Question sur le décret du retour à la semaine de 4 jours par Marie B

Publié le par isa

Je suis restée un peu loin du blog ces derniers temps, alors j'espère que la question n'a pas déjà été traitée par ailleurs ...  j'ai une question à soumettre, relative à ce décret que nous ne voyons pas arriver et qui fait pourtant tant parler de lui : le retour possible à la semaine de 4 jours.

Nous sortons de notre dernier conseil d'école de l'année, et il fut très houleux ... Notre Mairie a voté en conseil municipal le retour à la semaine de 4 jours. Suite à leur décision, dont nous avons été informés par voie indirecte, nous avons demandé, afin d'ouvrir un dialogue avant le conseil d'école, à rencontrer les représentants de la Mairie . Nous demandions d'éviter la précipitation et de prendre le temps de la concertation. La Mairie n'a pas entendu notre demande : elle nous a accordé d'attendre 2018 pour passer à 4 jours, mais ils se sont obstinés à nous imposer un vote dès ce conseil d'école, refusant d'accéder à notre demande d'au moins prendre le temps d'informer les parents, de les sonder, et aussi d'attendre que la nouvelle équipe enseignante soit nommée (3 enseignants sur 7 n'ont toujours pas été affectés, dont le directeur ...). L'argument pour un vote immédiat était un formulaire officiel, émanant du ministère de l'éducation, reçu ce jour par le Maire, et à remplir avant le 3 juillet 2017 pour changer les rythmes et horaires de l'école à la rentrée 2018. Nous n'avons pour notre part eu aucune information corroborant cette urgence, puisque nous n'avons tout simplement eu aucune information ni de notre ministère, ni de notre académie, ni de notre circonscription (par contre notre IEN a bien pris la peine de contacter notre Maire à ce propos, afin de connaître ses projets ... les nôtres ne l’intéressaient pas a priori ...)... J'ai lu par ailleurs que d'autres villes ayant voté en conseil municipal le retour à 4 jours en 2018, comme Calais par exemple, prévoyaient une concertation l'année prochaine, donc n'avaient apparemment pas d'urgence à faire voter les conseils d'école de la ville ... 

Comment cela se passe-t-il chez vous ? Avez-vous plus d’information ? 

Nous n'avons pas eu la même lectures des textes, la Mairie et nous : http://www.education.gouv.fr/cid117637/-infographie-4-mesures-pour-batir-l-ecole-de-la-confiance.html#Adapter_les_rythmes_scolaires  

A la lecture de ce document, la Mairie comprend : leur demande est forcément acceptée puisque ce sont eux qui payent le coût des TAP, le vote du conseil d'école n'est que consultatif, et il faut décider dès 2017 pour les année à venir. Pour nous  : un avis va être émis, après vote du conseil d'école qui est décisionnaire, par un acteur de l'éducation, le DASEN a priori (par le passé notre IEN a déjà refusé certaines mises en place de la semaine à 4 jours et demi) et la décision de changement de rythme pourra être décidée ultérieurement pour une autre rentrée.

Au final, pour nous le vote a donc eu lieu : les représentants des parents d'élèves ont voté POUR (en leur nom propre puisque pas de concertation des autres parents au préalable), la mairie a voté POUR, et nous enseignants avons voté CONTRE, sauf 1. Bilan : un consensus autour du POUR, obtenu à une seule voix, et une tension terrible entre la Mairie, les parents d'élèves, et nous ... nous sommes atterrés par cette précipitation, le manque de dialogue, d'information, de concertation, de considération des uns et des autres ... bref, inquiets pour l'avenir ... 

Merci pour vos réponses, que je lirai attentivement !


