Accueil d'un enfant non voyant par Aminouche

Publié le par isa

A la rentrée, je vais accueillir un enfant non- voyant et je me sens perdue par rapport à l'aménagement de son temps à l'école, aux activités à lui proposer, à l'attitude à adopter. Il aura une AVS. Si des collègues ont déjà vécu ce type d'expériences ou ont dans leur entourage un enfant non- voyant. Je suis avide de conseils car même si je suis persuadée que je vais faire des erreurs, j'aimerais tellement que cet accueil en milieu ordinaire lui soit profitable ainsi qu'à ses pairs et aux adultes de la classe.
Merci beaucoup et d'avance merci à la communauté du blog.

Michèle T partage un document sur l'accueil des enfants malvoyants, merci à elle

Accueil d'un enfant non voyant par Aminouche

Publié dans aminouche, non voyant

Commenter cet article

Catylo 31/08/2015 16:31

Bonjour,
Enseignante spécialisée en hôpital de jour, je suis depuis 2 ans un jeune garçon malvoyant et autiste. Une orthoptiste est venue dans la classe nous observer, je te fais part de ces observations qui peut-être pourront t'aider:
- Utiliser de préférence des illustrations en noir et blanc. Les contrastes sont mieux perçus par les enfants malvoyants. Les imagiers de Tana Hoban et de François Delebecque en regorgent.
- Faire le test des 3 boules de pâtes à modeler ( petit / moyen / grand) et observer laquelle ou lesquelles il prend. On peut supposer que s'il arrive à prendre la petite boule, il perçoit les petites images. Cela va te donner des pistes pour savoir s'il a besoin d'images aggrandies ou non.
- les activités à l'ordinateur peuvent aussi être une grande aide. La luminosité de l'ordinateur attire leur regard et permet une meilleur perception.
- Favoriser les activités développant la proprioception. Montessori offre une multitude de possibilités, les activités sensorielles aussi.
- Lors de travail sur le schéma corporel, insister sur les mains, et notamment les doigts.
- Travailler l'index, le pointage.

J'ai repéré 2 livres intéressants : Mon imagier à toucher , les lettres et Mon imagier à toucher , les chiffres chez circonflexe.

N'hésite pas à prendre rapidement contact avec la structure de soin qui suit cet enfant, elle pourra t'apporter des précisions qui vont t'amener à préciser tes adaptations pédagogiques.

Bonne rentrée

isa 31/08/2015 17:57

merci Catylo d'avoir pris le temps d'apporter ton soutien à Aminouche

ChrisdeLorraine 28/08/2015 08:40

Tout ça me fait remonter de 24 ans! La toute première année que j'ai enseigné, il y a donc 24 ans, avec des CE2 en milieu très rural, perdu à la limite des Vosges. Un enfant mal voyant. Une aide (ça ne s'appelait pas AVS en ce temps là), un ordi (rudimentaire en ce temps-là) et une classe formidable. Il s'appelait Geoffrey et j'en garde un souvenir génial, extra. Une classe formidable, un tutorat exceptionnel entre les enfants et Geoffrey. J'ai le souvenir que franchement son handicap passait au second plan. geoffrey devenait un élève comme les autres.
Je pense vraiment qu'il faut faire confiance aux enfants, à l'enfant différent et aux autres élèves de la classe. Et surtout mettre en confiance les parents. Le dialogue sera hyper important. Et pas que pour les progrès ou les choses faciles. Il faut communiquer aussi sur les difficultés, sur ce qu 'on ne sait pas faire...Humilité et confiance seraient mes deux conseils du jour.

