La question de ChrisdeLorraine

Publié le par isa

Quelle est la raison (ou le souvenir) de ton plus gros fou rire ?

ChrisdeLorraine

La question de ChrisdeLorraine
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Publié dans jeu de décembre

Commenter cet article

Géraldine 13/12/2017 21:56

Quelques tranches de rigolades récentes en lisant les bêtises rédigées par les collègues de "Parents- profs le mag", par exemple "Selon un rapport international sur l’école, 94% des enseignants ne supportent plus les rapports internationaux sur l’école" ou en écoutant l'intégrale de Desproges " les chiffres sont formels: il y a de plus en plus d'étrangers dans le monde"

Co.c 13/12/2017 09:55

C' était il n y a pas longtemps quand mon homme à demander à "James" le poisson si sa journée c était bien passée ? et qu il a pris une grosse voix pour répondre : j ai bien travaillé ! C est le contexte qui m a provoqué un grand fou rire .....difficile d expliquer mais j avoue que je ris parfois pour pas grand chose !

Stéphanie 09/12/2017 17:46

A la fac, en TP de physiologie animale quand il y avait des dissections. C'était des fous rires nerveux !!!

vigie90 09/12/2017 16:43

devant le grand blond avec une chaussure noir, j'avais 10 ans j'étais à l'hopital pour appendicite et plus je rigolais plus j'avais mal!!!!

crismine 08/12/2017 22:09

juste un geste quand on connait la personne, genre un bras qui évoque une une chanson...

Anne'so 08/12/2017 19:41

Avec mon frère, tous les 2 ados, quand nous disions les réplique du Père Noël est une ordure"

Sinon tous les jours avec mon atsem et mon avs : ça fait du bien !!!

Nine89 08/12/2017 19:34

Des fous rires en famille ou entre amis lors de jeux de société ... quand on joue au Time's up en particulier ...

ValP 08/12/2017 15:33

Je ris facilement et j'ai souvent eu des fous rires (en cours également ...) et mal aux abdos...
Une fois en cours à la fac le prof parlait du poêle à mazout et une copine nous dit "et.. le poil à sa zoute !!" du coup c'était fini dès que le prof parlait du poêle à mazout nous comprenions poil à ma zoute ... nous avions dû sortir pour nous calmer.

sylvie 09/12/2017 11:02

trop drôle !

edith 08/12/2017 12:42

Une blague du Gorafi (me semble-t-il) sous forme d'annonce, de brève.
"Mort à 33 ans du doyen des Kevin"
Cela date de 2 ou 3 ans, mais ce fut mémorable, en famille. On me ressort souvent ce décalage entre ma réaction et celles des autres présents. ....beaucoup moins hilare!

edith 09/12/2017 12:25

Chouette!
Mon souhait, dans la question de ....., était de rire et faire rire...Alors, super! si j'ai fait rire 2 personnes......
Bon week-end à vous

ChrisdeLorraine 09/12/2017 12:11

Moi aussi ça me fait rire! Je viens d'éclater de rire à te relire ! Déformation professionnelle sans doute car des Kévin mémorables, j'en ai eu quelques uns !

isa 08/12/2017 16:24

moi aussi ça me fait rire Edith, ça doit être la déformation professionnelle !

Julien 08/12/2017 01:22

Super sympa, bonne idée de question !!!
Ah, en y réfléchissant, il y a pas mal de fous rires qui me viennent, c'est bon ça !!!
Un extrait de film, un bêtisier, une chute (même si ce n'est pas drôle pour tout le monde), un lapsus, le rire des enfants (à l'école, comme à la maison) ou un mot une tournure qu'ils ont inventé ...

Mais je vais opter pour un fou rire en faisant des imitations avec ma mère ... et un fou rire en jouant à la maison à une épreuve du jeu "vendredi, tout est permis", où il s'agit de faire deviner une chanson avec de l'eau dans la bouche !!! Fou rire garanti !

Helene 08/12/2017 01:02

Je ne compte plus les fous rire, seule ou accompagnee : j'adore. Le dernier , seule, à l'ecoute d'un vieux sketch de coluche !

Fred 07/12/2017 22:23

Lors d'un stage de directeur qui dura 3 semaines nous avions appris entre collègues à presque devenir amis. En fin de stage, lorsque vint l'initiation aux premiers secours (sanctionnée par un diplôme !), Mathias qui portait une forte moustache eut à faire du bouche à bouche à un poupon tout en lui imprimant le geste cardiaque sur le thorax (le bébé semblait être avalé) nous causa un fou rire qui dura un bon moment. Un bon Moment.