 

Question sur le décret du retour à la semaine de 4 jours par Marie B
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mijo 09/07/2017 20:11

Attérrée tout comme Marie B voilà j'assume le plagiat, tout y est : "manque d'information, de dialogue, de concertation, de considération des uns et des autres, précipitation... "

Steph 04/07/2017 05:13

En ce qui concerne notre commune dans le 76 les parents d eleves sont pour et mairie pour .au point de vue personelle je ne suis pas contre mais je trouve cela trop rapide .reorganisation des patents.les nounous qui ne veulënt pas prendre un agrement pour un enfant ayant 1 journee de presence ....normal je comprend....de plus les animateur des tap qui oups. ........degagé.immaginé 2mn que ce soit vos enfants .... je trouve cela honteux.les eleves francais sont a leurs niveaux bas on dit que l attention est le matin et ben ouiiiii et on enleve une matinee ....pkoi pas .... l interet de l eleves???????l interet des parents qui ne travaille pas ...super on aura pas a se levé......l interet des instits.....yes que 4 jours d ecoles ..personnellement je suis contre

Krol 02/07/2017 23:01

Je me souviens que la 1ère année de la mise en place du nouvel aménagement de la semaine scolaire à 5 matinées (dont le mercredi matin) et 4 après-midis, la conseillère pédagogique avait dit: "Les élèves de CP apprennent, en moyenne, à lire 3 semaines plus tôt qu'auparavant!"
Bon, peut-être, voire sûrement, et alors... Quel intérêt pour les élèves de maternelle s'ils sont fatigués 3 semaines plus tôt qu'auparavant!? J'étais très optimiste quant à cette réforme, mais après ces quelques années passées, comme vous, à la vivre, personnellement je ne suis plus du tout convaincue de son bien-fondé...
En revanche, il y a très longtemps, j'avais vécu l'école le samedi matin en maternelle et j'appréciais ces matinées qui nous servaient de temps de concertation informel entre enseignants (nous avions très peu d'élèves ces matins-là).
Bref, arrêter l'école le mercredi matin, ne va pas m'occasionner de difficultés au regard de mon ressenti sur l'emploi du temps scolaire actuel.

Julien 01/07/2017 15:44

Coucou !

moi aussi, je vais paraître rétrograde, mais j'aimais mieux le samedi matin et j'aimerais y revenir, c'est ce que nous voulions !!! Mais cela coûtait plus cher pour les cars !!!
Je l'ai vécu quelques années et je trouvais ça très bien pour les enfants et l'on voyait les parents que l'on ne voyait jamais ! Il y avait déjà des couples séparés et ça fonctionnait, même s'il y en a plus maintenant ! Et il y avait un samedi libéré toutes les trois semaines je crois ! C'était je pense un bon rythme, il y a d'autres endroits (la banque par exemple) qui travaillent le samedi matin !
Nous, on a demandé à la mairie de prendre le temps, que c'était trop court pour la rentrée prochiane, conseil d'école extraordinaire etc., ce n'était pas jouable, mais pour la rentrée suivante, c'est au programme, car plutôt favorable au retour aux 4 jours !
à suivre ...

Sophie 01/07/2017 10:23

Elles ont décidÉ, oups !

Sophie 01/07/2017 10:20

Rétrograde je suis également. J'ai enseigné le samedi matin , en élémentaire, un certain nombre d'années, en ZEP, à l'époque où nous avions un samedi libéré par mois pour concertation. Le samedi était une très bonne matinée de travail : moins de stress pour les enfants car parents plus dispos le matin, car pas de cantine. Avec mes collègues, nous avions repéré que les lundis suivant le samedi de concertation étaient plus difficiles que les autres, probablement en raison du fait que les élèves avaient perdu le rythme et, pour certains d'entre eux, "zoné" pendant deux jours. Nous étions majoritairement contre la suppression du samedi matin...qui a tout de même eu lieu et a eu pour effet de nous épuiser tous et surtout de casser le travail d'équipe puisqu'y était assortie la mesure des "aides perso" et la demande de compter les heures des enseignants. J'ai vu beaucoup d'enseignantes qui, passant auparavant bien plus de 108 heures à l'école en dehors du temps de classe, se sont senties offensées de cette comptabilité et ont décidées par réaction de faire 108 heures et pas plus. Par ailleurs, dans les écoles où l'aide perso, et maintenant les APC, se déroulent le midi, les pauses partagées du midi ont disparu et avec elles une énorme quantité de concertations informelles mais souvent très riches pour les équipes. Je trouve que le milieu enseignant a beaucoup évolué, s'est beaucoup divisé, et je me demande si tel n'était pas l'objectif ?
Aujourd'hui j'enseigne toujours en ZEP. J'ai découvert le plaisir d'avoir de vrais week-end de 2 jours, mais je continue de penser que ce rythme n'est pas bon pour les enfants qui finissent la semaine dans un état lamentable. D'autant plus que la situation des familles s'est beaucoup dégradée et que pour diverses raisons, les enfants font des journées de travail et de collectivité bien plus longues que nombre d'adultes. Quant aux NAP ou TAP, je suis en maternelle cette année, c'est juste de la garderie, rien de plus (pour la ville où je travaille, je sais qu'il y a de vraies propositions ailleurs).

