fiche 1 EPS " repérage dans l'espace"

Publié le par isa

Publié dans fiches EPS 2008-2009

Commenter cet article

Carol 30/09/2009 08:11


Bonjour Isa et vraiment bravo pour tout ce travail! J'ai travaillé avec mes élèves sur l'album "beaucoup de beaux bébés", et si cela peut intéresser les collègues pour travailler la maitrise de la
langue orale, je voulais juste donner une idée de jeu : J'ai photocopié certaines photos de bébés, tirées du livre : bébé chauve; triste; timide etc... En classe nous avons joué de plusieurs façons
:
- les cartes images sont proposés en double (plutot pour les moyens) et toutes distribuées aux joueurs; à tour de rôle chacun demande une carte à l'un de ses camarades dans le but de reconstituer
une paire. "Je voudrais le bébé qui est chauve"...
- les cartes sont toutes distribuées faces visibles pour les PS et l'enseignante demande le bébé de son choix, l'élève qui possède la carte la donne.
- l'enseignante étale toutes les cartes face visibles et à tour de rôle les enfants doivent fairte une demande auprès de la maîtresse ou d'un élève désigné, pour obtenir des cartes.

Voilà, j'espère que ça servira...Pour ma part, mes élèves ont adoré.


isa 30/09/2009 15:16


Merci Carol pour cet apport, je vais aller le mettre à sa place, c'est à dire avec la préparation les beaux bébés !


sophie 29/09/2009 22:32


Merci pour cet éclaircissement, effectivement dans ma pauvre petite tête je traduisais bilan par évaluation, du coup je ne voyais pas l'utilité de stopper des séances toutes aussi bien construites
les unes que les autres pour cette séance sans lien supposée servir d'évaluation ! Effectivement pour un bilan ce doit être très intéressant et je vais m'empresser d'essayer vendredi avant de faire
la prochaine séance farandoles et rondes (qui m'a d'ailleurs impressionnée tant les enfants sont intéressés et se prennent vraiment au jeu ! Grâce à toi les séances de motricité sont devenues des
moments de vie collective sympathiques et très enrichissants pour tout le monde, mes petits l'attendent chaque jour avec des yeux brillants, en tout cas c'est très encourageant, le groupe se soude
et mes derniers récalcitrants cherchent maintenant leur partenaire de ronde avec plaisir ! Merci encore !


sophie 28/09/2009 22:28


Concernant l'évaluation de fin de semaine, j'ai lu ton article; penses-tu que ce soit bien aussi de se focaliser sur un ou deux enfants durant 1 séance qui serait la 4ème d'une série de 3 ? En fait
c'ets ce que j'ai fait vendredi pour les rondes, j'ai laissé les enfants réagir en changeant la musique, bref je ne comprend pas forcément pourquoi il vaut mieux les observer en les laissant jouer
sans consigne particulière, et pour tout dire, j'aurais peut-être peur d'être débordée si la situation n'est pas cadrée plus que cela avec 29 élèves !


isa 29/09/2009 14:43




Est-ce que tu parles des séances d'observation du Vendredi ?
Ce n'est pas le même objectif Sophie, d'ailleurs il ne s'agit pas d'évaluation, le mot bilan peut prêter à confusion mais il est question de connaître au mieux ses élèves afin de mieux les
comprendre et de mieux les aider. L'observation préconisée nécessite une liberté d'action suffisamment grande afin de se révéler soi-même ( je parle de l'élève), si tu le mets dans une situation où
tu dictes ses faits et gestes par les consignes données , tu n'as pas les élèments suffisants pour connaître son appréhension de l'espace, son rapport au matériel , aux autres, à l'adulte. Il doit
se trouver face à lui -même et à sa propre organisation. Bien entendu, les règles de vie en collectivité s'appliquent de la même façon quelque soit l'activité, tu n'interviens que pour les rappeler
si cela est nécessaire.
Tes remarques sont légitimes et j'aime assez que tu oses formuler ta crainte d'un débordement car il s'agit de la posture générale de beaucoup d'enseignants, autrement dit, si je ne fais rien, si
je ne dis rien, je n'existe plus pour le groupe et j'induis un laisser-aller qu'ils vont se dépêcher de prendre et d'exploiter, cela veut dire que tu ne leur fais pas confiance quant à leur
capacité de jouer entre eux sans débordement. Finalement, par cette pensée ,tu l'induis et c'est vraisemblablement ce qui se passe. Au contraire, quand tu penses que c'est possible , tu leur
transmets l'idée qu'ils sont capables et qu'ils vont respecter les règles.Attention, je ne dis pas qu'il faille abandonner son autorité, normalement ta présence doit suffire à garantir le bon
fonctionnement de la séance. J'ai d'ailleurs un jour fait la démonstration à une jeune PE que j'avais en stage de comment organiser la pagaille y compris avec des élèves  habituellement 
respectueux de leur maîtresse. Ce que l'enseignant a dans la tête, ses objectifs, son regard sur les élèves, son autorité naturelle, son organisation, ses mots jouent un rôle déterminant sur
leur comportement. Tente l'expérience Sophie, c'est une révolution pour toi peut être mais je t'assure que tu vas voir beaucoup plus clair avec certains enfants. Les PE étaient enthousiasmés de ces
séances  ( pourtant réticents eux -aussi )et avaient vraiment envie de transposer à tous les âges.


