cahier de liaison et album langage en petite section

Publié le par isa

 

SOMMAIRE


le livre du blog pour retrouver des fiches sur le langage et

l'utilisation du cahier de liaison et de l'album langage

 
cahier de liaison en petite section
le langage d'évocation en PS
l'album langage

réponse à Hélène sur l'album langage

impossible de faire un atelier langage ?
réponse à Stéphanie sur l'album langage et son organisation
réponse à Marion sur ses questions diverses
séance langage avec le cahier de liaison
petites connaissances théoriques sur le langage

cahiers de liaison 2007-2008
cahiers de liaison 2008-2009 

cahiers de liaison 2009-2010

cahiers de liaison 2010-2011

cahiers de liaison 2011-2012

cahiers de liaison 2012-2013

cahiers de liaison 2013-2014




Qu'est ce qu'un cahier de liaison ?

J'ai choisi d'appeler ce cahier ainsi et non pas cahier de vie comme on le voit dans la plupart des écoles maternelles. C'est un choix à destination des familles. Je pense que si nous voulons être respectés , il nous faut le faire aussi. Je donne ce nom pour que les parents sachent qu'ils sont aussi concernés et que je tiens à ce qu'ils occupent une place dans ma classe. 

Avant de donner les raisons qui doivent nous inciter à avoir ce genre de cahier, je veux rester concrète et je souhaite d'abord le décrire.

C'est un petit cahier 17 * 22 de 192 pages broché. la taille correspond aux petites mains qui vont le manipuler, et il est important qu'il soit facile à porter, à lire , à mettre sur ses genoux, à ranger dans son cartable ...

Je prépare les feuilles que je vais coller pour la semaine sur Word ou Publisher, il faut pouvoir importer des images , des photos qui vont le rendre visuel pour les élèves. En général, je prends la mise en page paysage, je sépare la feuille en deux par un trait central et je prépare ainsi deux feuilles à photocopier puis découper puis coller dans le cahier.
  

 

 

 

 

 image002-copie-1.gif

 




Classe d’Isabelle

Cycle 1

Ecole maternelle

2006-2007

 

 

Voici mon cahier de liaison que j’emmène à la maison le vendredi et que je rapporte à l’école le lundi.

Aidez moi à y faire attention

image004.jpg















 

Semaine du 10 Septembre 2007
image002.jpg Pour trouver nos repères et notre place à l’école , nous avons reconstitué le déroulement de la journée avec des photos de nos activités
 
  




photo des filles
 
 
  
 
photo des garçons

















Voici des exemples de pages , je le ferai régulièrement pour donner des idées et  faire le lien avec les préparations et le travail autour des livres.

Pourquoi avoir un cahier de liaison ?

Pour moi, c'est avant tout un formidable outil pour l'apprentissage du langage qui est à mon avis la priorité des priorités en petite section. L'élève va devoir raconter , il va s'appuyer sur les pages et les images qui évoquent la vie en classe, il va devoir répondre aux questions de ses parents, il a encore besoin de support à son langage et celui-ci est porteur affectivement.

Ensuite comme je l'ai dit précédemment c'est un lien famille -école, pour être reconnu , il faut se montrer et expliquer son travail, oser informer , s'en servir pour défendre l'école et notamment la maternelle qui est quelquefois apparentée à une école inférieure y compris dans l'imaginaire d'enseignants, alors pourquoi pas de parents aussi.

Il permet d'inciter les familles à s'intéresser trés tôt à la vie scolaire de leur enfant et de cet intérêt naît chez l'enfant l'importance et la reconnaissance du travail scolaire donc son investissement .

C'est bien entendu un lieu d'échange, les familles sont quelquefois mises à contribution ( exemple: le dessin de la famille du premier jour d'école).

Enfin c'est la mémoire de l'élève , on sait bien qu'à 3 ou 4 ans les souvenirs s'effacent, ce cahier permet des retrouvailles plus tard avec son enfance.

C'est pour toutes ces raisons qu'il est important de le rendre vivant, agréable à lire, significatif pour l'élève grâce à des images, des photos mais aussi des traces de son travail.
 

Commenter cet article

Cécile 25/07/2016 13:13

Petite question, c'est un livre par enfant ou le cahier est collectif?

isa 22/08/2016 10:34

Le cahier de liaison est un cahier individuel tout comme l'album langage.

Virginie90 28/08/2014 08:49

Je ne sais pas si la question a déjà été posée, je n'est pas tout lu!!
Voilà je voudrais savoir si ce cahier sert aussi aux informations de l'école (date de réunions parents, sorties, ...)

isa 28/08/2014 10:44

Dans mon cas, oui.

Kallie 17/10/2013 21:18


Eh bien voilà, je lis ton travail sur les albums de langage et là aussi j'adore.


J'ai lu aussi un peu le travail de Ph Boisseau et j'ai donc eu plusieurs fois l'occasion de faire des albums écho avec mes élèves, mais j'aime beaucoup ta manière de les faire, à la fois
abordable (matériellement) donc faisable, et très riche.


Merci encore, je continue la balade sur ton site, et merci pour la réponse que tu avais apportée à un mail envoyé l'autre jour.

isa 17/10/2013 21:37



J'essaie de répondre à tout le monde, sauf quand je suis en vacances, bonne balade Kallie, attention l'addiction te guette 



Flavie 12/10/2013 20:53


Bonjour Isa,


Je me présente au concours réservé cette année. Je viens de m' inscrire et je dois rendre mon dossier pour le 13/11. En plus du reste, on doit présenter soit un projet, soit une séance menée
cette année en classe, avec signature du chef d'établissement pour attester que oui on a bien fait ce projet/cette seance.


