Opération de mobilisation pour le livre et la lecture

Publié le par isa

Objectif : accompagner les petits dans la découverte de la lecture, en complément de ce que propose l’école.

A la lecture de cet article, ce matin, je mesure combien notre projet Sacs à album va devenir un enjeu majeur d'une politique en faveur de la lecture.

J'aimerais en profiter une nouvelle fois pour dire combien l'achat des livres ne doit plus relever d'un choix personnel avec engagement de ses propres fonds mais doit être planifié avec un budget dédié et suffisant relevant de l'investissement.

Une trentaine de livres par an en maternelle ne me semble pas représenter une somme extraordinaire qui met en péril un budget.

J'espère que les effets d'annonce vont permettre d'appuyer des demandes totalement justifiées en terme de financement pour cet outil indispensable aux apprentissages y compris chez les plus jeunes élèves.

Opération de mobilisation pour le livre et la lecture
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Publié dans sacs à album

Commenter cet article

Petronille 14/10/2017 14:16

Parfaitement d accord !
J épuise chaque année rapidement ma coopérative de classe à ces fins là....
Quand nous donnera t on enfin les moyens d' exercer sereinement notre métier, de motiver les petits lecteurs en herbe sans avoir recours au bricolage, aux ventes de livres dans l école pour pouvoir en retour alimenter notre bibliotheque, ....???
Un peu en colère oui....

Priskette 13/10/2017 20:24

Bonjour,
Je travaille avec l'association Lire et faire lire depuis plusieurs années. Les élèves adorent le côté lecture plaisir. Une organisation avec sa lectrice, des règles de vie lire et faire lire et quelques conseils s'imposent.
Pour le budget livre, il est nul dans mon école. J'achète personnellement les livres de l'année que je trouve rarement dans la médiathèque de ma ville. Du coup je fais très peu de sacs à albums et les livres ne sont pas à la disposition des élèves. Attitude contradictoire avec l'esprit recherché! Je soulève le problème à mon prochain conseil d'école. Avez-vous d'autres pistes pour que je puisse financer mes livres? Comment vous y prenez-vous?
Merci d'avance.

Ludivine 15/10/2017 23:31

Pour ma part, j'ai joué la commerciale auprès des familles à la rentrée. Les sacs d'abonnement des magazines ont été proposés à la réunion de parents mais n'ont pas tourné. En revanche, j'ai fait de la pub pour l'abonnement à l'école des loisirs qui est une maison d'édition que j'aime beaucoup. S'il y a 8 enfants abonnés dans ta classe, tu reçois un abonnement gratuit. C'est pas le Pérou, mais c'est toujours ça de pris.
Tu peux aussi abonner ta classe aux tarifs groupés. Une quarantaine d'euros pour 8 albums me semble raisonnable.
Sinon, j'ai aussi mis une affiche sur le portail de l'école en juin dernier pour récupérer des livres que les enfants ne lisent plus. J'ai eu pas mal de livres. Cela dit, j'ai du faire un tri important et sur une cinquantaine de livres donnés, j'en ai jetté une vingtaine qui étaient en mauvais états et 20 autres ont été donnés à EMMAUS... J'ai quand même récupérés quelques classiques comme Grosse Colère, qui était justement un vieil abonnement.

Priskette 14/10/2017 09:08

Nous avons les fédérations de parents d'élèves. Je note pour l'amicale laïque.
Merci de vos réponses.

Isabelle L 13/10/2017 22:30

Avez-vous une association de parents d'élèves ? Nous avons demandé à l'amicale laïque , et depuis 5 ans maintenant, un budget de 200 euros par classe et par an est traditionnellement réservé à l'achat d'albums ou de livres.

Marie MB 13/10/2017 21:24

Pour ma part, une partie des livres sont achetés par l'école, une (grosse) partie par moi. Je pense faire tourner des sacs à albums pour les albums lus sur la 1 ère moitié de l'année. Pour le reste de l'année j'espère trouver des albums à la médiathèque, qui ne permettront pas de faire des sacs à albums.

nine89 13/10/2017 21:22

J'achète les albums sur mes crédits mairie, et ils suffisent amplement (peut-être sommes-nous richement dotés ?) mais je n'achète plus aucun fichier aux représentants (sauf chez Accès) et peu de jouets parce que ma classe est bien équipée.
Il m'arrive d'acheter des albums avec ma coop quand je tombe sur un album qui me tape dans l'oeil et que je ne suis pas chez mon libraire préféré ...

ChrisdeLorraine 13/10/2017 18:47

Dans mon école, Lire et Faire lire, ça commence lundi soir à 16h30, avec une bénévole et un petit groupe d'enfants. On verra bien mais je fais confiance à cette association. En principe, les bénévoles sont formés, non?

isa 16/10/2017 14:05

http://www.lireetfairelire.org
Il y a des tutoriels

nine89 13/10/2017 21:25

Chez nous, expérience plutôt négative : l'association était venue à la demande de la mairie, et intervenait sur le temps de garderie. Il avait été décidé (sans concertation avec les enseignants) que les lectures se feraient à partir du CP (pas avant, quel dommage !) mais cela a été un fiasco : les enfants trainaient les pieds pour y aller, et perturbaient la lecture. Finalement, la bénévole n'est plus venue et cela s'est arrêté

christine G 13/10/2017 13:05

très bien !!!!! j'ai une retraitée "lire et faire lire "qui vient chaque lundi prendre des petits groupes hors de la classe ils adorent!! mais attention j'avoue qu il faut former un bon binôme pour que cela fonctionne, j'ai eu aussi des expériences négatives car raconter et lire une histoire à un groupe n'est pas si simple....

isa 13/10/2017 13:20

Oui Christine "L'espérance est un risque à courir"