maud 01/07/2017 09:32

J'ai oublié... Nous expérimentons la semaine des 4 jours depuis 1986... Faut arrêter de dire qu'il ny avait aps de recul... Et dans ma ville c'était ZEP rurale...

maud 01/07/2017 09:29

Et bien dans mon école c'est plutôt la mairie qui bloque... Nous sommes pour le retour des 4 jours. En aquitaine (pas partout je sais) nous expérimentons la semaine des 4 jours je l'ai vécu en tant que sœur (moi jai eu le gd bonheur de faire le samedi matin pratique pour les mariages... Puis le mercredi matin des mon college) puis en tant qu'enseignante et j'aimais bien cette semaine à 4 jours. J'étais moins fatiguée et du coup plus disponible pour mon boulot et pour ma famille. Je ne voudrais pas casser l'ambiance mais l'école le samedi ça va faire suer les instits qui ne pourront plus partir en e dans leur famille, les parents eux nz nous mettront les enfants que quand ca les arrangera. Déjà qu'ils me les collent le mercredi matin pour pouvoir faire leur courses peinards et aller chez le coiffeur... Pardon mais il est où le bien être des enfants épuisés par tous ces réveils trop tôt 5 jours par semaine? De toute façon la mairie chez nous a dit non car grosse mairie les contrats pour ces tap sont déjà lancés. Tout est question d'argent... Les chrono me font bien rire (jaune) ce ne sont pas eux qui bossent avec les enfants et ce ne sont pas eux qui se font cramer leur we.

isa 01/07/2017 10:34

Maud, les chronobiologistes s'appuient sur des études sérieuses faites en milieu scolaire, ils étudient les retentissements sur la santé des enfants, les répercussions sur leur attention et leur concentration, les effets sur leur sommeil. Ils nuancent en distinguant les écoles et en notant que dans une petite école à la campagne et une grosse école en ville la fatigue ne sera pas la même mais que globalement les journées sont trop longues. Je pense que les effectifs sont également la cause de la fatigue dont tu parles. Quant aux familles qui mettent leur enfant le mercredi matin quand il y a école, cela me semble normal et nous n'avons pas à juger de leurs bonnes ou de leurs mauvaises raisons. Ce serait une position de supériorité dont nous n'avons aucun intérêt et les enfants encore moins.Les familles avancent dans leur rôle comme elles peuvent et les enseignants les accompagnent comme ils peuvent également en ayant toujours le souci de l'enfant en premier lieu. Je te connais bien Maud et je sais que tu es une instit investie et courageuse, c'est ta manière à toi de vider ton sac en fin d'année, je l'entends bien. Rassure toi, je défends le samedi matin mais je ne crois absolument pas à son retour, c'est de l'histoire ancienne .