La je viens juste de m'inscrire dc j'ai encore peu réfléchi, mais comme ca je pensais parler de l'album langage, en parlant d'un projet sur l' année. Car là en octobre dans ma classe, je ne vois
pas trop de quoi parler (même si on a bcp travaillé bien sur). Mais l' album langage ca fait trois ans que je le pratique dc ca me parle bien. Qu' en penses tu ?


Ensuite j'ai un "pb". Quand je vais présenter ce projet bah je vais te piquer ton idée. Ca me gene...


 


peut on en parler ?


 


 

isa 12/10/2013 22:09



oui Flavie tu peux tout à fait présenter ce travail et ne t'inquiète pas pour mon idée qui est elle-même inspirée du travail de Boisseau que tu peux citer.



Elaine 17/10/2012 19:03





J’aime beaucoup l’idée du cahier de liaison qui passe à la maison tous les week-end, mais…


- Beaucoup de préparation (à envisager avec son ATSEM, ce qui ne va pas toujours de soi),


- une expérience précédente où les documents revenaient difficilement à l’école,


- un désir d’informer tous les jours de nos activités…



Alors, depuis l’année dernière j’ai mis en place un document collectif pour la classe que j’appelle « mémoire de la vie de la classe ».


En fin de matinée, nous reprenons en regroupement ce que nous avons fait dans la matinée. Cela peut se faire à l’aide :


- de l’emploi du temps imagé,


- de l’affichage des ateliers du matin,


- des productions faites par les élèves,


- de la photocopie de la couverture du nouveau livre lu en classe,


- ou même des photos prises dans la matinée et projetées sur le tableau « magique » que j’ai depuis cette année (un tableau numérique intéractif !- mais ça j’en
parlerai peut-être une autre fois).


Les élèves me dictent ce qui leur semble important et j’oriente si je souhaite présenter une activité spécifique. Je le note sur une feuille A4 et j’illustre le texte pour que le
support soit à peu près lisible par les enfants eux-mêmes.


Cette feuille est affichée sur le mur à côté de la porte de la classe (à l’extérieur de la classe). Et j’invite les enfants à la lire avec leurs parents à 11h20.


Je laisse affichées les feuilles d’une semaine entière. Ensuite, elles sont rangées dans un porte-vues qui est à disposition au coin bibliothèque et mis plus en valeur le vendredi
pendant l’accueil puisque l’accueil du vendredi est orienté « langage ». Les parents peuvent donc à nouveau prendre le temps de le regarder avec leur enfant tous les vendredi
matins.


Enfin, à chaque fin de période, je relie tous les travaux d’élèves pour en faire un petit livret. J’y ajoute un topo sur les domaines et compétences travaillées et je rajoute
toutes les feuilles de mémoire de vie de classe (en modèle réduit).



Inconvénient : comme nous n’écrivons pas tout ce que nous faisons dans la matinée, il arrive que l’activité d’un enfant ne soit pas mentionnée et que les parents me disent
« mais mon fils, qu’est-ce qu’il a fait ? Il me dit qu’il n’a pas peint ? »… Mais cela veut dire qu’il y a eu lecture de l’affichage et échange avec l’enfant ! Et en
fait, c’est bien ce que je souhaite avant tout !



Après un an de pratique… Les enfants de l’année dernière regardent souvent ce qui est accroché et plusieurs parents d’élèves de l’année dernière s’arrêtent encore devant
l’affichage, le lisent et me disent qu’ils sont nostalgiques car ils aimaient lire ces panneaux… un lien s’est donc fait !



Qui a dit que les parents ne s’occupent pas de ce que font leurs enfants à l’école et qu’ils ne s’intéressent qu’à ce qu’ils ont mangé, s’ils ont dormi et vérifient qu’ils ne
se soient pas sali ou fait mal ?


Elaine


isa 17/10/2012 22:25



Merci Elaine de nous donner une autre manière de créer un lien avec les familles afin de les informer de ce qui s'est fait dans la classe.


Je voulais dire que le cahier de liaison a quasiment toujours existé dans les différentes écoles et classes de maternelle où j'ai travaillé. Je n'ai jamais enseigné dans des secteurs
privilégiés socialement mais plutôt des zones trés défavorisées. Je n'ai jamais eu aucune difficulté avec ces cahiers, les parents ont toujours été concernés. Les enfants aimaient tellement leur
cahier qu'ils transmettaient cela à leur famille et que celles-ci participaient quand il y avait des demandes et étaient trés respectueuses de rapporter le cahier le lundi.


La préparation demande de créer ses pages, de les photocopier puis de les coller. C'est effectivement un travail supplémentaire mais c'est un tel outil pour le langage que ce temps n'est
aucunement perdu, bien au contraire. Comme je voulais mettre le langage en priorité dans ma classe , il me fallait créer des outils qui facilitent la communication et le désir de dire. Celui-ci
est sans aucun doute l'un des meilleurs selon moi. Les enfants sont (comme je l'ai dit assez souvent) auto-centrés et ils ont besoin d'avoir un objet à eux, rien qu'à eux, qui comporte des traces
de leur vie à l'école mais aussi par moment de leur vie chez eux. C'est pour moi un des meilleurs moyens de les faire parler. Il faut d'ailleurs les voir dans les ateliers de langage autour du
cahier de liaison, peu résistent au plaisir d'échanger , de regarder le cahier du voisin ,de montrer le leur, de reconnaitre tel ou tel livre, de chanter telle ou telle chanson ou comptine, de
commenter telle ou telle photo, c'est un grand moment.



Sev 03/09/2011 09:15



Je fonctionne comme Edith :


un cahier de liaison avec tous les papiers concernant l'école et où les parents peuvent écrire s'ils ne peuvent pas venir à l'école: il est tous les jours dans le cartable.

le cahier de vie façon Isa qui concerne tout le côté péda et qui part dans les cartables le vendredi.



