poésie automnale et comptine corporelle

Publié le par isa

J'ai regardé les feuilles rouges
Elles tombaient.
J'ai regardé les feuilles jaunes
Elles volaient.
J'ai regardé les feuilles brunes
Que le vent poussait.
Rouges, jaunes, brunes
Chacune dansait.




















J'ai deux pieds pour marcher
pour courir et pour sauter.
J'ai deux mains pour écrire
pour peindre et pour applaudir.
J'ai un nez pour sentir.
J'ai une bouche pour rire
pour manger et pour parler.
J'ai aussi sur les côtés
deux oreilles pour écouter.

Qu'est-ce que tu as encore ?....

Commenter cet article

sophie 30/08/2009 11:21

Tout à fait d'accord pour les petits bonhommes, personnellement je le faisais et l'inspectrice m'a dit que cela ne servait strictement à rien, elle m'a par contre demandé de faire des annotations "d'adulte"sur les feuilles pour prouver que je corrigeais ! Ma foi, j'ai été surprise mais bon, je m'y tiens !

isa 30/08/2009 12:17


Personnellement , je me contentais de oui ou non. Je reste perplexe sur ce désir de faire comme à l'école élémentaire, comme s' il fallait ce type de références pour indiquer que
l'école maternelle est bien une école.


Botella Gadaix Charlotte 30/08/2009 10:37

Oui très bonne idée de leur demander a priori s'il pense réussir!!! Bon ben je vais utiliser les images "compétences" piochées dans divers cahier de réussite pour présenter, auto-estimer et évaluer la compétence... Merci de m'avoir accompagné dans mon cheminement...

isa 30/08/2009 11:12


Avec plaisir,Charlotte et n'hésitez pas à nous faire part de vos créations.


Botella Gadaix Charlotte 29/08/2009 11:55

Oui en effet je pensais à quelque chose comme un cahier de réussite ou progrès; mais, bien qu'il y en ai des qui soient bien faits, je me demandais comment il serait possible de trouver le temps de survoler chaque item avec chaque enfant...Je pense que je vais plutôt donner une vignette réussite au fil des évaluations que l'enfant pourra afficher dans un premier temps à côté de son étiquette prénom (comme ce que vous proposez en EPS) puis qu'il collectera dans un cahier de réussite construit au fur et à mesure... Qu'en pensez vous?

isa 29/08/2009 17:06


Des idées, un réservoir d'idées, voilà ce que nous faisons ensemble, la réflexion suscite l'imagination et chacun, chacune en a toujours, il suffit de laisser émerger. Il est aussi
intéressant de demander à l'avance aux élèves s'ils pensent réussir, être capable de. Ils se construisent à travers cet exercice une confiance en eux, à l'inverse cela permet de repèrer ceux qui
,justement, ne croient pas en eux et de les encourager et de pointer leurs capacités, de les inviter à la persévérance malgré leurs difficultés.C'est un exercice intéressant.


Botella Gadaix Charlotte 28/08/2009 22:19

Je viens de lire ces commentaires et je trouve la réflexion sur la place de l'évaluation très intéressante... Ceci faisant son chemin dans mon esprit je me disais qu'il faudrait remplir le bilan trimestriel avec l'élève... Je pensais à un imagier des compétences à remplir avec l'enfant (dans le genre de celui pour le vestiaire)... Votre avis?

isa 29/08/2009 08:54



Il existe des cahiers de réussite, notamment celui fait par le GFEN, c'est de cela dont vous voulez parler ? le bilan cela fait peut être beaucoup pour chaque enfant, ce qui est sûr
,c'est que lorsqu'ils font les évaluations, ils doivent ensuite identifier leur réussite ou leur échec.



dao michele 16/07/2009 14:28

je relis tout en ce moment, tu es presque mon livre de chevet, non je plaisante je fais du transat aussi, mais dès que je me retrouve dans ton blog j'ai du mal à en sortir...
bref j'avais loupé ces commentaires
alors voilà mon petit grain, tout petit, grain de sel
j'ai passé des années à mettre le bonhomme qui sourit presqu'à tous mes élèves
j'avais peur qu'ils soient moins prêts à se mettre au "travail" si je ne passais pas par là, et puis un beau jour, j'ai lu un article sur ton blog qui parlait très bien des enfants à qui le bonhomme ne sourit pas forcément et pour lesquels cela signe une scolarité évaluative retorde.... et beaucoup de douleur donc je me suis lancée et j'ai supprimé...
que du bonheur : les enfants n'ont pas eu besoin de cela pour " faire "
je m'en ressert pour les évaluations seulement mais là cela leur donne aussi à eux une appréciation de leur travail qui me semble plus justifiée à ce moment-là
d'autre part rien à voir, mais j'ai testé toutes les séances EPS de l'année passée et j'ai trouvé que du bonheur sauf pour la lutte car ce sport m'était très étranger, et de plus je n'arrivais pas à gérer les enfants qui ayant perdu leur combat, se plaignaient que l'autre leur avait fait mal
voilà
à bientôt...
bon transat tout de même

