"Dans la cour de l'école" va changer

Publié le par isa

Au sujet de "Dans la cour de l'école", voici une info en avant-première.

Cet album va être entièrement remanié pour une nouvelle édition non genrée (les ronds bleus et les ronds roses laisseront la place à d'autres couleurs). Mon but était de faire évoluer l'album en fonction de l'évolution de nos valeurs communes. Au début des années 2000, quand j'ai commencé à travailler avec mes élèves sur le concept "on symbolise les enfants par des ronds de couleurs", ce sont eux qui, à la majorité, ont décidé de choisir le bleu pour les garçons et le rose pour les filles. Quand je suis ensuite passé à la réalisation de l'album, je ne me suis pas posé plus de questions et j'ai gardé leurs choix (il faut dire qu'il y a 20 ans, le problème du sexisme, même s'il existait déjà, n'avait pas encore révélé toutes ses noires dérives). Aujourd'hui, je me devais de faire évoluer cet album dans le bon sens. Les éditions Milan et moi nous avons donc décidé de retirer toute ambiguïté concernant le genre et, quitte à retravailler la maquette, nous allons en profiter pour apporter quelques petites modifications pour rendre cet album encore plus joyeux et attachant (un exemple parmi d'autres : sur la dernière page, au lieu de faire dire à l'enfant "Attendez-moi ! Ne me laissez pas tout seul !" (un peu anxiogène), il dira plutôt quelque chose comme "Attendez-moi ! J'arrive !"). Vous pouvez en parler sur vos réseaux car c'est une décision entérinée par ma maison d'édition. J'ignore encore la date de sortie de cette nouvelle édition. J'espère qu'elle sera prête pour la rentrée prochaine. Croisons les doigts ! Cela dit, ne jetez pas l'ancienne édition, elle pourrait avoir de la valeur d'ici quelques années ;-)
Je vous souhaite également pleins de beaux projets et continuez à faire vivre votre blog qui constitue un formidable travail utile à tous.
Bon week-end, Amicalement,

Christophe Loupy

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Publié dans christophe loupy

Commenter cet article

edith 25/11/2020 11:05

Merci pour cette info. Je suis sensible à la réflexion de l'auteur autour des stéréotypes. J'ai déjà utilisé cet album, mais c'est la première chose qui m'a gêné. Par contre, en faisant modéliser les situations du livre à mes élèves, j'avais sorti des bouchons de toutes les couleurs et ça n'a posé problème à aucun enfant! Comme cela suscite débat, c'est bien d'en parler. Merci Isa de relayer.

Maud 22/11/2020 16:39

et bien perso je trouve cela triste de céder à la pression ambiante...
j'y ai cédé cette année habituellement le tour de mes cartes-prénom est rose pour les filles et bleu pour les garçons, les enfants savaient au premier coup d'œil si on parlait d'une fille ou d'un garçon... cette année j'ai fait orange pour les filles et vert pour les garçons et bien c'est très aléatoire du coup.
Même si je n'ai aucun problème avec les filles qui sont des filles, les filles qui sont en fait des garçons, des garçons qui sont des garçons et des garçons qui sont en fait des filles... Là on parle juste d'une couleur qui représente visuellement une fille et un garçon un peu comme un rond rouge représente le petit chaperon rouge, pourquoi tout vouloir changer? quel est le progrès? enlever tous les cadres n'est pas une bonne chose c'est très anxiogène. Il est de notre devoir de faire grandir les enfants sereinement en respectant ce qu'ils sont pas en niant la réalité générale.

Par contre pour la dernière phrase là je suis totalement d'accord, elle me laissait perplexe...

Cathek 15/11/2020 15:29

Je ne comprends pas cette décision. Si vous modifiez les couleurs et une partie du texte, ce n'est plus le même album. Cette histoire de sexisme est purement artificielle, et pourquoi refaire un album qui a 20 ans pour le remettre au goût du jour ? Je pense que cette histoire de couleurs gêne surtout les adultes.
Dans le même ordre d'idée, on a voulu changer le titre du livre d'Agatha Christie "Les 10 petits nègres". A ce moment là, on modifie aussi la poésie de Robert Desnos "L'alligator" où il utilise les mots nègre et négrillon. Et on peut trouver beaucoup d'autres exemples. Faut-il modifier les oeuvres pour les remettre au goût du jour ? Ou faut-il les aborder en gardant à l'esprit le contexte de l'époque ?
En tout cas, je vais conserver l'album original de Christophe Loupy et l'exploiter avec les élèves en changeant les couleurs si je veux. De toutes façons, ils ne se sentent pas vraiment concernés par cette polémique sur le genre.

Fred 14/11/2020 20:06

Je ne suis pas d'accord!!! Je plaisante.... pourquoi pas des pois multicolores comme notre amie Kusama sait les présenter...
Mais il est vrai que cette version rose / bleue me manquera ... triste avenir ... lointains souvenirs ....

bluedelph 14/11/2020 14:59

Trop bien! Merci pour cette nouvelle.

Myrtille 14/11/2020 13:24

Je valide ! La 1ère version était avec des points rouges et des points verts si je ne me trompe pas ?

MaitresseClow 14/11/2020 12:56

Quelle excellente nouvelle !