Pour moi, il est important de ne pas tout mélanger : les papiers de l'école ne sont pas adressés aux enfants mais aux parents. Le cahier de vie est vraiment le cahier de l'enfant, celui qui est
une mémoire de son année d'école et qu'il conservera pour le regarder plus tard.



edith 02/09/2011 22:58



Je suis tombée par hasard sur vos échanges...cela aurait été dommage que je rate cette lecture. Très intéressant.


Je suis classique: cahier de liaison pour les papiers et les mots à destination des parents, avec possibilité aux parents de communiquer avec nous. Il circule tous les jours: j'ai une super ATSEM
qui m'ouvre tous les cahiers et me donne à lire ceux qui sont renseignés par les parents. Les enfants deviennent autonomes au cours de l'année pour le sortir le matin et le reprendre le
soir.


Et le cahier de vie individuel pour collecter les supports variés de nos activités et les traces "familiales" laissées au libre  choix des parents. Je sollicite leur
participation, j'explique le but de ce cahier dans le devenir élève et le développement de la communication et des autres compétences langagières.


Peut-être me lancerai-je un jour dans le cahier "sauce Isa" car tes arguments sont tentants: l'enfant au coeur de l'école


Merci aussi à la personne qui dit qu'elle s'ennuie dans sa classe, c'est courageux de dire les aspects négatifs que l'on peut sentir les années s'accumulant (moi aussi 25 ans environ) mais
pas d'ennui pour moi. Je suis toujours enthousiaste et encore plus depuis que je suis le blog d'Isa, notre "super collègue virutelle"


On se sent bien seule parfois dans sa classe; Isa, c'est bon que tu sois là! Si tu fais ton tour de France en caravane, je veux bien en être!!!



laurent 02/09/2011 22:18



Une alternative au cahier de vie ET à la mascotte qui voyage: dans la classe de ma fille l'année dernière, l'enseignante faisait passer dans les familles la "boîte-mystère", dans laquelle
l'enfant met un objet de la maison: les enfants de la classe doivent ensuite poser des questions pour deviner ce que c'est... Pas encore testée, mais ça me tente !
J'ai des collègues qui font la semaine de "l'enfant -vedette": chaque enfant aura sa semaine, où il doit présenter diverses choses de la maison (ex: le lundi son livre préféré, le mardi un objet
de la maison, etc...) Pourquoi pas mais du coup je trouve ça un brin too much sur une semaine entière, et un peu gadget (juste une affaire de goût, de ressenti...)



isa 02/09/2011 22:43



J'aime bien l'idée de la boîte mystère, quant à la seconde idée, cela ressemble fort au fameux cabinet de curiosités ( en art), un manière de parler de soi avec uniquement des objets à
soi.



laurent 02/09/2011 22:06



Je précise juste que dans mon système classique cahier de liaison / cahier de vie, le cahier de liaison est dans le cartable tous les soirs, pas juste en fin de semaine: je tiens à ce que ce
cahier ne soit pas le discours unilatéral de l'école qui déverse sa paperasse administrative. Il sert aussi beaucoup aux parents pour me prévenir de toutes les petites choses importantes
(changement de personne pour venir chercher l'enfant, pas de car tel ou tel jour...) et ça simplifie bcp la gestion au jour le jour. Je ne pourrais pas avoir ces infos "en direct" avec un cahier
qui ne part que le vendredi. Je rejoins aussi la personne qui accorde aux parents le droit de n'avoir pas envie d'écrire, je n'ai pas envie moi non plus de prendre les parents "en otage" (toutes
proportions gardées !). J' ai par ailleurs entendu aussi le commentaire d'une amie (un brin parano !) qui se demandait de quel droit l'école s'intéresse à la vie privée des familles. Je ne
souscris absolument pas à cette interprétation, mais elle existe (ceci dit, personne ne l'oblige, et je lui ai fait -gentiment- remarquer que sa petite vie privée du week-end n'était pas non plus
importante au point d'être classée secret défense !) Le fait est que, les années passant, je remarque que les parents s'investissent de moins en moins dans le cahier de vie. Cependant, j'essaie
de combattre celà en rappelant les 1001 possibilités de remplir ce cahier;: photos et textes bien sûr, mais j'encourage aussi les enfants à dessiner ce qu'ils veulent raconter ou à coller des
prospectus... J'essaie de mon mieux de rappeler aux parents que c'est avant tout un outil pour faire parler les enfants, que le contenu et la forme importent peu, et de les sensibiliser aussi au
fait que ce cahier est une mémoire de leur année. Dans tous les cas, ça ne m'empèche pas de poser des questions aux autres pour qu'ils s'expriment aussi, c'est donc un cahier qui est un outil,
mais parmi d'autres. 
A une époque, j'avais le temps d'écrire avec les enfants le compte-rendu de la semaine, et nous décidions aussi des visuels qui leur permettraient de raconter à leurs parents. J'avais alors bcp
plus d'investissement de la part des parents. Je n'ai malheureusement plus le temps et je le regrette bien ! Peut-être qu'une partie de la réponse se trouvent là-dedans...



isa 02/09/2011 22:41



oui Laurent, c'est un autre système, effectivement, le cahier de liaison tous les jours, peut-être au détriment du cahier de vie ( qui est le cahier de liaison pour moi mais bon , on s'y
retrouve). Je vois que tu cherches à trouver comment ramener les parents à un intérêt plus grand pour cet outil de langage.Ce que je peux te dire de mon expérience est que ce cahier polyvalent a
toujours rencontré beaucoup de succés, les parents vivant son arrivée comme un épisode d'un feuilleton auquel ils étaient abonnés et encore plus en dernière période avec l'aventure de la
marionnette dans les familles.Pour que les parents s'y intéressent , je pense qu'il faut d'abord que les élèves l'investissent et s'y reconnaissent. S'il n'est pas suffisamment évocateur pour
eux, ils s'en désintéresseront et la famille aussi, de surcroît , s'ils ne sont pas obligés de vérifier qu'il y a ni papiers à signer ni infos à prendre. Qu'est-ce qui est le plus important à tes
yeux ? Le cahier de liaison ou le cahier de vie ?



manu 02/09/2011 21:24



je vais abonder dans le sens du cahier de liaison sauce Isa, donné aux enfnats non seulement le vendredi mais aussi les jours où une info importante ou urgente nous tombe dessus.


