Livre à compter de Noël chez Florence B

Publié le par isa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Publié dans florence b, noël

Commenter cet article

A
Bonjour,
Merci pour cette jolie idée.
Voici l e niveau de mes élèves de MS :(un groupe de 11 élèves, fort éveillés et intéressés par les apprentissages sur les chiffres et les nombres)
Tous connaissent la comptine numérique jusqu'à 20 ( et plus) peuvent continuer la comptine numérique entre 1 et 10 à partir d'un autre nombre que le 1, peuvent montrer différentes représentations du nombre avec les doigts (plusieurs manières de faire 4 ou 6...) avec les nombres de 1 à 10, à part deux enfants, ce groupe sait écrire les nombres de 1 à 5 en écriture chiffrée. ils savent associer représentations du dé de 1 à 6 en 'points ' et en chiffres, ils peuvent résoudre des petits problèmes sur les nombres de 1 à 5 en soustraction, de 1 à 10 en additions (hormis l'un d'entre eux).
J'ai une question : je trouve cela très - trop - simple pour mes MS, hormis pour un d'entre eux.
Bien que tout à fait conformer aux programmes.
En animation pédagogique le mois dernier, l'inspectrice a bien insisté sur le fait de faire et refaire pour être certain que cela soit acquis.
Mais je trouve quand même cela trop simple pour eux... Et j'ai peur de ne pas leur donner envie de continuer à apprendre s'ils 'piétinent'.
Qu'en pensez-vous ?
(et rassurez-vous, en géométrie, nous avons beaucoup de travail...)
Répondre
F
Bonsoir, je comprends parfaitement. Moi même, j'ai dans ma classe des niveaux très différents et une bonne maitrise déjà de cette quantité. Néanmoins, je maintiens l'objectif de 1 à 4. Pour les raisons suivantes:
- mon objectif est pluriel. Je souhaite relier le langage, les décos de Noël et ce petit bilan numérique au travers de notre calendrier de l'Avent. J'aime que cela fasse sens, qu'il y ait du lien. Et mis bout à bout, cela fait déjà beaucoup de travail avec des enfants que je trouve bien fatigués!
- nous n'avons pas beaucoup de jours entre le 1er décembre et les vacances
- je n'ai en ce moment qu'une atsem toutes les 2 semaines. C'est chaud quand je suis seule! Je ne sais même pas si je vais arriver à réaliser ce que je souhaite. On verra... souplesse!
- l'idée est aussi de découvrir ce que c'est qu'un album à compter. Simple. Simplement.
- Et enfin, pour avoir vécu cette période d' avant Noël depuis un certain nombre d'années, je ne trouve pas que celle-ci soit la plus propice aux apprentissages.
J'espère avoir répondu à vos interrogations!
M
UN grand merci ça donne des idées!!!
Répondre
A
Merci Florence pour cette réponse argumentée.
J'ai beaucoup aimé ce que tu proposes particulièrement le lien entre les différents domaines.
Le questionnement c'est vraiment : faut-il s'arrêter en si bon chemin et se poser sur ces nombres-là ou est-il possible de continuer doucement pour ne ni perdre nos acquis ni perdre l'envie d'apprendre.
Pour ma part, j'axe les apprentissages sur les formes géométriques pour le mois de décembre (disque, les boules, triangles le sapin, rectangle, le tronc). Domaine dans lequel nous avons du travail car les enfants ont encore beaucoup de mal dans la reconnaissance des formes et des angles.
C'est un groupe plus à l'aise dans les données numériques que dans la géométrie.
Bon courage pour ce mois de décembre avec peu de présence d'Atsem car entre la fatigue, l'énervement et les microbes - ici, la saison des gastro a commencé, tu vas être bien occupée.
Bon week-end - ici c'est la tempête -.