Aide pour la reprise par Mary

Publié le par isa

Bonjour
Si jamais les collègues de ps ms veulent bien partager leurs idées pour la reprise notamment comment faire classe en respectant les gestes barrières ? Que leur proposer ? Bref beaucoup d'interrogations au niveau pédagogique mais aussi au niveau du bien-être des élèves ?
Merci par avance

 

Travail sur les microbes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Publié dans mary

Commenter cet article

Mireille 18/06/2020 14:47

Lundi à 17h aura lieu le troisième rendez-vous pour échanger autour d’un défi du moment, maintenir une pédagogie basée sur les ateliers autonomes avec un protocole sanitaire, auquel vous êtes peut-être confrontés dans ce contexte de crise sanitaire.

https://meet.learning-planet.org/DéfispédagogieactiveVSprotocolesanitaire

Ce rendez-vous est ouvert à tous, chaque lundi à 17h, même si vous n’avez été pas présent aux rendez-vous précédents.

Pendant la première séance du lundi 8 juin, nous avons essayé de faire la liste, non exhaustive, des défis à relever pour continuer à pratiquer une pédagogie dite active avec un protocole sanitaire contraignant :

Gestion du matériel des ateliers autonomes en respectant les gestes barrière

Désinfection du matériel par qui ? avec quoi ? quand ?

Fabriquer du matériel individuel

Organisation de la salle de classe en respectant les gestes barrières

Assurer la poursuite des ateliers autonomes en distanciel

Responsabiliser les enfants à l’application des gestes barrières

Rendre les élèves autonomes dans la gestion de leur temps de travail autonome.

Assurer une progressivité des apprentissages malgré des groupes aléatoires ( enfants prioritaires, places restantes en temps partagé)

Garder le lien entre les enfants en classe et ceux à la maison par le biais des ateliers autonomes

Lors de la seconde seconde séance, les participants ont commencé à partager leurs idées. L’ensemble de ces témoignages, encore à l’état embryonnaire sont rassemblées dans un document collaboratif. Le but de cette démarche est de rassembler des idées d’un collectif pour nous permettre d’avancer individuellement, dans nos classes.
Ce document collaboratif est amené à s’enrichir grâce aux retours d’expérience des actions que nous mettons tous et toutes en place depuis la reprise de l’école ou que nous projetons de mettre en place dès la réouverture de toutes les écoles.

Je vous invite donc à nous rejoindre lundi en vidéoconférence à 17h et les lundi suivants. N’hésitez pas à relayer ce post à vos collègues et/ou proches qui pourraient se sentir concernés par cette démarche.

christine G 03/05/2020 18:52

https://www.pedopsydebre.org/post/mon-enfant-refuse-de-retourner-%C3%A0-l-%C3%A9cole-apr%C3%A8s-la-fin-du-confinement-que-faire

Beaucoup de choses que l on sait déjà mais des petits conseils intéressants : des paillettes de savon pour se laver les mains c'est plus ludique, il ne doit pas en rester! pour aider à moins se toucher le visage mettre un pansement sur le doigt " qui gratte" (ou qui va dans le nez lol)Conseiller aux parents de faire un masque à son doudou pour s'habituer , avant la reprise faire le chemin jusqu'à l'école ( je pense perso faire un petite vidéo à mettre sur le blog pour qu 'ils visualisent les locaux avec les nouveaux marquages ) Un autre pédo psychiatre conseille de parler de cette "nouvelle école" qui ne va pas être comme avant.

Annie M. 03/05/2020 09:13

Bonjour à tous,

Je déplace mon commentaire ici car j'ai vu (après) qu'il y a déjà des propositions de mutualisation des idées.

Chez nous les enfants seront accueillis 2 jours par semaine (en ½ classe) avec une coupure le mercredi (pour les enfants) qui pourra servir au nettoyage du matériel.
Voici ce que nous avons recensé (pour l'instant) avec ma collègue:

-boite de jeu individuelle réservée pour l'enfant du jour (jeux lavables)
-pâte à modeler ou pâte à sel dans pot individuel ou sachet zippé
-atelier individuel lavable (pinces, coloredo, perles...)
-livres cartonnés ou plastifiés
il est encore possible de faire
-de la peinture
-du découpage / collage
-et aussi faire pousser des graines (pots individuels)

On va "neutraliser" une zone dans la classe pour mettre chaque jour le matériel qui sera proposé aux enfants présents (qui ne sera accessible qu'aux adultes).

et prévoir une autre zone pour le matériel à désinfecter après usage.

