance de soi vers les autres et le monde. Celle ci serait par contre collective.

Karine k 2 21/05/2017 10:59

Charge. Je te remercie de ta réponse . Moi aussi je fais en fonction de mon vécu , mon expérience. Les enfts étaient impliqués qd la rencontre avait lieu .

Je suis plus dans un voyage imaginaire et dans la découverte de milieux familiers .
Relire les prog donne des indications .

Merci aussi Edith pour tes liens . Je vais les consulter .

Fanou 20/05/2017 14:40

Oui, je vois ça comme Karinek2, l'observation des lieux et paysages peut être reliée aux activités artistiques et pour te répondre,Isa, les parcours codés , en Eps,c'est tout à fait ça.

Isabelle L 20/05/2017 14:02

Oui ! c'est Clement Aplati, Marie-Pierre C !

Karine k 2 20/05/2017 13:02

J aime mieux l'idée de diversité que de différence .

Karine k 2 20/05/2017 13:00

Voici un copie -collé des programmes :

L'enseignant conduit les enfants de l'observation de l'environnement proche (la classe, l'école, le quartier...) à la découverte d'espaces moins familiers (campagne, ville, mer, montagne...). L'observation des constructions humaines (maisons, commerces, monuments, routes, ponts...) relève du même cheminement. Pour les plus grands, une première approche du paysage comme milieu marqué par l'activité humaine devient possible. Ces situations sont autant d'occasions de se questionner, de produire des images (l'appareil photographique numérique est un auxiliaire pertinent), de rechercher des informations, grâce à la médiation du maître, dans des documentaires, sur des sites Internet. Cette exploration des milieux permet aussi une initiation concrète à une attitude responsable (respect des lieux, de la vie, connaissance de l'impact de certains comportements sur l'environnement...).
À partir des expériences vécues à l'école et en dehors de celle-ci par les enfants de la classe et des occasions qu'il provoque, l'enseignant favorise également une première découverte de pays et de cultures pour les ouvrir à la diversité du monde. Cette découverte peut se faire en lien avec une première sensibilisation à la pluralité des langues.

Karine k 2 20/05/2017 12:55

Je vois bien aussi un carnet de voyage comme je l avais proposé lors de précédent débat .
J ai déjà utilisé l esprit carnets ( style carnet à spirales comme les répertoires mais sans les lettres ou plus grand cahier relié ). Les enfts s avaient très bien s y repéré . C était pour un carnet de découvertes graphiques et d artistes .

La carte serait pour moi aussi collective .
La carte peut être complétée par une frise linéaire reprenant le parcours de la période .

Karine k2 20/05/2017 12:27

Oui Isa mais c est différent pour moi .
Cette différence part de la découverte d espaces et cette notion me semble importante si on regarde les programmes de 2015

isa 20/05/2017 12:34

Peux-tu nous donner des exemples en copiant-collant des extraits ?

Karine k2 20/05/2017 11:54

Comme isabelle l ,
Je préfère le parcours , le voyage , la découverte que la différence .
je préfère une notion de la découverte du lointain avec une visée de géographie , de découverte de l'autres , des espaces différents .

isa 20/05/2017 12:23

La différence se retrouve dans la découverte des autres.

Isabelle L 20/05/2017 11:15

Le thème de la difference ne m'attire pas plus que ça, c'est tres subjectif mais nous l'avons travaillé il 2 ou 3 ans et j'ai envie de changement (oui j'aime explorer de nouveaux horizons, oui j'ai la bougeotte !) je prefere l'idée de parcours (je garde pour moi l'idée de parcours dans le temps qui pourrait être le fil conducteur, une frise chronologique plutot qu'une carte) :
-de découverte de l'espace comme Fanou le suggère
-de l'art (à travers le temps ou des traces, ou d'une couleur, ou de portraits, ou ...)
-dans les albums (le voyage de l'escargot, ...) et d'une Mascotte papier qui pourrait voyager de classe en classe (c'est un projet qui existe déjà mais je ne me rappelle pas son nom)
-dans l'espace (au niveau moteur) : parcours gymnique, orientation
-sur des jeux de plateau en maths
La cabane pourrait être un refuge qui étalonnerait les parcours, avec des traces, sorte de musée de classe.
Les méninges travaillent mais le parcours est long !

Marie-Pierre C. 20/05/2017 12:31

L'idée de la cabane (toute simple) avec un drap pour fermer... http://www.hellocoton.fr/les-cabanes-en-carton-with-a-fluo-touch-6457892

Marie-Pierre C. 20/05/2017 12:25

Moi, je vois plutôt une "cabane" collective, dans laquelle on peut s'asseoir. Et sur les "murs" seraient accrochés les éléments (fil de fer, pâte à fixer, punaises...)

isa 20/05/2017 12:22

Même question qu'en bas, cabane individuelle ou collective ?

