Semainier 20 Rosalie aime le rose chez Maud

Publié le par isa

Comme promis, le bilan de la période et la semaine 20.

Pour les algorithmes des nounours, j’ai pris les modèles sur le blog de la classe de Laurène, si cela vous inspire ou vous tente, perso c’est un grand merci à elle je les trouve superbes ses fiches !

J’espère ne pas m’être trop loupée dans les copié-collé… j’ai une grosse angine avec des décharges électriques dans les cervicales à chaque déglutition… Du coup je suis bourrée de médocs (antibio, anti-inflammatoires, anti douleurs, anti fièvre, et décontractants…je suis plutôt zen)

 

 

 

 

SEMAINE 20 / 11 FEVRIER 2019
DOMINANTE D'ACTIVITE CIBLEE : CONSTRUIRE LES PREMIERS OUTILS POUR STRUCTURER SA PENSEE

« À L’ECOLE, FILLE ET GARÇON À ÉGALITE »

Construire des premiers savoirs et savoir-faire avec rigueur & Explorer des formes, des grandeurs, des suites organisées

PROGRAMMES 2015 : L'école maternelle est une école bienveillante, plus encore que les étapes ultérieures du parcours scolaire. Au sein d'une même classe, l‘enseignant prend en compte dans la perspective d'un objectif commun les différences entre enfants qui peuvent se manifester avec une importance particulière dans les premières années de leur vie

ACCUEIL :

LE LIVRE DE LA SEMAINE

ACCUEIL :

PROGRAMMES 2015 : L'enseignant fait acquérir des habitudes de travail qui vont évoluer au fil du temps et que les enfants pourront transférer.
Comprendre
la notion de quantité implique pour l'enfant de concevoir que la quantité n'est pas la caractéristique d'un objet mais d'une collection d'objets (l'enfant doit également comprendre que le nombre sert à mémoriser la quantité).

PROGRAMMES 2015 :

L’équipe pédagogique aménage l'école (les salles de classe, les salles spécialisées, les espaces extérieurs...) afin d'offrir aux enfants un univers qui stimule leur curiosité, répond à leurs besoins notamment de jeu, de mouvement, de repos et de découvertes et multiplie les occasions d'expériences sensorielles, motrices, relationnelles, cognitives en sécurité.
Les enfants enrichissent et développent
leurs aptitudes sensorielles, s'en servent pour distinguer des réalités différentes selon leurs caractéristiques olfactives, gustatives, tactiles, auditives et visuelles

RITUEL :

PROGRAMMES 2015 : Pour les plus jeunes, les premiers repères temporels sont associés aux activités récurrentes de la vie quotidienne d'où l'importance d'une organisation régulière et de rituels qui marquent les passages d'un moment à un autre. L'école maternelle doit conduire progressivement chacun à comprendre que les nombres permettent à la fois d'exprimer des quantités (usage cardinal) et d'exprimer un rang ou un positionnement dans une liste (usage ordinal)

EPS:

PROGRAMMES 2015 : Au sein d'une même classe, l‘enseignant prend en compte dans la perspective d'un objectif commun les différences entre enfants qui peuvent se manifester avec une importance particulière dans les premières années

de leur vie. L'équipe pédagogique aménage l'école (les salles de classe, les salles spécialisées, les espaces extérieurs...) afin d'offrir aux enfants un univers qui stimule leur curiosité, répond à leurs besoins notamment de jeu, de mouvement, de repos et de découvertes et multiplie les occasions d'expériences sensorielles, motrices, relationnelles, cognitives en sécurité. L'enseignant les observe dans leur jeu libre afin de mieux les connaître

Chaque matin, un rituel est installé, en même temps que l'affichage des cartes de présence, les enfants alignent leur petit personnage Playmobil l’un derrière l’autre. A la fin de l’accueil, en plus de nommer les absents, de dire combien cela fait avec les cartes restantes, nous vérifions avec les Playmobils. Un enfant est appelé pour compter les Playmobils, seul ou avec aide.

TEMPS 20mn

ACTIVITE
1-Utiliser les bacs sensoriels
2-Apprendre à coopérer en participant à des jeux

COMPETENCE
(Explorer le monde) Explorer la matière

ORGANISATION individuellement

1- bacs sensoriels
Matériel : légos + cartes modèles
2- Jeux libres

Matériel : jeux proposés sur les tables / jeux d’imitation

Je déplace T’Choupi sur le calendrier et tamponne avec un tampon dateur le jour de la semaine en expliquant que les jours sont numérotés, j’indique « Aujourd'hui, c'est lundi 04 ».

TEMPS 30 mn

ACTIVITE :
Jeux de collaboration

COMPETENCE:

(Agir, s'exprimer, comprendre à travers l'activité physique)

ORGANISATION: collective

COLLABORER, COOPERER, S'OPPOSER

REGROUPEMENT 1:

PROGRAMMES 2015 : L'école maternelle assure une première acquisition des principes de la vie en société.
Les enfants apprennent à
repérer les rôles des différents adultes, la fonction des différents espaces dans la classe et l'école. Ils apprennent les règles qui s'y rattachent. L'école maternelle construit les conditions de l'égalité, notamment entre les filles et les garçons.