Voilà où on en est...
Quand on a commencé l'école à distance en maternelle on était perdu.e.s ... et puis on a trouvé des procédures, des outils, des nouvelles modalités...

isa 03/05/2020 09:48

Merci Annie pour ces idées à partager

Virginie QM 02/05/2020 22:28

Bonjour à tous et à toutes,
Pour ma part c'est la première fois que je poste sur ce blog alors que je vous lis depuis longtemps.
Je pense que mettre en scène le lavage des mains comme le montre cette vidéo qui tourne sur internet peut être une activité ludique avec nos PS et TPS et surtout enlever toute cette peinture ensuite permettra une expérimentation supplémentaire.
https://www.youtube.com/watch?v=BfVhEFyWY6w
Je vous prie de m'excuser de passer par ce lien qui inclut de la publicité mais c'est le seul moyen que j'ai eu de retrouver la vidéo.

isa 03/05/2020 10:00

Merci Virginie, bien vu

christine G 02/05/2020 09:27

belles illustrations par coeur d'artiFlo sur les gestes barrières marci à elle!!

https://www.mombrier.fr/de-belles-illustrations-des-gestes-barrieres-offertes-par-coeur-dartiflo-merci/

isa 02/05/2020 11:12

Super , merci beaucoup Christine pour ce partage

sylvie L 01/05/2020 14:14

bonjour à tous ! j'ai envie de pleurer quand je lis toutes les mesures barrières que nous devrions appliquer dans nos classes à partir du 11 mai ! est ce que notre ministre c'est ce qu'est une classe de maternelle ? Je suis désespérée ! comment apprendre en jouant ensemble ? , comment apprendre le vivre ensemble ? on pourrait même en rire si je n'étais pas aussi désespérée ...séparer les tables des enfants pour qu'il n'y ait pas de contact ...pour ma part, je n'ai que des tables collectives !!
plus le droit aux bisous alors que nos petits n'ont qu'une hâte c'est de retrouver les copains, la maîtresse ... plus de câlins, de réconfort, plus le droit de se prêter les jouets....quel intérêt de reprendre la classe dans ces conditions ? pour ma part, la continuité pédagogique fonctionne très bien avec mes élèves . D'ailleurs, à propos de continuité pédagogique, qu'en est il si on doit retourner en classe avec quelques élèves , on ne va quand même pas faire présence en classe et continuité péda si ?
Je suis professeur des écoles en classe maternelle, je ne suis pas femme de ménage (je ne dénigre pas leur travail, oh que non! , tous ces métiers jouent un rôle essentiel au sein de nos écoles ) qui va désinfecter chaque jeux touchés par les enfants, je ne suis pas surveillante de cour le midi (faut bien qu'on mange nous aussi ! ) , je ne suis pas cantinière puisqu'on veut faire manger les enfants dans les classes , je ne suis pas gardienne d'enfants pour sauver l'économie de notre pays !! je suis pédagogue en maternelle normalement ! Et nous savons tous qu'en maternelle, c'est le contact avec les enfants qui est important ! En ce 1er mai, je suis triste et révoltée !

isa 26/05/2020 09:43

Julie, actuellement les parents décident de remettre ou non leur enfant à l'école. Effectivement, les conditions ne sont pas les meilleures pour rassurer complètement une enfant qui n'est pas encore adaptée à la scolarisation.

Julie COURTIN 24/05/2020 23:59

Bonjour, je suis maman d'une petite fille en première année de maternelle et qui n'aime pas l'école. Si je la remets dans CES conditions là, je crains de la traumatiser pour le restant de sa vie....et effectivement, l'imaginer voir sa maitresse astiquer les jouer et gendarmer les gestes les plus naturels du monde...me fait mal au coeur

isa 02/05/2020 17:23

Merci Fred pour ton témoignage bien réaliste, je ne crois pas qu'il faille espérer de la distanciation sociale chez les petits. Je comprends que vous êtes nombreux à penser qu'il aurait fallu attendre Septembre, cinq mois et demi sans école ( avec les vacances). Je suis perplexe !

Fred 02/05/2020 14:09

Finalement, l'actualité me fait revenir sur ce blog que je n'ai d'ailleurs jamais cessé de suivre mais de plus loin depuis que j'ai repris les projets des années antérieures.
Alors oui, j'ai gardé des enfants de soignants :4,5 à la fois, et bien, je dois manquer d'autorité mais il m'a été impossible de les empêcher de s'assoir l'un à coté de l'autre, de vouloir et prendre le vélo de l'autre. Alors, nous avons joué au Uno, à la bataille avec les mêmes cartes à jouer; j'ai posé ma main sur sa main pour lui expliquer l'addition, etc .... j'ai porté un FFP2, 2 minutes (il porte bien son nom) mais je l'ai aussitôt retiré: difficultés à respirer la dedans, ah bon, je vais m'entrainer alors, il est vrai que les soignants le supportent, eux...
Si vous le pouvez, le site "Arrêt sur Images" propose un document où apparait cette enseignante qui refuse de se rendre à l'école le 11.05, malheureusement en accès abonnés (mais il me semble que l'on peut s'abonner pour le premier mois à 1 euro), enseignante qui publie également sur le site de Médiapart.
Fanny Le Nevez, institutrice en maternelle à Fresnes (Val-de-Marne), autrice d'un article de blog sur Mediapart, "Sans moi le 11 mai".
Bonne réflexion à toutes et tous.

angéline 01/05/2020 15:46

mon médecin m'a prescrit un antianxiété, car je craque littéralement, pour l'école de mes enfants le maire avec l'équipe a choisi de n'ouvrir la maternelle qu'au GS et par groupe de 9 max dans chaque classe, moi je dois attendre la semaine prochaine que les deux mairies de la RPI en discutent, j'ai une classe de 36 m2 20 élèves de TPS/PS/MS... et un couloir pour les sanitaires... bref je ne veux pas être gardienne de prison, je veux continuer le contact certes par téléphone, mail, vidéo avec tous mes loulous mais je ne veux pas leur imposer cette vision de l'école... et mes propres enfants dont une fille en GS qui une fois que je lui ai expliqué la distance avec une ficelle en était très triste et à compris pour quoi on ne souhaitait pas qu'elle y retourne...

