préparation 23 "La petite poule rousse"

Publié le par isa

Semaine 23
                                                                     
 
poule.GIF
 
Pour cette période, la dominante «  Le regard et le geste » va permettre de sensibiliser les élèves à la culture visuelle. Comme le disent les programmes «  La rencontre avec les œuvres et les artistes nourrit la curiosité de l’enfant et sa capacité à s’émerveiller », notre projet de carnaval donne un but à cette ouverture et à cette éducation au regard.
Le thème de l’arbre est choisi au sein de l’équipe enseignante pour donner une cohésion et une curiosité commune, chaque classe aborde celui-ci à sa manière et c’est ce qui donne toute la richesse du travail collectif.
L’angle choisi pour nous est l’observation dans les livres des différentes façons de représenter un arbre par les illustrateurs , mais aussi l’approche plastique dans la réalisation de son déguisement de divers mouvements artistiques que l’élève va observer puis réinvestir avec ses propres moyens , quitte à réinventer un autre procédé.
 
OBJECTIFS :
 
LA SENSIBILITE, L'IMAGINATION,LA CREATION : préparation du déguisement de carnaval( teinture du ti-shirt en réalisant sa propre couleur à partir de mélanges + froissage du ti-shirt), observation du mouvement artistique « Support-surface » représenté par l’artiste Simon Hantaï, œuvre collective « Arbres » en collage.
 
 
Le langage au cœur des apprentissages :
Oral :
Discussion autour du projet Carnaval, entraînement à l’observation et à la description d’un autre élève ( vêtements, couleurs).
Ecrit :
Entraînement à la reconnaissance des autres prénoms en jeu collectif, graphisme et dessin de l’arbre à la manière de Byron Barton.
 
Agir et s’exprimer avec son corps :  cycle athlétisme « Sauter » Lundi ,Mardi; gym tapis « Sauter» Jeudi; fiche observation,Vendredi.
 
Vivre ensemble : s’inscrire dans un projet collectif « Carnaval » qui concerne tous les élèves de l’école et se montrer curieux des autres.
 
Découvrir le monde : Compter sur la bande numérique.
 
LES REGROUPEMENTS :
 
         Lundi:regroupement 1( 9h30-9h45) : Comme pour la semaine 22 ,L’enseignant présente aux élèves le projet de carnaval en leur proposant de regarder une cassette d’un précédent carnaval, discussion sur le choix du thème proposé par l’école «  L’arbre », montrer un arbre, aller voir dans la cour de récréation.
      Lundi :regroupement 2(10h30-10h45) : Lecture du livre de la semaine, l’enseignant demande aux élèves de rechercher dans le livre collectivement tous les arbres puis de décrire comment l’illustrateur Byron Barton ( le citer) les dessine.
Mardi : regroupement 1( 9h30-9h45) : L’enseignant propose que chaque matin au cours de ce premier regroupement, un élève tiré au sort vienne à la place de l’enseignant , choisisse un camarade et qu’il le décrive avec l’aide de la marionnette.
      Mardi :  regroupement 2(10h30-10h45) : Lecture du livre de la semaine , l’enseignant a photocopié un arbre « Byron Barton » en l’agrandissant et il demande qu’un élève vienne le découper puis le reconstituer en collage.
 
 
Jeudi:regroupement 1( 9h30-9h45) : idem Mardi
      Jeudi regroupement 2(10h30-10h45) : Lecture du livre de la semaine , puis évaluation collective des premiers effets du procédé Simon Hantaï sur les ti-shirts.
 
        Vendredi : regroupement 1(9h30-9h45):idem Jeudi
  Vendredi : regroupement 2(10h30-10h45) :  Lecture du livre de la semaine, rappel du procédé Byron Barton , tous les élèves vont dessiner un arbre en s’inspirant de ce procédé pour mettre dans les cahiers de liaison.
 
LES ATELIERS:
  Avant la récréation , atelier album langage  l’enseignant a pris soin de photographier ses élèves au cours de la semaine 22 lorsqu’ils froissaient , attachaient leur ti-shirt ou fabriquaient leur couleur verte et teintaient leur ti-shirt, le travail de langage se fait autour de ces photos.
 
Atelier jeu collectif pour la reconnaissance des prènoms :
Constituer un groupe + un élève responsable : l’élève est chargé de montrer aux autres les cartes de présence une par une, celui qui reconnaît le prénom gagne la carte et ainsi de suite jusqu’à épuisement des cartes, le vainqueur est celui qui a le plus de cartes ( les élèves doivent trouver comment savoir qui a gagné )
 
Atelier de dénouage du ti-shirt : les élèves détachent les scotchs, les élastiques et observent les effets produits par la teinture, puis ils tentent de  mettre leur ti-shirt sur un cintre ( difficile pour certains).
 
