cahier de liaison 24

Publié le par isa

Semaine du 10 Mars 2008
 
 
undefined 
 
 
 
 
Les élèves ont appris à dessiner des arbres à la manière d’Anthony Browne, l’illustrateur de notre livre.
Voici un des dessins de votre enfant

 image002-copie-16.gif







Des arbres dessinés à la manière d’Anthony Browne

          













                                                                



La peinture du ti-shirt utilise aussi la technique des peintres du mouvement artistique « Les nouveaux réalistes » qui choisissent d’utiliser des objets existants pour rendre la réalité de leur temps.
Nous avons donc choisi de prendre des branches pour tracer des empreintes sur le ti-shirt plutôt que de dessiner celles-ci.





Empreintes de corps par Yves Klein

 

 undefined
















 

Nous avons maintenant besoin de feuilles d’arbres de toutes formes. Merci

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Commenter cet article

Mélina 15/03/2011 20:15



Bonsoir ISA,


J'ai choisi de réaliser le déguisment "arbre " de 2007/2008 en lien avec mes projets.


J'ai bien lu tes explications mais peux-tu m'expliquer certains points qui me questionnent  encore ?


-Pourquoi as-tu préféré froisser, attacher avec des élastiques, du scotch plutôt que de nouer et renouer le ti-shirt ?


-Pourquoi as-tu préféré laisser sécher le ti-shirt en boule plutôt que le défaire et le suspendre sur un cintre ?


- Pourquoi une deuxième étape (à savoir recommencer la teinture ) t'as  semblée nécessaire ?


-Enfin, pour le chapeau, pourquoi as-tu collé des boules de papier journal avant de mettre le crépon ? (pourquoi n'as-tu pas mis le crépon directement sur le carton ondulé ?) Est-ce pour
expérimenter le procédé d'accumulation ou y a-t-il une raison technique ?


D'avance MERCI pour les réponses !


Mélina



isa 15/03/2011 20:59



bonsoir Mélina,


1. parce que c'est la technique de Simon Hantaï.


2. pour que la peinture prenne bien et que les élèves dénouent eux-mêmes leurs élastiques et enlèvent leur scotch une fois le ti-shirt sec.


3. pour avoir deux nuances de vert tel un feuillage


4. le papier journal sert de gonflant et le papier crêpon recouvre, c'est un choix économique, faire des boules de papier crêpon pour ensuite les recouvrir de papier crêpon coûterait trop
cher, c'est une sorte de couronne façon couronne de Noël dans laquelle on peut ensuite piquer et attacher des branchages et des feuilles.