Réponse à Marion sur la vie personnelle et l'école

Publié le par isa

Bonjour Isa ! Complètement fascinée par ton blog (découvert hier) , j'y suis "scotchée" non stop et ça m'a même empêchée de dormir tellement toutes tes idées me "travaillent" ... une vraie "révélation" ... du coup "ma marmaille" est livrée à elle-même , ça crie , ça se chamaille ( 3 jeunes garçons) ... et moi je "culpabilise" ... mais bon ... c'est aussi un peu du coup le sujet de ce maïl , tu as toi aussi 4 enfants je crois ... mais diable comment trouver l'équilibre entre bonne épouse (mon mari est très "occupé") , bonne mère , bonne instit sans "péter les plombs" ??? ... Comment t'organisais-tu ? Quand faisais-tu ton cahier journal , tes bilans ? Tes 4 ateliers tournaient sur la semaine ? Le "divin" cahier de liaison , tu le commençais tout de suite en septembre ? Tu prenais des photos tous les jours ? dès la rentrée ? Quand les développais-tu ? Chaque semaine ? (diable,me-dis-je, encore des allers-retours en + à gérer dans mon emploi du temps "over-booké"!!!)...Si tu prenais 4 enfants par jour ... j'ai 32 TPS/PS inscrits à la rentrée , cela veut-il dire que le premier passé ne repassera que dans + de 15 jours ? mais tu dis faire du langage tous les jours ... J'ai une zone d'ombre ici ... Bon voilà mes premières interrogations pour le moment ... Autre chose , travailler 1 domaine par période est-il facilement "justifiable" , cela m'avait été en qqes sortes reproché lors de ma 1ère inspection (cycle 3 j'avais opté pour faire pendant une période arts plastique et une autre musique en gros ...) Un immense merci pour ton blog , ta gentillesse , ta disponibilité , ton état d'esprit ... Que les enfants avaient de la chance d'avoir une maîtresse comme toi !!! Cordialement , Marion .

Bonjour Marion,

Tu abordes un aspect important qui est la vie personnelle.

J’ai toujours pensé que la satisfaction de notre travail d’enseignant était dépendant de notre vie équilibrée en famille.

Oui j’ai 4 enfants, j’ai toujours travaillé à temps plein avec eux. Mon mari a fait des études durant plusieurs années puis il était très occupé. J’ai privilégié mes enfants et je préparais ma classe le soir lorsqu’ils étaient couchés ou durant les siestes.

Mes enfants ont été des enfants relativement faciles, tout en se chamaillant de temps en temps, la vie de famille quoi ! Ils ont vite compris que le soir , leur maman préférait le calme, j’étais présente avec eux , mais je n’ai jamais fait leurs devoirs, j’ai développé leur autonomie , je n’avais pas envie de faire la maîtresse avec eux. C’est vrai que j’avais ma classe dans la tête, lorsque je repassais, lorsque je faisais le ménage, lorsque je conduisais….  Il faut une grande capacité de travail pour assumer une famille et une classe.

 

Je vais répondre à chacune de tes questions :

 

Quand faisais-tu ton cahier journal , tes bilans ?

Quand mes enfants étaient petits , le soir , pendant leur sieste, le week-end. J’ai toujours travaillé tous les soirs parce qu’il me semble important de faire un bilan , de regarder ce qu’on a fait et d’en tirer des satisfactions, cela permet d’avancer.

 

Tes 4 ateliers tournaient sur la semaine ?

Oui presque toutes les semaines sauf quand cela me prenait de faire autre chose.

 

Le "divin" cahier de liaison , tu le commençais tout de suite en septembre ?

Oui car il est pour moi le symbole de l’école et que les élèves doivent se sentir considérés comme tels dés les premiers jours.

 

Tu prenais des photos tous les jours ? dès la rentrée ?

Les dernières années oui presque, dés la rentrée bien sûr.

 

 

Quand les développais-tu ?

Appareil numérique sinon je les faisais développer la semaine suivante.

 

Chaque semaine ? (diable,me-dis-je, encore des allers-retours en + à gérer dans mon emploi du temps "over-booké"!!!)...

Il faut un appareil numérique à l’heure actuelle, tu choisis tes photos sur l’ordinateur et tu les tires sur du papier normal.

 

Si tu prenais 4 enfants par jour ... j'ai 32 TPS/PS inscrits à la rentrée , cela veut-il dire que le premier passé ne repassera que dans + de 15 jours ? mais tu dis faire du langage tous les jours ...

C’est de la folie 32 élèves dans une classe, je sais j’ai eu jusqu’à 33, à cette époque là je ne faisais pas d’atelier langage.