Céline B 01/05/2020 13:01

Bonjour à tous,
Face au défi impossible qui nous est demandé, j'ai pensé que s'il y avait une solution, je la trouverai sur ce blog. Je constate que nous sommes tous dépassés et perdus par les événements. Après discussion avec ma collègue de moyenne section, nous envisageons de reporter la rentrée des petits et moyens quand le protocole sanitaire sera assoupli. Pourquoi accueillir des enfants dans des conditions de détention car c'est bien une prison que nous devons leur préparer : pas de jeux, pas de jouets, pas d'interactions. Ils vont avoir l'impression d'être punis ! Et quelles activités leur proposer ? Ma fille est également élève dans ma classe et il est hors de question de l'envoyer à l'école dans de telles conditions.
Alors bien sûr, certaines familles auront peut-être besoin que l'on accueille leurs enfants et il n'est pas question de ne pas répondre à leurs besoins. Mais j'espère que cela concernera une petite minorité d'enfants.
Enfin, je reste à l'affût de toute proposition pour scolariser nos jeunes enfants dans des conditions acceptables.
Je vous souhaite à tous beaucoup de courage pour affronter les prochaines semaines.

isa 03/05/2020 10:21

Il faut lire "Dont les parents vont retravailler" évidemment :-))

isa 03/05/2020 10:19

Audélia, je vois bien que tu as participé activement durant ce confinement en te portant volontaire pour accueillir des enfants de soignants et c'est extrêmement généreux. Je comprends tout ce que tu écris et je crois qu'il y a un principe de réalité, même avec toutes les explications les plus claires, un petit enfant reste un être spontané qui suit ses élans et ne maitrise pas ses envies. Mais quand je lis les recommandations "Les classes devront accueillir 15 élèves au maximum, en commençant par la prise en charge des plus jeunes, ceux qui ne peuvent pas rester seuls et ne sont pas autonomes dans leur travail scolaire.", je traduis que 15 est un maximum et qu'il peut y avoir un minimum selon les possibilités d'accueil et d'encadrement, mais je comprends également qu'il faut se charger des enfants dont les enfants vont retravailler et qui ne pourraient pas être autonomes chez eux ou de ces petits enfants qu'un confinement réduit à rester scotchés à la télévision... équilibre de santé, équilibre psychique, équilibre de justice sociale, tout cela est bien complexe !

audélia 02/05/2020 22:49

Isa, j'ai assuré l'accueil d'enfants de soignants : seule avec 4 élèves PS, MS, CE2, CM2.
Quels geste barrières quand un enfant de trois ans attend que tu lui essuies les fesses ?
Le maire est passé jeudi à l'école. Alors que je discutais avec lui, les deux plus jeunes en ont profité et l'un d'entre-eux a porté un jouet à sa bouche. Alors que je le reprenais sur ce comportement, le maire m'a dit 'mais comment allez-vous faire ?'...
Les enfants restent des enfants avec des comportements d'enfants , coronavirus ou pas.
Autant je peux imaginer accueillir des GS, autant je me pose des questions pour les MS et de plus encore pour les PS et TPS.

christine G 01/05/2020 15:08

j'ai assuré ce service volontaire auprès d enfants de soignants mais cela s'est limité à maxi 8 enfants pour une seule école deux enseignants et une atsem, bien souvent avec des fratries un primaire, un maternelle donc plus facile à organiser nous pouvions déjà laisser jouer les fratries ensemble, laisser le grand câliner le petit, des enfants qui ne se connaissaient pas puisque regroupement d'enfants d'une même commune et non pas des copains contents de se retrouver...donc rien à voir avec 15 par classe soit près de 60 élèves pour la même école où l'on retombe à 4 enseignants et 3 Atsems, Nous avons disposé de quelques jeux désinfectés au fur et à mesure, des vélos attribués à un enfant, chacun son pot de feutres et non pas un local vide !! et encore il y a eu des interrogations, il est blessé comment fait on? Il a un rhume c'est un rhume ou pas? zut Tom avait un objet dans sa poche il l'a prêté! Léa a prêté un feutre à la table d'à coté,on n'a pas vu.... IL faut être clair nous n'allons pas faire école ..nous allons nous occuper au mieux d'enfants avec un regard d'enseignants et ceux que j'aurais besoin de revoir ...ne seront pas là! les priorités sont inscrites sur papier mais les inégalités seront encore plus notables ...c'est cela qu'il faut encaisser! sans parler de la notion de responsabilités entre ce que je dois faire sur papier et la réalité avec nos petits humains.

