Nous continuons à préparer l'année 2017-2018: en 5 Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions

Publié le par isa

Mon école est ici, ton école est ailleurs.

Nous n'allons pas détailler les prochaines périodes comme nous avons pu le faire pour la période 1, mais il serait souhaitable que j'ai une vision globale afin d'écrire la présentation de l'année 2017-2018 (exemple année 2016-2017).

C'est pourquoi je vous sollicite une dernière fois afin que vous m'indiquiez la direction qu'il serait bon de prendre.

La période 5 correspond au domaine du langage comme vous l'avez décidé

Les propositions ont été autour du lointain, autres pays, autres cultures, autres cuisines ... 

Je me suis interrogée à propos de l'intérêt épistolaire de cette période: écrire des lettres, envoyer des messages, garder les mots de la famille, des amis....

N'y aurait-il pas également à revenir vers le projet cabane ? Construire la cabane de l'amitié, la cabane pour l'autre ou bien la cabane du voyage....

A quoi pensez-vous ?

Merci encore pour tout votre intérêt.

A partir de vos propositions, je vais pouvoir écrire notre projet.

Sophie Calle

Sophie Calle

Publié dans 2017-2018

Commenter cet article

isa 16/06/2017 10:29

Merci à tous, vous avez été très impliqués dans cette préparation et nous pouvons dire que l'intelligence collective fonctionne à merveille pour nous, la présentation de l'année 2017-2018 est ici http://www.ecolepetitesection.com/2017/06/preparation-annee-2017-2018.html

Daomich 15/06/2017 19:34

Je sais pas trop si ç est pertinent ... Peut être puisque ç est la période langage... Expliquez aux Autres de l école d ailleurs comment faire une ou des cabanes... Avec inspiration artistes... ?
Expliquez aus autres enfants des autres classes de l école ... Expliquez aux autres des ecoles lointaines....observez les cabanes de pays lointains ...essayez de savoir comment elles ont été construites...

Karine k 2 15/06/2017 19:06

J aime aussi cette idée de la cabane en période 5 pour se rencontrer .

christine G 15/06/2017 08:19

pour écrits individuels:le livre de ma cabane : que veux tu mettre dans ta cabane ? quels objets emmènerais tu? où veux tu qu on la construise? à la mer, chez mamie, dans ta chambre.....qui vas tu inviter?

fred 14/06/2017 20:40

Nous sommez bien en période 5, soit le voyage de la marionnette ? Pour le coup, elle ne s'éloigne pas trop mais va au plus près des enfants. Alors, leur demander "d'imaginer" un lointain.... cela suppose de leur demander de transposer leur récit via le filtre d'un voyage "imaginaire", ca ne me simple pas simple mais réalisable si le travail a été conduit en amont, sot en périodes 3 et 4.

isa 15/06/2017 09:43

Le projet d'écrire à d'autres habitant loin ne remet pas en cause le voyage de la marionnette chez les enfants qui reste un exercice de langage puissant selon moi.

Co.c 14/06/2017 20:01

On pourrait peut être présenter des photos d enfants et de cabanes d ailleurs pour des descriptions individuelles et collectives ( Choisir celle qu on préfère, argumenter ....) et à partir de là envoyer des lettres pour une correspondance aux pays que les enfants auraient préférés ?

isa 15/06/2017 09:40

pour que ce soit plus concret en somme

Else 14/06/2017 18:01

Pourquoi pas une cabane où chacun peut écrire un mot qu'il aime, son prénom, le mot maman, papa...?
Une cabane à parlotte où chacun pourrait "lire" un livre découvert au cours de l'année?