ça veut dire aussi que les cahiers si petits soient ils, voyageront souvent et pas tjs ds de bonnes conditions ( boîte du goûter s'ouvrant sur le cahier, doudou enfoncé au pilon au fond du sac
... mais on gérera ! )


de plus je n'ai presque pas de parents à ma réunion de rentrée alors il me faudra répéter enc et enc le message !!!


mon atsem qui a découvert cette idée auj était emballée ! dc à 2, on vaincra !!!



isa 02/09/2011 22:25



la sauce isa est particulièrement goûtue !



laetitia 02/09/2011 00:00



bonsoir, j'ai été convaincue par les arguments d'isa en ce qui concerne le format du cahier. cependant un cahier de si petite taille c'est 2 fois plus de collage pour l'atsem que je n'ai déjà pas
beaucoup, alors je reste sur le format où l'on peut coller des feuilles A4 tant pis !


que pensez vous de la feuille ou page réservée aux parents à la fin de la semaine ? cela me gène un peu : trop restrictif pour certains et cela n'aide pas les parents frileux ou de mauvaise fois,
si si il y en a !


 



isa 02/09/2011 08:35



Voila un argument qui démontre combien les adultes ont du mal à trouver l'intérêt des enfants passé avant le leur, Laetitia, pendant de trés nombreuses années, j'ai collé moi-même les
pages du cahier le Jeudi midi dans ma classe, j'avais une telle habitude que cela ne me prenait pas un temps fou. C'est encore une affaire de priorité. J'ai tenté la page des parents dans le
cahier de liaison mais j'ai abandonné car ceux qui ont envie de participer le font avec ou sans page, les autres continuent de ne pas le faire. Je pense qu'il n'y a pas d'obligation à participer
sauf s'il est demandé quelque chose de spécifique. C'est fastidieux d'avoir une page à remplir systématiquement chaque semaine, je comprends les parents qui n'ont rien à dire et/ou qui n'osent
pas. Ils préfèrent être guidés dans une demande bien formulée,c'est plus rassurant. Le but de ce cahier est surtout le langage, si les parents lisent et commentent avec leur enfant ce qui est
écrit et dessiné, le but est atteint.



Mélina 01/09/2011 22:39



Je suis heureuse de trouver cette discussion sur le cahier de liaison car ce fut l'un des sujets abordés avec mes collègues aujourd'hui et elles ont eu les mêmes arguments que ci-dessus. Avant
d'essayer le cahier de liaison"Isa", j'avais également ces doutes... J'ai tenté l'expérience et cela a merveilleusement fonctionné ! Parmi mes objectifs, je souhaitais améliorer le lien
famille/école, je souhaitais que le cahier soit vraiment lu et signé par les parents et bien sûr je voulais que les parents parlent avec leur enfant de ce qui se passe à l'école...Le résultat fut
au-delà de mes espérances...Dans un questionnaire de fin dannée, je leur ai demané ce qu'ils en pensaient : ils m'ont tous apporter les arguments correspondant à mes objectifs. Certains m'ont dit
que la lecture de ce cahier était devenu le rituel du vendredi soir attendu par les parents et l'enfant, un moment privilégié, qu'enfin ils échangeaient avec leur enfant sur sa vie à l'école. Ils
n'étaient pas gênés par la présence des papiers administratifsetc...ils m'ont écrit de vrais romans et le seul reproche fait fut de ne l'avoir que le vendredi (et ne pouvoir ainsi écrire en cours
de semaine). Alors, cette année, je recommence façon Isa et ne me pose plus de questions même si je suis la seule à fonctionner ainsi ! J'ai déjà convaincu mes collègues sur la nécessité de
communiquer aux parents nos activités au quotidien ...le cahier viendra peut-être l'an prochain !



isa 02/09/2011 08:41



Merci Mélina d'apporter ton témoignage. Ce cahier doit être fait par des enseignants qui en ont envie , si tes collègues ne se sentent pas de le faire, mieux vaut qu'elles restent dans
leurs habitudes personnelles. C'est du travail de créer un cahier de ce type, c'est un investissement de temps et de réflexion, Parfois c'est mieux de ne rien faire que de mal faire pour
faire...



manu 01/09/2011 21:50



merci d'avoir pris le temps de réfléchir pour moi.je viens d'extraire les les éléments qui me marquent et je tiens à en faire bon usage.


quoiqu'il en soit je me lance dans le cahier liaison sauce Isa. un gros avantage ( perso) il ramène à l'essentiel et ne me permettra plus de délayer sur les évènements de la semaine passée (
parfois 2 x 21x29,7 + photos!!!) et sera pê plus regardé par les parents. et pê auront ils plus envie d'y écrire,plutôt que sur cette grande page blanche de fin de semaine, un peu effrayante !



isa 01/09/2011 22:09



tu es dans la bonne direction , non pas parce que tu fais un cahier sauce Isa mais surtout parce que tu analyses ton travail et tu comprends ce qui n'allait peut-être pas.



tiph 01/09/2011 00:17



Comme toi Laurent, je différencie les 2, d'autant plus que les courriers administratifs de la part de l'école sont assez fréquents; j'y rajoute quelques documents concernant  uniquement les
élèves de ma classe. Ainsi, ça s'accumule et je préfère ne pas mélanger le tout. Les élèves aiment bien avoir leur cahier et puis ils en sont responsables, et les parents sont responsables de
leur cahier aussi du coup !!