N°1la sensibilité , l’imagination, la création
«  Je froisse mon ti-shirt»
 (étape 1 pour ceux qui ne l’ont pas encore fait, étape 2 pour ceux qui remettent une nouvelle couche de teinture sur leur ti-shirt.)
 
Objectif :  réalisation de son déguisement de carnaval, travail à partir du mouvement support –surface et notamment le peintre Simon Hantaï dont la méthode est la peinture à partir de pliage, de froissage du tissu , s’exercer à fixer, attacher.
 
Compétence visée :  tirer parti des ressources expressives d’un procédé «  le froissage », choisir des outils adaptés à une action technique : froisser.
 
Matériel : élastiques, scotchs + ti-shirt.
Consigne : « tu froisses et tu attaches ton ti-shirt»
 
L’enseignant a au préalable présenté les œuvres de Simon Hantaï et expliqué son procédé, il propose aux élèves de s’en inspirer pour décorer leur ti-shirt.
 undefined
N°2Découvrir le monde
« Je cherche des arbres »
Objectif : amener les élèves à faire une recherche documentaire dans les livres.
Compétence visée :  reconnaître les manifestations de la vie végétale.
 Matériel : un bac de livres
Consigne :  « cherche un arbre dans un livre , montre le moi, puis marque ta page avec ton étiquette prénom, recommence avec un autre livre»
 
L’enseignant reprend ensuite les livres , fait des photocopies des arbres trouvés et propose à un moment de la journée ( ateliers avant récré ou atelier après sieste) que les élèves découpent leurs arbres photocopiés et les collent dans une œuvre collective.
 N°3la sensibilité , l’imagination, la création
«  Je fabrique ma teinture de
ti-shirt»
(étape 1 pour ceux qui ne l’ont pas encore fait, étape 2 pour ceux qui remettent une nouvelle couche de teinture sur leur ti-shirt.)
 
 
Objectif : réalisation de son déguisement de carnaval, travail à partir du mouvement support –surface et notamment le peintre Simon Hantaï dont la méthode est la peinture à partir de pliage, de froissage du tissu , fabrication sa peinture personnalisée.
 
Compétence visée :  tirer parti des ressources expressives d’un procédé «  le mélange de couleurs ».
 
Matériel : bouteille gouache jaune + bouteille gouache bleue+ eau + bassine.
Support : ti-shirt noué.
Consigne : « tu mélanges les deux couleurs, quand tu obtiens une couleur qui te plaît, tu rajoutes de l’eau puis tu trempes ton ti-shirt noué »
 
 N°4Le langage au cœur des apprentissages
«  Je fais du graphisme »
 
Objectif : dessin de l’arbre selon le graphisme de l’illustrateur
Compétence visée :  représenter un objet
Matériel :  feutres.
Consigne : «tu dessines des arbres comme Byron Barton : un rond et un carré »
 
 

Commenter cet article

Audélie 21/04/2009 12:29

Bonjour Isa,
Nous sommes en train de travailler sur notre programme des 3 ans à venir et nous souhaiterions aborder les contes littéraires traditionnels et l'art à travers l'arbre. Auriez-vous des pistes et des idées à nous apporter? Merci d'avance

isa 21/04/2009 18:38


 Bonjour Audélie,
Pouvez- vous clarifier votre demande ?
 Et avez vous vu mes préparations "l'imagination, la création, la sensibilité" 2007-2008 , le sujet principal d'étude était l'arbre ?
Vous écrivez votre projet d'école, j'imagine, votre recherche comporte donc des objectifs ciblés, cela peut m'aider à voir quelle aide je pourrai vous apporter.
à bientôt
isa


Emilie 12/03/2009 17:43

Merci pour ta réponse si rapide. Ca me rassure, les projets des costumes avancent vite, les enfants ont plein d'idées et je me demandais quelle quantité de teinture il allait me falloir acheter... et à quel prix ça allait me revenir!
Encore merci pour ta réponse et bravo pour ton site vivant et rempli d'idées.

Emilie 12/03/2009 16:57

Votre travail autour du carnaval est très intéressant. Je prépare un carnaval "vénitien" avec mes cycle 3 et je me demandais comment teindre des draps à peu de frais. J'avais pensé que la gouache risquait de déteindre sur les vêtements portés sous le costume. Est-ce que c'est le cas? Merci pour votre réponse.

isa 12/03/2009 17:34


Non Emilie, cela ne déteint pas à condition qu'il ne pleuve pas, c'est tout, moi j'ai repris cette technique après être allée aux portes ouvertes de l'école Duperré , un école de stylisme à
Paris, et j'ai vu qu'on pouvait teindre n'importe quel tissu avec de la simple gouache mélangée à de l'eau, par contre, il faut savoir que la couleur obtenue est toujours plus claire que celle
fabriquée au départ, il faut en tenir compte pour la teinture. J'ai utilisé cette technique pour plusieurs carnavals et je n'ai jamais eu de problème. Cela a l'avantage de fabriquer sa couleur
soi-même et d'avoir LA couleur voulue. Joyeux carnaval !


