préparation 28 " Le grand cerf"

Publié le par isa

Semaine 28

 

                                                                      

 

 

Le moment final du projet arrive, c'est-à-dire le défilé du Carnaval où les élèves mettent en scène leur travail : la réalisation d’un déguisement. C’est un grand moment, ils comprennent combien c’est important pour eux qu’ils soient leurs propres créateurs, que le travail qu’ils vont présenter est bien le leur et que cela leur a demandé de l’inventivité, de la persévérance et de la patience. C’est l’occasion d’une fête à partager avec les parents, les grands-parents, les amis ….. l’occasion d’un bon moment de « VIVRE ENSEMBLE ». Et comme toutes les fêtes, il y a une certaine préparation, il faut que les lieux soient beaux ( on va décorer les fenêtres), il faut prévoir un petit goûter à partager ( on va faire des gâteaux).  

 

OBJECTIFS :

 

La sensibilité, l’imagination, la création : préparation de la fête du carnaval en réalisant une fresque d’arbres sur les fenêtres de la classe, observation de la technique de collage de Martine Bourre (l’illustratrice du livre) et collage à partir d’un mélange d’éléments naturels et de papier.

 

Le langage au cœur des apprentissages :

Oral :

Observation des illustrations du livre et description, discussions autour de la fête du Carnaval et liste de ce qu’il faut faire.

Ecrit :

Concours des prénoms.

 

Agir et s’exprimer avec son corps :   Marche d’endurance pour se préparer au défilé Lundi , Mardi et Jeudi , fiche observation,Vendredi.

 

Vivre ensemble :  vivre un carnaval avec tous les élèves de l’école, les parents et les amis.

 

Découvrir le monde : confections de gâteaux.

 

LES REGROUPEMENTS :

 

Lundi: regroupement 1( 9h30-9h45) :  L’enseignant demande aux élèves de compter le nombre de jours qui restent avant le carnaval, que faut –il faire pour le préparer ? Liste collective : décoration de la classe, prévoir des gâteaux, s’entraîner à la marche, finir le déguisement pour ceux qui sont en retard, se prendre en photo déguisés pour garder un souvenir, aller voir les déguisements dans les autres classes.

      Lundi  :  regroupement 2(10h30-10h45) : Lecture du livre de la semaine, description de la technique de Martine Bourre.

 

 

Mardi : regroupement 1( 8h45-9h45) :  L’enseignant demande aux élèves de faire la liste des courses pour Jeudi quand ils vont devoir faire des gâteaux. Marche jusqu’au magasin pour faire les achats.

      Mardi :  regroupement 2(10h30-10h45) : Lecture du livre de la semaine , l’enseignant explique aux élèves que le texte du livre est une chanson qu’il vont chanter ensemble.

 

Jeudi:regroupement 1( 9h30-9h45) : Cuisine par groupes pour confection de gâteaux .

     Jeudi regroupement 2(10h30-10h45) : Lecture du livre de la semaine , évaluations collectives des premières compositions utilisant le procédé Martine Bourre.

 

 Vendredi : regroupement 1(9h30-9h45): Essayage des déguisements et photos individuelles à mettre dans le cahier de liaison.

     Vendredi : regroupement 2  (10h30-10h45) :  Les élèves vont dans les différentes classes pour voir les autres déguisements finis. Défilé l’après midi.

 

 

LES ATELIERS:

  Avant la récréation ,
Jeudi cuisine :
Comme nous l’avions fait lors de la première période , l’atelier cuisine est l’occasion d’un travail sur le langage d’ évocation : le principe est qu’ un petit groupe d’élèves part avec l’ATSEM faire un gâteau dans une autre pièce avec une recette imagée.

Puis  à leur retour ,chacun des membres du groupe est réparti dans les autres groupes et il devra expliquer à ses copains comment faire le gâteau.

 

N°1 Découvrir le monde

 «  Je fais un gâteau »

Objectif : créer une situation support pour aborder le langage d’évocation de façon suffisamment motivante.

Compétence visée :  être capable de reconnaître des matières et leurs usages, se rappeler.