 L’atelier langage a 4 places mais si tu as lu mes explications dans différents articles , les élèves changent d’atelier lorsqu’ils ont fini s’ils le souhaitent ce qui fait que dans la matinée ( première partie de la matinée) je pouvais passer jusqu’à 6 ou 7 élèves. De plus, je faisais aussi l’album langage dans l’après midi après leur sieste dans les moments calmes. Tu peux faire le choix de faire un atelier de langage en groupe de soutien , c'est-à-dire uniquement avec les élèves que tu auras repérés en difficulté, c’est vrai que les autres vont avoir très envie mais avec 32 c’est très difficile.

 

travailler 1 domaine par période est-il facilement "justifiable"

J’ai expérimenté cette façon de travailler mes deux dernières années, je trouve que cela permet d’approfondir un domaine tout en travaillant aussi les autres. Tu peux voir sur les bilans que je faisais pour les parents  que dans la dominante d’activité , il y avait aussi tous les autres domaines travaillés. Je ne sais pas si je suis bien claire.

 

En conclusion, Marion, pense que l'enfance de tes propres enfants ne te sera jamais redonnée,développe leur autonomie comme il est bon  de le faire aussi avec tes élèves, sois présente avec eux comme il est bon de le faire aussi avec tes élèves mais ne soit jamais leur maîtresse . A bientôt, je reste disponible. Mon blog a l'ambition de vous aider à gagner du temps pour votre vie personnelle.

Commenter cet article

guilaine 22/07/2008 09:59

Bonjour Isa,
Je reçois régulièrement des messages qui me tiennent au courant des nouveaux articles de ton blog et je m'interroge sur la réponse que tu donnes à Marion à propos de nos propres enfants ou de la relation que nous devons entretenir avec eux:"sois présente avec eux comme il est bon de le faire aussi avec tes élèves mais ne soit jamais leur maîtresse".
Je m'explique: l'année prochaine, je vais avoir une classe de PS, MS CE( je sais, c'est un peu bizarre mais les effectifs nous ont contraints à cette répartition) et nous avons décidé avec mon compagnon de scolariser ma fille dans l'école où je suis.
Evidemment, nous nous sommes posés des tas de questions: devons-nous la laisser grandir seule sans être là toujours "collés"? saura-t-elle faire la distinction de maman-maîtresse et maman-maison? est-ce qu'elle acceptera de partager sa maman avec les autres élèves? Devons-nous l'inscrire plutôt dans l'école du village où nous habitons pour qu'elle est les copains de son village?
Enfin voilà, nous avons finalement pris la décision de l'inscrire dans ma classe pour plusieurs raisons: l'école de notre village ne propose pas aux enfants de faire la sieste ce qui oblige à prendre une nounou ou à empêcher les enfants de dormir . D'autre part, comme j'ai une classe à plusieurs niveaux et que je travaille avec une ATSEM très efficace, ma fille ne sera pas toujours avec moi ce qui lui laisse des moments pour évoluer sans moi. Et puis de façon plus égoïste, je vais pouvoir voir ma fille grandir...
Enfin, je pense souvent à ne pas faire trop la maîtresse à la maison, chaque chose en son temps...même si ce métier est souvent dans notre tête et dans nos attitudes de correction ou de reprise(langage) mais je pense faire là ce que tout le monde doit essayer de faire.
C'est une décision très compliquée à prendre car elle concerne le développement et l'autonomie de notre enfant mais nous avons voulu faire au mieux pour elle et pour nous.
Merci pour ce blog estival pour le moment qui nous permet de continuer à avancer dans notre réflexion sur notre métier.
Pour vous qui aimez les livres: Bill se bile d'Anthony Brown. Un très joli livre qui répond aux angoisses nocturnes des enfants avec des "poupées tracas"(bonne idée à fabriquer avec des petits et pleins de graphisme propre à A Brown). Bonnes vacances et bonnes lectures.
Guilaine

isa 22/07/2008 16:07


Ne sois jamais leur maîtresse à la maison ! Voilà ce que je voulais dire Guilaine, à la maison , nous sommes les mamans et nous
devons les laisser tranquilles avec les apprentissages, il faut juste être une maman.
Concernant ta situation, votre choix semble mûrement réfléchi et je pense que votre intuition vous guide vers le meilleur choix pour votre fille.
J'ai moi-même eu mon fils et une de mes filles dans ma classe, je reste perplexe ! Mon fils a eu des difficultés à "partager" sa maman et ma fille a eu des difficultés à accepter le changement
l'année suivante. Mais comme je suis une personne qui assume ses choix, je dirais que cela m'a bien plu, cependant pour ma dernière fille , j'ai fait un autre choix ........
Merci pour le conseil du livre, je l'avais repèré dans une vitrine mais je n'avais pas eu l'occasion d'entrer et de le feuilleter.L'année scolaire prochaine durant une période, je vais
proposer un travail autour des livres d'Anthony Browne.Ton conseil est donc prémonitoire !!!!!