Marie-Pierre C. 20/05/2017 12:02

La cabane pourrait être un "musée" qui serait complété durant la période de mots, de photos, de tableaux choisis par les enfants pour évoquer le thème traité.
Par exemple, si on parle de soi ou de la famille... mettre des photos des enfants "hors école" avec la famille, de lieux qui affectionnent...
Pour la coopération, on pourrait mettre des photos des enfants travaillant à plusieurs ou jouant à plusieurs dans la cour, en classe, à des jeux de société, ou réalisant une oeuvre collective...

Marie-Pierre C. 20/05/2017 11:57

Isabelle L, tu ne parlerais pas de Clément Aplati ?

Karine k 2 20/05/2017 11:09

Je pense q les verbes mis en av par Chris de Lorriane peuvent paufiner notre recherche :
- remarquer
-observer
- chercher

Marie-Pierre C. 20/05/2017 11:56

Ces verbes me parlent beaucoup !

Fanou 20/05/2017 10:45

Je rajoute quelques idées qui me viennent en lisant ce thème futur qui me plaît beaucoup : je reviens sur l'idée de parcours : j'aime la géographie et à travers ce sujet je raccrocherais bien les parcours codés dans la classe, l'école puis à l'extérieur de l'école. Lire un plan, ordonner les photos des différents lieux rencontrés sur la route pour se rendre à la bibliothèque, au gymnase...lire les paysages, et ainsi éveiller et aiguiser le regard des enfants sur ce qui nous entoure (paysage urbain, agricole ...)

isa 20/05/2017 10:54

Orientation en EPS ?

Karine k 2 20/05/2017 09:54

Marie-pierre .
Je t assure que tu peux suivre sans problème.
Je m en suis déjà servi de projet d année en plus des autres activités .
A force d avoir chercher des adaptations cette année , je me suis rendue compte de toute la richesse des albums .
Mes gs adorent .

Else 20/05/2017 17:38

Les albums sont parfaitement adaptés au GS et même mes CE1 écoutent religieusement ...

Marie-Pierre C. 20/05/2017 11:55

J'ai effectivement vu la richesse des albums ! Voire même pour ceux de cette période, une première lecture personnelle en me disant "wouha ! Mais pour des petits c'est difficile, quand même !" Et au final, ils y entrent +++ Donc avec des plus âgés, ce sera jouable, j'en suis certaine !!!
Et j'aime vraiment cette idée de projet annuel avec des changements à chaque période, cela "casse" une certaine routine, ou lassitude ! Les MS ont du coup compris le concept de "période" et à la fin de la période 4, ils anticipaient en me demandant ce qu'il y aurait dans le sac !!!!

isa 20/05/2017 10:55

Il y a également Sophie BA qui nous a suivis et qui a une classe GS-CP

Marie-Pierre C. 20/05/2017 09:49

Bon, je me lance après avoir lu les avancés sur le projet 2017/2018.
Période 1 : se découvrir soi-même -> EPS
Période 2 : découvrir les autres -> arts : les artistes sont des personnes particulières, elles peuvent penser différemment de nous, construire, peindre... pour nous faire découvrir les autres
Période 3 : être avec les autres, coopérer -> maths : jeux de société
Période 4 : dans le prolongement, communiquer avec les autres -> langage (correspondance, liens intergénérationnels, passerelle crèche/école...)
Période 5 : voir plus loin -> explorer le monde

Ce ne sont que des idées de ce que m'inspirent les vôtres.

La carte est une bonne idée : de soi vers les autres.
L'idée de cabane (même si je ne sais pas comment je pourrais gérer cela) est bonne avec l'idée de faire découvrir aux autres (parents/ camarades...) ce que l'on apprend.
Un carnet de voyage pour garder une trace. Je vois bien un outil du style : https://fr.pinterest.com/pin/423619908677373855/
de moi à l'ouverture aux autres.

isa 20/05/2017 12:36

D'accord donc plutôt une carte collective et un outil personnel pour l'année, c'est ça ?

Karine k2 20/05/2017 12:30

Merci marie Pierre de proposer tes idées .

Je verrai plus une cabane collective .

Avec cette cabane , je me suis dit hier en cherchant un endroit dans ma classe ( au cas où) q c est le moment d enlever encore des tables !!!