RECREATION:

REGROUPEMENT 2:

PROGRAMMES 2015 : Les moments de réception où les enfants travaillent mentalement sans parler sont des activités langagières à part entière que l'enseignant doit rechercher et encourager.

L'école maternelle occupe une place privilégiée pour leur offrir une fréquentation de la langue de l'écrit, très différente de l'oral de communication.

TEMPS 6 mn

ACTIVITE Lancer le dé

COMPETENCE
(Construire les premiers outils pour structurer sa pensée) Évaluer et comparer des collections d'objets avec des procédures numériques ou non numériques.

ORGANISATION collective

LUNDI-MARDI- JEUDI-VENDREDI :
Rituel du jeu de dé : 1-2-3 objets à aller chercher. Vérification avec les pairs.

TEMPS 30 mn

ACTIVITE jouer dans la cour

COMPETENCE
apprendre à coopérer en participant à des jeux

ORGANISATION collective

TEMPS 15 mn

ACTIVITE
Ecouter une histoire

COMPETENCE

(Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions)

Parler spontanément lors du regroupement

ORGANISATION collective

LUNDI : La lecture est théâtralisée pour accrocher l'attention des petits élèves.
Je demande si on a le droit d'embrasser quelqu'un qui n'est pas d'accord. Comment faire pour ne pas se laisser embrasser ? Les garçons doivent demander aux filles s'ils veulent les embrasser et les filles doivent demander aux garçons si elles veulent les embrasser. Et si la fille dit NON ? Et si le garçon dit NON ? Il ne faut pas la ou le forcer, c'est interdit de faire mal aux autres pour obtenir ce qu'ils ne veulent pas nous donner. Je présente l'affiche « Je n'ai pas le droit de faire mal »
MARDI : Reprise de la lecture. Jouer des situations de refus entre garçon et fille pour apprendre le respect de l'autre : une fille veut prendre la voiture qu'un garçon a. Le groupe se met d'accord sur le scénario, celle-ci dit : « Je veux la voiture », le garçon refuse « Non », la fille doit réagir sans « faire la bagarre », le groupe cherche ce que la fille pourrait dire face au refus. Puis un garçon et une fille volontaire viennent jouer la scène, puis d'autres volontaires. Je présente l'affiche « Je n'ai pas le droit de faire mal » durant la scène au moment où le garçon dit NON à la fille.
JEUDI : Reprise de la lecture puis, le garçon veut prendre la poupée de la fille, l'affiche est toujours présentée au moment où les enfants sont censés avoir envie de se bagarrer, quelques binômes viennent jouer la scène.
VENDREDI : Reprise de la lecture. Fille et garçon sont à égalité, on doit respecter l’autre.
présentation et lecture du cahier de liaison.

REGROUPEMENT 3 :

PROGRAMMES 2015 : Les moments de réception où les enfants travaillent mentalement sans parler sont des activités langagières à part entière que l'enseignant doit rechercher et encourager.

L'école maternelle occupe une place privilégiée pour leur offrir une fréquentation de la langue de l'écrit, très différente de l'oral de communication.

TEMPS 15 mn

ACTIVITE Écouter un livre Comptines
Bilan

COMPETENCE
(Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions) Ecouter une histoire sans interrompre l’adulte
Dire de mémoire et de manière expressive des comptines Se rappeler ce qui a été fait dans la journée

ORGANISATION collective

VENDREDI : « je fais une sculpture géante à la manière de Calder »

ATELIERS 1 :

PROGRAMMES 2015 : L'enseignant propose des jeux structurés visant explicitement des apprentissages spécifiques. Les moments de langage à plusieurs sont nombreux à l'école maternelle : résolution de problèmes, prises de décisions collectives, compréhension d'histoires entendues, etc. Il y a alors argumentation, explication, questions, intérêt pour ce que les autres croient, pensent et savent. L'enseignant commente alors l'activité qui se déroule pour en faire ressortir l'importance et la finalité.

TEMPS 45 mn

+ après la sieste.

