séance de langage avec le cahier de liaison

Publié le par isa

Chaque semaine, je propose les feuilles à mettre dans le cahier de liaison et je me rends compte aujourd’hui que je n’ai pas suffisamment explicité son utilisation.

« Les enseignants partagent avec les parents l’éducation des enfants qui leur sont confiés. Cette situation impose confiance et information réciproques. Il est important que l’école explique, fasse comprendre et justifie ses choix, qu’elle donne à voir et à comprendre ses façons de faire. »

Programme de l’école primaire Février 2002  

Ce cahier permet d’aider à la construction du langage de l’enfant, d’échanger visiblement avec les familles, de créer une culture commune à la classe.

 

 Il est la mémoire de la classe et de sa vie d’élève.

 

Voici une fiche « Séance langage avec le cahier de liaison »

 

Objectifs : progression vers la maîtrise de la langue française, organisation d’échanges à l’intérieur d’un groupe, répétition des jeux de doigts , comptines et chansons, apprentissage de la manipulation d’un cahier/livre, développer la compréhension de ce qu’est l’école, de ce qu’on y fait.

 

Compétences visées : entrer en relation avec autrui par la médiation du langage, comprendre une consigne simple dans une situation non ambiguë, utiliser un cahier/livre correctement du point de vue matériel, dire ce qu’ils ont appris.

 

Activité : lecture du cahier de liaison.

 

Dispositif pédagogique :

Phase 1 :collectif

Phase 2 : classe divisée en groupes de 6 élèves.

Fréquence : tous les Vendredis.

 

Matériel :

Cahiers de liaison de tous les élèves.

 

Déroulement :

 

Phase 1 :collectif 5 à 10 MN

Consigne : «  Je vous lis ce qu’il y a dans votre cahier de liaison cette semaine puis vous irez lire vous-même votre cahier à votre place ».

L’enseignant lit le cahier de liaison devant les élèves. Il leur demande de rappeler le titre du livre, il les incite à réciter la comptine s’il y en a une cette semaine, il leur demande de rappeler ce qu’ils ont appris en donnant leurs explications ( pour faire un rond, on tourne et on ferme par exemple).

Critères de réussite : le groupe répond aux demandes, l’écoute est active.

 

Les élèves vont aux tables et retrouvent leur propre cahier.

 

Phase 2 : groupes de 6 élèves 10 à 15 MN

Consigne : « Vous regardez , lisez , commentez votre cahier puis vous devrez chercher ce que je vous demande ».

L’enseignant laisse les élèves observer, puis échanger entre eux, il se déplace de table en table pour inciter un élève plus réservé à s’exprimer, à décrire, à évoquer. Il répond aux sollicitations des élèves qui désirent lui montrer leur cahier, il chante avec l’un, récite avec l’autre, questionne le groupe …… Puis lorsqu’il constate que les échanges faiblissent, il lance le jeu de recherche qui consiste à donner un titre de livre, une comptine, une image à retrouver. Tous les cahiers sont fermés au moment où l’enseignant énonce la recherche à faire, tous les élèves doivent trouver la page demandée. Ils souhaitent le faire le plus rapidement possible, l’entraide est acceptée mais uniquement verbalement.

Critères de réussite : Tous les élèves échangent ou parlent à propos de leur cahier, tous les élèves trouvent les pages recherchées.

photo d'en-tête offerte par : http://petite-section-ac-09.over-blog.com/ merci Monique

Commenter cet article

sophie 30/08/2009 14:08

Merci 1000 fois,je ne manquerai pas de te raconter notre vécu...

sophie 30/08/2009 13:07

Bien, en fait j'avais mal compris le fonctionnement, et j'apprécierai je pense de faire travailler toute la classe sur le même objectif, jamais je n'aurais pensé faire installer tous les enfants ensemble en maternelle, comme quoi, on se fixe parfois des interdits ridicules !..

isa 30/08/2009 13:20


ils ont beaucoup de plaisir à "lire" leur cahier ensemble, les commentaires des élèves entre eux sont édifiants, au début , lorsqu'ils voient que l'autre a la même image qu'eux, ils ont des
réactions du type :"C'est à moi !" et puis tout ce qui tourne autour des photos, des images des livres étudiés ,des comptines est riche d'un point de vue langagier. C'est un excellent moment de
classe, j'y ai pris beaucoup de plaisir.


sophie 30/08/2009 12:09

Pour l'organisation des séances du vendredi, j'avais pris des résolutions de prendre le temps d'observer les enfants jouer dans les coins symboliques et autres pour constater leurs progrès en langage et autres; j'aimerais savoir comment m'organiser concernant la séance individuelle en atelier pour le langage autour du cahier de vie : prends-tu 2 groupes chaque vendredi lors des 1er ateliers puis un autre lors des ateliers 2, puis la semaine suivante les 2 autres groupes ? Merci !

isa 30/08/2009 12:34



Concernant la séance de langage avec le cahier de liaison, tout est dans l'article, c'est à dire qu'il ne s'agit pas d'une séance où l'enseignant évalue, c'est une séance qui incite au
langage, c'est différent de celles avec l'album langage. Ainsi donc, l'enseignant se déplace de table en table, va en général vers les faibles parleurs et les interroge sur leur cahier. Mais il
ne se fixe pas un groupe puis un autre groupe, c'est plutôt informel.



sophie 30/08/2009 11:33

isa je suis tout à fait d'accord pour mixer les tps, j'ai constaté l'an dernier d'ailleurs que bien souvent ils sont plus à l'écoute que les paset très demandeurs, même si au niveau motricité fine on ne peut pas avoir le même niveau d'exigence. Cette année je mixerai donc mes groupes. Merci Isa pour cet éclaircissement concernant une séance langage autour du cahier, ce sera plus efficace et dynamique pour les enfants ! J'espère juste que mon format A4 et à spirales ne posera pas de problème pour la manipulation ! En fait j'ai voulu épargner le fait d'avoir à coller les feuilles et j'ai opté pour la machine à relier qui me semblait plus pratique...par contre, je laisserai des pages en blanc pour que les parents puissent tout de même ajouter ce qu'ils souhaitent.

isa 30/08/2009 12:19


il y a toujours des solutions et ta façon de faire correspond à tes choix, c'est bien de personnaliser.