isa 01/05/2020 13:48

Effectivement, je pense que chacun en conscience doit réfléchir sur la place de son enfant à l'école. Après le discours du premier ministre, j'avais compris que l'école devait être "réservée" aux familles dont les deux parents doivent repartir travailler, aux familles monoparentales et aux enfants des soignants et enseignants. Je comprends totalement vos réserves en tant qu'enseignants face aux risques d'une réouverture trop précoce. Quand on observe les autres pays européens, on constate qu'il y a vraiment des disparités par rapport à cette décision (Danemark, Norvège, Allemagne, Belgique, Suisse, France rouvrent; Italie, Espagne, Portugal, Irlande repoussent en Septembre) . Tout le monde est sur le qui-vive et les choix ne sont pas faciles à faire. Si les mesures sanitaires ne sont pas suffisamment établies dans telle ou telle école, celle-ci ne doit pas rouvrir, c'est également ce que j'ai compris lors du discours. On marche sur des oeufs ! Pas plus sur le blog qu'ailleurs on a les réponses à toutes ces questions. Tout dépend du nombre d'enfants qui se présenteront, jusqu'à maintenant les accueils des enfants de soignants ont fonctionné, il serait intéressant d'avoir l'avis de ces enseignants volontaires qui ont assuré cet accueil, ils ont déjà été confrontés à ce qui pourrait être pour l'ensemble des enseignants à partir du 12 mai ( jour de rentrée des élèves).

Chounette41 01/05/2020 08:45

bonjour à toutes, merci pour cette discussion...
moi je n'arrive pas à me projeter ...je n'ai pas remis les pieds dans ma classe depuis le 16 mars ...de toute façon un grand ménage s'impose ...mais aucune info de la mairie ni du sivos ...alors je fais quoi ?je fais moi-même mais où stocker les ateliers dont je ne peux pas me servir, quid du matériel indispensable de nettoyage/gel et autres papiers... ....trop de questions sans réponse ... merci

edith 01/05/2020 10:54

C'est peut-être par la directrice ou le directeur que peuvent se passer les échanges avec mairies et/ou SIVOS.
Ateliers dont on devra se séparer: j'ai pensé retourner les meubles pour que les enfants n'y aient plus accès (ce n'est pas chouette, mais je ne sais pas où les mettre)
Tu peux aussi envisager de 'filmer" les meubles.....pas terrible non plus, mais à un moment il faudra bien aller à l'essentiel. Tout comme toi je ne suis pas retournée dans ma classe depuis mi mai. Mais j'ai pu avoir des échanges avec la mairie (je ne suis pas directrice) une entreprise va venir faire la grande décontamination le lundi 11 mai.
Fais entendre ta voix si tu ne peux envisager une telle rentrée en maternelle avec un groupe trop important. 10 PS ou MS c'est trop. Echange avec tes collègues. Mes collègues à moi sont dans le primaire et ne voient pas les choses comme moi, je ne cesse demeure dire que j'envisage des tout-petits groupes (autour de 5) On ne pourra pas faire comme avant, mais aura-t-on les moyens suffisants pour le bien-être des enfants et la sécurité des petits et des grands? LEs choses vont s'éclaircir les jours qui viennent avec les directives académiques. Ne reste pas seule.

Catcan 30/04/2020 16:15

Réunion de directeurs ce matin : cela se fera par groupe de 10 enfants maximum en maternelle.
Pour ma part en lisant le projet de protocole, (puisque le définitif ne parait que demain), je n'ai pas compris qu'on pouvait organiser des ateliers par petit groupe ac du matériel collectif. Il y a aussi peu de préconisations spécifique maternelles.
Par contre, même si on peut trouver qq activités en individuel, proposer des aménagements de classe, je ne vois pas comment on va pouvoir anticiper la spontanéité des enfants qui ne veulent qu'une chose : jouer ac les autres. Et je ne vois pas comment on va faire en récréation, s'ils n'ont pas de jouets ni le droit de jouer ensemble... Quelle école si tant est qu'elle en soit une dans ces conditions, va-t-on pouvoir proposer à nos enfants?

joelle 30/04/2020 15:44

Voilà le lien en français :
https://e-bug.eu/junior_pack.aspx?cc=fr&ss=1&t=Pack%20de%20cours%20e-Bug

isa 02/05/2020 13:23

Est-ce que tu peux préciser ce "ON" (m'impose) ? Avez-vous recensé les enfants susceptibles de revenir à l'école ? Parce que si je comprends bien 15 enfants *2 =30 enfants , cela voudrait dire que tu as toute ta classe qui revient , c'est ça ?

Mary 02/05/2020 12:58

Voilà j ai posté ce commentaire
Je vois que nous sommes tous dans une situation anxiogène et nous ne savons que faire
Moi on m impose 15 tps ps ms mais je refuse
Imaginez l ambiance école que faire?