isa 16/07/2009 21:28


cela me fait plaisir de constater que ce que j'écris trouve des lecteurs assidus, je partage ta joie avec tes élèves et je pense surtout que vous vous sentez rassurées en me lisant et vous
osez faire ce que vous pressentiez, il fallait un petit déclic et mes mots l'ont été pour vous. Ainsi la lutte, comme tu le dis , t'est étrangère et du coup, tu le sentais moins, je confirme que
c'est difficile de faire passer une activité quand celle-ci représente pour nous une difficulté, ainsi vous n'aurez jamais un cycle danse car c'est pour moi une vraie difficulté à laquelle je n'ai
jamais voulu m'attaquer, je vais proposer un cycle rondes et jeux chantés pour me faire pardonner !!!!!
Le transat est content, il sort .....


Sandra 15/10/2008 23:12

En effet, c'est très intéressant ce genre d'échange, ça aide à réfléchir à sa pratique et à la faire évoluer. En tous cas, je suis convaincue par tes propos. Je verrai bien la réaction des parents quand ils auront le classeur pour la première fois pour les vacances. Si elle est positive je me rapprocherai de la pratique que tu avais mise en place dans ta classe car je pense moi aussi qu'il est très important d'être à l'écoute des parents.
Merci pour le temps que tu consacres à ce blog, cela m'aide beaucoup et d'après ce que j'ai compris, je suis loin d'être la seule...

isa 16/10/2008 19:20


merci à toi pour cet échange riche , cela me permet aussi de réfléchir sur ce que j'ai fait , il y a des habitudes que j'avais, je sentais qu'il fallait faire ainsi mais étais-je
allée me pencher sur mes véritables raisons, non. Je suis toute prête à accepter un autre fonctionnement à partir de l'instant où l'argumentation me  convainc et que le choix est
d'abord dans l'intérêt de l'élève. à bientôt Sandra


Sandra 15/10/2008 16:35

Le mot est lâché. Les évaluations, c'est bien pour les parents car l'enseignant connait le niveau de chaque enfant. Mais justement, ces parents (si attachés aux évaluations et aux notations pour ceux que je côtoie dans mon école) ne se sont-ils jamais inquiétés de ne pas voir d'appréciations sur le travail de leur enfant ? je t'avoue que je n'ai mis aucune appréciation jusqu'à présent car j'ai procédé comme tu indiquais en réponse à mon premier message: j'ai permis à chacun de réussir en adaptant et en réexpliquant. Je pensais peut-être introduire progressivement les appréciations au cours de l'année car elles rassurent les parents (qui sont souvent perdus et ne savent pas s'ils en font trop ou pas assez avec leur enfant) et cela permettrait aux enfants de commencer à s'habituer à ce qu'on porte un jugement sur leur travail car je crains que les évaluations de fin d'année soient vécues comme un évènement difficile pour certains.
Il me semble que les appréciations sont aussi parfois le point de départ de discussions avec les parents car parfois le comportement et le travail de leur enfant ne nécessite pas de rendez-vous officiel car il n'y a rien de bien grave et un rendez-vous serait source de beaucoup d'angoisses tant pour les parents que pour les enfants mais un petit réajustement de la part des parents (en particulier en ce qui concerne le rythme de vie des enfants, les règles qu'ils leur donnent...) peuvent être bénéfiques et il est en même temps difficile d'en parler entre deux portes à l'accueil du matin ou à la sortie de la classe.
Bref, je me fais l'avocat du diable: j'ai l'air de prôner l'évaluation alors qu'en fait je me dis que ces petits bouts de choux ont le temps de voir toutes leurs réalisations décortiquées, jugées, critiquées et en même temps, en tant qu'enseignant peut-on passer au travers de cette évaluation sans avoir l'air de ne pas faire une partie de notre travail(surtout en ces temps difficiles pour la maternelle où chacun sait bien qu'en maternelle, on passe son temps à changer les couches...)?