isa 15/06/2017 09:39

J'aime bien ta cabane à parlotte...transformer la cabane de repli ( celle du début d'année) en cabane de rencontres

isa 14/06/2017 17:58

Je vais vous dire à quoi j'avais pensé. Toute l'année est tournée vers la capacité à aller vers l'autre, d'abord en explorant son chez soi ( mon école) puis en découvrant qu'il existe d'autres écoles,avec d'autres enfants qui peuvent être différents de soi , et que quelque soit l'endroit, on vit un peu les mêmes choses ( on joue, on construit des cabanes, on danse, on apprend). Alors, j'avais imaginé que la dernière période serait celle de l'inconnu, partir à la découverte d'enfants qu'on ne connait pas du tout parce qu'ils habitent encore plus loin. Et j'avais imaginé qu'après une année de correspondance scolaire, la classe serait capable de tenter une autre aventure celle de la démarche volontaire ( la première correspondance est "arrangée" par les adultes) celle d'écrire à une classe dans un autre pays pour lui lancer un défi cabane en imaginant que cette classe ne soit pas prévenue. Je trouve que ce serait montrer aux enfants qu'ils sont capables d'aller vers l'autre.... Alors bien sûr, il faudrait faire une lettre, peut-être plusieurs pour multiplier les chances d'avoir des réponses et attendre ..... Suis-je trop rêveuse selon vous ? L'autre correspondance ( la première) continuerait évidemment ...

christine G 15/06/2017 17:38

pourquoi ne pas s'aider de nos élèves actuels (oui j'ai des MS GS ...)beaucoup rentrent "au pays "cet été, on pourrait les charger de nous ramener des photos?

christine G 15/06/2017 17:35

l idée est très plaisante mais j'ai peur qu'au niveau timing il y ait un problème ce sont des choses qui prennnent du temps et je crains que le retour soit très différé ...comment le gérer ?? moi même je ne sais pas quelles sont les écoles qui fonctionnent à cette période de l'année , hier en réfléchissant aux cabanes grâce à toi j'ai vu des cabanes écoles qui sont éphémères et reconstruites après chaque mousson en Inde ..alors j'aimerais faire découvrir à mes élèves d'autres écoles dans le monde ...une été nous avions préparé des pompons cette année chacun pourrait prendre sa plume et interroger des pays sur leurs lieux -écoles, collecter des photos ????? suis je trop rêveuse?

isa 15/06/2017 09:38

Oui Milie, j'avais été jusqu'à ce scénario, même si avec des petits tout cela est bien abstrait.

Lucille 14/06/2017 20:32

Ça me fait penser à une bouteille à la mer, un ballon de baudruche qui flotte dans l'air ...
C'est assez poétique. ..

Isabelle L 14/06/2017 20:30

Rêvons !

Milie28 14/06/2017 19:19

Magnifique idee!!!! En effet je pense par contre qu'il faudra plusieurs lettres pour avoir la chance d'avoir une réponse! J'aime bien l'effet surprise!!! Je verrais bien un enfant tourner le globe et pointer un endroit... on envoie notre lettre la...

isa 14/06/2017 17:40

Je coince vraiment sur cette période, je n'arrive pas à articuler langage, cultures diverses et cabanes. L'idée du livre collectif est intéressante mais en quoi cela rejoint-il notre projet ? Par quel biais ? D'autre part, l'objectif du langage est plutôt la parole ou l'écrit individuel, c'est ainsi qu'on mesure les progrès d'une année, si on fait du collectif pour la réalisation du livre on se retrouve avec les mêmes qui parlent .... Pour les cabanes, j'ai retenu deux artistes (plutôt trois parce qu'il y a un collectif à deux) et je pense qu'on peut tout à fait reprendre l'idée de Christine G à propos des constructions différentes avec un même matériel ....

Isabelle L 14/06/2017 19:55

Pour le livre collectif de l'année "mon école ici, des écoles ..", on peut tout à fait envisager une intervention individuelle : pour la periode 1 : tu choisis une photo de la frise tu me dis ce que j'écris. Chacun participe à ce travail de mémoire.

Isabelle L 14/06/2017 15:12

Pour remettre le langage au centre de cette periode on pourrait élaborer un livre collectif (individuel si on photocopie ?) carnet de voyage de cette année "mon année de ps (ou ms ou gs) !" : choisir les traces qu'on y met (photos de l'année, argumenter) Légender (se rappeler, raconter, expliquer) periode apres periode, ce qui ferait un dernier lien avec le travail sur le temps qui passe. Et un beau souvenir !