Gwen 01/09/2011 00:10



Je partage ton avis Laurent.



laurent 31/08/2011 23:58



Personnellement, je différencie le "cahier de liaison" qui est le cahier des courriers administratifs et des messages qui concernent les parents et moi sans passer par l'enfant, et le "cahier de
vie" qui est destiné au langage et raconte des moments de la vie de la classe et de la maison. Je trouve important justement de séparer ce qui est du domaine administratif et technique (et n'est
pas un outil d'apprentissage pour l'enfant), et ce qui est un outil support de langage oral.
Je ne tiens pas forcément à devoir écrire "merci de rapporter le formulaire patati patata complété et signé" entre la recette de cuisine d'un gâteau d'anniversaire et le compte-rendu de la sortie
à la médiathèque !
J'ajouterai que le "cahier de vie" est un cahier qui reste à la disposition de l'élève pour qu'il le feuillette et se remémore les moments vécus, et la présence de courriers administratifs ne le
concernant risque de brouiller la lisibilité du cahier pour lui... 



isa 01/09/2011 08:26



eh bien pour une fois, je ne suis pas d'accord tout en entendant ton point de vue. Ce cahier est bien le lien entre la famille et l'école , je ne comprends pas pourquoi tu penses que cela
ne va pas ensemble : papiers administratifs et recette. Tout concerne la vie scolaire de l'élève, pourquoi ne devrait-il pas apporter à ses parents des papiers à signer qui parlerait de l'école
donc de lui. La réunion de parents d'élèves ça le concerne, l'attestation d'assurance ça le concerne, la venue du photographe ça le concerne, le réglement intérieur de l'école ça le concerne,
c'est d'ailleurs à la lecture collective du cahier une occasion de parler de citoyenneté ( au moment où on nous rappelle que nous devons faire de la morale, comme si on ne faisait rien). De plus
, je trouve que cela met toutes les choses au même plan, il n'y a rien qui est plus important que l'autre et le travail de l'enfant a autant besoin d'être vu et lu que l'autorisation de sortie,
or en multipliant les cahiers et en donnant une importance à celui des parents ( car c'est souvent ce qui se passe), la réaction de ceux ci peut être , il faut que je signe d'abord , on lira ton
cahier après , et après pour certains c'est jamais ou trés peu. Tout ce qui est à lire dans le cahier est un outil d'apprentissage, parce qu'en PS, les petits parlent sur leur cahier et c'est de
ça dont il s'agit: apprendre à parler, découvrir l'écrit, devenir élève.Dans notre école, nous illustrions tous nos papiers administratifs de manière à donner un repère aux élèves pour qu'ils
sachent de quoi il était question. D'autre part, ils comprenaient la signification de la signature, cette forme d'engagement, de choix ,de prise de décision , ils revenaient tout fiers parce que
leur cahier était signé. Oui le cahier de liaison était lu individuellement en classe et des commentaires étaient régulièrement faits sur ces fameux papiers de l'école. Voilà mon point de vue
Laurent, je sais qu'un grand nombre d'enseignants fait le même choix que toi, je ne suis pas en accord avec vous,je continuerai de défendre ce cahier unique, symbole de l'école. De plus, j'habite
une région forestière et je vois les dégats de la déforestation, j'ai souvenir avec mes propres enfants de cahiers quasiment vides en fin d'année, cela me gênait mais c'est une autre
histoire.



manu 31/08/2011 22:24



ça fait 1 sem 1/2 que je lis ( relis voire re re lis !!!) les différentes rubriques afin de bien m'inprégner.


je suis instit depuis env 25 ans et je commence à m'ennuyer FERME à l'école. j'ai des PS depuis 7 ans: c'est bien mais ... je m'ennuie : la hiérarchie absente
et/ou exigeante, le tissu social délité, la culture disparue, les alliés de l'école moins alliés, les parents retors, les enfants "instructurés" ( je sais ça existe pas, ce mot !), le monde rural
sans le sou:je ne vois plus que ça !!!


je suis plutôt en phase d'indécision sur ce que j'ai fait, je fais et je ferai (même plus en recherche, en questionnement !!!).


alors cette année je vais me raccrocher aux branches que vous nous tendez si aimablement et si cordialement. en juin 2012 je verrai ce que j'en fais !!!


pas vraiment un discours pédagogique tout ça. je crois bien que je ne sais même plus penser, parler, aimer pédagogique !!!


merci d'être là pour moi madame



isa 31/08/2011 22:42



bonsoir Manu, effectivement il y a une grande lassitude dans ce que tu ( je te tutoie , me le permets tu ?) décris. C'est courageux de le dire et de trouver à qui le dire. Je pense que tu
ressens ce que nous avons ressenti chacun, chacune à un moment de notre carrière. Personnellement , j'ai failli démissionner après 2 ans d'enseignement. Un grand découragement nous enveloppe et
nous n'avons plus l'énergie, mais souvent il y a aussi une vie personnelle insatisfaisante ou douloureuse, car c'est un tout.Quand tu écris FERME en rouge , j'ai le sentiment que tu parles aussi
de toi, te serais tu fermée ? comment es-tu arrivée à ce point d'ennui ? as-tu senti celui-ci s'installer ou bien est-il arrivé brutalement ?


quand tu parles de culture disparue, je veux te dire qu'avec mes petits élèves issus de ce monde dont tu décris la misère , j'ai toujours considéré qu'ils avaient soif de cette culture et
qu'ils étaient prêts à découvrir les peintres que j'avais choisis, les beaux livres intelligents que je leur lisais et qui leur parlaient parfois d'un monde qu'ils ne connaissaient pas mais
auquel ils s'intéressaient uniquement parce que c'était moi qui leur en parlais. Nous avons ce pouvoir de leur donner la confiance et le respect d'eux mêmes. C'est sûr que nous n'avons aucune
assurance sur le devenir de ces enfants qui nous sont confiés, mais je crois aux petits grains de sable qui font une belle plage.