Marie-Pierre C. 20/05/2017 12:28

Tout dépend des outils des enfants pour garder des traces...
Si l'enfant a un carnet de voyage dans lequel il garde une trace de toutes ses "rencontres" et découvertes, alors la carte pourrait être collective.
Pour le carnet de voyage, je verrai bien un carnet à spirales, décoré au décopatch, dans lequel l'enfant pourra coller les éléments découverts.

Pour marquer le temps qui passe dans la carte, il pourrait y avoir des fonds de couleur différente. Période 1 : bleu et on colle les éléments relatif à cette période, période 2 : vert...

isa 20/05/2017 12:21

Tu vois plutôt une carte pour chacun ou une collective ?

Marie-Pierre C. 20/05/2017 11:51

Du style un enfant et un espèce d'entonnoir au dessus ou sur le côté... Pour montrer l'ouverture de son esprit aux autres... Je ne sais pas si je suis claire, en fait...
Au fur et à mesure que l'enfant apprend des choses, on complète "l'entonnoir"... avec des mots, des photos, des tableaux...

isa 20/05/2017 11:42

Comment tu vois la réalisation de la carte de soi vers les autres ?

christine G 20/05/2017 09:35

être curieux de ... apprendre la curiosité bienveillante , je reviens de plus en plus à des projets de proximité, la différence elle est à côté de nous et je pense que pour des petits ces petites ambitions sont des petites graines qui germeront quand l'enfant grandira il aura alors cette curiosité a son actif pour se créer d'autres parcours ...peu importe donc qui on découvrira ce sera riche ; une autre école, les services de la commune (une enfant me faisait remarquer hier que la cour était propre ..et oui il ya des "gens" qui travaillent quand on est absents), la maison de retraite à côté.....
Effectivement la mascotte voyageuse était intéressante parce qu'on la connaissait "chez nous" alors on s'intéressait à ce qu'elle vivait "ailleurs "

ChrisdeLorraine 19/05/2017 18:57

PArler de la différence en regardant autour de nous : la nature et ses différences (des arbres donc des feuilles, des plantes du potager donc des utilisations différentes....) puis en regardant les différences physoques (taille, couleur de cheveux, des yeux, fille/garçon...) puis en regardant plus loin que l'école (ehpad, association handi..., pays pour les GS et MS, collège, ecole primaire...) La différence est partout et justement on pourrait aussi mêler à tout ça un parcours pour découvrir tout un monde différent de soi. Les PS arrivent très centrés sur eux (normal à leur âge) et l'école peut les ouvrir à la différence et cela continue sur la Ms et la GS en suivant un parcours défini en équipe, un parcours qui serait de plus en plus large... J'imagine bien dans ma tête mais difficile à être claire en mots. Nous nous sommes rendus compte cette année que l'on apprenait pas assez aux enfants à REMARQUER, OBSERVER finement, CHERCHER le détail... et tout ça juste autour d'eux.

isa 20/05/2017 11:48

Et pourtant plus les enfants sont petits et plus ils sont attentifs aux petits détails que nous n'observons plus , je pense aux images des albums et ils sont aussi très curieux des petites bêtes. La différence s'entend dans les relations aux autres puisque nous étions partis aussi dans la direction d'un travail sur le respect et la tolérance.

mamounette8304 19/05/2017 18:20

il y a quelques années, le projet était le voyage de la mascotte de la classe qui pendant les différentes vacances partait dans d'autres régions (correspondance avec des classes de zones différentes) et nous découvrions les petits copains et leur terroir. liaison avec le projet goût.
cela peut-être une idée à redévelopper et si les secteurs ne sont pas trop éloignés rencontre possible.

isa 20/05/2017 11:50

oui la marionnette peut être le lien pour déclencher une ouverture aux autres qu'on ne connait pas et qui habitent un peu plus loin.

Marie-Pierre C. 20/05/2017 09:28

Désolée de ne pas avoir participé à vos échanges. Je change de niveaux (actuellement TPS PS MS, je prendrai à la rentrée les GS/CP) et je me demandais si je pourrais suivre le projet...
Mais le thème choisi est juste génial ! Et je pense pouvoir raccrocher les GS et les CP au projet.

Des correspondances entre nos classes... génial comme idée !

Co.c 19/05/2017 12:54

Parler des droits de l'enfant peut aider à découvrir les autres, leurs différences, de voyager aussi ....je sais que les enfants des 3 sections adhèrent mais pour un projet sur l année je sèche !

isa 20/05/2017 11:54

oui j'y avais pensé Co.C, les droits de l'enfant, certains articles sont faciles à travailler avec les enfants.