Adaptations gs "Pompons" sem 23/24 par Karine K2

Publié le par karine K2

Adaptations gs "Pompons" sem 23/24 par Karine K2

J'ai eu du plaisir à découvrir la merveilleuse rencontre entre Edouard Manceau et Anwar Hussein mais je vous avouerai qu'il m'a fallu du temps pour me demander comment j'allais adapter ce nouvel album sélectionné par Isa.

Je travaillerai en plus de notre domaine de la période sur l'univers sonore : les notes, la durée et leur hauteur.  

Attendu: parler d'un extrait musical.

Observable: développer un vocabulaire pour nommer les paramètres du son.

En effet, je souhaiterai montrer aux élèves que le livre forme une sorte de partition musicale sur laquelle les pompons évoluent comme des notes de musique: un pompon égale une note, plusieurs pompons rapprochés forment des croches.  

Vous trouverez le jeu du loto sonore pour l'atelier 2 complexifié mais aussi un jeu de loto des instruments de musique de l'histoire que vous pouvez présenter avec l'annexe du document de "Benjamin média". Sur ce même document, les instruments sont associés en deuxième partie afin de montrer à la classe le jeu de transformation: une note vers une mélodie, un instrument vers un autre pour créer une mélodie.    

 

Du coup , cette histoire simple à la première lecture révèle en fait  une complexité et une  délicate profondeur que je souhaite faire percevoir à mes élèves lors des différentes activités d'éveil sonore et musical ,complétées par les fiches du dossier.

Bonne écoute!     

Planche pour montrer les transformations de la note et la mélodie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Publié dans la salle des GS, karine k2

Commenter cet article

Karine k2 21/03/2018 15:30

Merci nine . Oui c est intéressant de jouer sur la durée du son . Ce live est vraiment plein de richesses .

Nine89 21/03/2018 15:18

Merci pour ces propositions

Pour approfondir le côté "musical", j'ai proposé à mes élèves une activité sur l'opposition entre sons continus et discontinus (inspirée par le moment où les pompons blancs se serrent de plus en plus au point de former une ligne).
Avec les instruments de percussions, nous avons cherché comment obtenir, avec le même instrument, un son continu et un son discontinu (en général, avec un geste différent : frotter =/= frapper). J'ai découpé des disques et des grandes bandes dans les mêmes couleurs que l'album (blanc, bleu, rouge, jaune), et je les ai étalés sur la table. Quand je montre les disques, les enfants font des sons continus ; quand je suis une bande avec mon doigt, les enfants font un son continu avec leur percussion. Grand moment, très calme et très concentré !!!
Etape suivante (non testée encore), attribuer une couleur à chaque type de percussions (tambours, claves, maracas, ..., pour l'instant je n'ai que 3 familles de percussions, on ne jouera donc peut-être qu'avec 3 couleurs). Chacun ne doit jouer que quand "sa" couleur est montrée, en respectant toujours l'alternance son continu =/= son discontinu

isa 21/03/2018 15:33

Super, Nine, le travail d'attention et d'écoute est parfait et je suppose que tous les enfants aiment.

Karine k2 19/03/2018 18:36

Merci bcp pour ce retour .
Je vais tester en même temps que vous !

portdafrique 19/03/2018 09:41

Quelle richesse entre les propositions d'Isa et les votres, merci!