isa 15/10/2008 16:58


sandra , je ne dis pas qu'il ne faut pas faire d'évaluation ni d'appréciation, d'ailleurs j'ai oublié de dire que je les faisais chaque trimestre, donc chaque trimestre les parents voyaient
ce que leur enfant était capable de faire. De plus, tu vois à travers ce que je vous propose que les élèves sont déjà confrontés à celles ci ( fiche d'évaluation en EPS, en découpage, bilan langage
....). En ce qui concerne les parents, je suis une convaincue de l'importance de la relation la plus claire, la plus sincère avec eux. Contrairement à ce qui se faisait habituellement, je recevais
les parents individuellement soit à leur demande, soit à la mienne tout au long de l'année, je me pliais à leur horaire de façon à leur faciliter la vie, j'ai toujours répondu présente à chaque
fois qu'une famille me sollicitait et j'avais trés peu de familles que je ne voyais pas en entretien . Les parents le savaient et me connaissaient, ce qui fait que j'ai toujours dit ce que je
pensais ainsi que les difficultés à prendre en compte. C'est un choix qui demande effectivement de la disponibilité, mais je crois réellement à cette co-éducation, elle ne peut se faire qu'en se
rencontrant. Une année, j'ai eu un petit enfant en trés grande difficulté, les parents ont tout de suite été trés demandeurs de conseils et de réconfort, au premier trimestre, la maman venait
parler presque chaque jour ou quand elle ne venait pas , m'appelait, je n'ai jamais craqué, je répondais encore et encore. Finalement , ils ont compris et accepté que leur enfant était différent.
Je crois à tout ce travail d'accompagnement et il me semble que c'est moins dur qu'une appréciation qui leur dit froidement l'échec de leur enfant. Donc je suis comme toi, je pense qu'il faut
évaluer, et qu'il faut donner son appréciation tout au long de l'année :verbalement pour moi, par écrit pour toi. C'est vraiment trés intéressant de mettre en commun nos points de vue.


Sandra 15/10/2008 14:59

O.K. pour adapter les fiches aux élèves. Et je suppose que c'est au moment des évaluations que tu notais une appréciation. Pour ces évaluations, j'imagine que tout le monde doit réaliser la même tâche. Est-ce que je me trompe? Désolée de poser des questions pour lesquelles la réponse doit te sembler évidente mais venant d'élémentaire où on est conditionné pour systématiquement noter puis évaluer tout ce qui est fait, je trouve à la fois formidable et déroutant de laisser aux enfants le temps dont ils ont besoin pour cheminer jusqu'à un savoir nouveau.

isa 15/10/2008 15:30


C'est vrai que tu me rappelles à une promesse que j'ai déjà faite : parler des évaluations. En même temps, c'est un travail d'équipe que nous avons fait avec mes collègues, nous avons créé
un cahier d'évaluation qui suivait l'élève de la PS à la GS et j'ai le sentiment de ne pas avoir les "droits d'auteur" sur tout ce travail. C'est pourquoi je ne me jette pas sur cet article. Pour
répondre à ta question , effectivement, une évaluation c'est une fiche de travail identique pour tous qui aborde une compétence déjà travaillée et déjà évaluée. Mais cette fiche est faite par
l'élève sans aucune aide, on dit que pour proposer une fiche d'évaluation , il faut que les élèves aient été confrontés à cette compétence au moins 3 fois sous forme différente. Normalement si
l'enseignant a bien fait son travail et si l'élève n'est pas en grande difficulté , il doit réussir sa fiche d'évaluation. Les appréciations apparaissaient , pour ma part, sur le cahier
d'évaluation en fin d'année. Il y a certainement d'autres manières de faire qui se rapprochent plus de l'élémentaire, ce n'était pas mon parti pris; pour moi s'il y a évaluation , il faut que
l'élève soit associé à celle ci et qu'il comprenne ce qu'on attend de lui, il est important de lui faire reconnaître ses erreurs, de l'aider à comprendre que l'erreur ne le fige pas et qu'il a la
possibilité de la réparer avec l'aide de l'adulte mais aussi de ses camarades, je prône beaucoup l'entraide, avec les petits c'est encore difficile mais cela se met en place dés le plus jeune âge.
Bref, l'appréciation c'est surtout en direction des parents, moi je pense qu'ils sont capables de voir si leur enfant a réussi ou non.C'est trés intéressant cette discussion.


claireinstit 14/10/2008 23:09

on se moque!!!!!!!je mets du temps à comprendre,il faut adapter sa pédagogie.....pour avoir le plus de réussite,ne me laissez pas au fond de la classe snif!