Je souhaite vraiment que mon travail soutienne ton énergie et que tu retrouves un élan. Je te remercie de la confiance que tu m'accordes en osant me parler aussi sincèrement.



manu 30/08/2011 16:55



j'ai bien cherché mais je n'ai rien trouvé sur un éventuel cahier de comptines dans votre classe Isa, ni ailleurs. alors qu'en faites vous si vous faites !!! ??? je fais un cahier moi mais je me
demande à vous lire si je suis encore à la mode !!! au s'cours



isa 30/08/2011 17:23



non pas de cahier de comptines chez moi, tout est dans le cahier de liaison, c'est la vie de la classe réunie en un cahier.


Les deux autres cahiers utilisés sont l'album langage et l'imagier.



aurélie 08/06/2011 14:27



Cela fait donc maintenant presque 3 ans que je teste tes idées de cahiers ... et leur fonctionnement.


J'ai enseigné en milieu rural privilégié et zep, en centre ville... malgrè des variantes et plein d'essais erreurs, des parents jouant le jeu ou pas, des élèves motivés ou non, aujourd'hui
je peux dire que pour moi un cahier de liaison par élève n'est pas nécessaire. Il suffit d'afficher sur la porte d'entrée de la classe en gd ce qui est travaillé chaque semaine ainsi que les
mots concernant d'éventuelles sorties, sollicitations, réunions.


Depuis cette année, j'ai aussi choisi de réunir à la fois ton album langage et imagier en un seul album car je trouve que cela concerne ds son ensemble le langage. J'y ajoute aussi les
comptines, chants appris, dictées à l'adulte. Je sais bien que cela touche plusieurs domaines du langage différents : action, évocation, communication ... mais mes élèves s'y retrouvent
toujours alors ...


Un petit cahier de langage écrit est indispensable comme tu le dis lorsque l'on a des classes de MS et GS.


Enfin, comme certainces collègues, ds notre bibliothèque, au fur et à mesure de l'année, nous élaborons des petits livres sur les lettres de l'alphabet, les prénoms, à compter, des
aventures de la mascotte ...


Voilà, tt ça pour te dire que tt ce que tu écris et l'expérience dont tu nous fait part me permet d'avancer, de me remettre en question et de progresser.



isa 09/06/2011 10:24



Personnellement, je pense que le cahier de liaison est d'abord mis en place en direction des élèves, c'est pour moi le symbole de l'école,un des outils qui permet aux enfants de "devenir
élève", c'est une trace écrite extrêmement importante, je trouve essentiel que les élèves puissent revenir sur leur vie à l'école de manière intime et partagée avec la famille. Ce n'est pas que
de l'information en direction des parents. J'aime son aspect "carnet de bord" qui permet aux élèves de revenir plusieurs années plus tard dans des souvenirs qui souvent lui ont échappés.
Mais le débat est ouvert et j'entends bien ce que tu as mis en place pour la trace écrite.



fanny 19/09/2010 18:02



bonjour à tous, bonjour isa! je suis un peu perdue aujourd'hui je l'avoue sur ton blog très riche ( j'adore, j'adore, j'adore!!!)et je recherche en fait ce que tu aurais pu dire sur l'imagier, sa
mise en place, son fonctionnement ( je crois qu'il y avait une semaine de l'imagier notamment) mais je ne retrouve pas toutes ces infos et je ne sais plus où chercher....oups...mon p'tit doigt
m'a murmuré une éventuelle sortie d'un ouvrage que tu concocterais...je me mets sur liste d'attente! Préviens nous, tu risques d'être rapidement en tête des ventes!



isa 19/09/2010 21:48



voici un lien sur l'imagier : http://soutien.over-blog.fr/article-19701151.html


et puis j'en ai aussi parlé là : http://soutien.over-blog.fr/article-36228476.html



jeannick 01/09/2010 08:36



oh!! excuse-moi je viens de voir que tu avais déjà répondu à la question!!


jeannick



jeannick 01/09/2010 08:35



Bonjour Isa et encore merci pour tout;


Je voudrais simplement savoir si tu mettais les papiers administartifs dans ton cahier de liaison?


erciJeannick



Elodie 29/08/2010 17:49



La question a peut-être déjà été posée : a quelle fréquence donnais-tu le cahier de liaison aux parents ?


Je me demandais également comment éviter la multiplication des photocopies collées dans le cahier (peu de pages seront manuscrites, hormis dans l'album langage). Je sais d'avance que mon
inspectrice me fera la remarque mais, à part un porte-vues par élève, je ne vois pas comment faire autrement.



isa 29/08/2010 19:21



toutes les semaines , le vendredi.


en maternelle, nous n'avons pas de manuel donc finalement nos photocopies reviennent à acheter une série de manuels, on ne peut pas toujours travaillé avec des bouts de chandelle. Le
cahier a l'avantage de bien se tenir et surtout est un symbole de l'école, avoir un cahier, c'est devenir élève ......