Cécile P. 30/04/2020 16:05

Merci Joelle !

christine G 30/04/2020 10:29

sur le site e-bug dans la partie coronavirus fiches élèves de bonnes images à utiliser pour comprendre la propagation des microbes sur les mains ou pour comprendre qu'il y a des "microbes sans risques"et d'autres pathogènes c'est à adapter à nos maternelles bien sûr. Ce site a été donné dans le dossier du protocole sanitaire.

christine G 30/04/2020 19:31

non tu choisis ta langue regardez bien!

edith 30/04/2020 15:19

C'est en anglais......est-ce la bonne version "pour seulement récupérer les images"?

isa 30/04/2020 13:03

Merci Cécile, je vais l'ajouter directement à l'article pour que vous puissiez le télécharger plus facilement.

Cécile P. 30/04/2020 12:36

Il y a un dossier au format PDF dans les ressources.
https://e-bug.eu/junior_pack_ks1.aspx?cc=eng&ss=2&t=Microbe%20mania

Cécile P. 30/04/2020 12:33

https://e-bug.eu/eng_home.aspx?cc=eng&ss=1&t=Information%20about%20the%20Coronavirus

isa 30/04/2020 11:09

Peux-tu nous mettre un lien ?

Nine89 30/04/2020 10:21

C'est : plus de dînette, plus de matériel collectif, plus de livres !!! (ou alors on attend 5 jours avant de le prêter à un autre enfant), pas de tables en "vis-à-vis" (je n'ai dans ma classe que des tables ovales pour 6 enfants), pas de jeux en récréation type toboggan ou balançoires, en fait rien qui ne soit PARTAGE ou alors on désinfecte systématiquement avant de prêter à un autre enfant ... chacun à sa place, chacun ses crayons, chacun sa boîte de jeux ... Les gestes barrières respectés par tous tout le temps, lavage des mains après chaque toux, chaque mouchage et chaque éternuement. Pour moi ce n'est pas de l'école, et encore moins de l'école maternelle : si c'est pour que les enfants retournent en classe sans avoir le droit de jouer ensemble, alors autant continuer l'école à distance ! comment leur dire qu'ils ne pourront pas jouer ensemble, alors qu'ils n'attendent que ça ? et comment faire notre métier sans une proximité physique ?
Je ne vois pas non plus comment assurer en même temps l'école et l'envoi d'activités pour ceux qui restent à la maison ... Ce n'est pas possible de faire faire la même chose, alors double de travail ?

Dans mon école (école rurale primaire de 4 classes, une seule direction pour maternelle et élémentaire donc), on ne reprendrait que le jeudi 14 mai pour avoir 2 jours pour réorganiser tout ça (oui, parce que entre parenthèses, nous sommes en zone A donc "normalement" encore en vacances jusqu'à lundi 4 mai ...)
Et la mairie a proposé pour ma classe (PS-MS) 8 enfants maxi, et 12 enfants maxi pour l'élémentaire.

Bref, bon courage à nous
Et merci Isa pour cette discussion qui fait du bien ...

Nine89 30/04/2020 10:04

A lire ici : le projet de protocole sanitaire que nous devrons absolument respecter ... sans commentaires !

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Documents/docsjoints/protocole300420.pdf

edith 29/04/2020 18:04

Merci d'ouvrir cette discussion.
- pas de groupe à 15: on ne s'en sortira pas. On parlait au départ de tout petit groupe: 5 à 6
- j'ai fait une liste de matériel à bannir: ateliers individuels, caisses de jeu collectif, feutres en libre accès par tous, pâte à modeler, caisse d'albums.....bref tout ce que j'utilise au quotidien.
- demander trousse et mettre le matériel individuel crayons principalement (ciseaux et pinceaux peuvent être désinfectés après usage)
- pâte à sel ou pâte à modeler maison à usage unique, jetée après utilisation.
- je vais approfondir la piste des activités en extérieur (car je pense que c'est un axe important à prendre en compte après tout le temps que les enfants ont dû passer en intérieur et peut-être devant des écrans.
- je cherche quelles nouvelles modalités et quelle organisation dans mon espace : désencombrer (mais ou tout ranger? Quand et avec l'aide de qui?)
- j'ai interrogé la complémentarité avec les services du périsco pour libérer une heure par jour sur le temps de classe pour assurer la continuité pédagogique des enfants ne rentrant pas physiquement à l'école et proposé le temps de sieste pris en charge par le périsco pour libérer l'enseignante (autre groupe ou enseignement à distance)
- j'ai lancé la piste de mutualiser avec le périsco une liste de jeux ou activités à faire dans la cour de récréation.
De toute façon les directeurs auront des consignes des inspections dans la semaine prochaine.....et certains d'entre nous n'ont pas pu rejoindre leur classe pour cause de confinement.