isa 15/10/2008 09:24


j'aime que les élèves aient de l'humour et un sens critique. J'ai beaucoup ri avec mes élèves, en fait j'adore rire. Il arrivait que des matins , juste après l'EPS au regroupement , je leur
dise: " Bon ça va , on a assez travaillé , on rentre chez nous", les premières fois , ils me regardaient ébahis, et puis il y en avait toujours un pour comprendre que c'était "pour rire" et qui
disait :"Non maîtresse, on n'a pas fini", et tout le monde riait. Cette connivence soude. Il ne faut jamais se prendre trop au sérieux, la fantaisie développe l'imagination, la création et surtout
surtout le sens critique: dois-je croire tout ce qu'on me dit et ai-je le droit d'avoir mon avis ?
Donc Claire tu ne seras jamais au fond de la classe car il n'y a pas de fond à la classe.


Sandra 14/10/2008 23:05

Bonjour Isa,

Tout d'abord merci pour ce site absolument formidable. Je suis complètement accro. Je suis très admirative de ton travail. Ce site m'a énormément aidée pour ma première année en petite section et je viens le visiter presque tous les jours. Je voudrais savoir si tu notes une appréciation sur les fiches des élèves et si oui, de quel type.
Merci par avance.

isa 15/10/2008 09:37


Non , je ne l'ai jamais fait parce que je reprenais systématiquement les erreurs et qu'au final (sauf élève en trés grande difficulté) ils réussissaient la fiche. J'ai déjà expliqué que la
fiche de travail présentée une première fois peut être adaptée selon la difficulté des élèves afin de "décomposer" le travail pour ceux qui sont plus lents ou plus en difficulté, mais ils
reviennent en fin de semaine sur la fiche d'origine et doivent normalement la réussir. C'est à l'enseignant d'être inventif pour se mettre proche de la zone proximale de développement de son élève
afin de l'aider à franchir la marche ( en fait , il lui rajoute une petite marche). Un élève ne peut rester sur un "non acquis" et puis plus rien on passe à autre chose. Par contre , je numérotais
les fiches pour que les parents voient le cheminement de leur enfant.


Anne Laure 14/10/2008 21:06

Sur les 100 000 visiteurs, tu peux déjà compter 1000 fois pour moi !
100 000 mercis !
Anne Laure

isa 14/10/2008 21:19


C'est gentil Anne-Laure mais même si tu viens 15 fois dans une journée , tu ne comptes que pour une fois, cela voudrait dire que tu es venue 1000 jours et mon blog n'a que 423 jours. Merci
de ta fidélité.


Marion 14/10/2008 19:30

Là ... j'ai carrément honte , fais à ton rythme , c'est déjà super gentil ! Un grand merci ... Les bonhommes à la HANNAH HOCH les ont fait froncer les sourcils ... mais ils ont adoré eux aussi faire des bonhommes "non conventionnels" : je crois qu'ils y ont pris un malin plaisir ! Merci pour tout ça Isa ...

isa 14/10/2008 19:42


Je suis ravie de ce que je fais, il n'y a pas de honte à me demander plus, c'est vrai qu'à 100 ans , on ne va plus aussi vite que vous toutes et tous.100
ans et  cette nuit 100000 visiteurs atteints , la vie est belle quand on partage !!!!!!!!!


Marion 14/10/2008 17:16

Bonsoir Isa !
Dans la lignée "je voudrais m'avancer"... Tu n'avais pas parlé de "BILAN DE FIN DE PERIODE" ? Pour septembre/octobre , tu le donnes quand ? , avant ou après les vacances ? Merci !

isa 14/10/2008 19:10


dis donc Marion, tu me pousses à travailler plus ! Oui je vais donner le bilan, je comptais le faire en fin de semaine, ça va ou c'est trop tard ?


dao michele 14/10/2008 12:20

MERCI POUR TOUT CE QUE VOUS METTEZ EN LIGNE;
JE TESTE TOUT OU PRESQUE ET JE ME REGALE.
j'ai fait toutes les séances lancer loin
et j'aimerais si cela vous est possible bien entendu lire la séquence six évaluation de lancer loin pour avoir le temps de la préparer a l'avance.
ENCORE UN GRAND MERCI DOUBLE D'UN GRAND BRAVO

isa 14/10/2008 19:08


réponse sur le blog


claireinstit 13/10/2008 22:48

merci pour ces poésis,j'ai une question est-ce ta bonne date de naissance 08/08/1908?car là jesuis épatée

isa 14/10/2008 08:47


D'après toi ?