Mélina 24/08/2010 12:16



Voici enfin mes explications sur les imagiers que je propose lors d'un travail approfondi sur un livre. Je sélectionne dans le livre choisi le vocabulaire nouveau ou important et je le présente
sous forme d'une image extraite du livre si possible ou d'une banque d'images associée au mot en lettres capitales (selon les objectifs travaillés par ailleurs, je mets aussi l'écriture scripte
et cursive). Ces mots représentent les personnages, les lieux, les objets, les actions... Au fur et à mesure du travail, les enfants colorient les dessins associés aux mots. Chaque enfant dispose
d'un exemplaire et l'emportera chez lui à la fin du travail. Un exemplaire collectif reste dans le coin bibliothèque et  les enfants ont plaisir à les feuilleter régulièrement et à nommer
les mots. Je l'utilise aussi pour travailler le principe alphabétique : je réalise alors des planches avec les illustrations de l'imagier, des étiquettes avec les mots et ils doivent retrouver la
place de chacun en s'aidant de l'imagier. Voilà Isa, ce sont des choses toutes simples. Je précise que je suis en moyenne section et que j'étudie de manière approfondie 2 à 3 livres par période.
Je connais ton site depuis l'an passé seulement et je le dévore littéralement ! Je ne vais pas être originale mais que de richesses : j'apprécie tout particulièrement ton entrée par la
littérature et tes liens avec l'art. Merci de nous faire partager tout cela mais surtout merci d'être là et de répondre à chacun : c'est vraiment un blog de soutien !



MELINA 18/08/2010 11:02



Merci pour ta réponse mais je suis encore dans le questionnement.


J'apporte quelques précisions. Mon cahier de langage comporte de nombreuses choses individuelles (comme les photos choisies) ou les apports de la famille. Je comprends ton idée de recueil mais je
pensais que ce n'était pas incompatible puisque l'objectif premier était bien de développer le langage...Le seul cahier collectif est le cahier de la mascotte. Enfin, j'ajouterai que ce qui me
gêne dans le cahier de liaison, c'est que les papiers officiels, les mots des parents (relatifs à la cantine ou à un vêtement égaré...) "cohabitent" avec les livres étudiés etc... Et aussi,
pourquoi l'album langage devrait-il ne comporter que des photos d'actions ? Est-ce "mal" d'inclure ce qu'un enfant pense d'un livre, ou son rêve préféré etc...


Désolée de t'embêter, ne crois surtout pas que je critique tes propositions ; je m'interroge sur ma pratique et souhaite bien adapter ce que tu proposes. Dès que possible, je t'explique mes
imagiers.



isa 18/08/2010 12:21



non je ne dis pas que c'est mal ou quoi que ce soit, je t'explique l'utilisation. Et surtout je t'encourage à continuer ce dans quoi tu es bien et qui te donne satisfaction, le blog est
une source d'inspiration  mais en aucun cas un modèle à calquer sans choix. Personnellement, je trouve que les écrits administratifs font partie de la communication au même titre que tout ce
qui est dit , montré sur le travail de classe, pour moi c'est un tout, les élèves voient que la vie de l'école ,c'est aussi la cantine, les élections, ..... Mais c'est un avis et non pas un
conseil.



MELINA 17/08/2010 16:08



Bonjour Isa,


Je me questionne encore sur le cahier de liaison, l'imagier et l'album langage. Je partage ta volonté d'impliquer les familles et l'importance du langage que l'on retrouve dans ces trois
supports. Je fonctionne presque de la même façon aussi puisque je fabrique de petits dictionnaires-imagiers liés au livre étudié ou au projet en cours que les enfants emportent chez eux ; un
exemplaire collectif restant en classe. Mais mon cahier de liaison demeure un cahier avec les papiers administratifs, les mots manuscrits relatifs à la cantine... c'est un document indispensable
pour certaines familles qui ne peuvent venir à l'école régulièrement : ce cahier part donc tous les jours dans les familles. J'ai aussi un cahier de langage qui pour ma part, est autant un cahier
de vie, qu'un album de langage avec un travail à partir des photos, des livres étudiés (c'est ici que je colle le résumé du livre de la semaine), des recettes de cuisine, des dictées à l'adulte
etc... Je l'envoie toutes les deux ou trois semaines mais chaque famille sait qu'elle peut à tout moment me le demander ou me donner des documents à coller. J'ai, par ailleurs un cahier de vie
collectif qui relate les aventures de notre mascotte lors de ses week-ends dans les familles.


Peux-tu me dire si en fonctionnant à ma façon, je m'éloigne de ton objectif ? Je pense que tu avais bien une bonne raison (pédagogique) de procéder comme tu l'expliques. 


Merci de me répondre et bonne fin de vacances ! 



isa 17/08/2010 22:10



pour répondre à ta question, il faut voir que l'album langage est un outil spécifique propre à chaque élève afin d'élaborer un travail sur les progrés en langage, l'enseignant s'en sert
pour aider l'élève à franchir des niveaux, il a besoin de s'y référer pour savoir où aller avec son petit élève. Il est constitué des photos que l'enfant choisit, il ne peut être collectif, il ne contient que des photos d'actions que l'élève commente. Ce n'est pas un cahier recueil, c'est un cahier de langage
comme plus tard il aura un cahier d'écriture. Tout le travail fait autour de cet album est pensé, construit avec un projet de progression. Concernant le cahier de liaison, c'est un choix
délibéré que d'y mettre un peu tout, la vie de l'école c'est le travail fait en classe mais c'est aussi la réunion pour les parents, la visite du photographe .... Un cahier personnel c'est aussi
être considéré comme les grands, symbole de l'école, on voit rarement des cahiers collectifs en élémentaire. Je ne suis pas contre les cahiers collectifs, mais je préfère le cahier
individuel qui permet à l'élève de le garder, de le prendre, de le montrer le plus souvent possible.


ton idée d'imagier suite à la lecture d'un livre m'intéresse, peux-tu nous donner plus de détails ?



Cline 14/08/2010 10:32



merci pour ces précisions!!