J'ai proposé de banaliser la semaine qui vient pour démarrer les démarches de coordination, de réaménagement des locaux, informations aux familles.
Sinon:
11 et 12 mai: pré-rentrée "sanitaire"
14 et 15 mai : pré-rentrée "pédagogique"
J'ai fait ces propositions à l'assistant de prévention de la circo qui nous demandait notre avis.....pas de réponse. J'ai aussi envoyé à mes collègues (de primaire) et aux mairies des 3 villages.
Pas de réponse.
Quel temps de concertation aurons-nous tous ensemble le 11 mai si nous nous mettons la pression d'ouvrir le 12?

isa 29/04/2020 18:41

Merci Edith pour toutes ces pistes de réflexion et d'aménagement.

christine G 29/04/2020 13:52

On pourra mettre tous les affichages, tous les dispositifs possibles et imaginables, les enfants sont des enfants!! Perso je discute d'ores et déjà par mails avec les familles, si ils nous les mettent ils nous font confiance car en 1ere ligne ceux qui prennent le plus de risques, c'est NOUS! alors je ne multiplierai pas les dispositifs qui seront de toutes façons remis en cause par les uns ou les autres. Je cherche pour le moment à travailler sur les nouvelles règles du vivre ensemble avec les enfants sur le blog ou au tél, cherchons des défis, des idées : comment se dire bonjour, activités autour de ce que c'est un mètre (s'entrainer déjà à la maison), sciences c'est quoi la respiration pourquoi le masque, les jeux auxquels on peut jouer dans la cour....dès que j'ai plus je transmets à Isa pour diffusion

edith 01/05/2020 19:05

Site national AGEEM
https://ageem.fr
Site AGEEM de l'école à la maison
https://delecolealamaison.ageem.org
Mais aujourd'hui (1er mai) toujours pas de publication.....c'est en cours.

SL 01/05/2020 10:59

concernant cette rentrée exceptionnelle avec les termes "accueillir, dire, construire ensemble" de l'AGEEM, peux-tu nous indiquer le lien s'il te plait ? Merci

edith 29/04/2020 18:05

L'idée d'impliquer les familles est très intéressante.
L'AGEEM propose aussi trois verbes d'action pour nous aider à construire cette rentrée exceptionnelle
ACCUEILLIR / DIRE / CONSTRUIRE ENSEMBLE

Marie Mudry 29/04/2020 14:55

Merci pour ce partage, merci pour ces bonnes idées!

isa 29/04/2020 14:23

OK Christine

Marine 29/04/2020 13:41

Bonjour,
Ici aussi je réfléchis beaucoup à la manière dont nous allons procéder et notamment pour l'accueil et la sortie ( je travaille dans un département en vigilance rouge vigipirate donc les parents ne rentrent pas dans l'école). Je n'ai pas encore trouvé de solutions à part un accueil échelonné mais quoi faire de ceux qui attendent dans le couloir ? J'ai une classe de PS/MS : je pensais faire un roulement assez facile à comprendre pour les parents : par exemple le lundi et jeudi j'accueille les PS et les 2 autres jours les MS.En ce qui concerne l'organisation de ma classe, je pensais enlever les bancs de mon coin regroupement pour éviter les contacts rapprochés. J'ai beaucoup de tables individuelles que je module suivant les activités proposées. Je pensais toutes les séparer, et coller l'étiquette prénom de chaque enfant sur une table pour que chaque enfant ait "sa" table à lui et évite de trop circuler dans la classe. Au niveau des apprentissages, je vais reprendre tout doucement ( je suis dans une école avec beaucoup d'élèves en difficulté). Peut être travailler sur les émotions pour qu'ils puissent s'exprimer sur cette situation si particulière. Je suis en train de me pencher là dessus et enfin préparer petit à petit le cadeau pour les mamans. Voilà l'état de mes réflexions du moment !

Audélia 29/04/2020 13:27

Bonjour,
J'ai échangé avec avec le médecin scolaire aujourd'hui sur le sujet et notamment sur la désinfection et la manipulation.
Elle préconise un matériel pour un groupe d'enfants : par exemple, tel groupe fait des perles, les autres enfants n'ont pas le droit d'y toucher tant que ce matériel ne sera pas désinfecté.
Ceci afin qu si un cas de maladie se déclare, il n'y ait qu'un petit groupe qu'il faille surveiller.
Hier, lors du départ de Malo, son papa lui dit 'il faut dire au revoir' et lui se précipite dans mes jambes pour un gros câlin... Et il est certain qu'il y en aura d'autres...
Mon expérience : pendant le premier mois de confinement, j'ai fait l'accueil les lundis, mardis, jeudis et vendredis à l'école des enfants de personnels soignants (4) sachant que je mangeais avec eux le midi et que je les accueillais suivant les horaires des parents donc de 7h30 à 18h30 suivant les jours ; le soir et le mercredi, je m'occupais des préparations pour les envois aux parents et du travail de direction. Et bien au bout de trois semaines, j'étais épuisée et je ne vous parle pas de l'état de la maison... ; j'ai dormi plus de 12 heures toutes les nuits de la première semaine des vacances. Aussi, faites bien attention à vous lors de la reprise parce que c'est ce qui va nous arriver :présentiel en classe et distanciel pour ceux qui sont restés à la maison.
Pour ma part, je vais lire attentivement toutes les idées émises !
Bon courage à tous, prenez soin de vous

isa 03/05/2020 10:23

En récréation, des jeux de course par exemple, ça défoule et on ne se touche pas.

