préparation 22 "Sidonie et compagnie"

Publié le par isa

Semaine 22
                                                                     
 undefined
 
Aujourd'hui, c'est la fête ! C'est l'anniversaire de Sidonie.
Sidonie a beaucoup d'amis et ses amis ont beaucoup d'amis. Sidonie sait que quand il y a de la place pour un, il y en a... pour la terre entière !
Cette semaine, l’approche des quantités et des nombres est travaillée à partir d’un vécu collectif. Le problème à résoudre est de savoir combien il y a d’élèves dans la classe, il s’agit bien entendu d’une approche et il ne saurait être question d’apprendre à compter une quantité aussi importante qu’une classe entière.
 
 




OBJECTIFS :
 
DECOUVRIR LE MONDE : travailler l’ approche des quantités et des nombres:  comparer des quantités, réaliser une collection ayant autant d’objets qu’une autre collection, .
 
Le langage au cœur des apprentissages :
Oral :
Résolution du problème de cette semaine « Comment savoir combien il y a d’élèves chaque jour dans la classe ?», évocation du livre de la semaine dernière, présentation du projet carnaval.
Ecrit :
Entraînement à la reconnaissance des autres prénoms en jeu collectif.
 
Agir et s’exprimer avec son corps :  cycle athlétisme « Courir longtemps » Lundi ,  Mardi, gym tapis « Equilibre instable» Jeudi, fiche observation,Vendredi.
 
La sensibilité, l’imagination, la création :début de la fabrication du déguisement de carnaval( teinture du ti-shirt en réalisant sa propre couleur à partir de mélanges + froissage du ti-shirt)
 
Vivre ensemble : appliquer dans son comportement vis-à-vis de ses camarades un principe de vie collective ( l’entraide).
 
LES REGROUPEMENTS :
 
         Lundi:regroupement 1( 9h30-9h45) : L’enseignant présente aux élèves le projet de carnaval en leur proposant de regarder une cassette d’un précédent carnaval, discussion sur ce qu’est un déguisement, un défilé et que faire avec les ti-shirts d’adulte que les parents ont donnés ?
     Lundi :regroupement 2(10h30-10h45) : Lecture du livre de la semaine, l’enseignant demande aux élèves combien Sidonie a invité d’amis. Discussion sur la méthode pour parvenir à savoir comment faire, l’enseignant dispose 3 cubes devant lui et demande combien il a mis de cubes, celui qui sait vient expliquer comment il a fait. Est-il possible de faire la même chose avec les élèves de la classe ? Comptage collectif.
 
Mardi : regroupement 1( 9h30-9h45) : L’enseignant demande aux élèves de se remémorer le livre de la semaine dernière collectivement, il doit laisser les élèves parler le plus possible sans poser de questions, ni donner aucune indication, seulement inciter ceux qui ne prennent pas la parole à le faire et à donner des élèments de l’histoire. Puis il propose que dans l’album langage, chacun vienne donner sa version de l’histoire et ce qu’il en a retenu ainsi que s’il a aimé ou non ce livre et pourquoi. Tous les matins de cette semaine ainsi que l’après midi, l’atelier langage avec l’album langage sera consacré au livre précédent «  Copains comme cochons ». Ainsi à la fin de la semaine, tous les élèves auront parlé du livre et exprimé leur opinion dans leur album langage.
      Mardi :  regroupement 2(10h30-10h45) : Lecture du livre de la semaine , l’enseignant installe trois chaises et demande combien d’élèves peuvent s’asseoir, puis il demande à un enfant d’aller chercher une petite voiture pour chacun des élèves assis, il recommence l’exercice avec d’autres élèves volontaires. Puis pour finir, l’enseignant compte avec l’aide de la classe tous les élèves en les désignant un par un.
 
 
 
Jeudi:regroupement 1( 9h30-9h45) : Les élèves doivent exprimer le livre de la période qu’ils ont préféré, il s’agit pour eux de faire un choix, l’enseignant a préparé des photocopies de chaque couverture de livre et les élèves volontaires viennent dire et montrer leur livre préféré.
    Jeudi regroupement 2(10h30-10h45) : Lecture du livre de la semaine et comptage collectif des élèves de la classe, l’enseignant présente la bande numérique qui permet de s’entraîner à compter en dénombrant ( on pointe chaque case en disant le nombre correspondant, c’est encore bien difficile pour les petits mais il s’agit d’une approche qui permet d’apprendre la comptine numérique)
 
      Vendredi : regroupement 1(9h30-9h45):Les élèves vont exprimer leur préférence pour leur livre choisi de façon individuelle, chacun reçoit une feuille comportant 6 cases, une case est positionnée au dessus des autres et a une couronne, il faut coller les images photocopiées des livres et mettre dans la case couronnée l’image de son livre préféré.
  livre-pr-f-r--copie-1.GIF





Vendredi :
regroupement 2(10h30-10h45) :  Lecture du livre de la semaine. Comptage collectif des élèves.
 