Cline 10/08/2010 21:16



Bonjour Isa, une petite question sur les albums langage (qui t'a déjà surement était posée), est ce que les enfants emmenent leur album langage à la maison, si oui à quel rythme; de plus c'est un
seul support qui est utilisé sur l'année, ou alors des supports de 3/4 pages par séance sur l'album langage (donc qui correspond à un thème)...et donc à la fin de l'année les enfants se
retrouvent avec 8/10 albums langage? merci pour ta disponibilité qui est un vrai coup de pouce



isa 10/08/2010 22:34



oui, les albums langage vont dans les familles à la fin de chaque période, c'est à dire 5 fois, et oui c'est un seul support, il y a l'idée de fabriquer" comme" un album photo de l'année,
et c'est mieux que tout soit réuni.



ségolène 06/06/2010 11:54



Bonjour,


tout d'abord je vous remercie pour la richesse de votre site, c'est tout à fait passionnant!! Je compte me lancer dans l'aventure "album de langage" dès la rentrée prochaine. Pour commencer juste
une petite question bassement matérielle : est-il préférable que les documents du cahier de liaison soient imprimés en couleur pour chaque élève ou bien est-il possible de les photocopier en
noir et blanc? Merci


Ségolène


 



isa 06/06/2010 17:15

Ho non ce serait trop cher. C'est dommage mais ce n'est pas essentiel.

anna 28/09/2009 12:23


Bonjour Isa,
Merci pour vos idées. Je découvre des artistes et des livres originaux grâce à vous. C'est vraiment très très enthousiasmant et nourrissant.
J'ai une question en ce qui concerne l'imagier. Vous collez les photos dans un cahier différent de l'album langage et du cahier de liaison ? Il y a donc au total, si je ne me trompe pas, 3 cahiers
à disposition des élèves?
Et puis, j'ai une autre question en ce qui concerne l'album langage. Comment le mettre en oeuvre avec des enfants qui ont un langage "bébé"? J'ai montré une photo à un élève qui faisait de la
voiture à pédale lors de la récréation et il est capable -à ce stade de l'année- de se reconnaître et de dire "ture" pour voiture. Dans son cahier album langage, je note "ture"? Comment l'aider à
aller au-delà? D'avance merci pour les réponses que vous pourriez m'apporter


isa 28/09/2009 14:17



oui cela fait 3 cahiers à disposition et un cahier d'évaluation pour la fin du trimestre.


Pour l'album langage, l'enfant qui ne parle que trés peu a bien entendu besoin de l'aide de l'adulte, c'est pourquoi dans le cas cité, l'enseignant va juste un peu au-dessus du niveau de
l'élève et dit et ensuite écrit : "Voiture" et non pas "ture" sinon il resterait au même point, il faut l'aider à progresser. De plus, l'enseignant va chercher à amener l'élève à parler de lui,
il va donc le montrer ( avec son doigt)sur la photo et attendre que l'enfant réagisse, il dira peut être une partie de son prénom et l'enseignant répétera le prénom et pourra écrire " Thomas
voiture" ou "moi voiture" ..... C'est de l'écrit d'oral, ce n'est pas un récit , parfois ça ne s'écrit pas, cependant l'enseignant montre à l'élève que bien que parlant difficilement, il est là
pour l'aider et sa parole est attendue.



JOLY 25/08/2009 14:04

C'est bon j'ai trouvé le topic sur les bilans.

Merci pour tout.

Joly 25/08/2009 11:16

Bonjour Isa,

Je reviens sur le cahier de liaison, celui je l'ai bien compris offre une entrée pour les parents qui peuvent ainsi suivre la vie de la classe et se tenir au courant des différentes réunions ou sorties, jusque là pas soucis. Mais que fais tu des réalisations des élèves ? Après plusieurs essais, l'élève arrive à une réalisation aboutie (dans quelque domaine que ce soit)et là il faut bien un cahier de production non ? Tu mets ça dans le cahier de liaison ?

Bonne journée et merci.

Pierre-Alexandre.

isa 25/08/2009 12:49


Ah non, pas dans le cahier de liaison à part quelques petites réalisations pour montrer (plus vite) aux parents, en fait tout ce que font les élèves est conservé dans un dossier, celui-ci
part dans les familles en fin de période avec le bilan( voir bilans 2008-2009), la famille consulte le dossier, signe et redonne le tout entier, puis à la fin de l'année le dossier complet est
remis aux parents, j'ai fait un article expliquant cela, je n'ai pas le temps tout de suite mais dés que je retrouve le lien, je te le mets sur ce message.


Joly 23/08/2009 11:20

Bonjour,

Je me pose une petite question concernant le cahier de liaison: où mets tu les papiers administratifs (reunions,sorties,demandes d'autorisation...etc) car je me vois mal les mettre dans ce genre de cahier si bien organisé.

Merci.

Pierre-Alexandre

isa 23/08/2009 16:00


si , si Pierre -Alexandre, c'est la vie de l'école dans ce cahier et les réunions, les sorties....cela fait partie de leur scolarité, je faisais de jolis papiers pour annoncer les réunions
avec des petits dessins pour que les élèves comprennent.


Miss FERNANDES 13/09/2007 10:58

Oups ! Une erreur: je voulais dire "monde" !!
Et juste une autre petite chose, je crois qu'il y a une erreur sur votre âge, non ??
Bonne journée,
Miss FERNANDES

Miss FERNANDES 13/09/2007 10:53

Félicitations, je vois que votre blog est bien avancé déjà !! Je vais faire de la pub autour de moi et vous amener plein de mondes, car je pense que ça devrait en intéresser plus d'un !!
Merci pour votre dévouement !
Et n'hésitez pas si vous avez des questions !
A bientôt,
Miss FERNANDES