Cécile 19/05/2008 14:50

Merci beaucoup
Votre blog me plaît vraiment et me fait foisonner d'idées, mais je doute tellement de moi et j'ai tellement peur de faire mal ou moins bien qu'il n'est possible que je demande tout et rien, ça me rassure!!
Mais j'espère qu'avec du temps, du travail , de la communication et un travail sur moi-même j'arriverai à prendre confiance en moi et mes idées!!
Merci à vous
Cécile

Cécile 19/05/2008 13:34

Bonjour ISA
Je trouve votre projet carnaval et notamment la préparation du déguisement vrai extra!!! En effet je préfère complètement des déguisement intégralement préparés par les enfants plutôt que partiellement voire même parfois peu comme dans certaine classe (certains PE privilégiant la "beauté" du déguisement plutôt que l'apprentissage et l'implication de l'enfant!).
Mais j'ai pourtant une petite question à vous poser au sujet du pliage/froissage de tissu à la manière de Simon Hantaï: est-ce que le fait de tremper le tee-shirt froissé dans la peinture ne donne pas plutôt des tâches vertes plutôt que l'effet souhaité, c'est à dire ressemblant aux oeuvres de S.Hantaï?? Est-ce-que passer au pinceau sur les parties visibles des pliages ne donnerait-il pas un meilleur résultat? Non pas que je mette en doute la technique que vous avez utilisée mais j'ai véritablement des difficultés à me faire une image mentale du déguisement!!
merci d'avance
A bientôt
Cécile

isa 19/05/2008 13:49


Cécile, le résultat est visible dans les articles cahier de liaison 28 et 29.
L'objectif du travail autour de l'oeuvre de Simon Hantaï n'est pas de reproduire à l'identique son oeuvre, il s'agit pour les élèves de comprendre une technique, un procédé , de se l'approprier et
de le réinvestir pour une oeuvre personnelle. Votre idée est tout à fait valable et peut être aussi exploitée, d'ailleurs c'est un des procédés de Simon HantaÏ, j'ai choisi la teinture avec
froissage et bain pour que les élèves connaissent le plaisir magique de la teinture, mais il n'y a pas de démarche modèle , il faut s'approprier les choses et faire avec sa propre sensibilité.
C'est tout à fait ce que je souhaite en faisant mon blog, que les enseignants croient en leur imagination et leur créativité et qu'ils s'autorisent des chemins de traverse.


Séverine 02/03/2008 15:44

bonjour! un seul mot: J'ADORE !!
je suis prof des écoles depuis 2004 mais j'ai peu exercé car j'ai eu ma ptite poupée en nov. 2005 j'ai été arrêtée très tot et très longtemps (de mai 2005 à sep. 2006), puis j'ai repris jusqu'en déc. 2006 et depuis je suis tjs en arrêt, mais que l'école me manque !!
la raison de mon long arret est une dépression suite au rythme infernal que j'avais, je faisais 200km par jour en voiture sur un axe routier très très encombré... jusqu'à 5h de transport par jour... avec une vie de famille à coté... J'ai fini par craqué... Dans l'espoir d'enfin une mutation pour sept (je croise les doigts)je prépare des ptits trucs pour chaque niveau, des progressions, des inspirations pour des projets, bref je fais ce que je n'ai jamais eu le temps de faire car je travaillais toujours dans l'urgence sans véritablement "m'éclater" dans des projets. Et j'ai découvert ton site qui est formidable ! j'ai vraiment hate de retrouver une classe!!!! merci

isa 02/03/2008 21:47

Merci Séverine pour ton enthousiasme , vos messages me sont très agréables , ils témoignent de l’élan, de l’envie , des projets que mon blog vous inspire et j’en suis ravie au plus haut point. Je lis combien tes débuts furent difficiles et douloureux, c’est malheureusement assez fréquent, il faut savoir se protéger quand on est en souffrance, tu le fais et tu retrouves dynamisme , désir de classe, force de vie. Je suis très sensible à cette curiosité professionnelle , je te souhaite de connaître comme moi de grandes satisfactions dans ton travail parmi ces petits élèves dont tu auras la charge. J’ai cru comprendre que tu désirais enseigner en maternelle, peut être en Petite Section ? A bientôt , Séverine