ACTIVITES
1- Faire une tour de cube garçons-filles (IM logicomaths / kinesthésique) 2- Découper des monstres (IM kinesthésique / visuelle)
3- algorithme manip ours (IM logicomaths / intrapersonnelle)
4- algorithmes manip collier (Im kinesthésique/logicomaths)
5- Bilan langage Ada (IM verbale /interpersonnelle)
6- Je choisis mon activité préférée (IM verbale / intrapersonnelle)
7- Entourer Petit ours (IM kinesthésique / visuelle)
8- Algorithme 1-1 collage fiche février (IM kinesthésique / intrapersonnelle)

COMPETENCE

(Construire les premiers outils pour structurer sa pensée) Classe ou ranger des objets selon un critère de longueur ou de masse ou de contenance

ORGANISATION 1 : Enseignant
2 : Atsem
3 : Supervisé

4 : Autonomie 5 : Enseignant 6 : Atsem
7 : Autonomie 8 :
Semi-autonome

ATELIER 1 « Je fais une tour garçons-filles à la manière de Calder »
Matériel : 1 gros cube
(15cm d’arêtes) par enfant avec sa photo dessus (rajouter 4 photos de T’Choupi pour équilibrer)
Consigne : « regarde cette sculpture de Monsieur Calder, nous allons essayer de la refaire nous aussi avec nos cubes »

Laisser les enfants coopérer, décider dans quel ordre on met les filles et les garçons, si on sépare (comme Calder) ou si on mélange (parce que en fait c’est pareil). Faire des photos

ATELIER 2 « Je découpe des monstres »
Support : A3 coloré avec 2 bulles (« un bisou » « NON ! »)
Matériel : 2 formes de monstre (Rosalie et Barnabé) + ciseaux
Consigne : « Tu découpes tes deux monstres, tu peux leur faire des franges pour imiter les poils, puis tu

les colles sur ta feuille au bon endroit. Tu peux aussi faire les yeux et la bouche comme dans le livre »

L’Atsem est là pour veiller à ce que les enfants tiennent bien leur paire de ciseaux et collent au bon endroit

ATELIER 3 « Je range les ours comme le modèle »
Support : Bandes modèle
Matériel : la boite des ours de tri
Consigne : « Tu prends une bande modèle puis tu ranges tes ours comme demandé »

ATELIER 4 « Je fais un collier en respectant la consigne »
Matériel : perles + fil collier
Consigne: « Tu fais un collier de 2 couleurs en respectant le code : une couleur puis l’autre couleur »

ATELIER 5 « Je raconte le livre "Ada la grincheuse en tutu" » Support : livre
Consigne : « Tu me racontes le livre et moi je note ce que tu me dis »

ATELIER 6 « Je choisis mon activité préférée » Support : fiche
Matériel : étiquettes activités + colle
Consigne : « Tu choisis tes 3 activités préférées »

ATELIER 7 « J’entoure Petit ours » Support : fiche
Matériel : crayon feutre
Consigne : « Tu entoures Petit ours »

ATELIER 8 « Je colle les monstres en respectant l’ordre 1-1 »
Support : fiche février
Matériel : monstres Rosalie et Barnabé + colle + crayons de couleur
Consigne : « tu décores ton dessin suis tu colles les monstres autour, d’abord Rosalie puis Barnabé »

ATELIERS 2 :

PROGRAMMES 2015 : Les apprentissages des jeunes enfants s'inscrivent dans un temps long et leurs progrès sont rarement linéaires. Ils nécessitent un temps d'appropriation. Leur stabilisation nécessite de nombreuses répétitions dans des conditions variées.

L’enseignant permet à l’enfant de pratiquer divers usages du langage oral : raconter, décrire, évoquer, expliquer, questionner, proposer des solutions, discuter un point de vue

TEMPS 25-30 mn

ACTIVITES
1- Raconter (IM verbale)
2- Jouer aux ateliers autonomes (IM intrapersonnelle)

COMPETENCE:
1- (Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions) Pratiquer divers usages du langage oral : raconter
2-
(Explorer le monde) Situer des objets par rapport à soi, entre eux, par rapport à des objets repères.

ORGANISATION 1 : Enseignant
2 : Atsem

ATELIER 1 « Je raconte la photo »
Support: album langage
Consigne: « Tu me racontes ce que tu vois, j'écris ce que tu dis »

L'enseignant explique à chaque élève qu'il a besoin de savoir comment chacun parle pour les aider à encore mieux parler car c'est son travail, il aura auparavant fait une lecture rappel.

ATELIER 2 « Je joue aux ateliers autonomes »
Matériel: tiroirs individuels
Consigne: « Tu choisis ton tiroir, tu vas à une table, tu fais seul(e) et en silence, quand tu as fini, tu ranges et remets le tiroir à sa place, tu peux prendre un autre tiroir qui est rangé »

Les règles : -je prends un tiroir dans le meuble -je m’installe à une table -je fais SEUL et en SILENCE - quand j’ai terminé, je remets le matériel dans le tiroir, vérifie avec la photo que tout est en place (complet et prêt à l’emploi) et je range le tiroir dans le meuble. - Je ne prends jamais un tiroir ni du matériel qui est déjà sorti sur une table (et qui est peut-être à quelqu’un)

Quoi d’autre ? -Je peux demander de l’aide à l’adulte pour qu’il me montre. -Je peux faire autant de fois que je veux la même activité. -Je dois laisser la classe propre dans tous les cas : donc si j’ai renversé de l’eau ou autre chose, j’éponge ou ramasse. - Si je le souhaite, je peux demander à présenter mon atelier aux camarades lors du regroupement qui suit.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article