Solange 29/06/2017 19:52

Je ne comprends pas beaucoup votre réaction. Je crois avoir lu un rapport sur ces 4 jours 1/2 et c'est une vraie catastrophe pour tout le mobde. Le pire c'est que les élèves n'ont pas progressé. Le lundi matin les enfants sont fatigués à cause du long week-end, le jeudi ils sont très excités et le vendredi à nouveau très fatigués.
MOI j'aurai une question à poser : que pensez vous du système des 4 jours 1/2. Les enfanrs sont ils vraiment mieux, peut être en élémentaire, mais en maternelle c'est une vraie catastrophe.

Marie 29/06/2017 23:59

De ce que nous voyons, dans notre école primaire, le constat n'est en effet pas le même en maternelle PS /MS et en GS ou élémentaire. Mais quand on y regarde de plus près, concernant les élèves de maternelle qui sont les plus fatigués, ce sont en fait les enfants dont les parents travaillent : ils enchaînent garderie-école-cantine-école-TAP- et parfois encore garderie, en multipliant les lieux et les adultes référents ... un vrai stress pour eux ...
Pour ceux qui ont encore une nounou ou une maman en congé, cela se passe beaucoup mieux. Mais nous constatons bien souvent que même si les parents sont à la maison, ils mettent quand même leur enfant à l'école pour la sieste l'après-midi après la pause repas à la maison (parce qu'ils n’arrivent plus à les faire dormir, chez eux ... et à l'école, nous parvenons à les faire dormir ...mais on a aussi souvent vu des parents les réveiller pour nous les amener à l'école !), puis ils les laissent ensuite aux TAP pour avoir plus de temps pour eux. Alors je suis bien d’accord qu'avec 5 matinée d'école, sans pause le mercredi, un petit est plus sollicité et plus stimulé et cela peut engendrer de la fatigue, mais il faut regarder aussi le temps périscolaire et ce qui s'y passe ... les horaires d'écoles ne résoudront jamais tout ...

Thierry 29/06/2017 12:29

Quelques éléments de réponse.
Le projet de décret précise : « Saisi d’une proposition conjointe d’une commune ou d’un établissement public de coopération intercommunale et d’un ou plusieurs conseils d’école, le DASEN a la main pour étendre ensuite éventuellement l’organisation dérogatoire à toute la commune si plus de la moitié des conseils se sont prononcés dans ce sens. »
Toute évolution de la semaine scolaire devra faire l’objet d’un consensus local : saisine conjointe d’une commune et d’une majorité de conseils d’école.
Etapes à respecter:
- Le Maire doit demander au DASEN une modification des horaires scolaires.
- Le directeur convoque un conseil d’école extra-ordinaire et transmet à l’IEN le relevé de décisions faisant apparaître clairement l’avis (vote) du conseil à la proposition précise de modification des horaires scolaires.
- L’IEN donne un avis favorable ou non et renvoie à la Direction des Services Départementaux de l’Éducation Nationale (DSDEN).
- Le DASEN, suivant la pertinence pédagogique du projet, peut autoriser ou non la modification des rythmes.

K 28/06/2017 19:27

http://www.lamontagne.fr/clermont-ferrand/education/2017/06/24/claire-leconte-chercheuse-en-chronobiologie-plaide-pour-une-semaine-de-six-jours-d-ecole_12439240.html#
On jette un pavé dans la mare... et on sort de cette manipulation médiatique qui agite les esprits depuis mai. Comme ce blog est un lieu de pensée, soyons divergents jusqu'au bout et pensons par nous-mêmes.

Marie 29/06/2017 23:46

Nous aussi nous regrettons tous le samedi matin, mais tous s'accordent aussi à dire qu'avec tous ces couples séparés et les gardes partagées qui en découlent, ce n'est pas possible, trop pénalisant pour les papas ... Moi au contraire je me dis que cela donnerait aux papas un accès à l'école qu'ils n'ont plus aussi facilement. Cela ne vaut bien sûr que si les parents ne sont pas trop éloignés géographiquement ...

