Organiser un prêt de livres

Publié le par isa

Le livre à emmener chez soi

 

Quand l’enseignant travaille autour du livre, il stimule le désir des élèves de posséder et de lire des livres. Afin de répondre à cette rencontre, il peut être envisagé un prêt de livres à domicile.

Voici une organisation simple à mettre en place dans une classe de petite section :

 

ORGANISATION MATERIELLE :

 

·        Une caisse de livres à prêter (disponible en permanence dans la classe contenant une trentaine de livres).

·        Chaque livre est numéroté.

·        Un catalogue (classeur avec fiches transparentes contenant photocopies de la couverture de chaque livre).

 

ORGANISATION TEMPORELLE :

 

·        Prêt chaque fin de mois pour un week-end.

·        Prêt pour chaque période de vacances, retour après les vacances.

 

DEROULEMENT :

 

Le jour du prêt, les livres sont disposés sur les tables.

Les élèves sont invités à feuilleter les livres.

Ils en choisissent un.

Ils prennent leur étiquette prénom qu’ils collent dans le catalogue sur la photocopie du livre choisi.

L’enseignante remplit une petite fiche de prêt ( date, titre + auteur, jour de retour)qu’elle colle dans le cahier de liaison afin que les familles en soient informées.

Au retour des livres, l’enseignante surligne le prénom dans le catalogue de la couleur qui correspond à la période ( chaque période a une couleur différente).

Les élèves sont incités à varier leur choix de livres.

 

 

Publié dans organisation

Commenter cet article

Edith 22/08/2011 10:40



Prêt de livres.


D'abord je souhaite une rentrée réussi et sans trop de larmes à tout le monde.


Je voudrais partager quelques idées concernant le prêt de livres qui fonctionne dans toutes les classes de notre école.


On commence en PS, 1 fois par semaine sur un temps de 30 minutes au début mais après ça va beaucoup plus vite. Les élèves choisissent un livre dans le bac de prêt et également une phtocopie de la
couverture format A4. Ensuite avec mon aide et celle de l'atsem, l'enfant colle une vignette du livre , même photocopie mais en format 4 sur 5 cm environ, et cela dans un petit cahier individuel.
J'ai trouvé intéressant de pouvoir regarder avec l'enfant tous les livres qu'il avait déjà empruntés, nommer les titres et échanger. On voit rapidement les préférences de chaque élèves et en
plus, le petit cahier de prêt peut suivre l'élève en moyenne section.


En moyene section la fiche du livre comporte le titre scanné dans la mise en page d'origine, et chez les grands les titres sont retapés à l'ordinateur.


Voilà ma modeste participation dans ce blog, cela sera peut être utile dans vos classes.


 



isa 22/08/2011 16:07



merci beaucoup Edith, c'est trés intéressant, personnellement , le livre choisi était inscrit dans le cahier de liaison mais c'est bien cette idée de petit cahier récapitulatif.



Cécile 26/03/2008 19:46

Merci Isa pour tous et notamment pour votre message!! Je me sens beaucoup plus comprise en lisant et dialoguant sur ce blog (plus qu'avec mes proches!! c'est étrange!) , je me rends compte aussi que je ne suis pas seule à avoir des difficultés (malheureusement!!)!
Je suis en arrêt maladie jusqu'en septembre pour ces difficultés, je pensais reprendre l'EREA l'année prochaine mais ayant trouvé votre blog je prends des notes, je bois les articles( je suis pour l'instant arrivée au mois de novembre), je reprends goût et espoir, je pense que si mon moral et ma motivation reviennent ainsi c'est bien parce que au fond de moi, PE est ma voie!! Donc je pense tenter de demander une PS au prochain mouvement, en croisant les doigts pour ne pas craquer et tenir l'année entière, ce qui sera le déclic pour enfin être heureuse dans ce métier!
Donc en me lisant vous vous rendez compte que peut être vous avez sauvé une (et surement plus) collégue, qu'elle ne démissionnera pas et même sera heureuse!!! alors un énorme MERCI (mais bon je continue à croiser les doigts et à ne pas vendre la peau de l'ours.. question de superstition!!)

MERCI
Cécile

isa 26/03/2008 20:17


Cécile, vous avez besoin de reconstruire votre confiance en vous, vous n'osez pas croire que l'école est pour vous, vous aimeriez mais vous êtes encore fragilisée par une douloureuse expérience,
semble-t-il.
Les élèves ont besoin de sécurité et lorsqu'ils sentent que l'enseignant doute, hésite, craint, cela leur procure une telle insécurité qu'ils manifestent celle-ci par de l'agitation et de
l'indiscipline, surtout les petits qui captent trés bien cette mauvaise énergie. Souvent quand une journée s'est mal passée , si on prend le temps de l'analyser , on se rappelle qu'au début de
celle-ci ,c'est nous les adultes qui n'étions pas bien, les enfants ont suivi et tout a été difficile.
C'est donc à nous que revient la responsabilité de donner un élan qui donne à tout le groupe la sécurité et la confiance.
c'est un vrai travail sur soi, et ce métier demande beaucoup de travail, l'enseignant doit savoir où il va pour que les élèves le sachent aussi, c'est pourquoi il faut de la rigueur, de la
préparation, de l'analyse, de l'observation. L'aide que je veux apporter permet aux jeunes enseignants de gagner un peu de temps dans la recherche, mais il leur reste tout le travail avec les
élèves avant, pendant et après.
Ayant dit cela, ce métier est magnifique pour celui qui aime les relations humaines et il donne de grandes satisfactions, de grands moments de joie et d'échange.
Soyez persévérante, Cécile.
Il y a des gens pour vous aider.