Talie73 27/08/2015 21:32

Bonjour,
Je suis dans le même cas que toi, j'accueille un PS mal voyant qui est suivi par des personnes du 2SAI qui vont venir tous les 15 jours (2 une semaine, 1 l'autre semaine), elles m'ont déjà donné des conseils et m'aideront chaque fois qu'elles viendront. Nous avons ensemble déterminé les zones "à risques" dans la classe, elles m'ont dit de centraliser mes ateliers autonomes à un seul endroit que je ferai découvrir à mon loulou en suivant un "parcours balisé".
Le thème de cette année de ce formidable blog entre pile poil dans le projet que j'avais l'intention de mettre en place pour cet élèves : du sensoriel, du sensoriel encore du sensoriel !
Nous avons eu son grand frère atteint du même mal génétique, il est à présent au collège et est d'une autonomie incroyable.
Ne t'inquiète pas, cela va bien se passer car tu est entourée de spécialistes qui sont là pour aider l'enfant mais toi aussi !

deborah 27/08/2015 14:03

bonjour, il y a 4 ans j ai eu comme élève un petit garçon mal voyant en ps.
il avait le droit a une avs spécialisée (pour enfants mal voyant et aveugle)uniquement à la cantine (afin de l'aider à apprendre à manger) et une éducatrice venait nous aider quelques heures (surtout pour le "sport" ) car on avait pensé qu il était préférable pour cet enfant d'essayer de se "débrouiller" seul.
j'ai beaucoup travaillé sur le touché et l'écoute; je me suis inspiré de la méthode montessori.
Rapidement une solidarité c'est construite entre les élèves et cet enfant.
Ce fut une année très enrichissante pour moi.
Cet enfant et maintenant au primaire dans une "école normale".

Aminouche 27/08/2015 11:37

Cet enfant a 3 ans. Il rentre en Petite Section et sera présent tous les matins.
Il est suivi à l'Irecov et un enseignant spécialisé viendra de manière hebdomadaire. Nous avons pris du temps pour qu'il appréhende les lieux, qu'il se crée quelques repères. Mais à part ça, c'est l'inconnu. J'ai fait des recherches sur le net...

isa 27/08/2015 16:54

Aminouche, MIchèle T a généreusement partagé un document sur l'accueil des enfants malvoyants, je l'ai attaché à ton article.

isa 27/08/2015 13:06

Auras-tu un(e) AVS ? Je crois que tu peux aussi compter sur tes petits élèves qui savent être attentifs aux autres, faire donner la main , inciter à la solidarité prend tout son sens pour eux. Le travail sur la sensorialité que nous allons mener ne l'exclut pas, au contraire, les odeurs de la classe lui sont sûrement plus intenses que pour la plupart des petits qui voient.

edith 27/08/2015 09:56

Pour Isa
Quel est l'auteur de l'illustration que tu as choisie pour cet article (ce fond noir avec des verticales blanches)? Merci par avance de prendre le temps d'une réponse.....si je suis une parmi 13000 aujourd'hui encore! Sinon, pas grave!

Isa Sam 27/08/2015 09:30

Bonjour Aminouche et bonjour à tous,
J'ai travaillé 3 ans avec des enfants non- et mal-voyants : 1 an dans une classe intégrée dépendant d'un centre spécialisé de l'association Normandie Lorraine, et 2 ans dans une classe de CP puis CE1 accueillant un enfant non-voyant.
Je n'ai pas cette expérience en maternelle;
Mais peux-tu nous préciser davantage : quel âge a cet enfant ? A-t-il déjà été scolarisé ? Dépend-il d'un centre ? Si c'est le cas tu dois recevoir de l'aide de leur part : conseils pédagogiques, matériel spécifique... Si ce n'est pas le cas (cela m'étonnerait mais bon, on ne sait jamais) il faudra aider la famille à faire des démarches pour que leur enfant soit accompagné par des spécialistes tout au long de sa scolarité et le plus tôt possible.

Je suis à ta disposition si tu as des questions plus précises, tout en sachant que ma petite expérience n'équivaut pas les conseils d'un enseignant spécialisé dans ce domaine, mais cela a été une des plus enrichissante de ma carrière, j'y ai appris beaucoup.
Un site de référence dans ce domaine : http://www.avh.asso.fr/