isa 29/06/2017 14:09

Oui K, pensons par nous-mêmes. Désolant de lire les mêmes constats depuis des années et des années, parce que la chronobiologie disait déjà cela quand j'étais encore à l'Ecole Normale dans les années 70, cela veut donc dire que nous n'avançons toujours pas dans le sens de l'intérêt des enfants. Et quand je vois des week-ends de deux jours et demi, je me dis qu'on est vraiment en train de reculer puisqu'il est clairement établi que ce sont ces longues coupures qui défavorisent les enfants notamment ceux les plus en difficulté; pour deux jours de coupure, il faut un jour de réadaptation pour retrouver concentration et attention , alors deux jours et demi.... Bref, chacun aimerait faire au mieux pour les enfants ( en parole) mais ne s'en donne pas les moyens ( en acte) parce qu'il y a les finances, le lobby touristique, les nouveaux modes de vie, les wk à la campagne, les élections à gagner..... Je suis un peu rétrograde mais je ne comprends toujours pas pourquoi on a abandonné le samedi matin, je sais bien qu'en disant cela je ne vais pas dans le sens général mais je le dis quand même et ainsi je montre à K que je pense par moi-même.

Marie 28/06/2017 22:48

En effet, notre équipe s'accorde à dire que la régularité est importante, nous évitons de penser "personnellement" mais tâchons de réfléchir "professionnellement" , donc en termes de qualité d'apprentissages,et nous nous efforçons de défendre au moins les 5 matinée, mais nous avons malheureusement l'impression d'être bien seuls ... toutes les communes autour de nous, équipes enseignantes incluses, ont adhéré sans sourciller au retour à 4 jours, même les communes qui avaient aménagé leur temps scolaire en libérant le vendredi après-midi à la place du mercredi matin ! Un petit espoir cependant pour ces communes car il semblerait que des parents s'opposent car souhaitent conserver leur week-end de 2 jours et demi ...

Anne 28/06/2017 18:46

Malheureusement on risque tous de repasser à 4 jours si ce n'est à la rentrée prochaine, surement à la rentrée d'après : les intérêts financiers des communes et personnels des parents semblent partout l'emporter sur l'intérêt des enfants !!!!! Bien dommage !

K 28/06/2017 19:05

Et oui on lance un décret dérogatoire dans la précipitation et on ne parle plus du tout des rythmes de l'enfant mais uniquement de financements de mairies.

Co.c 28/06/2017 16:09

Pour info le décret est paru au journal officiel ce matin ! Si conseil d école il y a, il faut je pense,respecter le délai pour les invitations soit envoi le jeudi 29 juin pour un conseil d'école le vendredi 7 juillet !
" le texte ouvre une nouvelle dérogation possible : 4 journées de 6 heures. Celle-ci est autorisée par le DASEN sur proposition conjointe du conseil d’école et de la municipalité"

Co.c 29/06/2017 20:08

C est bien ce que j appréhendais .... Obligation de faire un conseil d école extraordinaire avant les vacances ! ... Dépitée je suis ....Aucune concertation en amont .... Chez nous pas de TAP alors on passera peut être plus vite que prévu à la semaine de 4 jours ....

Christine 28/06/2017 15:00

Pour cette rentrée pas de changement. Consultation au sein des 23 écoles de la commune au cours de l'année scolaire prochaine. La question de 4,5 jours sans TAP a été posée. Est-ce possible ?

lauren 28/06/2017 14:57

notre inspectrice nous dit de ne rien faire tant que le décret n'est pas paru, et elle a raison je pense

perso c'est ma réponse à la mairie qui ainsi ne m'impose rien

ChrisdeLorraine 28/06/2017 14:38

Chez nous, pas de décision pour cette rentrée scolaire. La municipalité a émis un souhait de repasser aux 4 jours par souci financier. Mais aucune décision de prise. En tant que directrice, j'ai décidé de prendre énormément de recul sur cette affaire. Et je me suis dit que de toute façon, je n'étais qu'un pion et que ça ne valait pas le coup de stresser ni de m'embêter avec ça ! Voilà ! Donc en égoïste je laisse tomber et baisse les bras ! je me sens beaucoup mieux ainsi d'ailleurs !