christine G 14/06/2017 15:03

A chaque cabane des méthodes de constructions différentes, des matériaux différents : échanger sur le blog nos expériences, nos méthodes. La cabane est un lieu de vie qui sera différente en fonction de ce que l'on veut y vivre, partageons nos rêves, nos envies .. et nos réalités.
intéressant aussi lancer un défi collectif et voir comment chacun va se l'approprier ; construire une cabane avec ex: 5 branches, 4 cartons, 3 pelotes de laine etc

Lucille 14/06/2017 15:01

Pourquoi pas les autres langues...
comptines dans toutes les langues et/ou signée en langue des signes (on en trouve beaucoup sur internet maintenant). D'ailleurs les signes permettent de découvrir le handicap et de communiquer avec tous. Je milite pour que les enseignants signent davantage avec les plus jeunes.
Le travail de cette année sur les mots, les phrases au travers de la poésie est vraiment passionnant et cela répond a une vrai demande des enfants qui ont besoin de ces clés pour mieux s'exprimer et se faire comprendre. Je ne sais pas comment mélanger tout ça mais vous savez peut-être.

Lucille 14/06/2017 20:19

Oui !!

isa 14/06/2017 17:20

Alors le langage des signes pourrait entrer dans la période 3 puisque c'est autour du corps, de l'expression....Est-ce que je vais réussir à mettre toutes vos idées dans mes préparations, j'ai déjà le cahier tout griffonné :-)))

mamounette8304 14/06/2017 14:52

j'aime beaucoup l'idée d'isabelle L sur le partage de photos recettes ...
seule la mise en place je vois pas très bien

portdafrique 14/06/2017 14:13

J'imagine quelque chose qui fasse une conclusion de l'année, une vue sur notre travail ensemble.
Un livre ou autre (mur de la cabane comme proposé par Celine) qui mette en scène différentes choses de mon école et des autres projets d'école ayant chacun leurs particularités (ex: ma cabane/ leur cabane, et sur le même principe leur Carnaval/notre Carnaval, leur Grande lessive...
J'ai sélectionné un petit carnet de collégiens qui m'inspire :
http://www.gdeborneil.fr/Les-fetes-du-monde.html

Marie-Pierre C. 14/06/2017 15:08

Le mur de photos, j'aime bien ! Comparer avec les photos des correspondants, des photos du monde...

Isabelle L 14/06/2017 12:47

Pour cette derniere periode ne peut-on pas envisager un groupe de classes volontaires pour partager des photos de la France entière et du monde (sinon les collègues hors métropole vont être assaillis !) : 1 semaine portraits, 1 autre architecture (maisons, école), 1 autre paysages ... On pourrait également partager une chanson, une recette ...
D'autre part on peut imaginer la construction de cabanes éphémères : tipis en tissu, cabanes avec branches, ou matériel de recup, ... Cela n'empêche pas la cabane à histoires dans la classe. Certaines écoles peuvent bénéficier des origines diverses de leurs familles, mais dans la mienne c'est très breton breton :) !!!

isa 14/06/2017 14:39

Oui je réfléchis avec vous parce qu'effectivement, cette période invite au lointain mais nous devons la relier à la dominante d'apprentissage qui est le langage. Comment articuler tout ça ?

Ju 14/06/2017 13:22

Ca me fait penser aux «maisons du monde» de mes ptits docs chez milan

Milie28 14/06/2017 13:18

Que de bonnes idées ! !!

Celine 14/06/2017 10:48

Ah le langage! Tout un programme! Je prends beaucoup de photos des élèves que j'utilise pour les cahiers de vie, le blog, les albums de langage, les diaporamas sur mon grand tableau. Du coup on pourrait mettre en parallèle des photos de notre classe ainsi que des photos de nos correspondants ou écoles du monde entier et les afficher sur les murs de notre cabane. On peut aussi utiliser des photos pour faire des tris commencer à catégoriser, chercher toutes les scènes a l'intérieur/ a l'extérieur, les scènes de motricité, les scènes de l'accueil.... Chercher des photos ou il n'y a qu'un enfant/ 2 enfants....

milie28 14/06/2017 10:27

Je bois bien la cabane à histoires (pour lire des histoires d'ailleurs)...

Marie-Pierre C. 14/06/2017 15:04

+1 !

nani 14/06/2017 13:56

j' aime bien ton idée