"La maison de la lune brûlée" chez Portdafrique

Publié le par portdafrique

"La maison de la lune brûlée" chez Portdafrique

J’ai eu la chance de visiter l’exposition de l'artiste Sud-Coréen LEE BAE à la fondation Maeght.

Son travail avec du charbon de bois brûlé est assez hypnotique.

Il utilise du charbon qu’il ponce pour réaliser des compositions aux reflets d’un noir intense, mat ou irisé, un noir aux teintes colorées.

La visite débute par une vidéo intitulée « La maison de la lune brûlée ». Cela montre un rituel coréen qui a fait écho pour moi à nos messages écrits et à nos cabanes en bois...

Ces coréens rassemblent des morceaux de bois pour réaliser une maison d’une hauteur de plus de 20 m. Ils écrivent des vœux qu’ils accrochent sur ce monticule de bâtons.

 Je partage cette découverte avec vous.

Portdafrique

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Publié dans portdafrique

Commenter cet article

P
Oui Edith, c'est glaçant, ta réaction est intéressante. Ce matériau, le charbon, nous plonge dans nos peurs du néant et notre Histoire. Pourtant, ces coréens utilisent ce rituel pour se préparer à un renouveau, un nouveau cycle de vie. Cela pourrait faire écho à notre Monsieur Carnaval qui annoncerait la fin de l'hiver. Effectivement, je ne l'utiliserai pas non plus avec mes élèves, l'expérience pourrait cependant faire émerger des interprétations sensibles surprenantes!
Répondre
E
La vidéo du grand feu m'a "glacée" d'effroi.
J'ai imaginé des visions d'incendies, les volutes m'ont renvoyées des images très apeurantes!!!
Je suis trop sensible.

Mais j'ai aimé la découverte de cette installation. Par contre j'aurai du mal à l'exploiter en classe
Répondre
M
J'ai eu la chance de voir aussi cette exposition, une vraie merveille et un coup de coeur artistique !!
Répondre