Marité 07/12/2017 22:11

J'en ai beaucoup mais il en est un qui m'est resté et qui a un lien avec l'actualité. Nous étions chez des amis et l'un d'eux disait qu'il devait partir car sa grand-mère l'attendait. Nous n'étions pas d'accord et voulions qu'il reste un peu encore. Alors en parodiant Johnny... il s'est écrié:"Ok ! Mais qui veut mémé ce soir ?"

maud 07/12/2017 21:01

Au collège en 3eme en cours de grec, je ne sais plus pourquoi mais un fou rire nous a pris à mes deux cops derrière nous et à ma voisine de bureau. C'était horrible car incontrôlable et plus on essayait de se calmer et plus on riait, on est sorties de la classe pendant 10 bonnes minutes mais des qu'on se regardait ca repartait... Il a été super cool et ne nous a ni collées ni meme mis un mot dans nos cahiers de liaison.

Dernièrement avec mes collègues, on rit souvent et ca fait du bien, souvent nerveux mais réparateur du stress quand même.


L'année dernière toujours avec 3 de mes collègues on allait à une conférence menée par notre IEN, le lieu était mal indiqué, on n'avait pas vraiment l'adresse, on s'est perdues, quand on a enfin cru arriver en fait c'était de l'autre côté du complexe, fou rire memorable quand on a enfin trouvé la salle... Il a fallu 5 bonnes minutes pour rentrer en retard sans trop se faire remarquer...

Christine F. 07/12/2017 19:51

Un fou rire incontrôlé m'a valu un jour une "baffe" mémorable de la part de mon prof de français !
J'étais en seconde, nous étions 35 élèves et dans certaines salles de classe les tables manquaient . Aussi nous étions nous assises à trois derrière une table, celle devant l’estrade, dans la rangée du milieu, juste en face du prof. Celui-ci, ironique, nous sortit alors une "vanne" d'un humour plus que douteux : " Tient tient, voici le Massif Central installé entre les Alpes et les Pyrénées !", l'amie assise au centre étant légèrement enveloppée. Celle-ci, vexée de se sentir humiliée ainsi, se mit à pleurer et moi, devant le ridicule et l'énormité de la situation je fus prise d'un fou rire nerveux vraiment incontrôlé. Et là, la baffe vola avec une vigueur qui stupéfia toute la classe.
Le prof nous fit par la suite, à toutes les deux et en présence de nos parents respectifs, ses plus plates excuses et fut des plus charmants jusqu''à la fin de l'année.
C'est un souvenir qui a profondément marqué mes anciens camarades de classes car, lors que j'en croise un aujourd'hui, il ne manque pas de me le rappeler.

sylvie 07/12/2017 19:35

J'adore les fous rires et j'en ai eu beaucoup ? Je me souviens d'un lorsque je faisais mes études d'instit, nous avions un intervenant québéquois et son accent était tellement prononcé qu'avec une amie nous avons été prises d'un fou rire (le pauvre ) qu'il a fallu sortir de la pièce et à notre retour, dès qu'il ouvrait la bouche, le fou rire reprenait. Nous avons du quitter la salle pour de bon.
un autre fou rire : c'était à l'école un soir. Une maman énervée envers ma collègue se met à dire des choses pas très gentilles , part bien énervée mais....se prend la porte en pleine face ! La pauvre ! imaginez le fou rire une fois qu'elle était partie ! (bien sur )

chrisdelorraine 07/12/2017 20:16

Bravo, je viens d'éclater de rire a lire l'anecdote de ta collègue!

Isabelle L 07/12/2017 19:05

Beaucoup de fous rires , pour qui pour quoi ?!!! Beaucoup avec mon frère, petits, à table ! Et maintenant pour des broutilles souvent, pour un rien .

SylT 07/12/2017 18:45

Je me rappelle un fou rire qui a duré pendant toute une conférence, pas l'endroit idéal pour rire ! Un jeune enfant posait régulièrement la même question à l'intervenant qui d'ailleurs ne l entendait pas mais ça réactivait automatiquement mon fou rire. J'étais enceinte peut-être une raison de mon incapacité à me contrôler ...

vivi 07/12/2017 18:19

C'est très lointain. C'était un soir de NOËL en famille. Un délire avec mes 3 grandes soeurs mais je ne me souviens même plus de quoi il s'agissait...

mamounette8304 07/12/2017 18:15

lors d'une soirée entre amis.L'un d'eux racontait des blagues et comme je suis très bon public j'ai attrapé un fou rire , je ne pouvais plus m’arrêter

isa 07/12/2017 18:12

Je ris beaucoup et parfois pour pas grand chose, et il m'arrive souvent de rire toute seule. Dernièrement, j'ai ri en lisant le journal qui relatait l'anniversaire d'un centenaire (instituteur au passage). Celui-ci expliquait qu'il s'appelait en réalité Robert parce que sa mère qui ne supportait pas qu'un autre enfant du village qui avait toujours la morve au nez s'appelle Robert l'a rebaptisé Marcel du jour au lendemain. Une autre époque !!!!