Matériel : farine+ sucre+ œufs+ huile+ levure.

Consigne : «  vous allez faire un gâteau dans la cuisine avec…. l’ATSEM, ensuite vous devrez expliquer aux autres enfants comment le faire »

 

N°2 le langage au cœur des apprentissages

«  J’explique comment faire un gâteau »

Objectif : travail sur le langage d’évocation, apprendre à se servir du langage pour évoquer des évènements en leur absence.

Compétence visée :  être capable de rappeler verbalement les activités qui viennent de se dérouler en classe.

Matériel : matériel de cuisine + ingrédients.

Consigne : «  nous écoutons les élèves qui ont fait le gâteau avec … l’ATSEM et nous suivons ce qu’ils nous disent pour réussir le gâteau »

 

 

Après la récréation :

 

N°1 la sensibilité , l’imagination, la création

«  Je peins des arbres sur les fenêtres»

 Objectif : décoration de la classe pour la fête, réinvestissement de ce qui a été fait en dessin d’arbres , utilisation des procédés des illustrateurs des livres.

Compétence visée :  utiliser le dessin comme moyen de représentation.

 

Matériel : gouaches de différentes couleurs contenant du blanc d’Espagne ( pour un meilleur nettoyage des fenêtres ensuite)

Consigne : « tu peins des arbres comme tu as appris à les dessiner en regardant les arbres de Byron Barton, d’ Anthony Browne, de Rosemary Wells , d’Olga Lecaye»

 

 

 

N°2 la sensibilité , l’imagination, la création

« Je colle écorces, branches et papier »

Objectif : réalisation d’une composition en plan.

Compétence visée :  tirer parti des ressources expressives d’un procédé «  collage à la manière de Martine Bourre »

 Matériel : écorces, branchages type thuyas, papier canson de divers coloris, colle forte.

Consigne :  « tu fais un arbre en utilisant les écorces, les branchages, le papier comme l'a fait Martine Bourre »

 

 

 N°3 Le langage au cœur des apprentissages

«  Je fais le concours des prénoms»

 

Objectif : évaluation de la connaissance performante des autres prénoms de la classe pour chaque élève.

Compétence visée :  reconnaître d’autres prénoms.

 

Matériel : cartes des prénoms

Consigne : « Le premier qui reconnaît le prénom que je montre gagne la carte, celui qui a le plus de cartes a gagné»

 Le principe est de montrer toutes les cartes , à la fin celui qui a gagné se retire du groupe, le jeu continue avec ceux qui restent et ainsi de suite lorsqu’il ne reste plus que deux élèves, les autres peuvent rester en tant que spectateurs.

A la fin de la semaine, l’enseignante qui a noté les performances de chacun ( le nombre de prénoms reconnus) fait se rencontrer ceux qui ont eu les meilleurs scores pour savoir qui est le vainqueur du concours des prénoms.

 

 N°4 Le langage au cœur des apprentissages

«  Je dessine des arbres »

 

Objectif : réinvestissement de ce qui a été fait en dessin d’arbres , utilisation des procédés des illustrateurs des livres.

Compétence visée :  représenter un objet

Matériel :  feutres.

Consigne : «tu dessines des arbres comme les illustrateurs que tu connais »

 

 

Commenter cet article

Cécile 19/05/2008

Bonjour ISA
Lors de l'atelier n°4, les enfants réinvestissent l'ensemble du travail sur les différentes représentations d'arbre qu'ils ont étudiées, mais peuvent-ils à ce moment là avoir un regard sur ces différentes représentations ou pas? (J'aurais tendance à penser que non car il s'agit d'un travail de mémoire et que l'on est dans le cadre du réinsvestissement, mais je me demande si à 3 ans cette mémorisation est possible??)
Merci d'avance pour vos précisions
A bientôt
Cécile

Cécile 19/05/2008

Alors là je suis épatée!! Ca doit être une sacrée fierté pour eux de connaître et dire le nom de certains artistes ou illustrateurs (et ça devait l'être également pour vous!!)!!! Décidemment ils sont extra ces bouts de choux!!
Cécile