LES ATELIERS:
  Avant la récréation , atelier album langage autour du livre de la semaine dernière, la photocopie du livre est collée dans l’album et l’élève parle , évoque et donne son opinion , le Vendredi de cette semaine, tous les élèves doivent exprimer le choix de leur livre préféré.
 
Atelier jeu collectif pour la reconnaissance des prènoms :
Constituer un groupe + un élève responsable : l’élève est chargé de montrer aux autres les cartes de présence une par une, celui qui reconnaît le prénom gagne la carte et ainsi de suite jusqu’à épuisement des cartes, le vainqueur est celui qui a le plus de cartes ( les élèves doivent trouver comment savoir qui a gagné )

Après la récréation
N°1la sensibilité , l’imagination, la création
«  Je froisse mon ti-shirt»
 
Objectif :  réalisation de son déguisement de carnaval, travail à partir du  mouvement support –surface et notamment le peintre Simon Hantaï dont la méthode est la peinture à partir de pliage, de froissage du tissu , s’exercer à fixer, attacher.
 
Compétence visée :  tirer parti des ressources expressives d’un procédé «  le froissage », choisir des outils adaptés à une action technique : froisser.
 
Matériel : élastiques, scotchs + ti-shirt.
Consigne : « tu froisses et tu attaches ton ti-shirt»
 
L’enseignant a au préalable présenter les œuvres de Simon Hantaï et expliquer son procédé, il propose aux élèves de s’en inspirer pour décorer leur ti-shirt.
 hanta-.gif   hantaiblancs.jpg
N°2Découvrir le monde
« Je réalise une collection »
Objectif : travailler l’approche des quantités et des nombres.
Compétence visée :  réaliser une collection qui comporte la même quantité d’objets qu’une autre collection.
 Matériel : cubes, bonhommes légo, clippos, pions….
Consigne :  « je te donne des bonhommes légo alignés et tu mets autant de cubes ,….. je te donne des pions alignés et tu mets autant de clippos ……»
 
L’enseignant est présent , il donne à chaque élève une quantité d’objets identiques , chacun doit trouver comment refaire la même quantité avec d’autres objets.
Pour ceux qui ont des difficultés, procéder par petites quantités en gardant les mêmes objets.
 N°3la sensibilité , l’imagination, la création
«  Je fabrique ma teinture de
ti-shirt»
 
Objectif :  réalisation de son déguisement de carnaval, travail à partir du  mouvement support –surface et notamment le peintre Simon Hantaï dont la méthode est la peinture à partir de pliage, de froissage du tissu , fabrication sa peinture personnalisée.
 
Compétence visée :  tirer parti des ressources expressives d’un procédé «  le mélange de couleurs ».
 
Matériel : bouteille gouache jaune + bouteille gouache bleue+ eau + bassine.
Support : ti-shirt noué.
Consigne : « tu mélanges les deux couleurs, quand tu obtiens une couleur qui te plaît, tu rajoutes de l’eau puis tu trempes ton ti-shirt noué »
Les élèves manipulent les bouteilles de gouache à leur guise, il faut les laisser explorer la couleur et exprimer leur préférence quant à la couleur qu'ils obtiennent. C'est un grand moment de plaisir pour eux !
Les ti-shirts sont posés en boule sur une table pour qu'ils séchent, le plaisir du résultat est différé, les élèves apprennent à attendre.
 
 N°4découvrir le monde
«  Je fais un puzzle »
 
Objectif : travail sur l’organisation spatiale
Compétence visée :  reproduire un assemblage d’objets de formes simples à partir d’un modèle.
Matériel :  puzzles de 9 et 12 pièces.
Consigne : «tu fais le puzzle puis tu l’échanges avec celui de ton copain, et tu recommences en essayant de faire tous les puzzles qui sont sur la table »
 
 
Trois de ces ateliers demandent la présence d’un adulte, il faut donc prévoir de faire un des ces ateliers avant la récréation pour équilibrer. Le jeu collectif sur la reconnaissance des prénoms peut se faire en autonomie, il peut donc être prévu après la récréation. Il y a différentes organisations possibles.
 
 
 
 
 
 

Commenter cet article