Marion 07/10/2008 17:33

Isa bonjour ! PIN PON ! PIN PON ! Me revoici en fanfare ...
Nickel , je "m'éclate" avec les PS et franchement, oui, un GRAND MERCI car eux aussi s'éclatent avec tout ce que tu proposes ...: le tableau et les gommettes ,ils adorent !!!
Mais Isa , je rame LAMENTABLEMENT avec les TPS !!! Ils ne tiennent PAS en place , ne suivent pas quand je raconte une histoire , "chouinent" , réclament pipi toutes les 5 mn , ne rangent pas , j'ai l'impression qu'ils ne m'entendent pas d'ailleurs ... pour les faire ranger ,mais quelle technique utilisée ??? la classe ressemble svt à un champ de bataille !!! J'ai essayé le "QUAND ON ENTEND LA PETITE MUSIQUE , ON RANGE !" ... Tu parles , je ranges TOUTE SEULE !!!
J'essaie pourtant bien "d'adapter" forcément , aujourd'hui j'avais ramené un énorme poisson rouge en peluche (doudou de notre marionnette),ils devaient coller des petits papiers rouges sur une forme prédécoupée de poisson ... je te dis , c'est désespérant , ils tiennent 5 mn ... Du coup , j'ai un mal fou pour gérer (forcément) l'atelier langage puisque je dois toujours avoir un oeil sur eux ... Mon ATSEM étant à la peinture ... Je suis un peu désemparée ..., je ne sais pas comment les "canaliser" , l'eau j'ai essayée , pareil , trop trempés (et parents pas contents), le sable , pour peu qu'il en tombe un peu par terre et hop ,ils glissent !!! ... 14 TPS , 16 PS ... vais-je voir la fin du tunnel ??? Merci de ton oreille attentive et compréhensive !!!

isa 07/10/2008 19:25


Marion , tu vas me trouver horrible mais c'est normal. Tu as une classe difficile parce qu'il y a beaucoup d'élèves ( 30) et beaucoup de petits. ça tu le sais , je ne t'apprends rien, mais
c'est tout de même pour te le rappeler.
Tu vois les PS progresser et tu voudrais qu'il en soit de même pour les TPS mais ils n'ont pas le même âge.
Cependant je ne veux pas te laisser sans conseils, tu me connais !!!!!
Je pense clairement qu'il faut que tu parles de tes difficultés à tes élèves, tu dois leur dire combien cela te semble difficile de les aider à devenir élève, il faut leur dire que c'est normal
parce qu'ils sont petits mais qu'il faut réfléchir tous ensemble. Il se peut qu'ils te donnent des clés. Moi j'en ai quelques unes en réserve: tu peux proposer que ceux qui sont bien autonomes
aident les autres, on peut imaginer un parrainnage ( un élève aide un autre élève: le guide, s'asseoit à côté de lui, lui apprenne à ranger, le chaperonne ) ça marche , j'ai déjà pratiqué, il faut
que tu cibles les TPS les plus perturbateurs et qu'ils aient chacun un parrain. Tu peux changer de parrain chaque semaine. Tu ne dois pas tolérer que la classe soit un champ de bataille, établis
des règles avec eux, tu peux les accrocher au plafond avec des longs fils de façon qu'ils les voient et tu leur montres dés qu'ils vont trop loin. Il ne faut pas mettre les TPS d'un côté et les PS
de l'autre, tes groupes doivent être mixés, ils ont besoin les uns des autres, les "grands" aident les "petits" , il faut que tu leur signifies cela. Vois avec eux tout ce qui te contrarie. Si
cette séance de remise au point te semble difficile à gérer avec ton groupe entier, divise ta classe en deux et confie le second groupe à ton ATSEM qui sera avec eux ailleurs puis change de groupe.
C'est un moment important de "vivre ensemble" que tu leur donnes, tu dois leur faire confiance pour qu'ils comprennent que pour vivre en bonne harmonie ,il faut être solidaires. Mais surtout
surtout ne les prend pas en grippe, ils sont petits , ils ont tout à apprendre, il y a deux ans pour certains ils sortaient du ventre de leur maman, qu'est-ce que c'est que 2 ans ?
courage Marion
je reste à ton écoute


claireinstit 07/10/2008 14:27

je lis tous tes articles qui me donnent de nombreuses idées et qui orientent certains de mes "travaux"merci à toi;il faut aussi le dire quand on est satisfait;

isa 07/10/2008 14:37


merci Claire, je suis d'accord avec toi et c'est ma façon d'être. Quand j'étais maman d'enfants scolarisés, je n'oubliais pas d'aller dire toute ma gratitude et ma reconnaissance aux
enseignants, mais je disais aussi quand cela n'allait pas, bien sûr , il y a manière et manière de dire et c'est toute la difficulté,surtout quand on est collègue !!!!!!