ThomasPE2 26/09/2009 22:57


Rebonsoir Madame,

En m'excusant encore de vous embêter un samedi soir, je voulais savoir quelle entrée vous me conseillerez en EPS/motricité étant donné que j'ai d'une part une classe de 29 élèves et que par
ailleurs je ne suis là qu'un jour par semaine.

Je pose la question car j'ai essayé la semaine dernière de faire une séance "Réagir à un signal sonore" (les élèves devaient aller s'asseoir dans un cerceau à l'arrêt de la musique) mais j'ai
vraiment eu du mal dans la gestion et la canalisation de mes 29 pitchouns (beaucoup voulaient juste jouer avec les cerceaux,certains ne voulaient pas du tout participer en dépit de mes incitations,
etc....)

Etant visité par le Conseiller pédagogique dans 2 semaines, j'avoue donc pas mal appréhender cette fameuse séance d'EPS (en classe ça s'est plutôt bien passé par contre) !

Merci encore par avance pour vos lumières !

Thomas


isa 26/09/2009 23:09


Je suis là Thomas, tu as raison d'en profiter. Franchement , suis mes fiches dans l'ordre, commence par tout le travail proposé autour des ballons, la première séance est un moment de
théatralisation et de mime, les enfants adorent qu'on inventent des histoires avec des animaux imaginaires, cette entrée en matière permet de les inciter à utiliser leur ballon en leur proposant
différents façons de lancer, puis ils vont se confronter à une difficulté:le lancer haut et ils vont devoir s'y entraîner enfin on finit par une évaluation. Quand on construit des séances , il
faut avoir une démarche qui amène les élèves à se confronter à un problème de façon à provoquer le désir d'apprendre.
je te mets deux liens qui pourraient t'intéresser : http://soutien.over-blog.fr/article-22831968.html et http://soutien.over-blog.fr/article-23067360.html, voilà un peu de lecture Thomas mais je ne doute pas que tu souhaites t'informer pour mieux
vivre tes séances d'EPS, ce sont les plus difficiles à gérer. Ne te décourage pas.


ThomasPE2 26/09/2009 21:53


Bonjour Madame,

En tant que PE2 en stage filé en PS, la découverte de votre blog (recommandé par une collègue) est une très agréable surprise eu égard à sa richesse et aux très nombreuses pistes concrètes qu'il
propose pour le "bleu" que je suis !

Outre vous remercier pour le temps précieux que vous prenez pour partager votre vécu, je voulais juste que vous me confirmiez (ou m'infirmer)que les fiches EPS 1 à 28 constituaient bien une
progression logique et ordonnée.

Je vous remercie par avance pour votre réponse

Thomas


isa 26/09/2009 22:43


oui Thomas, il y a effectivement une progression avec des modules d'activités correspondant aux grands domaines de compétences: réaliser une action que l'on peut mesurer, adapter ses
déplacements à différents types d'environnement , coopérer et s'opposer individuellement ou collectivement et réaliser des actions à visée artistique, esthétique ou expressive ( d'ailleurs,
n'apparait pas dans ces fiches tout le travail sur le mime fait en période 3 de l'année 2008-2009, celui -ci se trouve dans les préparations du domaine AGIR et S'exprimer avec son corps).