audélia 02/05/2020 22:36

Désinfection par le personnel communal lors de la pause de midi et le soir.
Jeux d'extérieurs : pas de ballons (interdit) vélos uniquement si désinfection entre deux enfants (là cela va dépendre du nombre d'enfants à accueillir).
J'avoue que je ne sais que proposer pour al récréation à mes loupiots : pas de ballons, pas de vélos, pas de corde, pas de structure si pas possible de désinfecter (courrier du recteur) et à un mètre de distance...
Récréations obligatoires puisque pendant ce temps il faut désinfecter et aérer.

isa 30/04/2020 09:15

Qui se charge de la désinfection ? C'est la même chose pour les jeux extérieurs ?

Audélia 30/04/2020 09:05

Ce n'est pas plus de coins jeux c'est coin jeux par groupes par exemple le groupe de MS peut jouer aujourd'hui aux puzzles, aux perles et aux tangrams. Les autres n'ont pas le droit tant que le matériel n'aura pas été désinfecté. Ainsi se forment des 'groupes-contact' et s'il y a un cas de maladie, ce sont les élèves du même groupe qui auront touchés au même matériel qui seront testés éventuellement.

isa 29/04/2020 13:32

Si je comprends bien Audélia, à l'intérieur de la classe, tu dois fonctionner par petits groupes qui ne changent plus et tout doit ne servir qu'une fois tant qu'il n'y pas eu de désinfection. Plus de coins jeux alors ?

Fanou 29/04/2020 11:40

Dans un 1er temps, c'est la peur de la maladie qui me tétanise; nous avons été beaucoup touchés autour de nous, les ATSEM, parents et enfants...
Et dans un deuxième temps, c'est faire classe dans des conditions qui ne ressemblent pas à l'école maternelle: c'est un non sens ( distanciation sociale?).

isa 29/04/2020 12:59

Je comprends. La distanciation sociale n'est pas possible avec des petits, il faudra donc se protéger du mieux possible ( masque et lavage des mains très très fréquents). Enseigner aux petits devra être fait dans les mêmes conditions que la normale avec une classe allégée et je suppose des récréations par roulement.

Kallie 29/04/2020 11:23

Merci pour cette question. Je comptais justement envoyer la même.
Beaucoup de craintes aussi: comment respecter les gestes barrières avec des petits, et ce d'autant plus que nous avons eu au moins un cas dans la classe (avant confinement)? A quoi penser?
Pour répondre à ta question Isa, les craintes sont que nos élèves ne soient pas bien protégés, et nous aussi. On nous dit que si on a des facteurs aggravants il ne faut pas aller en classe, mais concrètement je ne me vois pas ne pas aller.
Je ne sais pas si d'autres ressentent ça aussi, mais la crainte c'est aussi celle d'envoyer ses propres enfants à l'école. J'ai deux enfants, les gestes barrières, je sais que pour mon garçon ce sera forcément compliqué. La base du volontariat, dans les faits ce sera compliqué pour beaucoup.
Personnellement jusqu'ici, je me suis dit que c'était une situation qui nous enrichirait et l'école à distance aura sûrement changé ma façon d'enseigner pour la suite, mais là c'est beaucoup.
En attendant, preneuse aussi de conseils sur l'application des gestes barrières, le passage aux toilettes, les fonctionnements pour maintenir distance.

Kallie 29/04/2020 23:23

Merci Isa de prendre ce temps de réponse, de réflexion

isa 29/04/2020 13:15

Les facteurs aggravants pour ta propre santé Kallie doivent être pris au sérieux et tu n'as pas à te sentir fautive de ne pas être à ton poste. Les scrupules dans ce contexte n'ont pas à prendre le dessus sur la raison. Les enfants semblent moins à risque et les plus jeunes encore moins mais personne ne sait comment tout cela va évoluer et c'est cette incertitude qui oppresse et met à mal nos émotions. Ma fille qui est médecin ne va pas renvoyer ses trois enfants à l'école, elle considère qu'il faut laisser la place à ceux qui en ont le plus besoin, elle ne me dit pas qu'elle craint pour leur santé mais c'est peut-être inconscient dans son choix. Je suis de tout coeur avec vous et si je pouvais vous aider dans cette mission si difficile, je le ferais. Je comprends totalement vos craintes et juste de pouvoir les écrire peut déjà un peu soulager, c'est ce que je pense.