Kitty28 28/06/2017 14:32

Bonjour, le passage aux 4 jours a été voté lundi au cours du conseil d'école. Pas classe le mercredi. Notre inspecteur nous a envoyé un mail ce matin précisant que les journée d'école étant de 6 heures maximum pour les enfants, les APC auraient lieu ...le mercredi. Super pratique pour les parents...!!!

K 28/06/2017 18:48

Bonjour Kitty28, le décret précise effectivement 6h d'enseignement par jour mais également 24h d'enseignement par semaine. Or les heures d'APC ne sont pas comptabilisées dans les 24 h d'enseignement mais dans les obligations de service des enseignants donc elles pourraient à mon sens être effectuées en plus comme c'est le cas actuellement... ou alors ne faut-il pas les faire si on les comptabilisé dans les heures d'enseignement???

christine G 28/06/2017 13:24

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2017/06/28062017Article636342344394280231.aspx
troisième changement en 9 ans c'est lassant, inopérant et générateur d agitations et conflits en tous genres ce sera donc préjudiciable aux enfants ...L'éducation Nationale doit rester nationale!!! une décision pour tous et on s'y tient .... quant à nous on va surement revenir aux 4 jours mais pas cette rentrée, délai trop court

sylvie 28/06/2017 13:17

bonjour, dommage que vous ayiez voté pour ! il aurait fallu voter une motion de report ; aucune urgence n'est demandée . En ce qui nous concerne nous en avons parlé pour connaître un peu les tendances, mais rien de +. Les représentants parents ont commencé à sonder les autres parents. La mairie, favorable à un retour à 4 jours, ne fera rien à la rentrée. De toutes façons il faut pour le changement un consensus entre conseil d'école, municipalité et Dasen (ce qui est différent de l'ancien décret qui donnait effectivement pouvoir aux mairies). Pour ton école il me semblerait judicieux de faire invalider le vote qui a été fait sans la présidence du conseil (Direction) et les voix des nouveaux enseignants. Le décret est paru le 21 juin, quand a eu lieu le vote ? j'espère t'avoir un peu aidé . bon courage !

Marie B 28/06/2017 14:29

Notre Mairie nous a mis au pied du mur et a demandé un vote immédiat en avançant une date butoir du 3 juillet qui ne concerne en fait que la rentrée 2017, et pas la rentrée 2018 comme envisagé pour nous. Cette date nous paraissait vraiment inconcevable et nous soupçonnions bien une entrouloupe lors de notre conseil hier soir, mais face à nos multiples et insistantes interrogations "vous êtes sûr ? Ce document est pour la rentrée 2018 ?" le Maire a réaffirmé tellement haut et fort que oui, que nous étions les seuls à en douter encore ... après vérification, nous avions raison de douter ... c'est juste scandaleux ... Et nous avons finalement téléphoné ce matin à notre IEN pour avoir des informations quant à ces décisions de changement de rythme : il nous affirmé que c'est la Mairie qui décide, que le vote du conseil d'école n'a pas de valeur de toutes façons ... nous sommes décidément sacrément bien entourés ... atterrant ... nous voulions juste faire un vrai sondage auprès des parents l'année prochaine avant de voter, avec pourquoi pas plusieurs propositions, en essayant de trouver un compromis : 5 matinée demandées par les enseignants mais 2 après-midi libérées (mercredi et un autre jour en semaine) pour répondre à la demande de certains parents qui se plaignent de ne pas parvenir à caser tous leurs rendez-vous sur le mercredi après-midi seul et voulaient récupérer le mercredi matin pour cette raison, et 6h d'enseignement, d'après eux moins fatiguant que 5h15 + 45 min de TAP ... Mais nous n'avons pas dit notre dernier mot !

Isabelle L 28/06/2017 12:34

Quand on fait un décret dans la précipitation, on ne peut pas s'attendre à beaucoup de concertation, on n'est vraiment peu de chose ... Chez nous le débat est remis à l'an prochain, à voir ...