Isabelle 29/04/2020 11:05

Nous aussi nous attendons la réunion avec notre inspectrice jeudi.Nous ne devrions avoir 15 élèves max. Au niveau de ma classe ps/ms, je réfléchis aussi!
J'assure les gardes d'enfants de soignants et je constaste que c'est très difficile de gérer 8 élèves en respectant les gestes barrière!!!

zabelle 29/04/2020 10:58

merci pour ce lieu d'échange,
j'ai d'abord réfléchi à l'organisation matérielle
je n'ai pas de place assise pour tous les élèves mais à 15 oui, je vais donc mettre des gommettes pour marqué les place disponibles dans un premier temps...
ensuite au sol l'idée d'un tapis pour délimiter l'espace est bien aussi...
le regroupement... grosse interrogation, généralement nus montions en haut de la mezzanine... là ce ne sera plus possible ou alors en demi groupe pendant que l'atsem sera aux toilettes avec les autres...mais là encore comment on gère un passage aux toilettes même pour 7 ou 8 enfants...
un marquage au sol dans le couloir , on chante en attendant ou on fait des jeux de doigts

Et l'accueil, même si j'ai essayé de toruver de jolis tissus gais pour mon masque, ça reste effrayant je trouve...
et si un enfant pleure à la séparation, ce qui ne manquera pas d'arriver, on ne peut plus le prendre dans nos bras?
je demanderai la permission aux parents si le cas arrive...

zabelle 29/04/2020 10:59

aie "pour marqueR"

Sylvie R 29/04/2020 10:50

Moi j'attends les directives du chef d'établissement. Est-ce qu'on aura les moyens d'accueillir les maternelles ? Pour le moment, nous sommes en pleine discussion. Donc j'attends ...................

Cécile P. 29/04/2020 10:49

Excellente idée d'échanger sur le sujet ! De mon côté, je réfléchis à la manière de gérer à la fois l'école à distance pour ceux qui resteront à la maison et ceux que nous aurons à l'école.

Apilolo 29/04/2020 11:29

Bonjour Cécile, Même si notre hiérarchie nous le demande, je ne me sens pas capable de mener à bien l'accueil en classe ET la continuité pédagogique en distanciel (qui représente un boulot ÉNORME, même en PS). Si je fais l'un, l'autre sera abandonné. J'ai une vie aussi et un mental à protéger. A voir si un(e) collègue qui resterait à son domicile pour raisons de santé souhaiterait reprendre le distanciel pour les élèves qui ne reviennent pas à l’école?

Apilolo 29/04/2020 10:38

Bonjour !
Pour le moment, je suis dans le flou: 22 élèves sur 32 seraient de retour lundi 11. Je pense donc faire classe 1 jour sur 2 avec un groupe de 11 à 15 maximum.
Je vais demander aux services municipaux d'enlever toutes les tables qui me restaient et les bac à eau/aires de jeux communes afin que je puisse disposer au sol des tapis de gym (un par enfant) pour matérialiser leur place et ainsi respecter la distanciation préconisée. Ils joueront ainsi sur ce tapis après être allé chercher leur activité autonome. Il va falloir en prévoir beaucoup en plusieurs exemplaires si la désinfection est obligatoire après manipulation !
Je pense qu'on se déplacera aussi avec ces tapis roulés (on aura quasi 1 mètre de distance) dans les couloirs jusqu'à la salle de sport ou la cantine.
A part ça, j'ai beaucoup de mal à imaginer ce que vont pouvoir être les moments interactifs avec une socialisation à distance...
Je suis preneuse de toute idée aussi !!!
On se réunit en équipe lundi 4 pour organiser tout ça...

Apilolo 29/04/2020 11:30

Flûte! Je me suis répondue à moi-même !!! Comme quoi, on ne peut pas enseigner sur 2 tableaux à la fois, la schizophrénie guette !! :)

Apilolo 29/04/2020 11:29

Bonjour Cécile, Même si notre hiérarchie nous le demande, je ne me sens pas capable de mener à bien l'accueil en classe ET la continuité pédagogique en distanciel (qui représente un boulot ÉNORME, même en PS). Si je fais l'un, l'autre sera abandonné. J'ai une vie aussi et un mental à protéger. A voir si un(e) collègue qui resterait à son domicile pour raisons de santé souhaiterait reprendre le distanciel pour les élèves qui ne reviennent pas à l’école?

Fanou 29/04/2020 10:22

Bonjour, moi aussi, je me pose beaucoup de questions et je suis tétanisée à l'idée de me retrouver confinée avec 15 PS. La question du respect des gestes barrières ne se posant même pas avec des enfants de cet âge.

So 29/04/2020 10:39

Merci daborder le sujet Mary.
Qu'est-ce qu'on va pouvoir faire, toucher? Même le regroupement me fait peur!
Se presenter avec un masque, parler avec! Quelle va être leur reaction?
Suis de nature plutôt optimiste: à tout problème sa solution: une parole rassurante, un ptit calin, un dessin et ça repart. Enfin oui, ça c'était avant.

isa 29/04/2020 10:29

C'est quoi ta crainte Fanou ? La peur de la maladie ? La peur de devoir rester enfermée ? La peur de te sentir seule ? La peur de ne pas savoir quoi interdire ou autoriser ? La peur émotionnelle tout simplement sans raison identifiée ?

AGATHA 29/04/2020 10:15

Moi aussi je suis intéressée car un peu perdue ????merci